avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Granada - Roquetas de Mar
Tour d'Espagne - 29 août 2018

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 29 août 2018 et débute à 11:56. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:22 

Merci d'avoir suivi cette 5e étape en notre compagnie. Bonne soirée sur notre site !

 

C'est la première fois depuis 2011 qu'un Français est leader du classement général sur la Vuelta. Sylvain Chavanel était le dernier à avoir porté le maillot rouge. Son règne avait duré 4 jours.

16:34 

Le peloton a franchi la ligne avec 4'47'' de retard sur Molard (écart officieux). Ce matin, il était 28e du général 3'46'' du Polonais. Le voilà nouveau leader avec environ une minute d'avance sur Kwiatkowski.

16:33

RUDY MOLARD NOUVEAU LEADER DU GÉNÉRAL ! Le Français chipe le maillot rouge à Michal Kwiatkowski à l'issue de cette 5e étape !

16:31 

Avec une poignée de secondes de retard, Rudy Molard (Groupama-FDJ) prend la 6e place de cette étape jugée à Roquetas de Mar. On attend le peloton pour savoir si le Français est le nouveau leader du général. Cela devrait être le cas.

16:30

VICTOIRE DE SIMON CLARKE ! L'Australien de l'équipe Education First remporte la 5e étape de la Vuelta en réglant au sprint ses deux compagnons d'échappée, Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et Alessandro De Marchi (BMC).

1 km

LA FLAMME ROUGE ! Mollema, Clarke et De Marchi ont encore plus de 10'' d'avance. Ils vont se jouer la victoire.

2 km 

On est quasiment à l'arrêt à l'avant ! Molard, Villella et De Tier sont en train de revenir ! Moins de 20'' !

3 km

CLARKE Y VA À SON TOUR ! L'Australien ne parvient pas à distancer Mollema et De Marchi. Ça se regarde à nouveau.

3,7 km 

Le trio de tête compte toujours 59'' d'avance sur Molard, De Tier et Villella. Le peloton est à 5'54''.

4 km 

DE MARCHI TENTE SA CHANCE ! Mais il est repris par Clarke, qui semble vraiment très fort.

5 km 

Ancien pistard, Simon Clarke (EF Education First) est le plus rapide parmi le trio de tête. Il a tout intérêt à ce que la victoire se joue aussi au sprint.

6 km 

De Marchi fait la jonction. On se regarde à l'avant. Petit moment de flottement.

7 km 

ATTAQUE DE MOLLEMA ! Le Néerlandais se sait peu rapide, et tente sa chance pour distancer ses compagnons. De Marchi a du mal à revenir, à l'inverse de Clarke bien scotché dans la roue de Mollema.

9,5 km 

L'équipe Sky ne fait pas le forcing pour tenter de conserver le maillot rouge de Kwiatkowski. La porte est grande ouverte pour Rudy Molard, très probable futur leader du général ce soir. L'écart est toujours de 5'00'' entre son groupe et le peloton.

12 km 

La victoire n'échappera pas au trio composé de De Marchi, Mollema et Clarke. Ils ont augmenté leur avance sur Molard, De Tier et Villella, désormais relégués à 1'17''.

15 km 

Ça commence à sentir pour Molard. Le Français compte 5'00'' de marge sur le peloton du maillot rouge. Il n'a besoin que de 3'47'' d'avance à l'arrivée pour devenir le nouveau leader du classement général. C'est plus que jouable désormais.

21 km  

Le début de la descente a permis aux trois hommes de tête de creuser l'écart sur leurs poursuivants. Molard, Villella et De Tier accusent 1'04'' de retard. Le peloton, qui vient d'en finir avec la montée, pointe à 6'03''.

27 km

FIN DE L'ALTO EL MARCHAL (2E CATÉGORIE). Mollema (Trek-Segafredo) passe en tête devant Clarke (EF Education First) et De Marchi. Derrière, Molard (Groupama-FDJ), Villella (Astana) et De Tier (LottoNL-Jumbo) basculent dans la descente avec 45'' de retard. Il leur sera dur de revenir. À moins que l'on se regarde à l'avant.

27,5 km  

L'écart se stabilise entre les deux trios : 45'' d'écart. Le peloton ne reprend rien sur les échappés. Il pointe toujours à six minutes.

28,7 km 

RETOUR DE MOLLEMA. Suite à sa crevaison, le Néerlandais s'est montré particulièrement costaud en revenant en moins de deux kilomètres sur Clarke et De Marchi. Le duo a peut-être levé le pied pour l'attendre.

30 km 

Davide Villella (Astana) a été repris par Rudy Molard (Groupama-FDJ) et Floris De Tier (LottoNL-Jumbo). Ce trio revient à 51'' de la tête de course. Il a repris déjà une cinquantaine de secondes depuis le pied de l'ascension. On approche du sommet.

31 km

CREVAISON POUR MOLLEMA ! Coup dur pour le Néerlandais, obligé de changer sa roue arrière. Il va devoir faire un gros effort pour revenir sur ses deux anciens compagnons. 20'' à combler.

32 km

LA SITUATION DE COURSE. À 5 kilomètres du sommet de l'Alto El Marchal, voici les écarts entre les différents groupe.

Tête de course : Mollema, Clarke et De Marchi (tête de course)

À 52'' : Villella

À 1'02'' : Molard et De Tier

À 1'48'' : Groupe Geniez (fort de cinq coureurs)

À 6'05'' : Peloton

32 km 

Sous l'impulsion de Sivakov, le peloton monte le col à une allure modérée. Une bonne nouvelle pour Molard, qui peut encore rêver de prendre la tête du général. Il est encore maillot rouge virtuel. Pour une trentaine de secondes.

33,5 km 

Le groupe de contre s'est disloqué. Villella (Astana) compte une poignée de secondes sur le duo De Tier-Molard. Et l'Italien revient à 1'04'' du trio de tête !

35 km 

Pour aller chercher le maillot rouge, ça risque d'être dur pour Rudy Molard. Virtuellement, le puncheur de l'équipe Groupama-FDJ n'a plus que 25'' de marge sur Kwiatkowski. Son groupe compte 4'10'' d'avance sur le peloton alors que l'écart entre les deux hommes était ce matin de 3'46''. Le Français peut tout de même espérer faire un joli rapproché au général.

36,5 km 

Les trois hommes de tête devraient se jouer la victoire. Ils comptent maintenant 1'45'' d'avance sur un groupe de neuf coureurs, où figurent notamment Geniez, Molard, De Tier et Amador. Sauf énorme numéro, personne ne pourra revenir sur la tête de course. Le peloton navigue lui à six minutes. Il ne plus revenir.

37 km

DÉBUT DE L'ALTO EL MARCHAL. L'ascension de 2e catégorie culmine à 1010m d'altitude. Mais elle n'est pas très difficile (10,8km à 4,1%). Au sommet, il restera 27 kilomètres. Dont une bonne partie en descente.

38 km

Chacun des trois hommes de tête a déjà remporté une étape (et une seule) sur la Vuelta. Bauke Mollema s'était imposé à Burgos en 2013. Simon Clarke avait levé les bras à Valdezcaray en 2012, année de sa victoire au classement de la montagne. Alessandro De Marchi avait lui remporté la gagne à Alcaudete en 2014.

42 km

Le trio de tête creuse l'écart. 1'35'' d'avance désormais sur un autre trio, composé d'Andrey Amador (Movistar), De Tier (Lotto-NL Jumbo) et Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale). Les autres sont encore plus loin.

46 km

Parmi les équipiers de Kwiatkowski (Sky) qui roulent en tête de peloton, on trouve Pavel Sivakov. Coureur le plus jeune de cette Vuelta (21 ans), le Russe a grandi en France, dans le sud-ouest, et compte parmi les plus talentueux de sa génération. Sans doute un cador pour les années à venir.

Vidéo - Sivakov, et si c'était lui la future star mondiale du peloton ?

01:04
48 km 

Au prix d'un bel effort, De Marchi (BMC) a fini par reprendre Mollema (Trek-Segafredo) et Clarke (EF Education First). Ce trio a de l'allure. Il pourrait bien aller au bout.

51 km 

DE MARCHI SURPRIS. Une scène assez étonnante vient de se produire. Surpris du retour par l'arrière de Clarke et Mollema, De Marchi n'a pas réussi à prendre la roue des deux hommes dans une descente très rapide. Il lutte du coup pour faire la jonction.

53 km 

Rossetto, qui a été repris par le contre, a été particulièrement actif en début d'étape. Il est passé en tête de la première des deux ascensions du jour (Alto de Orgiva, 3e catégorie) et a remporté le sprint intermédiaire de Laujar de Andarax. Vainqueur cette année de la 4e étape du Tour du Yorkshire au prix d'une incroyable échappée solitaire, il est l'un des trois Français présents dans l'échappée avec Molard et Geniez.

56 km

Toujours relégué à une minute de l'homme de tête, voici la composition du groupe de contre, fort de 21 coureurs :

Valerio Conti (UAE Team Emirates), Stephane Rossetto (Cofidis), Floris De Tier, Sepp Kuss (LottoNL-Jumbo), Brent Bookwalter (BMC), Maxime Monfort (Lotto-Soudal), Rudy Molard (Groupama-FDJ), Andrey Amador (Movistar Team), Jonathan Lastra (Caja Rural-Seguros RGA), Bauke Mollema, Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), Davide Villella (Astana), Alexandre Geniez (Groupama-FDJ), Hermann Pernsteiner (Bahrain-Merida), Mikel Iturria (Euskadi-Murias), Jai Hindley (Team Sunweb), José Mendes (Burgos-BH), Simon Clarke (Education First-Drapac), Merhawi Kudus (Dimension Data), Maurits Lammertink et Pavel Kochetkov (Katusha-Alpecin).

61 km 

Dans le peloton, c'est l'équipe Sky qui fait le tempo avec 5'54'' de retard sur l'homme de tête et 4'45'' sur le contre. Le maillot rouge de son leader Michal Kwiatkowski est menacé. Dans le contre, on trouve Rudy Molard, 28e du général à 3'46''. Le puncheur français est donc le leader virtuel de cette Vuelta.

65 km 

DE MARCHI SEUL EN TÊTE. Sur une portion montante, son compagnon d'échappée Rossetto a lâché prise. Le groupe de contre, fort de 21 éléments, pointe à une minute.

Alessandro de Marchi - Team BMC Racing
68 km

Découvrez le profil de cette 5e étape en vidéo. Le sommet d'une ascension de 2e catégorie, l'Alto El Marchal, est placé à 26 kilmètres de l'arrivée. Un col long de 10,8km à 4,1%.

Vidéo - Le profil de la 5e étape : Un jour pour une échappée ?

00:24
70 km 

L'entente n'était pas bonne au sein du groupe de tête. Il s'est morcelé. Alessandro De Marchi (BMC) et Stéphane Rossetto (Cofidis) comptent 45'' sur Valerio Conti (UAE Emirates) et 53'' sur un groupe de 19 coureurs. Le peloton est à 5'40''.

-- 

LE PROFIL. Le tracé de cette 5e étape est taillé pour les baroudeurs. Voilà pourquoi l'échappée était si convoitée.

75 km 

Le rythme est excessivement rapide depuis le depart de l'étape. Après 56 kilomètres de course, le peloton ne comptait que plus que 70 coureurs. La situation est revenue au calme une fois qu'une échappée de 25 coureurs s'est dessinée, un peu avant le 70e kilomètre.

 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour suivre en direct la 5e étape du Tour d'Espagne 2018. 188 kilomètres sont à parcourir ce mercredi entre Grenade et Roquetas de Mar.

0 commentaire