Un véritable soulagement. Quelques mètres avant de franchir la ligne d'arrivée du contre-la-montre de Tolède, Alejandro Valverde a levé le bras, le sourire aux lèvres. Sauf catastrophe dimanche, le Murcian décrochera, à l'issue de la 21e et ultime étape, la victoire finale sur cette 64e Vuelta, son premier succès sur un grand tour. Samedi, le chrono de 27,8km a été dominé par un spécialiste du genre, David Millar. En l'absence du Suisse Fabian Cancellara, qui a mis les voiles au soir de la 13e étape, l'Ecossais de 32 ans a goûté de nouveau à la victoire.

Le coureur de Garmin (35'53") n'avait plus dominé un effort solitaire depuis deux saisons (le prologue de Paris-Nice 2007). Après des succès en 2001 (2), 2003 (1) et 2006 (1), Millar a signé, dans les rues de Tolède, la cinquième victoire de sa carrière sur le Tour d'Espagne. Septième à l'arrivée de ce chrono à 36 secondes de Millar, Alejandro Valverde a sauvé l'essentiel : une première place au classement général qu'il occupe depuis la 9e étape à Xorret del Cati. Après douze jours d'efforts, le leader de la Caisse d'Epargne n'est plus très loin du sacre. Très précisément, à 110,2 kilomètres...

Tour d'Espagne
Le triplé pour Moncoutié
18/09/2010 À 15:59

Evans sur le podium

Deuxième samedi, à cinq secondes du vainqueur du jour, Samuel Sanchez n'a pu combler l'écart qui le séparait de Valverde. Pointé à 1'26" samedi matin, le Basque d'Euskaltel n'a pu reprendre que 31 secondes sur un tracé taillé sur mesure pour les hommes forts de la discipline. Avec 55 secondes d'avance sur son compatriote, le maillot or a course gagnée. Si à ce niveau-là, le suspense n'a pas eu lieu, la bataille pour la dernière place sur la "boîte" était l'un des (rares) enjeux de ce contre-la-montre. Troisième du chrono (à 0'09"), Cadel Evans a repris sa position sur le podium provisoire, au détriment d'un Ivan Basso qui a confirmé qu'il était loin d'être un spécialiste de l'exercice.

A la veille de l'arrivée, l'Australien accuse donc 1'32" de retard sur Alejandro Valverde. Les regrets seront sûrement nombreux. Lors de l'ascension finale de la Sierra Nevada (13e étape), il y a une semaine, le leader de Silence-Lotto avait concédé 1'08" (sans compter les 8 secondes de bonification prises par Valverde) à l'Espagnol en raison d'une crevaison. Du côté des Français, Amaël Moinard, qui n'a pris que la 56e place du chrono (à 2'46"), a perdu deux rangs (16e à 18e) au général. Auteur d'une excellente troisième semaine, Mikael Cherel (Française des Jeux) occupe une très prometteuse 25e place.

Tour d'Espagne
Nibali maîtrise Mosquera
18/09/2010 À 15:27
Tour d'Espagne
Nibali fortissimo !
18/09/2010 À 10:43