31/08/14 - 12:48
Terminé
Carboneras de Guadazaón - Aramón Valdelinares
0km
?km
Tour d'Espagne • Etape9
avant-match

Carboneras de Guadazaón - Aramón Valdelinares

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 31 août 2014 et débute à 12:48. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
18:27 

C'est fini pour aujourd'hui. On se retrouve mardi pour la 10e étape de cette Vuelta. Un nouveau rendez-vous important pour les candidats à la victoire avec un contre-la-montre individuel de 36,7km. Bonne soirée et à mardi !

Vuelta 2014 - Profil Etape 10
18:26

La Movistar prend cependant le tête du classment par équipes. Ils devancent la Katusha (3'11'') et la Belkin (5'37'').

18:25 

Les autres maillots ne changent pas d'épaules.

18:24

Le nouveau classement général...

18:21

Le podium de l'étape : 1. Winner Anacona (Lampre-Merida) ; 2. Alexey Lutsenko (Astana) ; 3. Damiano Cunego (Lampre-Merida).

17:29

Nairo Quintana (Movistar) est le nouveau maillot rouge de leader !

17:27 

Valverde et Froome arrive avec un peu de retard, sans doute 25''. Chaves, Keldermann et Barguil perdent pas mal de temps aussi.

0 km 

Contador arrive, avec Rodriguez et Quintana. Pas d'écart.

900 m

Flamme rouge pour Contador !

1,2 km 

Rodriguez ramène Quintana sur Contador.

0 km

Victoire d'Anacona !!

300 m 

Froome (Sky) n'a pas réussi à suivre, Valverde (Movistar) non plus.

400 m 

Quintana (Movistar) y va avec Rodriguez (Katusha) !

900 m 

Le Pistolero a une 50m d'avance sur les autres favoris.

1 km

ATTAQUE de Contador !

1 km

Flamme rouge pour Anacona !

1,3 km 

Rodriguez (Katusha), Quintana (Movistar) et Uran (OPQS) sont bien.

1,5 km 

Froome (Sky) est en train de lâcher !!! Il n'est pas distancé mais il est mal.

1,7 km

ATTAQUE de Dan Martin (Garmin-Sharp) ! Personne ne le suit mais Katusha prend le tempo.

2 km 

3'32'' d'avance pour Anacona. On ne voit pas comùment il pourrait ne pas gagner l'étape. Même le maillot rouge devrait être un objectif possible pour le Colombien.

2,4 km 

Winner Anacona (Lampre-Merida) est dans le plus dur passage. Celui où la pente est à 9% ! Mais derrière, on attend toujours qu'un favori bouge.

3 km 

Pour la victoire d'étape, c'est surement fait pour Anacona. Le Colombien a 3'45'' d'avance sur le peloton. A moins qu'un poursuivant soit fort, ca devrait être bon pour le leader de la Lampre-Merida.

3,5 km 

Romain Sicard (Europcar) et Warren Barguil (Giant-Shimano) sont toujours présents dans le groupe des favoris.

4,3 km

Winner Anacona (Lampre-Merida) semble encore assez solde et tient plutôt pas mal. Les jambes tournent toujours bien.

4,7 km 

La Sky vient de récupérer un autre coureur avec cataldo, présent dans l'échappée du jour.

5 km 

Winner Anacona (Lampre-Merida) est à 5km de l'arrivée. Il va bien avoir droit à un léger replat.

5,5 km 

On est dans des pentes à 7-8% pour le moment mais il n'y a pas d'attaques chez les favoris pour le moment. La faute à une équipe Sky très solide pour le moment.

5,7 km

C'est fini pour Moreno !! Anacona (Lampre-Merida) s'envole ! Mais il n'a plus que 3'47'' sur le peloton. Pour l'étape, ça devrait suffire. Pas pour le maillot rouge de leader.

6,2 km 

Il n'y a plus que 25 coureurs parmi les favoris.

6,6 km 

Winner Anacona (lampre-Merida) lâche javier Moreno (Movistar) ! Mais l'Espagnol reste à 5m du Colombien.

6,8 km 

Ils ne sont plus très nombreux dans le peloton. Environ une trentaine de coureurs. Et certains leaders sont piégés. Comme Daniel Navarro (Cofidis) !

7 km 

Les trois hommes de tête n'ont plus que 4'25'' d'avance sur le peloton. Alors qu'un coureur est en train de revenir. Et Bob Jungels (Trek) vient de lâcher !

7,2 km 

Martin et Uran viennent de retrouver leur équipier Tom Boonen (OPQS). Mais la Sky ramène le peloton.

7,6 km 

Tony Martin et Rigoberto Uran (OPQS) ont pris une dizaine de secondes sur le reste du peloton. Où ça a cassé un peu.

8,2 km 

Tout le monde est à la limite dans le peloton. La descente est très très glissante mais il y a pas de vraies cassures pour le moment. Ni de chutes et c'est le principal.

8,6 km 

L'écart tombe. 4'50'' d'avance pour les trois hommes de tête. Pour le maillot rouge de leader, ça devrait être compliqué pour Anacona.

8,7 km 

Accélération des Omega Pharma-Quick Step en tête du peloton ! On protège Rigoberto Uran. derrière, les Sky, les Tinkoff-Saxo et les Movistar sont bien placés.

10 km

Jungels (Trek), Anacona (Lampre-Merida) et Moreno (Movistar) abordent l'ascension finale. C'est parti !

11 km 

Les échappés sont dans la descente, rapide et pas très technique, mais mouillée donc dangereuse.

12 km 

5'12'' d'avance pour les hommes de tête, ça devrait suffire pour se jouer la victoire d'étape.

14 km 

5'30'' d'avance pour le trio sur le peloton. Les poursuivants sont eux toujours à 42''.

14,5 km 

Dans le peloton, on impose un tempo régulier mais pas vraiment élevé. La déclaration de Froome en début de journée concernant sa forme "moyenne" expliquerait-il le rythme de la Sky ?

15 km 

Les poursuivants menés par Hesjedal ont paerdu pas mal de temps. 40'' de retard sur le trio.

16 km 

Ce se relaie très bien dans le groupe de trois. Et l'écart est toujours de 5'45''. Ca sent bon pour les trois hommes.

18 km 

C'est Kanstantsin Siutsou qui mène le peloton. Ca roule au train mais pas assez vite pour revenir sur les hommes de tête.

18,5 km

Ca creuse pour le trois hommes de tête. Winner Anacona (lampre-Merida) joue à la fois la gagne et la conquête du maillot rouge. On rappelle qu'il est à 2'50 au général.

19 km 

Le travail des Sky réduit l'écart avec l'échappée. 6' d'avance pour le groupe Anacona.

20 km 

On retrouve en tête Bob Jungels (Trek), Winner Anacona (Lampre-Merida) et Javier Moreno (Movistar). Ils ont une dizaine de secondes d'avance sur une deuxième groupe d'une dizaine d'unités.

20 km 

Pour le moment, Fabio Aru (Astana) est à plus de 40'' du peloton. Et ça risque d'être compliqué de remonter avec plusieurs coureurs qui devraient ensuite lâchés.

20 km

ATTAQUE de Winner Anacona (Lampre-Merida) !! Il est suivi seulement par Javier Moreno (Movistar).

21 km

CREVAISON pour Fabio Aru (Astana) !! Il est attendu par toute l'équipe Astana mais ce n'est pas le bon moment car la Sky est en train de visser en tête.

21 km 

La Sky vient de prendre les choses en main dans le peloton.

22 km

Winner Anacona (Lampre-Merida) en fait beaucopup dans l'échappée. Le Colombien viserait-il plus le maillot rouge que la victoire d'étape ?

23 km

Alto de San Rafael : Col de deuxième catégorie, l'ascension présente des pentes à 8% entrecoupées d’un long replat qui diminue le pourcentage moyen de la montée mais pas sa difficulté.

25 km

C'est parti ! Les hommes de tête viennent à l'instant de débuter l'Alto de San Rafael (2e cat).

26 km 

Sam Bewley (Orica) est surtout un rouleur et il cherche probablement à prendre de l'avance avant les deux ascensions.

27 km

ATTAQUE de Sam Bewley (Orica-GreenEdge) !! L'Australien vient de prendre une centaine de mètres d'avance sur ses compagnons d'échappés. Mais ça devrait revenir derrière.

29 km 

L'écart continue de baisser petit à petit. 6'35'' de retard pour le peloton dans lequel la Movistar a accéléré.

30 km

Les échappés ne sont plus qu'à cinq kilomètres de la deuxième ascension du jour, l'Alto de San Rafael (2e cat). Un col régulier et difficile (8,8km à 6,6%).

32 km

Van Summeren travaille actuellement pour son équipier Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), serré de près par Winner Anacona (Lampre-Merida). Le Canadien est passé tout près d'une victoire d'étape à Alcaudete, il y a deux jours.

33 km

ACCELERATION de Tom Boonen (OPQS) !! Le Belge est suivi par un Fabio Felline (Trek) et ... WInner Anacona (Lampre-Merida) !!!! Attention !

34 km

Ca y est ! La pluie fait son apparition.. Il va falloir être prudent.

35 km

PROBLEME MECANIQUE pour Winner Anacona (Lampre-Merida) ! Le maillot rouge provisoire revient toutefois sans soucis dans le groupe de tête, actuelleùment emmené par Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step).

38 km

Les nuages sont de plus en plus importants et la pluie ne devrait pas tarder.

41 km 

L'écart continue de descendre. 6'50'' d'avance pour les groupe de 31 sur un peloton emmené exclusivement par la Movistar.

48 km

Le temps est de plus en plus menaçant sur le final de l'étape. De quoi compliquer encore la montée finale.

53 km

Résultats du sprint intermédiaire de Cedrillas : 1. Nikias Arndt (Giant-Shimano) ; 2. Jay Robert Thomson (MTN-Qhubeka) ; 3. Yannick Martinez (Europcar).

56 km 

Le peloton a largement accéléré le tempo en cette fin d'ascension du Puerto de Cabigordo (3e cat). L'écart est redescendu à 7'20''. Il faudra au moins 5' au pied de la double ascension finale, à 25km de l'arrivée, pour espérer aller au bout pour l'échappée.

59 km 

résultats au sommet du Puerto de Cabigordo (3e cat) : 1. Jérôme Cousin (Europcar) ; 2. Lluis Mas Bonet (Caja-Rural) ; 3. Dario Cataldo (Sky).

L'Espagnol Mas Bonet conserve donc provisoirement son maillot de meilleur grimpeur, mais Jérome Cousin se rapproche un petit peu et prend la deuxième place à Alejandro Valverde.

60 km 

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE LA TETE DE COURSE : Carlos Verona (OPQS), Rinaldo Nocentini (AG2R), Tom Boonen (OPQS), Adam Hansen (LTB), Romain ZIingle (COF), Sam Bewley (Orica), Fabio Felline (Trek), Johan Van Summeren (Garmin), Winner Anacona (LAM), Bob Jungels (Trek), Ryder Hesjedal (Garmin), Dominik Nerz (BMC), Yannick Martinez (EUR), Paul Martens (Belkin), Peio Bilbao (CJR), Julian Arredondo (Trek), Jay Robert Thomson (MTN), Javier Moreno (MOV), Danilo Wyss (BMC), Daniel Teklehaimanot (MTN), Damiano Cunego (LAM), Natnael Berhane (EUR), Pirmin Lang (IAM), Jerome Coppel (COF), Alexey Lutsenko (AST), Eduard Vorganov (KAT), Nikias Arndt (Giant-Shimano), Jérôme Cousin (Europcar), Lluis Mas Bonet (Caja-Rural), Maxime Bouet (AG2R La Mondiale) et Dario Cataldo (Sky).

62 km 

Les 31 hommes de tête sont presque au sommet du Puerto de Cabigordo (3e cat). Jérome Cousin (Europcar) et Lluis Mas Bonet (Caja-Rural) devraient se disputer les points du grimpeur.

66 km

Le peloton a décidé de laisser filer à nouveau. 8'30'' d'avance pour l'échapépe, plus gros écart du match.

71 km 

Ca ne monte pas très vite pour le moment, devant comme derrière. La preuve, le groupe de 31 est toujours au complet, malgré la présence de nombreux sprinteurs.

73 km 

Les hommes de tête peinent un petit peu dans l'ascension. L'écart est d'ailleurs descendu : 7'50'' d'avance seulement.

75 km

Pendant ce temps-là, Sylvain Chavanel (IAM) s'est imposé au sprint sur le Grand Prix de Plouay. Le Français a devancé Andrea Fedi (Neri-Sottoli) et Arthur Vichot (FDJ.fr). Le peloton a terminé sur les talons des 7 hommes de tête partis à 3 tours de l'arrivée.

79 km

Le groupe de tête vient à l'instant d'entamer l'ascension du Puerto de Cabigordo (3e cat). C'est long (18km) mais pas très compliqué (4-5%). Attention car c'est tout de même irrégulier.

80 km

Il fait de plus en plus mauvais sur la ligne d'arrivée...

82 km 

Le groupe de tête a 8'00'' d'avance sur le peloton. Les grimpeurs présents devant peuvent rêver de la victoire d'étape désormais.

84 km

Résultats au sprint intermédiaire de Teruel : 1. Yannick Martinez (Europcar) ; 2. Romain Zingle (Cofidis) ; 3. Alexey Lutsenko (Astana).

88 km 

L'écart entre le peloton et les échappés s'est plus ou moins stabilisé. 7'40'' d'écart.

93 km

On vient de dépasser la deuxième heure de course. Les hommes de tête ont pour l'instant roulé à 45,6km/h de moyenne. C'est rapide et ca pourrait se ressentir dans les ascensions finales.

99 km 

Lers 31 hommes de tête comptent pour le moment 7'35'' d'avance sur le peloton. Ils arriveront dans une quinzaine de kilomètres au premier sprint intermédiaire du jour.

100 km

Souhaite-on perdre le maillot à la Movistar ? Ou pense t-on que les trois ascensions du jour suffiront à reprendre le Colombien ? Il faut dire que l'échappée a beaucoup bataillé en début d'étape et qu'elle abordera logiquement fatigué la première ascension du jour, le Puerto de Cabigordo (début à 79 km de l'arrivée).

101 km 

L'écart continue de grimper en faveur des échappés : 7'02'' d'avance.

103 km

Si le groupe est consistant, tout le monde ne jouera pas la victoire d'étape...

106 km 

A noter qu'à l'avant, une seule équipe est représentée par trois coureurs. C'est la Trek-Factory. Fabio Felline, Bob Jungels travailleront probablement pour Julian Arredondo, meilleur grimpeur du Tour d'Italie.

109 km

C'est toujours la Movistar qui mène le train au sein du peloton. Mais, malgré la présence de Winner Anacona à l'avant, ça ne roule pas à fond. On ne semble pas craindre le Colombien.

111 km 

Les 31 hommes de tête continuent pour le moment de se relayer. il y a une très bonne entente dans le groupe de ête qui réussit à porter son avance à 6'22''.

117 km 

Le peloton stoppe le débours avec l'échappée. 5'48'' semble la limite de temps à laisser à l'échappée.

125 km 

Le peloton continue de perdre du temps régyulièrement. 5'30'' d'avance pour l'échappée. Mais c'est encore trop peu pour rêver aller au bout, malgré les bons grimpeurs présents au sein du groupe de tête.

128 km

Pour le moment, Winner Anacona (Lampre-Merida) est maillot rouge provisoire de la Vuelta. Derrière, c'est la Movistar qui est en train de rouler.

130 km 

L'écart grimpe pour l'échappée : 4'32'' d'avance pour les 31 hommes de tête.

136 km 

La première heure de course vient de passer. Et c'est allé très vite puisque les hommes de tête ont roulé à 47km/h jusqu'à maintenant.

142 km

ANACONA PEUT REVER DU BON COUP. Winner Anacona (lampre-Merida) est le coureur le plus dangereux de cette grande échappée. Le Colombien, 19e de la Vuelta 2012, est actuellement 21e du général à 2'50'' d'Alejandro Valverde. Pur grimpeur passé professionnel en 2012, le coureur de 26 ans sort d'un excellent Tour de l'Utah dont il a pris la 3e place finale.

141 km 

Regroupement en tête de course ! Les quatre poursuivants sont revenus sur les hommes de tête. Ils sont donc 31 devant désormais.

143 km

ABANDON de Moreno Hofland (Belkin) ! Le sprinteur néerlandais quitte la course. Il avait pris la 3e place à Ronda, lors de la 5e étape.

145 km

A 0'45'', on retrouve Nikias Arndt (Giant-Shimano), Jérôme Cousin (Europcar), Lluis Mas Bonet (Caja-Rural) et Maxime Bouet (AG2R La Mondiale). Quant au peloton, emmené plus ou moins par la Movistar, il pointe à 3'38'' des hommes de tête.

147 km 

LA TETE DE COURSE : Carlos Verona (OPQS), Rinaldo Nocentini (AG2R), Tom Boonen (OPQS), Adam Hansen (LTB), Romain ZIingle (COF), Sam Bewley (Orica), Fabio Felline (Trek), Johan Van Summeren (Garmin), Winner Anacona (LAM), Bob Jungels (Trek), Ryder Hesjedal (Garmin), Dominik Nerz (BMC), Yannick Martinez (EUR), Paul Martens (Belkin), Peio Bilbao (CJR), Julian Arredondo (Trek), Jay Robert Thomson (MTN), Javier Moreno (MOV), Danilo Wyss (BMC), Daniel Teklehaimanot (MTN), Damiano Cunego (LAM), Natnael Berhane (EUR), Pirmin Lang (IAM), Jerome Coppel (COF), Alexey Lutsenko (AST), Eduard Vorganov (KAT) et Dario Cataldo (Sky).

151 km

ILS ONT DIT. Troisième du classement général, Chris Froome (Sky) n'est très confiant avant la première étape de haute montagne mais réaffirme quand son ambition : "Je ne pense pas à prendre le maillot, ni aujourd'hui, ni mardi lors du chrono. ce que je veux, c'est l'avoir à la fin de cette Vuelta. Aujourd'hui, j'espère surtout être capable de suivre les merilleurs dans le final.Je ne le connais, je ne l'ai pas reconnu. Il sera intéressant de voir si c'est une étape sélective ou si les leaders se tiennent en quelques secondes au sommet. La course le dira."

Chris Froome (Sky) a souffert vers La Zubia
155 km

Situation de course : Un premier groupe de 27 coureurs (dont Hesjedal, Cataldo et Cunego) compte 38'' d'avance sur un contre de quatre coureurs (parmi lesquels Mas Bonet Cousin). Len peloton quabnt à lui est à 1'20''.

156 km

Les attaques se succèdent désormais et le peloton ne donne pas l'impression de vouloir suivre cette fois.

160 km 

Au départ ce matin, Alberto Contador semblait détendu..

160 km 

Le peloton est toujours groupé. Ca roule très très vite (51km/h). Du coup, les coureurs ont du mal à partir et l'échappée tarde à se former.

162 km

Comme attendu, il ne fait pas très beau sur la ligne d'arrivée à Valdelinares...

164 km 

Mais le peloton, emmené par les BMC et les Astana, revient de suite sur les échappés. Tout le peloton est à nouveau groupé.

166 km

ATTAQUE dans le peloton derière ! Cinq hommes ont rejoint le Français à l'avant.

170 km 

Personne n'a pris sa roue pour le moment. Et le Français ne compte que 10'' sur le peloton. Ca risque d'être très compliqué.

171 km

CONTRE immédiat de Jérome Cousin (Europcar) !! Le troisième du classement de la montagne décide de partir à l'avant. La bataille pour le maillot de meilleur grimpeur fait rage !

2013 Tour de France Etape 10 Jérôme Cousin
171 km 

Le groupe de trente a été repris par le peloton...

173 km

En fait non, le groupe de 25 est devenu un groupe de 30 et parmi les échappés on trouve notamment Lluis Mas Bonet (Caja-Rural), le leader du classement de la montagne.

174 km

Le groupe de 25 a apparement été repris par le peloton. Le début d'étape est vraiment très rapide. Plus de 50km/h depuis le départ de Carboneras.

176 km 

Le groupe paraît trop nombreux pour s'entendre et pour que le peloton laisser partir. Trop compliqué à gérer.

179 km

ATTAQUE dans le peloton ! Difficile de savoir quel est le premier coureur à avoir attaqué mais un groupe d'environ 25 coureurs vient de prendre quelques longueurs sur le peloton.

182 km 

Pas vraiment d'attaque pour le moment, mais ça roule très vite.

185 km

C'est PARTI pour cette 9e étape en direction d'Aramon Valdelinares, la première favorable à la grande bagarre entre les leaders.

 

Bonjour à tous et bienvenue pour suivre ce dimanche et en direct la 9e étape de la Vuelta entre Carboneras de Guadazaón et Aramón Valdelinares. Les 185 kilomètres de course sont clairement favorables aux grimpeurs. Le départ réel sera donné à 12h48.

 

La 9e étape de cette Vuelta est la première arrivée en altitude de ce Tour d'Espagne et les grimpeurs bien sûr seront à la fête. Si les 100 premiers kilomètres sont exempt de difficulté, les coureurs enchaîneront ensuite le Puerto de Cabigordo (3e cat, 18km à 3,8%) avant un final en deux parties. D'abord, l'Alto de San Rafael (2e cat, 11,2km à 4,5%) puis, après une courte descente de six kilomètres, la montée finale d'Aramon Valdelinares (1re cat, 8,8km à 6,6%). On devrait retrouver les 5 grands d'Espagne devant. C'est le début de la course à la victoire finale.

Vuelta 2014 - Profil Etape 9
 

Alejandro Valverde est toujours le porteur du maillot rouge de leader. Quintana (Movistar), Contador (Tinkoff-Saxo) et Froome (Sky) sont à moins de vingt secondes mais derrière il y a un premier écart. Chavès (Orica), 5e est à 41''.

 

Au classement par points, pas de changement en tête. John Degenkolb (Giant-Shimano) est toujours leader mais il devance désormais Nacer Bouhanni (FDJ.fr), remonté grâce à sa victoire du jour

Top 3 provisoire : 1. Degenkolb, 87 points ; 2. Bouhanni, 74 points ; 3. Matthews, 71 points.

 

Pas de changement au classement du meilleur grimpeur, Lluis Mas Bonet (Caja Rural) portera à nouveau le maillot blanc à pois bleus dimanche. Il devance toujours le leader du général, Alejandro Valverde.

Top 3 provisoire : 1. Mas Bonet, 18 points ; 2. Valverde, 10 points ; 3. Cousin, 10 points.

 

Le maillot du combiné sera porté dimanche par Chris Froome. Le Britannique de la Sky n'est que deuxième au classement, toujours devancé par Alejandro Valverde (Movistar) mais, le Murcien étant en rouge, il laissera le blanc au vainqueur du Tour 2013.

Top 3 provisoire : 1. Valverde, 10 points ; 2. Froome, 15 points ; 3. Rodriguez, 28 points.

 

Au classement par équipes, la formation Belkin est toujours en tête devant la Movistar (à 45') et Katusha (2'28'').

 

LA 8E ETAPE : Malgré de nombreuses bordures et une journée très compliquée à gérer, aucun favori n'a perdu de temps ce samedi lors d'une étape gagnéee par Nacer Bouhanni (FDJ.fr) à Albacete. Alejandro valverde (Movistar) est resté en rouge.