30/08/14 - 12:38
Terminé
Baeza - Albacete
0km
?km
Tour d'Espagne • Etape8
avant-match

Baeza - Albacete

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 30 août 2014 et débute à 12:38. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
18:01 

Cest fini pour aujourd'hui. On se retrouve dimanche pour la 9e étape de cette Vuelta. C'est la première arrivée en altitude de ce Tour d'Espagne et les grimpeurs bien sûr seront à la fête. Si les 100 premiers kilomètres sont exempt de difficulté, les coureurs enchaîneront ensuite le Puerto de Cabigordo (3e cat, 18km à 3,8%) avant un final en deux parties. D'abord, l'Alto de San Rafael (2e cat, 11,2km à 4,5%) puis, après une courte descente de six kilomètres, la montée finale d'Aramon Valdelinares (1re cat, 8,8km à 6,6%). On devrait retrouver les 5 grands d'Espagne devant. 185 kilomètres seront à parcourir. Le départ réel sera donné à 12h48.

Vuelta 2014 - Profil Etape 9
18:01 

Aucun autre changement à signaler dans les autres classements annexes.

17:25

Le top du classement général n'a pas évolué. Alejandro Valverde (Movistar) conserve le maillot rouge de leader avant la première étape de haute montagne ce dimanche.

17:22

PODIUM (provisoire) : 1. Bouhanni (FDJ.fr) ; 2. Matthews (Orica-GreenEdge) ; 3. Sagan (Cannondale).

17:21 

Nous attendons toujours la confirmation ou non de la victoire de Nacer Bouhanni par les officiels. Le mouvement vers la droite du Français dans les vingt derniers mètres est manifeste. Le Vosgien coupe clairement la route à l'Australien qui allait le dépasser.

17:18 

Le groupe Elissonde perd 2'25'' sur les candidats.

17:17 

Les coureurs arrivent les uns après les autres, très fatigués.

17:17 

Aucun favori n'a été piégé finalement, malgré la frayeur de Quinatan et d'Aru.

17:16 

Le groupe Navarro-Sicard passe sur la ligne, à 53''.

17:15

Victoire de Nacer Bouhanni (FDJ.fr) !! En théorie, car son écart sur Michael Matthews (Orica) est évident.

600 m 

Lers Orica mènent le sprint, suivi des MTN-Qhubeka !

1 km

FLAMME ROUGE !!

1,5 km 

Geoffrey Soupe emmène très bien Nacer Bouhanni (FDJ.fr). Les Français sont en dixième position environ.

2 km 

Deux équiipiers emmènent Tom Boonen qui monte en puissance dans cette Vuelta. Victoire aujourd'hui ?

2 km

Peter Sagan va t-il faire le sprint ? il est là le Slovaque en tout cas.

3 km 

On vient d'arriver à Albacete. Et ce sont les Omega Pharma-Quick Step qui accélère en tête. Orica est placé pour Matthews, Degenkolb dans sa roue.

4 km 

Tous les sprinteurs sont là en fait. Ils ont une quarantaine dans ce groupe et aucun coureur majeur - si ce n'est Navarro (Cofidis) - n'a été piégé.

5 km 

Gros effort des Giant-Shimano et tout rentre dans l'ordre. Pour le moment.

5 km 

10'' d'écart entre le groupe Quintana et celui des favoris.

6 km 

Quintana (Movistar) a un équipier avec lui en fait. Mais pas sûr qu'il puisse rouler...

7 km 

Le deuxième groupe devrait pouvoir revenir.

8 km 

Le groupe Quintana-Aru-Barguil-Degenkolb est déjà à plus de 15''. Et devant ce ne se relèvera plus. car Sky, BMC et Orica-GreenEdge vont surement rouler.

8 km 

Favio Aru (Astana) est piégé aussi.

9 km 

Nairo Quintana (Movistar) s'est fait piéger !!! Mais pas Valverde... Le Colombien est seul.

10 km 

Froome est là, Contador et Valverde aussi. Bouhanni est là !

10 km

Ca recasse en tête ! Ils ne sont que 15 en tête ! Beau coup des BMC.

12 km 

Ca casse en tête du premier peloton ! Et tout le monde est obligé de faire un énorme effort pour recoller.

13 km

Les BMC tentent à leur tour un coup de bordure avec notamment Cadel Evans mais pour le moment, il n'y a pas de dégât évident. Mais il ne faudrait pas grand-chose pour que Bouhanni voire Degenkolb lâchent.

15 km

Les écarts derrière le premier groupe augmente. Le deuxième peloton, mené par IAM et Cofidis, est à plus de 30''. Quand au troisième groupe, on est à presque 1 minute.

16 km 

Dans le premier peloton, ça manque de casser en deuxième partie du groupe et Bouhanni, Degenkolb et Matthews sont dans le dur. Mais la Sky n'ose pas en raison des difficultés que rencontre Chris Froome aujourd'hui. Tinkoff-Saxo et Movistar vont-ils tenter ?

18 km

Daniel Navarro (Cofidis) semble être le coureur piégé le plus important. L'Espagnol, 16e du général à 1'26'' d'Alejandro Valverde, est dans le deuxième groupe avec plusieurs équipiers mais ne parvient pas à réduire l'écart. Attention à bien se gérer pour ne pas ne exploser dans les derniers kilomètres.

20 km

Tous les favoris sont là, tous les bons sprinteurs sont là aussi. On s'attendait sans doute trop aux coups de bordures pour qu'un gros puisse se faire piéger.

21 km 

POINT SUR LES ECARTS : Le premier peloton, celui des favoris, compte 21'' d'avance sur le deuxième et 40'' sur le troisième. Le vent semble irrégulier mais pas très fort en général.

23 km 

Le peloton est véritablement scindé en trois. Il y a environ 20'' entre chacun des groupes. Et ca ne devrait qu'augmenter car tous les costauds sont devant.

24 km 

Romain Sicard (Europcar) piégé par le groupe des favoris ! Kenny Elissonde (FDJ.fr) aussi.

25 km 

Le peloton est cassé en cinq déjà ! A plus de 25km de l'arrivée ! Ils n'ont qu'une quarantaine devant. Apparement, tous les favoris sont là.

26 km 

La Sky, Tinkoff-Saxo et la Belkin roule très fort... Ca rappelle fortement l'étape de Saint-Armand-Montrond du Tour 2013.

28 km 

Ca roule très très vite devant. Plus de 60km/h pour le peloton, mené par la Tinkoff-Saxo !

28 km 

La bordure a lieu !! Ils sont vingt seulement dans le premier groupe !! Le reste du peloçton peine à accrocher et c'est à la limite d'exploser autour de la 30e position.

30 km

Accélération de la Sky !! On aborde les premiers mètres de cette ligne droite et le peloton s'est sérieusement étiré. Et ca casse !

32 km 

Le peloton sort actuellement de la végétation mais est toujours au complet pour le moment.

34 km 

Tout est le monde est à fond dans ce peloton. Sky, Katusha, Tinkoff-Saxo juste devant les Movistar. Les équipes de sprinteurs ont disparues.

38 km 

Le peloton s'étire déjà dangereusement avant même d'arriver dans la ligne droite exposée au vent. Les favoris sont devant mais attention, il reste beaucoup de kilomètres.

40 km 

Le peloton ne va pas tarder à sortir des habitations et arriver sur la "fameuse" ligne droite de 27 kilomètres. C'est très nerveux dans le peloton avec notamment la Sky qui accélère en tête de groupe.

42 km 

C'est FINI pour Favilli et Aramendia !! Les deux hommes auront donc fait 165 kilomètres devant. Le peloton revient vraiment très très tôt.

45 km 

Elia Favilli (Lampre-Merida) et Javier Aramendia (Caja Rural) devraient se faire rattraper très prochainement. Plus que 30'' d'avance. Il n'y a plus de suspens concernant leur sort.

47 km

Moins d'une minute d'avance pour les deux hommes de tête ! Plus que 58'' d'écart avec le peloton. Tiendront-ils jusqu'à cette fameuse ligne droite ?

49 km

Les équipes des principaux favoris (Sky, Movistar, Tinkoff-Saxo) sont bien présents en tête de peloton. On craint le vent et la création de bordures dans les trente derniers kilomètres. On annonce un vent de côté dans la ligne droite finale de 27km, idéal pour les bordures.

51 km

Résultat du sprint intermédiaire d'El Jardin : 1. Favilli (Lampre-Merida) ; 2. Aramendia (Caja-Rural) ; 3. Paulinho (Tinkoff-Saxo).

Le peloton continue de revenir. Seulement 1'14'' d'avance pour les deux hommes de tête.

53 km 

Giant-Shimano et FDJ.fr roulent fort en tête de peloton. L'écart est tombé à 1'35'', on ne devrait pas échapper à un sprint massif. A moins que les bordures en décident autrement ?

54 km 

On rappelle qu'il fait bien moins cheau sur les routes de la Vuelta. Seulement 30° ce samedi. Bien chaud que demain tout de même, où l'on attend des températures à moins de 15° au sommet de la montée finale.

56 km 

Elia Favilli (Lampre-Merida) et Javier Aramendia (Caja-Rural) n'y croient plus du tout. il faut dire qu'avec 1'55'', on sait bien que c'est peine perdue.

60 km

L'écart baisse de plus en plus vite depuis que la FDJ.fr est venu en aide aux Giant-Shimano. Plus que 2'18'' d'écart.

64 km 

On est dans la partie descendante et on se dirige vers le deuxième sprint intermédiaire (km 154), qui aura lieu dans dix kilomètres environ.

67 km 

Ca y est ! L'écart vient de passer sous les trois minutes... Plus que 2'55'' d'avance pour Favilli et Aramendia.

73 km 

L'écart baisse inexorablement. Seulement 3'38'' d'avance pour les échappés alors qu'ils vont bientôt basculer et arriver dans la partie finale de l'étape qui sera disputée très rapidement...

77 km 

Le peloton continue de revenir régulièrement sur les hommes de tête et l'écart vient de passer sous les quatre minutes. Seulement 3'56'' d'avance pour le duo Favilli-Aramendia.

81 km

Résultats du sprint intermédiaire d'Alcaraz : 1. Elia Favilli (Lampre-Merida) ; 2. Francisco Javier Aramendia (Caja - Rural) ; 3. John Degenkolb (Giant-Shimano).

Avec ce petit point pris, l'Allemand augmente un peu plus son avance en tête du classement de meilleur sprinteur.

85 km

Les échappés sont exactement à 5km du premier sprint intermédiaire. Il restera un point à distribuer derrière mais les sprinteurs ne devraient pas le disputer pour conserver leurs forces en vue du final.

88 km

PROBLEME MECANIQUE pour Elia Favilli (Lampre-Merida) ! Après Aramendia, c'est au tour de l'Italien de devoir changer de vélo. Les deux coureurs de l'échappée ont donc été victime de malchance dans cette étape. Comme si la chance ne voulait pas les voir s'imposer à Albacete...

92 km 

Le duo Favilli-Aramendia limite la perte de temps mais n'a plus guère de chance d'aller au bout. Avec seulement 4'18'' d'avance à plus de 90 kilomètres de l'arrivée, ça parait même impossible.

95 km 

Les équipes de sprinteurs ramènent le peloton. 4'40'' d'écart seulement.

100 km 

Les échappés peinent à maintenir l'écart avec le peloton. Moins de 5' pour les deux hommes de tête.

104 km 

Les équipes de sprinteurs ont repris à nouveau la tête du peloton. Et l'écart fond. 5'20'' d'écart.

107 km

En raison du problème mécanique d'Aramendia, l'écart avec le peloton a sensiblement baissé. Seulement 5'35'' d'avance pour le duo de tête.

112 km 

Francisco Javier Aramendia (CJR) est revenu aux côtés d'Elia Favilli (Lampre-Merida). L'échappée est à nouveau au complet.

115 km

PROBLEME MECANIQUE pour Aramendia (Caja-Rural) ! SOn compagnon d'échappée Elia Favilli (Lampre-Merida) va devoir l'attendre et l'échappée devrait perdre un peu de temps sur le peloton, revenu à nouveau à 6'.

116 km

Comme on pouvait s'y attendre, les 30 derniers kilomètres sont extremment exposés au vent, visiblement bien présent. Idéal pour la formation de bordures !

119 km 

COMPOSITION DU GROUPE DE TETE : Elia Favilli (Lampre-Merida) et Francisco Javier Aramendia (Caja-Rural). L'Italien est le mieux placé au classement (84e) mais il est très loin du leader Alejandro Valverde (Movistar), à 29'55''.

120 km 

Les équipes de sprinteurs ont légèrement relâché la pression en tête de peloton. Du coup, l'écart avec l'échappée remonte. 6'25'' d'avance pour le duo de tête.

122 km

Les coureurs viennent tout juste de boucler deux heures de courses. Et les hommes de tête ont pour le moment rouler à 41,5 km/h. Une allure rapide assez logique vu le parcours et qui ne devrait pas baisser d'ici Albacete.

130 km 

A partir de maintenant, le peloton va aborder une partie en faux-plats montants jusqu'au premier sprint intermédiaire (km 127). Il restera ensuite une diizaine de kilomètres en vraie montée - certes non répertoriée - avant d'aborder les soixante derniers kilomètres en faux-plats descendants où le vent pourrait livrer son lot de suprises.

132 km 

Le travail des FDJ.fr et des Giant-Shimano est efficace. L'écart avec l'échappée est en-dessous des 6' désormais, avec seulement 5'50'' d'avance pour le duo Favilli-Aramendia.

140 km

SOUVENIR. En 1996, la troisième étape de la Vuelta avait lieu entre Cuenca et Albacete. Ce jour-là, un des plus beaux coups de bordures de l'histoire de la Vuelta a été déclenché par la ONCE, l'équipe du futur vainqueur Alex Zülle. Sous l'impulsion de l'équipe espagnole, le peloton se scinde en plusieurs parties et piège notamment l'un des favoris à la victoire finale, Tony Rominger. Le Suisse de la MAPEI, pourtant attendun par ses équipiers, perd 7'23'' à l'arrivée à Albacete et toute cjhance de remporter une quatrième Vuelta. Il finira cette anéne à la 3e place à seulement 8'29'' de Zülle. de quoi donner beaucoup de regret au champion suisse. Un favori sera t-il piégé ce samedi ?

145 km

Comme attendu, la FDJ.fr vient se porter aux côtés de la Giant-Shimano en tête de peloton. Les deux équipes vont tenter de maitriser l'échappée pour la reprendre en fin d'étape. Vu l'écart actuel (6'), c'est bien parti pour !

149 km

Visiblement, on craint vraiment le vent, mêmes chez les anciens coureurs. Tant mieux pour le spectacle !

151 km 

L'écart continue à descendre en raison du tempo imposé par l'équipe Giant-Shimano. Les deux hommes de tête n'ont plus que 6'13'' d'avance.

157 km

LE COUREUR A SUIVRE . Ce n'est peut-être pas l'un des favoris de cette 8e étape mais il aura quand même sa carte à jouer. Sprinteur désigné de la formation Cannondale sur cette Vuelta, Oscar Gatto (29 ans) espère bien glaner une victoire d'étape. L'Italien a déjà remporté une étape sur un Grand Tour. C'était en 2011, sur le Giro devant Alberto Contador. C'était lors de la ... 8e étape ! Ce samedi, le sprinteur de la Cannondlae pourrait profiter du travail de Peter Sagan - en préparation pour les Mondiaux de Ponferrada - pour enfin lever sur cette Vuelta, après sa 6e de la 2e étape.

Oscar Gatto jubelt, doch der Sieger ist Teamkollege Peter Sagan
160 km 

Le rythme des Giant-Shimano de Degenkolb ramène un petit peu le peloton. Les deux hommes de tête n'ont plus que 6'50'' d'avance.

161 km 

On vient tout juste de dépasser l'heure de course. Les hommes de tête on parcouru près de 40 kilomètres. La vitesse moyenne est exactement de 39,4km/h.

166 km

ILS ONT DIT. Tombé en début d'étape ce vendredi, Chris Froome (Sky) s'est rassuré en fin d'étape en reprenant du temps à ses adversaires. Et il assure aller bien : "Ce n'était pas une grosse chute. Je ne suis pas tombé lourdement, heureusement. Dans le final, quand j'ai vu Dan Martin démarrer, je me suis dit : "Je dois lui suivre" et j'ai eu la chance de reprendre un peu temps". Interrogé sur l'accélération des Tinkoff-Saxo après sa chute, le Britannique refute l'idée d'un complot : "Je ne pense qu'ils aient cherché à accélérer particulièrement contre moi. C'était la course. On a beaucoup de respect les uns pour les autres."

Chris Froome (Sky) a souffert vers La Zubia
170 km 

L'équipe Giant-Shimano s'est positionné en tête de peloton. John Degenkolb, porteur du maillot vert, rêve de la victoire d'étape aujourd'hui à Albacete. L'écart est de suite redescendu, à seulement 7'.

174 km

Ce vendredi, les blessés étaient nombreux...

177 km 

Le peloton semble vouloir laisser filer les deux hommes encore un peunplus et ne s'en inquiète pas vraiment. Pourtant, le duo Favilli-Aramendia compte désormais 7'10'' d'avance, un beau matelas. malgré tout ce qu'il reste à parcourir.

180 km 

L'écart entre l'échappée et le peloton continue d'augmenter. Favilli (Lampre-Merida) et Aramendia (Caja-Rural) possèdent maintenant 5'45'' d'avance.

182 km

Andrew Talansky (Garmin-Sharp) est actuellement aux côtés de la voiture médicale. L'Américain, 64e du général à 21'25'' de Valverde, a perdu toute chance de faire une place sur cette Vuelta, au contraire de son équipier Dan Martin (17e à 1'34'').

185 km

Elia Favilli (Lampre-LMerida) et Francisco Javier Aramendia (Caja-Rural) roulent pour le moment plus vite que le peloton, certes parti à très faible allure. C'est presque une sortie de décrassage pour le moment pour le peloton. L'écart est désormais à 4'45''.

190 km 

L'écart grimpe logiquement pour les deux échappés en ce début d'étape. 3'00'' d'avance pour le duo Favilli-Aramendia.

192 km

FAVILLI LE MIEUX PLACE. Elia Favilli (Lampre-Merida) est le coureur le plus dangereux au classement général de cette (nouvelle) échappée à deux. L'Italien, 12e au sprint à Cordoue lors de la 4e étape, est 84e à 29'55'' du leader Alejandro Valverde (Movistar). Bon sprinteur, Elia Favilli participe à sa première Vuelta, son 4e Grand Tour mais n'y a encore jamais remporté la moindre étape. En 2007, il a terminé à la; 3e place du championnat du monde juniors, remporté un ... Italien (Diego Ulissi) devant ... un autre Italien (Daniele Ratto) !

Elia Favilli (Lampre-Merida)
196 km

On tient apparement notre échappée du jour. Il n'aura pas fallu grand-chose pour qu'elle se forme. Le peloton a déjà laissé filler. 1'15'' d'avance pour les deux hommes.

201 km 

Les deux hommes ont pris quelques longueurs en tête de course et personne n'a pour le moment tenté de prendre leurs roues.

206 km 

On retrouve Elia Favilli (Lampre-Merida) et Francisco Javier Aramendia (Caja-Rural) à l'attaque. Si c'est éventuellement étonnant pour l'Italien, c'est une habitude pour l'Espagnol.

206 km

ATTAQUE en tête de peloton !

207 km

C'est PARTI pour cette 8e étape ! Le départ réel vient d'être donné.

12:41 

MORT DE DECRAENE. Igor Decraene, champion du monde contre-la-montre Juniors s'est éteint ce samedi à 18 ans. aurait eu 19 ans le 26 janvier prochain, et aurait dû rejoindre la formation EFC après trois années passées au sein de Tieltse Rennersclub. Le champion du Monde était en pleine préparation vers son objectif de l'année, la conservation de son titre mondial à Ponferrada, fin septembre prochain. Toutes nos condoléances aux proches du défunt.

 

ATTENTION AU VENT ! Si cette étape est destinée à priori aux sprinteurs, il faudra faire attention pour les leaders. Tous n'ont qu'un mot en tête : le vent. Car la région d'Albacete est réputée venteuse et la fin d'étape est largement exposée. D'ailleurs, lors des trois dernières arrivées d'étapes à Albacete (2000, 2001 et 2003), il y avait eu des coups de bordures. Jamais 3 sans 4 ?

 

PENDANT CE TEMPS-LA... L'équipe Tinkoff-Saxo a annoncé le recrutement de Robert Kiserlovski (Trek). Le Croate s'est engagé pour deux ans avec l'équipe russe. Kiserlovski a notamment terminé 10e du Giro 2010 et 2014. Son meilleur résultat sur la Vuielta reste une 17e place l'année dernière.

 

Les coureurs viennent à l'instant de s'élancer de Baeza pour le départ fictif de cette 8e étape. Le peloton va parcourir un défilé de 9,5km pour se rendre au départ réel.

 

Bonjour à tous et bienvenue pour suivre ce samedi et en direct la 8e étape de la Vuelta entre Baeza et Albacete. Les 207 kilomètres de course semblent favorables à une arrivée massive, aucune difficulté n'étant répertoriée. Le départ réel sera donné à 12h38.

 

Le PARCOURS. La 8e étape de cette Vuelta est clairement destinée aux sprinteurs. Aucune difficulté n'est répertoriée. Les soixante derniers kilomètres sont en faux-plat descendants et on ne devrait pas échapper à un sprint massif. John Degenkolb, Nacer Bouhanni et Michael Matthews sont les grands favoris de l'étape. 207 kilomètres seront à parcourir pour cette dernière étape de plaine de la première semaine.

Vuelta 2014 - Profil Etape 8
 

Alejandro Valverde est toujours le porteur du maillot rouge de leader. Quintana (Movistar), Contador (Tinkoff-Saxo) et Froome (Sky) sopnt à moins de vingt secondes mais derrière il y a un premier écart. Chavès (Orica), 5e) est à 41''.

 

Au classement par points, aucun changement au niveau des positions. John Degenkolb (Giant-Shimano) est toujours leader mais il devance désormais Michael Matthews (Orica-GreenEdge).

Top 3 provisoire : 1. Degenkolb, 72 points ; 2. Matthews, 51 points ; 3. Bouhanni, 49 points.

 

Pas de changement au classement du meilleur grimpeur, Lluis Mas Bonet (Caja Rural) portera à nouveau le maillot blanc à pois bleus ce samedi. Il devance toujours le leader du général, Alejandro Valverde.

Top 3 provisoire : 1. Mas Bonet, 18 points ; 2. Valverde, 10 points ; 3. Cousin, 10 points.

 

Le maillot du combiné sera porté ce samedi par Chris Froome. Mais le Britannique de la Sky n'est que deuxième au classement, toujours devancé par Alejandro Valverde (Movistar). Le Murcien étant en rouge, il laissera le blanc au vainqueur du Tour 2013.

Top 3 provisoire : 1. Valverde, 9 points ; 2. Froome, 15 points ; 3. Rodriguez, 27 points.

 

Au classement par équipes, la formation Belkin est toujours en tête devant la Movistar (à 45') et Katusha (2'28'').