avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Peñafiel - La Lastrilla
Tour d'Espagne - 7 septembre 2012

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 7 septembre 2012 et débute à 13:18. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
18:33

Bonne opération comptable aujourd'hui pour Valverde qui a pris 14 secondes en bonifications aujourd'hui (contre quatre à Purito). Et même 17 secondes sur Contador qui a été pris dans une cassure à l'arrivée et franchit la ligne avec trois secondes de retard. Il devrait revenir à 1'35" du maillot rouge.

18:28

Et de deux pour le coureur BMC ! Après Barcelone, Philippe Gilbert signe un doublé avec ce succès en costaud. Mais surtout, une magnifique répétition pour lui avant les Mondiaux de Valkenburg...

18:27

VICTOIRE DE PHILIPPE GILBERT ! Le Belge devance Alejandro Valverde sur la ligne.

0,2km 

Gilbert lance le sprint. Swift a explosé derrière lui.

 

Degenkolb n'y est plus.

0,3km 

Gilbert en tête !

0,5km 

Degenkolb produit son effort pour revenir sur Roche. Le peloton est dans la roue. Gilbert sort du peloton.

1km 

ATTAQUE DE ROCHE SOUS LA FLAMME ROUGE !

1km 

Breschel, Flecha, Roche et Degenkolb sont dans la montée.

1,5km 

Gilbert n'a pas réussi à sortir. Ballan tente d'emmener son leader BMC qui va espérer ramener le Belge au pied de la côte.

2km 

Accélération du coureur Rabobank au moment où Garcia est repris.

2km 

Nicolas Roche et John Degenkolb font partie des cinq poursuivants.

2km 

Egoitz Garcia (Cofidis) garde ses distances. Il est poursuivi par cinq hommes.

3,5km 

Trois hommes en poursuite dont un Sky, un Katusha.

4km

Accélération d'un coureur Cofidis en tête de la course ! Derrière, on organise la chasse.

4km 

Montaguti (AG2R) roule en tête de la course.

5km 

La Katusha relance et empêche le groupe de poursuivants de rentrer. Valverde et Rodriguez ne se lâchent pas.

6km 

Les coureurs approchent Ségovie. Ils s'attaquent à une route pavée.

8km 

Orica essaie de ramener le second groupe sur la tête de course. Moins de 10 secondes d'écart.

8km 

Rodriguez a visiblement envie de s'imposer aujourd'hui. Les Katusha sont omniprésents à l'avant et finissent par prendre les commandes.

9km 

Une quarantaine d'hommes à l'avant et la Movistar qui imprime toujours le tempo.

10km 

Le groupe Contador a 20" d'avance sur le groupe Degenkolb.

11km

RESULTAT DU SPRINT INTERMEDIAIRE : Valverde prend Purito de vitesse. Gesink (Rabobank) a tenté de s'intercaler entre les deux hommes, mais en vain. Le Murcien reprend deux secondes à son rival et six à Contador.

12km 

Purito veut le maillot vert. Il lance le sprint pour prendre seconde et point sur la ligne du second sprint intermédiaire du jour. Valverde prend sa roue.

13km 

AG2R vient en soutien de Movistar et Saxo Bank.

13km 

Degenkolb a, lui, être pris par la cassure. Il se trouve dans le second groupe à environ 15" du premier groupe.

14km 

Cela ressemble à une tentative de bordure initiée par la Movistar. Difficile de savoir si l'un des favoris a été piégé...

15km

Le tempo de la Movistar fait des dégâts. Le peloton s'est scindé en plusieurs petits groupes. Il n'y a qu'entre 40 et 50 coureurs dans le groupe de tête. La formation espagnole protège son leader Valverde.

16km 

Tout le peloton est dans une descente particulièrement sinueuse avant de remonter. La Movistar roule fort en tête.

18km 

Pour rappel, la fin d'étape est accidenté avec une courte descente avant une montée à 5-6% dès la flamme rouge. Si les sprinters rêvent de se jouer la victoire, elle semble plutôt destinée à un puncheur tel que Philippe Gilbert qui pourrait signer un second succès après celui de Barcelone.

20km 

La Rabobank vient se placer en tête aux côtés des hommes de Contador. De nouveau un coureur Andalucia vient se poster à l'avant.

21km 

Les Saxo Bank à l'avant du peloton.

24km 

Les Caja Rural roulent en tête du peloton. On semble vouloir mettre Manuel Cardoso sur orbite. Mais RadioShack et Andalucia ne sont pas de cette avis et repassent à l'avant. Ca roule à plus de 70 km/h dans la descente.

27km

Peloton groupé.

30km 

RadioShack et Movistar en tête de la course. Et toujours le Japonais d'Argos qui emmène tout le monde. La Liquigas remonte aussi.

31km

Plus que 10" d'écart entre les deux échappés et le peloton. Galdos et Toribio se serrent la main. Ils vont être repris dans quelques mètres.

32km

Pour Christophe Le Mével (Garmin), Philippe Gilbert est le grand favori du jour. Le compatriote de ce dernier Gianni Meersman espère, lui, jouer sa carte. Il a déjà annoncé que toute l'équipe Lotto travaillerait sur lui aujourd'hui. "Je suis confiant", lâche-t-il.

Gianni Meersman (Lotto Belisol)
34km 

Avant le départ, Chris Froome a livré son pronostique sur l'étape du jour : "On pourrait croire que ce sera une arrivée au sprint. Philippe Gilbert pourrait signer une nouvelle victoire, ou pourquoi pas Rodriguez? Il n'a pas encore abdiqué." Un prono que semble relayer Mikhail Ignatiev, coéquipier de Purito chez Katusha : "Aujourd'hui, c'est tout pour le leader !"

36km

Dernier écart: 1'15".

40km

Situation assez paradoxale sur la Vuelta : Galdos et Toribio roulent toujours en tête de la course sous le soleil tandis que le peloton vient d'essuyer une grosse averse.

41km

Pas de mouvement à envisager, mais Contador reste malgré tout concentré : "Cela ressemble à une étape facile, mais je devrai faire attention aux accélérations sur la fin. Le finish est un peu compliqué. J'aimerais bien garder des forces pour demain car Bola del Mundo sera l'étape-reine de cette étape et je n'ai pas encore gagné."

Team Saxo Bank rider and new leader of the race Alberto Contador of Spain celebrates after the 17th stage of the Tour of Spain "La Vuelta" cycling race between Santander and Fuente De (Reuters)
46km

Si l'on a beaucoup parlé du mouvement des Katusha à Valdezcaray ou du non-relais de Valverde sur l'attaque de Contador à La Hoz, l'ambiance reste bonne entre les trois ténors de la Vuelta. "L'esprit sportif est appréciable dans le cyclisme. C'est particulièrement vrai sur la Vuelta entre Alberto, Alejandro et moi. Nous bataillons sur la route et je suis content de participer à cette course historique. Perdre fait aussi partie du sport," a confié Joaquim Rodriguez.

50km 

La Saxo Bank a de nouveau laissé les commandes du peloton à Doi (Argos) et les RadioShack. Ça ne roule pas très vite et l'échappée compte encore 1'40" de marge.

52km

Venu pour gagner la Vuelta après sa deuxième place l'an dernier, Christopher Froome a compris qu'il n'y arriverait pas. Mais le coureur de Sky est néanmoins satisfait de son expérience, celle d'apprendre à être un leader et à porter le poids d'une course. Même s'il aurait préféré une autre fin à l'aventure.

54km

David Moncoutié est distancé dans la descente par le peloton. Le grimpeur de Cofidis courait après un exploit historique : cinq titres consécutifs de meilleur grimpeur sur un grand tour. Mais il a compris que ce serait difficile cette année. Il réussit malgré tout à revenir sur le peloton.

55km

La Saxo Bank ne veut visiblement pas reprendre les échappés trop rapidement avec le risque de formation d'un nouveau groupe. La formation danoise a demandé aux coureurs de lever le pied.

58km 

Après être retombé à 1'40", l'avance de Galdos et Toribio reprend de l'épaisseur dans une courte descente tandis que le peloton est dans une petite côte. Le tracé actuel est fait de courtes montées et descentes successives à plus de 1100m.

61km 

Un groupe de poursuivants essaie de se former. Contador demande à ses coéquipiers de Saxo Bank de se placer en tête du peloton pour cadenasser les velléités de fuite après les sorties de plusieurs coureurs dont Mate (Cofidis) ou encore Ballan (BMC).

63km

Dernier écart: 2'25".

67km 

La pluie a fait son apparition. Quelques gouttes commencent à tomber tandis que l'écart pousuit son fléchissement. Plus que 3'00".

70km

Malgré la perte du maillot rouge, Rodriguez reste en tête du classement combiné. Mais le maillot blanc est aujourd'hui porté par son dauphin, Alejandro Valverde.

76km 

Simon Clarke (Orica) porte toujours le maillot à pois bleus de meilleur grimpeur. Mais l'Australien sait que cela ne tient plus qu'à un fil avec la bataille de la Bola del Mundo en vue. Il compte deux points d'avance sur Rodriguez, cinq sur De Gendt et sept sur Valverde.

Orica-GreenEdge rider Simon Clarke of Australia (Reuters)
77km

Les espoirs de John Degenkolb d'accrocher le maillot vert en ont pris un coup hier, après l'arrivée à Valladolid. L'Allemand a été distancé par la cassure provoquée par Katusha. Il faut dire que le maillot vert est actuellement porté par Joaquim Rodriguez qui n'est pas disposé à le lâcher.

78km 

Sur toute la largeur de la route, on trouve les coureurs RadioShack et Saxo Bank alignés, en tête du peloton.

81km

Plus que 4'50" d'avance pour les échappés sur le peloton. Les deux hommes arrivent à la zone de ravitaillement.

83km

Julien Jurdie (directeur sportif d'AG2R) au micro d'Eurosport : "Lloyd Mondory fait une très belle Vuelta. Il pousse les autres, dans tous les sens du terme. Demain, on va jouer la carte de Rinaldo Nocentini (19e) et de Nicolas Roche (12e) pour le général. C'est important pour les points au classement mondial."

85km 

Après Chris Froome et Alberto Contador, Joaquim Rodriguez et Alejandro Valverde se sont prêtés au jeu de l'interview croisé pour Eurosport.

CYCLISME Vuelta 2012 - Valverde et Rodriguez
89km

Toujours en rouge après la victoire d'étape de Bennati, Alberto Contador savoure son retour au premier plan.

89km

Tout au long du Tour d'Espagne, posez vos questions aux commentateurs et aux consultants d'Eurosport. Ils vous répondront en direct à l'antenne.

90km 

Pas d'équipe qui prenne réellement la tête de la poursuite. On voit Doi (Argos), un coureur RadioShack, un Lotto et quelques Saxo Bank du maillot rouge Contador à l'avant du peloton, mais pas de tempo dicté par une seule et même foramtion, même si les Katusha remonte progressivement.

92km 

La température a sérieusement baissée. Il ne fait plus que 26°C alors que l'ensemble des coureurs arrivent sur des passages à plus de 900m d'altitude. Aujourd'hui, le peloton passera par Los Angeles de San Rafael (1285m) avant de redescendre sur La Lastrilla (1060m).

93km 

Toujours deux hommes en tête : Jose Vicente Toribio (Andalucia) et Aitor Galdos (Caja Rural). Ils sont partis dès le 1er km et ont compté jusqu'à 10'17" d'avance. Ils possèdent à présent 6'10" de marge sur le podium.

94km

MOYENNE APRES DEUX HEURES DE COURSE : 36,300 km/h.

95km

Dernier écart: 5'55".

101km

Penafiel que les coureurs ont quitté en début d'étape ne rappelle pas de bons souvenirs à Joaquim Rodriguez. C'est en effet ici que le Catalan avait perdu la Vuelta, il y a deux ans. Lors d'un contre-la-montre. Il avait concédé plus de quatre minutes à Vincenzo Nibali et terminé à la 4e place.

rodriguez
105km

Une info qui a son importance : La montée finale à 5-6% ne se fera plus sur deux kilomètres, mais un seul après les changements de tracé opérés aujourd'hui.

109km 

Ça roule fort dans le peloton alors que l'écart était légèrement reparti à la hausse : 6'50".

110km 

Et toujours un peu plus de 6'00" de marge pour Toribio et Galdos sur le peloton.

120km

John Degenkolb a raté la passe de cinq, hier à Valladolid. "Rien n'a marché comme nous l'aurions souhaité, expliquait le directeur sportif d'Argos Christian Guiberteau avant le départ. Nous avons eu 100% de réussite depuis le début, on ne va pas se plaindre. john est en toujours en très grande forme, mais je pense que l'arrivée du jour est un peu trop difficile pour lui. Nous pourrions placer des coureurs dans une échappée, mais la bataille aura bel et bien lieu dans le final."

John Degenkolb
130km

CHUTE POUR VAN DE WALLE ! Le Belge d'Omega Pharma se retrouve au sol au milieu du peloton. Mais il repart sans difficulté.

132km

Argos, RadioShack et Lotto se relaient en tête du peloton pour reprendre l'échappée. Les sprinters ne veulent visiblement pas laisser filer l'opportunité de jouer la gagne aujourd'hui.

137km

L'écart a sérieusement fléchi. De 10'17", les fuyards voient leur avance retomber à 6'50".

139km

MOYENNE DE LA PREMIERE HEURE DE COURSE : 39,700 km/h.

146km

C'est le retour des chaudes températures sur la Vuelta avec déjà 32°C au thermomètre et un franc soleil. Le vent est en train de se lever.

148km

Les deux hommes ne posent évidemment aucun souci aux équipes des leaders. Au classement, le mieux classé des deux, Jose Vicente Toribio (Andalucia), ne pointe qu'au 118e rang. Son comparse Aitor Galdos (Caja Rural) est 175e.

149km 

L'écart dépasse désormais les 10 minutes en faveur de Toribio et Galdos.

156km

La portion du jour qui a été modifiée concerne la zone située autour de la KM 170 car la route était en trop mauvaise état et n'a pas été réparée. Un autre secteur a été modifiée, à proximité de Villacastin (KM 112) où une montée, équivalente à une 3e catégorie non répertoriée, a été ajoutée.

161km 

Et l'échappée est donc partie pour la journée : 7'30"

168km

Dernier écart: 5'10".

171km

RESULTAT DU SPRINT INTERMEDIAIRE : 1. Galdos (Caja Rural), 2. Toribio (Andalucia), 3. van Winden (Rabobank).

172km 

Et déjà 4'20" de marge pour les deux hommes de tête.

178km

INFO : par rapport au livre de route initialement proposé, les organisateurs ont décidé de rallonger le tracé du jour de quatre kilomètres. Les coureurs ont donc 183 km à parcourir. Le premier sprint intermédiaire est décalé au KM 9, le second au KM 171. Le ravitaillement reste au KM 99 à Munopedro.

179km 

Aitor Galdos (Caja Rural) et Jose Vicente Toribio (Andalucia) ont réussi à prendre le large en tête de la course. Comme souvent depuis le début de la Vuelta, les deux équips invitées par les organisateurs n'ont pas manqué l'occasion de se placer dans l'échappée.

183km

Et c'est parti ! Direction La Lastrilla, près de Ségovie. Ça attaque dès le drapeau baissé.

 

Un homme ne sera pas au départ de la 19e étape : Jesus Rosendo (Andalucia) a décidé de se retirer. Il occupait la 165e place au général, à 3h10'50 de son compatriote. Il ne reste plus que 177 coureurs en lice.

 

Valverde doit d'ailleurs une fière chandelle à son coéquipier qui lui a permis de revenir à la deuxième place du classement, à 1'52" d'Alberto Contador (Saxo Bank) toujours de rouge vêtu. Joaquim Rodriguez (Katusha) est troisième à 2'28". Chris Froome (Sky) est désormais hors course pour la victoire, repoussé à 9'40" de Contador.

2012 tour de france valverde movistar
 

Nairo Quintana, qui s'est également blessé lors de la même chute, souffre des côtes, du genou et du poignet droits. Mais le Colombien de Movistar, soutien de poids pour Alejandro Valverde en montagne ces derniers jours, est bien présent pour signer la feuille d'émargement.

 

En revanche, moins de réussite pour un autre coureur RadioShack : Linus Gerdemann. L'Allemand souffre du coude gauche et du genou gauche. Il a été contraint à l'abandon.

linus gerdemann nissan-radioshack
 

Vainqueur de la 18e étape hier à Valladolid, Daniele Bennati a une nouvelle opportunité aujourd'hui. Le sprinter de RadioShack est le premier à prendre le dessus sur John Degenkolb (Argos), vainqueur jusque-là de quatre arrivées au sprint. L'Allemand ne termine même que 5e de l'étape après avoir été retardé dans une cassure dans les derniers mètres.

Daniele Bennati
 

Si comme hier l'étape ne comporte pas la moindre difficulté au programme, le finish du jour en fait une arrivée néanmoins imprévisible après un tracé vallonné. Les deux derniers kilomètres se feront en côte, avec des passages à 5-6%. Certains sprinters pourraient tirer leur épingle du jeu, à moins que les puncheurs ne se disputent la victoire au terme d'une dernière ligne droite. A moins qu'une échappée aille au bout...

 

Bonjour ! Bienvenue à toutes et à tous pour suivre en notre compagnie cette 19e étape de la Vuelta, 178 km entre Penafiel et La Lastrilla. Le départ sera donné à 13h26.

0 commentaire