avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Ponteareas - Sanxenxo
Tour d'Espagne - 28 août 2012

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 28 août 2012 et débute à 13:02. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
18:02

Merci à toutes et à tous d'avoir suivi cette étape en notre compagnie. On se retrouve demain pour le contre-la-montre de 39,4 km entre Cambados et Pontevedra. Une passe d'armes à distance entre les favoris tout au long d'un tracé un peu piège avec une difficulté de 3e catégorie au milieu et un final sinueux. Les premiers coureurs s'élanceront vers 13h10. Bonne fin de journée.

18:00

Au classement par points, cette 4e victoire d'étape permet à John Degenkolb (Argos) de reprendre son bien. Il devance désormais Rodriguez de 18 points et Valverde de 27.

17:53

Pas de changement au général, tous les favoris étant arrivés roue dans roue. Joaquim Rodriguez (Katusha) reste en rouge devant Froome et Contador.

17:52

Daniele Bennati (RadioShack), Gianni Meersman (Lotto) et Manuel Cardoso (Caja Rural) complètent le Top 5 de l'arrivée.

17:50 

Nacer Bouhanni échoue d'un rien et doit céder la victoire à John Degenkolb, décidément insatiable. C'est la quatrième victoire d'étape pour l'Allemand d'Argos. Mais que c'était bien joué de la part du champion de France !

17:50

VICTOIRE DE JOHN DEGENKOLB !

0,3km 

Duel Degenkolb-Bouhanni.

0,5km 

C'est parti, Degenkolb est emmené par un coéquipier.

1km

Flamme rouge et toujours la RadioShack en tête. Bouhanni dans la roue de Degenkolb...

1,5km

La fin du tracé est en faux plat montant. L'Italien pourrait faire parler sa puissance.

2km 

Ça roule à plus de 70 km/h en tête du peloton désormais emmené par RadioShack qui veut voir Daniele Bennati s'imposer.

2km 

La FDJ passe en tête du peloton. Mais Nacer Bouhanni n'a pas suivi...

3km 

Dominique Rollin, William Bonnet et Benoît Vaugrenard (FDJ) ont ramené Nacer Bouhanni à l'avant.

5km 

La Sky tente de cadenasser le peloton, mais Orica remonte tout comme Argos qui commence à ramener Degenkolb. Zandio et Uran (Sky) ont cédé les rênes.

8km 

Les Sky continuent d'écrémer le peloton. Toujours pas de mouvement des Argos. Juan Jose Cobo (Movistar), vainqueur sortant, aurait été distancé.

11km 

La Sky tenterait-elle un coup de bordure ? Toute l'équipe est à l'avant et roule fort. Le peloton s'est morcelé.

13km 

Au tour de Sky de rouler en tête. Flecha emmène la formation britannique et prend les virages bien large pour empêcher les autres équipes situées de l'autre côté de la chaussée d'imaginer un instant passer devant dans le virage.

15km 

La Rabobank a bien essayé de prendre les commandes du peloton, mais la Katusha ne lâche pas. La Sky vient se placer en file indienne sur la gauche de la chaussée.

18km 

Les Katusha reprennent les rênes du peloton.

22km 

Le peloton entre dans O Grove. Les Orica ne lâchent toujours rien.

28km 

Les coureurs longent de nouveau la côte. Pas de cassure pour le moment, mais une grande nervosité. Orica continue d'imprimer un tempo très élevé. Les Saxo Bank ont perdu du terrain.

30km 

A l'avant du peloton: Orica, Katusha, Saxo Bank. La Sky en embuscade juste derrière.

32km 

Peloton groupé, mais tempo très élevé. Les coureurs sont de plus en plus en file indienne.

33km

Après 157km en tête, Aramendia et Palomares sont avalés par le peloton après un dernier serrage de main. Les deux hommes ont excellemment collaboré pour résister longtemps au peloton.

34km

Les Orica roulent fort en tête du peloton avec les Katusha à leur côté. Les échappés ne vont pas tarder à être repris. Les favoris se sont replacés à l'avant du peloton pour éviter tout souci. En l'absence de vent, il ne devrait pas y avoir de tentative de bordure.

35km

MOYENNE APRES QUATRE HEURES DE COURSE : 37,700 km/h.

35km 

Plus que 20" pour Palomares et Aramendia qui ne cesse de se retourner.

37km 

La balade touche à sa fin pour l'échappée qui est désormais dans la ligne de mire du peloton. Plus que 30" de marge en entrant dans Sanxeno où tous les coureurs vont franchir une première fois la ligne d'arrivée avant d'effectuer une ultime boucle avant de revenir.

39km 

Si l'étape semble promise à un sprinter, le dernier kilomètre de l'étape se dispute en faux plat montant après un tracé en montée et descente dans les quatre kilomètres précédents.

41km 

Et l'écart entre l'échappée et le peloton retombe sous la minute pour la première fois depuis le départ de l'étape. Les deux hommes de tête avaient lancé leur attaque dès le drapeau baissé.

42km 

Les Orica sont remontés aux côtés d'Argos. Allan Davis a également envie de s'imposer à Sanxexo. La Saxo Bank est aux avant-postes.

45km 

Et l'écart a de nouveau diminué pour Aramendia et Palomares. Plus que 1'25" après l'accélération des Argos.

48km

Comme lors du 1er sprint, Degenkolb est sorti pour prendre par deux fois le dernier point distribué. L'Allemand a été délesté de son maillot vert, même s'il le porte aujourd'hui en tant que deuxième du classement. Il sait qu'il doit impérativement faire la loi sur les étapes de plaine pour espérer l'arracher des mains des favoris. Il revient provisoirement à sept points de Rodriguez.

49km

RESULTAT DU SPRINT INTERMEDIAIRE : 1. Palomares, 2. Aramendia, 3. Degenkolb.

50km 

Passage sur la ligne de sprint pour les deux hommes de tête. Aramendia lance le sprint.

53km 

Problème mécanique pour David Moncoutié (Cofidis). Ce dernier attend toujours la montagne pour s'exprimer pleinement et défendre son quadruple gain du classement de la montagne.

55km

Christopher Froome (Sky) et Alberto Contador (Saxo Bank) se sont prêtés au jeu des questions d'Eurosport sur les moments forts de leur carrière, leurs atouts et ceux de leurs rivaux, leurs idoles, etc.

57km 

Il reste un sprint intermédiaire à disputer, à Combarro, dans 7 km.

62km

Les Argos roulent de nouveau en tête du peloton pour John Degenkolb. L'Allemand est en grande discussion avec Christopher Froome (Sky). Porteur du maillot rouge de leader, Joaquim Rodriguez (Katusha) a distribué ses autres maillots: le vert à Degenkolb, le blanc du combiné pour Froome, 3e du classement, mais Alejandro Valverde (Movistar) porte le maillot à pois.

63km

Javier Aramendia (Caja Rural) et Adrian Palomares (Andalucia) ont repris de l'avance : 3'25".

65km

Changement de roue arrière pour Robert Gesink (Rabobank), contraint de s'arrêter.

67km

Les favoris sont pour le moment tranquillement calé dans le peloton. Valverde se trouve pour le moment à l'arrière, mais il est remonté par ses coéquipiers Movistar.

71km

Tentative de Pim Ligthart qui essaie de filer en tête du peloton. Il se retrouve rapidement à 1'15" de Palomares et Aramendia, mais le coureur Vacansoleil est rappelé à l'ordre par son équipe.

77km

La Sky a haussé le ton et l'écart ne cesse de s'écouler: plus que 1'10". Les deux hommes de tête sont de nouveau exposés au vent alors qu'ils longent de nouveau la côte.

82km 

L'écart se maintient sous les 3'30". A l'avant, on aperçoit Movistar et Sky, après avoir longtemps vu les Argos imposer leur tempo.

90km

Dernier écart: 3'55".

100km

Problème mécanique pour Javier Aramendia à l'avant. Il repart, attendu par Palomares.

100km

Tout au long du Tour d'Espagne, posez vos questions aux commentateurs et aux consultants d'Eurosport. Ils vous répondront en direct.

vuelta
101km

Nicolas Portal, directeur sportif de Sky, avant le départ : "Tout le monde s'attend à ce que nous tentions une bordure et fractionnions le peloton. Il se peut donc que nous ne fassions rien car, normalement, cela fonctionne quand il y a un effet de surprise. Nous devons aussi garder de l'énergie pour le chrono de dmeain, qui sera une étape très importante de la Vuelta."

106km

Arrivée d'Aramendia et Palomares à la zone de ravitaillement située à Acuna. Ils comptent pour le moment 4'00" d'avance sur le peloton.

110km

MOYENNE APRES DEUX HEURES DE COURSE : 38,100 km/h.

111km

Dernier écart: 4'20".

120km

Nacer Bouhanni (FDJ) au départ de l'étape: "Notre hôtel se situe à Sanxexo. On a eu l'occasion de constater que le vent souffle en permanence. Mon équipe est disposée à me protéger du départ à l'arrivée et à me mettre dans les meilleures conditions possibles. Aujourd'hui, j'ai une folle envie de gagner".

2012 Championnat de France Nacer Bouhanni (FDJ)
125km 

Après avoir atteint 6'42", l'avance d'Aramendia et Palomares diminue. Il faut dire que les deux échappés longent désormais Atlantique et sont bien plus exposés au vent.

129km

Après neuf jours de course, Alberto Contador (Saxo Bank) se sent bien. Et a hâte d'en découdre alors que les choses sérieuses commencent.

2012 alberto contador saxo bank eneco
132km 

A l'approche de Vigo, les deux échappés comptent désormais plus de 6'30" d'avance.

138km

RESULTAT DU SPRINT INTERMEDIAIRE : 1. Palomares (Andalucia), 2. Aramendia (Caja Rural), 3. Degenkolb (Argos).

139km 

Les deux fuyards arrivent à la ligne de sprint intermédiaire dans Canido.

141km

Dernier écart : 5'35".

145km

A noter que le premier Français au classement général est Maxime Bouet (AG2R) qui occupe le 26e rang à 7'17" de Joaquim Rodriguez (Katusha). Avec l'abandon de John Gadret, Nicolas Roche se retrouve leader de fait de l'équipe AG2R.

147km

Sans surprise, Purito occupe donc la tête du classement combiné, cumul des différents classements annexe. Il devance Valverde, Froome et Contador.

149km

En revanche, Rodriguez doit se contenter de la deuxième place du classement de la montagne, devancé par son compatriote Valverde.

Alejandro Valverde gana la octava etapa de La Vuelta
150km

Le rouge et le vert pour Purito qui, en terminant 2e derrière Philippe Gilbert à Barcelone, s'empare de la tête du classement par points. Mais le maillot vert sera toujours porté aujourd'hui par son dauphin John Degenkolb (Argos), vainqueur de trois étapes. L'Allemand partage la 2e place avec Alejandro Valverde (Movistar).

152km

UN POINT SUR LES CLASSEMENTS : Dimanche à Barcelone, Joaquim Rodriguez a accru son avance au classement. Il repousse désormais Chris Froome (Sky) à 53" et Alberto Contador (Saxo Bank) à 1'00". Alejandro Valverde (Movistar) compte 1'07" de retard.

Purito Rodríguez, con el maillot de líder de La Vuelta
158km

L'écart repart à la hausse. Argos a levé le pied. Palomares et Aramendia comptent de nouveau 2'25" d'avance.

162km 

L'autre fuyard, Adrian Palomares, est plus expérimenté que son compagnon d'échappée. A 36 ans, le coureur Andalucia ne dispute pourtant que son 3e Tour d'Espagne. Il occupe cette année la 97e place à 46'39" de Rodriguez. A son palmarès, on trouve notamment le Tour d'Angleterre 2007.

164km

Le travail des Argos porte ses fruits. Aramendia et Palomares n'ont plus qu'une minute d'avance.

167km 

Tentative de Niki Terpstra (Omega Pharma) et Martijn Keizer (Vacansoleil) de partir en poursuite derrière les deux échappés. Ça ne plait guère à la formation Argos de John Degenkolb qui prend les rênes du peloton. Et l'écart en prend un coup.

169km

Un point sur les deux hommes de tête: c'est la 4e fois que Javier Aramendia prend part à une échappée sur cette Vuelta. Le coureur Caja Rural occupe la 189e place au général, à 1h21'07" de Joaquim Rodriguez (Katusha). A 25 ans, le coureur Espagnol, ancien de la formation Euskatel, dispute son second grand tour après une tentative sur le Giro 2011. Il court toujours après un premier succès en carrière.

170km 

Pas de bon de sortie pour Sijmens qui est repris par le peloton.

173km

Dernier écart : 1'30" de retard pour Sijmens, 2'10" pour le peloton.

174km

Aramendia passe en tête au sommet de l'Alto de San Cosme devant Palomares. Nico Sijmens (Cofidis) est sorti du peloton et franchit la difficulté en troisième position.

175km

Les coureurs retrouvent aujourd'hui des températures un peu plus clémentes après avoir souvent frôlé les 40°C. Le soleil est toujours de sortie, mais le thermomètre n'affiche plus que 22°C.

176km

A noter que c'est la huitième fois en neuf étapes en ligne (contre-la-montre par équipes inaugural exclu) que l'équipe Andalucia place un coureur dans l'échappée. La formation andalouse n'a raté que celle menant à Jaca et qui était composée principalement de Belge et de Néerlandais.

180km 

Personne n'a réussi à revenir sur le duo de tête qui comptent désormais plus de 2'10" de marge.

182km

Les hommes de tête débutent l'ascension de l'Alto de San Cosme (3e cat.) : 6,8 km à 5,4% de moyenne.

184km

Les deux hommes de tête ont déjà 1'20" d'avance alors qu'ils ont surmonté la première petite bosse située à Badenes.

189km 

Et ça attaque d'entrée de jeu. Palomares (Andalucia) et Aramendia (Caja Rural) prennent le large.

190km

Le départ réel est donné pour les 193 coureurs encore engagés. Ils quittent Ponteareas qui accueillait un départ d'étape pour la deuxième fois seulement de son histoire, mais la duexième fois en deux ans.

13:00 

Les coureurs se dirigent vers la ligne de départ réel dans Ponteareas, une cité du cyclisme, ville natale de trois anciens vainqueurs les frères Delio (1945) et Emilio Rodriguez (1950), ainsi que d'Alvaro Pino (1986). Un hommage leur a été rendu avant le départ fictif. Mais dans le peloton actuel, les supporters ne pourront soutenir qu'un seul Galicien, Gustavo Cesar Veloso (Andalucia), vainqueur d'étape en 2009 à Xorret del Cati.

12:53

Drôle d'étape du jour avec deux courtes ascensions d'entrée d'étape, dont une répertoriée au Grand Prix de la montagne: l'Alto de San Cosme (3e cat - 400m), une montée de 6,8 km à 5,40% de moyenne. La suite du tracée sera accidentée, mais rien d'insurmontable. Une échappée devrait se constituer avant que les équipes de sprinter ne prennent la main. A commencer sans aucun doute par les Argos de John Degenkolb qui vise un quatrième succès d'étape aujourd'hui.

Argos-Shimano's John Degenkolb of Germany wins the seventh stage of the Tour of Spain "La Vuelta" cycling race between Huesca and Alcaniz (Reuters)
12:48

Seul John Gadret (AG2R) n'a pas pris le départ. Son équipe a annoncé qu'il était non-partant en raison de problèmes digestifs qui nécessitent un bilan plus approfondi rapidement.

12:45 

Le contrôle des signatures est à présent terminé.

 

Durant la journée de repos, les coureurs ont traversé toute l'Espagne. Ils ont quitté la Catalogne pour se retrouver en Galice, tout à l'Ouest. Cette année, la Vuelta a choisi de rester au Nord afin d'éviter les trop fortes chaleurs qui frappent souvent le sud du Pays. Le point le plus méridional atteint sera Madrid, lors de la dernière journée.

 

Bonjour ! Bienvenue à toutes et à tous pour suivre en notre compagnie cette 10e étape, 190 km entre Pontearas et Sanxenxo. Le départ réel de l'étape sera donné à 13h03.

0 commentaire