avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Getxo - Alto del Balcón de Bizkaia
Tour d'Espagne - 12 septembre 2018

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 12 septembre 2018 et débute à 13:26. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:56 

Mauvaise journée pour Pinot. Le Français a concédé près de trois minutes sur Valverde. Gallopin s'en est mieux sorti (perte de 1'26'').

17:55 

Yates a officiellement perdu 8 secondes sur Valverde. Ce soir, il n'a donc plus que 25'' d'avance sur l'Espagnol au général. Enric Mas remonte à la 3e place (+1'22).

17:53 

Quintana et Kruijswijk franchissent la ligne ensemble. Ils sont les deux grands battus du jour (plus d'une minute de concédée).

17:52

Mas règle le groupe des favoris avec Valverde dans sa roue ! Yates franchit la ligne avec une petite dizaine de secondes de retard sur les deux Espagnols ! Il conserve son maillot rouge mais l'écart s'est réduit face à Valverde !

200 m 

Valverde emmène Mas dans sa roue ! Yates perd quelques mètres !

17:50 

Qu'ils sont durs ces derniers mètres ! On a bien cru que Woods allait craquer face au retour de Teuns. Mais non, il a tenu bon.

17:49

VICTOIRE DE MICHAEL WOODS ! À 31 ans, le Canadien de l'équipe EF Education First remporte la première victoire de sa carrière sur un Grand Tour ! Il s'impose au sommet de ce terrible Balcon de Bizkaia avec 5 secondes d'avance sur Dylan Teuns (BMC) et 10'' sur David De la Cruz (Sky).

400m 

Woods s'envole alors que la pente est à plus de 20% ! Le Canadien a déjà creusé un bel écart !

--

ATTAQUE DE LOPEZ ! Simon Yates laisse faire Adam pour revenir sur le Colombien. Très forts les deux Britanniques ! La jonction est vite opérée.

1 km

Majka et Teuns sont revenus sur Woods et De la Cruz sous la flamme rouge ! Une petite descente et la pente va de nouveau se dresser sérieusement. Le brouillard est très épais !

1,1 km

DE LA CRUZ EN MET UNE ! Seul Woods parvient à accompagner l'Espagnol ! La victoire derait se jouer entre les deux. Mais attention à Majka et Teuns, qui ne sont pas bien loin.

1,3 km

KRUIJSWIJK CRAQUE ! Et un rival en moins pour Yates, qui semble vraiment bien dans cette ascension. Va-t-il passer à l'offensive ?

1,6 km 

Ils ne sont plus que quatre en tête de course ! De la Cruz, Teuns, Woods et Majka !

1,9 km 

Déjà une quinzaine de secondes de retard pour Quintana !

2,1 km

QUINTANA DISTANCÉ ! Grosse surprise dans le groupe maillot rouge ! Le Colombien, 4e du général, ne peut plus suivre les frères Yates, Kruijswijk, Mas, Lopez et Valverde !

2,4 km 

De la Cruz est revenu de l'arrière ! Et c'est lui qui mène le groupe de tête désormais ! Teuns et Woods sont dans sa roue. Ils ne sont pas les seuls.

2,6 km 

Simon Yates peut compter sur son frère jumeau Adam pour faire le rythme en tête de groupe.

2,7 km 

Trois minutes d'écart entre l'échappée et le groupe maillot rouge.

-- 

VALVERDE PASSE À L'OFFENSIVE ! Mais le Murcien ne parvient pas à distancer ses rivaux.

3,1 km

ATTAQUE DE WOODS ! Le Canadien d'EF Education First accélère avec Teuns dans la roue.

-- 

Au tour du groupe maillot rouge d'aborder les terribles pourcentages !

3,3 km

Ils ne sont plus que 11 dans le groupe maillot rouge ! Pinot, Gallopin et Uran ne sont pas là !

3,5 km 

Geniez trouve un second souffle et se porte en tête de groupe ! Fraile est dans sa roue. Majka et Teuns font bonne impression. Nibali est un peu plus dans le dur.

4 km 

La tête de course aborde la portion la plus dure de l'ascension ! Castroviejo et De la Cruz (Sky) sont du mal. Tout comme Geniez, qui s'accroche !

4,5 km 

Pinot pris dans une cassure au-delà de la 20e place ! Le Français, 7e du général, ne parvient pas à la boucher. Au contraire de Gallopin, qui fait le jump.

5 km 

C'est fini pour De Gendt ! Le Belge ne remportera pas l'étape. Mais il le sera le nouveau leader au classement de la montagne. Ils ne sont plus qu'une quinzaine dans le groupe de tête.

5,2 km 

Dans l'échappée, De Marchi (BMC) fait le tempo avec son coéquipier Teuns dans la roue.

5,5 km 

Bilbao emmène le peloton avec Lopez (Astana) dans la roue ! Le groupe des favoris est très étiré !

6 km

CHUTE DANS LE PELOTON ! Fabio Aru (UAE Emirates) est allé au sol en compagnie de Pernsteiner (Bahrain-Merida). L'Italien (14e du général) s'est bien brûlé la fesse et le bas du dos. Il repart, passablement énervé. Et le cuissard particulièrement abîmé.

6,3 km 

Encore 4'00'' d'avance pour l'échappée. C'est sûr, le vainqueur du jour est à l'avant.

7 km 

C'EST PARTI POUR L'ALTO DEL BALCON DE BIZKAIA ! Après quatre kilomètres assez simples, l'enfer se dressera devant les coureurs, avec de longs passages à plus de 12%, dont un à 24% !

8,3 km 

Plus qu'un kilomètre avant le pied de la montée final de Balcon de Bizkaia (7,3km à 9,7%). Voici ce qui attend les coureurs au sommet !

9,8 km

De Gendt passe en tête de l'Alto de Gontzegaraine (3e catégorie). Fraile est dans sa roue. Les deux hommes ont pris quelques mètres d'avance et insistent après la bascule !

10,3 km 

De Gendt emmène l'échappée. En mode rouleau-compresseur.

11 km

Postlberger et Serry sont distancés en tête de course.

11,5 km 

Ils ne sont plus qu'une grosse soixantaine dans le peloton.

12 km 

Petit temps mort au sein de l'échappée. Personne n'arrive à faire la différence pour le moment.

12,5 km 

Astana est au complet en tête de peloton ! L'échappée regagne pourtant du terrain : 4'45''.

13 km 

On est dans l'avant-dernière ascension du jour ! L'Alto de Gontzegaraine (3e catégorie) est long de 5,5 km à 4,3%. Au sommet, il y aura une courte descente de trois kilomètres avant la montée finale.

14 km 

NIBALI INSISTE ! Mais le Requin de Messine est repris par un petit groupe mené par Postlberger.

Vincenzo Nibali
15,5 km 

Au tour de De Marchi et Nibali d'attaquer. En vain également.

16 km 

On s'attaque à l'avant. Clarke et Geniez ont tenté leur chance ensemble. Ils ont été repris.

17 km

L'échappée a toujours un bon avantage sur le peloton malgré l'accélération des Astana : 4'30''.

20 km

De Gendt a accéléré pour prendre trois points de plus au classement de la montagne à l'Alto de Santa Eufemia (3e catégorie).

21 km 

Le peloton gagne un peu de terrain : 4'28''.

22,5 km

ASTANA PREND LES CHOSES EN MAIN ! L'équipe de Miguel Angel Lopez (6e du général à 1'34'' de Yates) accélère le rythme dans le peloton.

22,8 km 

De Gendt imprime un gros tempo en tête de course.

23,5 km

CLARKE LANCE LES HOSTILITÉS. Le coureur d'EF Education First est le premier à attaquer au sein de l'échappée dans ce final. Il est tout de suite repris sous l'impulsion d'Amador, qui semble décidé à jouer la victoire d'étape (plutôt que de jouer un éventuel rôle d'appui pour Valverde ou Quintana).

23,8 km 

Une petite cassure s'est formée dans le peloton dans une descente. Mais elle a vite été comblée. 4'45'' d'avance pour l'échappée.

24 km

L'échappée vient de débuter l'Alto de Santa Eufemia (3e catégorie, 4,5km à 5%).

25 km

Allez, un petit rappel de la composition complète de l'échappée, où figurent les Français Geniez et Rossetto, mais aussi Nibali, Zakarin, Mollema, De Gendt, Majka et Amador :

Vincenzo Nibali, Franco Pellizotti (Bahrain-Merida), Alexandre Geniez (AG2R-La Mondiale), Omar Fraile (Astana), Alessandro De Marchi, Dylan Teuns (BMC Racing Team), Rafal Majka, Lukas Pöstlberger (Bora-hansgrohe), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Andrey Amador (Movistar Team), Merhawi Kudus, Amanuel Ghebreigzabhier (Dimension Data), Simon Clarke, Michael Woods (Education First-Drapac), Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin), David De La Cruz, Jonathan Castroviejo (Team Sky), Jai Hindley (Team Sunweb), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Cristian Rodríguez (Caja Rural-Seguros RGA), Jesus Herrada, Stéphane Rossetto (Cofidis), Pieter Serry (Quick-Step Floors), Valerio Conti (UAE Emirates) et Jose Mendes (Burgos-BH).

27 km 

L'échappée est toujours au complet à 27 kilomètres de l'arrivée. Elle devrait pouvoir se disputer la victoire. Le peloton se rapproche un peu mais reste à distance respectable (4'52'').

30,5 km 

Le peloton passe à son tour au sommet de l'ascension de 2e catégorie. Avec 5'18'' de retard. Euskadi-Murias est toujours aux commandes.

32,5 km

Après trois heures de course, la vitesse moyenne est de 39,6km/h.

33 km 

Le peloton ne se rapproche plus vraiment : 5'20''.

35 km

DE GENDT NOUVEAU LEADER DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE. Le Belge a marqué 5 points en passant en tête de la première ascension de Balcon de Bizkaia (2e catégorie). Il passe ainsi devant Luis Angel Mate (Cofidis) au classement du meilleur grimpeur. Pour 4 points.

35,5km

De Gendt accélère pour aller chercher de nouveaux points au classement de la montagne.

Thomas de Gendt
37,2 km 

L'écart s'est stabilisé depuis quelques minutes : 5'31'. D'autres coureurs d'Euskadi-Murias viennent se porter en tête de peloton pour tenter de relancer l'allure.

38,2 km

Lors des dix dernières minutes, l'échappée a roulé à 28km/h de moyenne. Soit 6 km/h de moins que le peloton (34) !

39,5 km 

L'écart diminue vite tout de même. Encore 30'' de perdues en deux kilomètres. Le pelotonr revient à 5'30''.

40 km 

Mate (Cofidis) fait les frais du tempo d'Euskadi-Muris. Le leader du classement de la montagne est l'un des premiers à être décroché du peloton. Une journée difficile pour le "Lynx andalou" qui devrait perdre sa tunique au profit de De Gendt (Lotto-Soudal).

41,5 km 

Plus que six minutes d'avance pour les 26 hommes de tête ! Et si le peloton revenait ? Cela semble quand même peu probable. Les Majka, Mollema, Nibali et De Gendt n'ont pas encore mis en route à l'avant.

42 km 

Cette première montée de l'Alto del Balcon de Bizkaia (2e catégorie) est longue de 7,3km à 4,3%. Pas très raide donc. L'échappée vient tout juste de la démarrer après une longue approche en faux-plat montant.

43 km 

À l'avant, Postlberger (Bora-Hansgrohe) abat un gros travail pour permettre à l'échappée de préserver l'écart. Le champion d'Autriche est un équipier de Majka, candidat à la victoire au sein de l'échappée.

44 km 

Le travail des deux coureurs d'Euskadi-Murias est efficace. Plus que 6'24'' de retard pour le peloton.

47 km

L'écart tombe sous les sept minutes alors que l'échappée aborde la première ascension de l'Alto del Balcon de Bizkai (2e catégorie). Mais les coureurs n'iront pas jusqu'en haut ce coup-là.

48 km 

Euskadi-Murias vient aider Mitchelton-Scott en tête de peloton. La formation basque n'a pas réussi à prendre l'échappée tout à l'heure. Ce qui fait un peu tâche sachant qu'elle roule aujourd'hui sur ses terres.

49 km 

Nairo Quintana (Movistar) a quelques mètres de retard sur le peloton. Ça roule vite devant, et le Colombien doit faire un petit effort pour faire la jonction avec l'aide d'un équipier;

Nairo Quintana - Tour d'Espagne 2018
51 km 

Des coureurs ne collaborent plus à l'avant. L'entente n'est pas terrible et l'écart se réduit : 7'10''. Attention à ne pas laisser le peloton se rapprocher trop vite sur cette portion de transition.

55 km 

7'30''. Le peloton se rapproche encore.

56 km 

Le profil rend compte assez mal de la réalité du terrain. Ce qui devait être une portion de plaine se révèle être une succession de petits raidards qui font bien mal aux pattes.

-- 

En tête de peloton, le champion d'Australie Alex Edmonson et le champion d'Europe Matteo Trentin s'emploient pour réduire l'écart. Leur travail prendra sans doute fin lorsque la route se redressera dans une quinzaine de kilomètres.

58 km 

On temporise à l'avant. Le peloton en profite pour revenir à 7'50''.

60 km

Les hommes de tête sont sur une portion de plat. Elle prendra fin dans une douzaine de kilomètres, au pied de la prochaine ascension. Les 50 derniers kilomètres ne cesseront de monter et descendre. Un vrai final pour costauds.

65 km 

Écart stable : 8'17'' de retard pour le peloton. On roule à un rythme modéré dans l'échappée.

67 km

Un coureur vient d'abandonner. Il s'agir de Jordi Simon, de l'équipe Burgos-BH.

--

Résultats à l'Alto de San Juan de Gaztelugatxe (km 85,2).

1. Thomas De Gendt (Lotto Soudal), 3 pts

2. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), 2 pts

3. Stéphane Rossetto (Cofidis), 1 pt

72 km

DE GENDT FAIT LE PLEIN. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) est passé en tête de l'Alto de San Juan de Gaztelugatxe (3e catégorie). Trois points de plus pour lui au classement de la montagne. Le voilà (comme prévu) revenu à une unité du leader Luis Angel Maté. Ses équipiers Rossetto et Herrada n'ont pas vraiment essayé de disputer le sprint à De Gendt pour protéger le maillot blanc à pois bleu de leur coéquipier.

72,5 km 

Le peloton perd à nouveau du terrain au moment d'attaquer cette ascension de 3e catégorie : 8'20''.

73 km

Pour la première fois depuis le départ de cette 17e étape, l'écart est à la baisse. Le peloton revient à 8'06'' de l'échappée, qui arrive dans le dernier kilomètre d'ascension de l'Alto de San Juan de Gaztelugatxe.

75 km 

L'échappée reste compacte dans l'ascension. On est encore trop loin de l'arrivée pour commencer à se chamailler. 8'20'' de retard pour le peloton.

76 km

Si De Gendt passe en tête de ce col, il reviendra à un petit point du leader du classement de la montagne, Luis Angel Mate.

76,5 km 

L'Alto de San Juan de Gaztelugatxe (3e catégorie) est assez pentu : 3,8km à 7,6% de moyenne.

77,5 km 

L'écart se stabilise autour des 8'15''. On semble avoir ralenti dans l'échappée, qui aborde maintenant la deuxième ascension répértoriée de la journée.

79 km

Simon Yates (Mitchelton-Scott) est descendu auprès de la voiture de son directeur sportif. Pour discuter tactique ? Le maillot rouge est-il préoccupé par l'absence de soutien pour chasser l'échappée ?

Simon Yates / Vuelta
80 km

On approche de la mi-course. L'occasion de se replonger dans le parcours de cette 17e étape ! Les choses sérieuses vont bientôt débuter.

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Nouvelle bataille en vue sur le Balcon de Bizkaia

00:24
82 km

SKY, LE MONDE À L'ENVERS. Situation pour le moins atypique pour l'équipe Sky. Habituée à museler les échappées pour protéger leur leadership au général, voilà la formation britannique dans la situation opposée avec David De la Cruz au sein du groupe de tête. 15e à 12'01'' ce matin, l'Espagnol revient virtuellement à 3'40'' de Yates à 82 kilomètres de l'arrivée. De quoi commencer à donner des maux de tête au sein des favoris au général ? Pour l'instant, seule Mitchelton-Scott roule en tête de peloton.

86 km 

L'écart atteint la barre des huit minutes.

87 km 

Une multitude de petits raidars s'enchaînent actuellement. Le pied de la prochaine ascension répertoriée intervient dans 10 kilomètres.

91 km

DE LA CRUZ REMONTE DANS LE TOP 10 VIRTUEL. Virtuellement, avec l'avance de l'échappée à 7'30'', David De la Cruz (Sky) est remonté de la 16e à la 10e place au général. Juste devant Gallopin. Ce matin, l'Espagnol accusait 12'01'' de retard sur Yates. À noter que Rafal Majka était à 13'02'' (17e du général). Il peut lui aussi espérer faire un rapproché au général. Mais on est encore très loin de l'arrivée.

93 km 

Le retour de Pellizotti est une bonne nouvelle pour Nibali. Il va pouvoir compter sur son équipier pour l'aider à remporter sa première victoire sur cette Vuelta.

94 km 

Voici la composition actualisée du groupe de tête de 26 coureurs :

Vincenzo Nibali, Franco Pellizotti (Bahrain-Merida), Alexandre Geniez (AG2R-La Mondiale), Omar Fraile (Astana), Alessandro De Marchi, Dylan Teuns (BMC Racing Team), Rafal Majka, Lukas Pöstlberger (Bora-hansgrohe), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Andrey Amador (Movistar Team), Merhawi Kudus, Amanuel Ghebreigzabhier (Dimension Data), Simon Clarke, Michael Woods (Education First-Drapac), Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin), David De La Cruz, Jonathan Castroviejo (Team Sky), Jai Hindley (Team Sunweb), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Cristian Rodríguez (Caja Rural-Seguros RGA), Jesus Herrada, Stéphane Rossetto (Cofidis), Pieter Serry (Quick-Step Floors), Valerio Conti (UAE Emirates) et Jose Mendes (Burgos-BH).

95 km 

Ils sont donc 26 dans l'échappée. Plus personne n'est intercalée entre la tête de course et le peloton, qui pointe à 7'15''.

97 km 

QUATRE COUREURS DE PLUS À L'AVANT. Conti, Pellizotti, Kudus et Mendes ont à leur tour fait la jonction sur la tête de course.

100 km

Il reste 100 kilomètres. Et l'on peut déjà dire que l'échappée est bien partie pour se disputer la victoire. Il y a de sacrés grimpeurs à l'avant. Et l'écart ne cesse de grandir (6'50''). Si Mitchelton-Scott est toujours seule à rouler dans le peloton, ce dernier ne reviendra pas.

102 km

3. Dans cette échappée, trois coureurs ont déjà levé les bras sur cette Vuelta : Geniez (Cap de la Estaca de Bares, 12e étape), De Marchi (Ribeira Sacra, 11e étape) et Clarke (Roquetas de Mar, 5e étape).

104 km 

Les quatre autres poursuivants perdent du terrain. Kudus, Pellizotti, Conti et Mendes ont maintenant 1'25'' de retard. Le peloton est lui à 5'48''.

105 km 

SERRY FAIT LA JONCTION ! Grâce à un effort solitaire de sept kilomètres, Pieter Serry (Quick-Step Floors) est parvenu à boucher un écart d'une minute pour revenir sur l'échappée. Il n'y avait pas de coureur Quick-Step dans l'échappée. C'est désormais le cas. Le groupe de tête est désormais fort de 22 coureurs.

106 km 

Serry est en train de réussir son pari. Plus que 12 secondes de retard pour le Belge.

108 km

Sans attaquer, Omar Fraile (Astana) est passé en tête du sprint intermédiaire de Bilbao. 550 euros de prime pour lui.

109,5 km 

Serry est en train de revenir ! Plus que 38'' à combler !

111 km 

Pieter Serry (Quick-Step Floors) tente le tout pour le tout. Le Belge est désormais seul en poursuite des 21 hommes de tête. Il a une minute à boucher. Ça va être dur.

115 km 

Quatre minutes d'avance pour l'échappée ! La contre-attaque, elle, stabilise son débours à 1'10''. Elle espère que les hommes de tête vont un peu décélérer. Sinon, elle n'a aucune chance de faire la jonction.

118 km 

Les hommes de tête creusent encore. 1'11'' sur la contre-attaque. 3'23'' sur le peloton, toujours emmené par Mitchelton-Scott.

121 km 

Ils sont en réalité 21 coureurs en tête de course. Voici la composition complète de cette échappée, qui compte deux Français.

Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Alexandre Geniez (AG2R-La Mondiale), Omar Fraile (Astana), Alessandro De Marchi, Dylan Teuns (BMC Racing Team), Rafal Majka, Lukas Pöstlberger (Bora-hansgrohe), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Andrey Amador (Movistar Team), Amanuel Ghebreigzabhier (Dimension Data), Simon Clarke, Michael Woods (Education First-Drapac), Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin), David De La Cruz, Jonathan Castroviejo (Team Sky), Jai Hindley (Team Sunweb), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Cristian Rodríguez (Caja Rural-Seguros RGA), Jesus Herrada et Stéphane Rossetto (Cofidis).

122 km 

L'échappée compte 50'' d'avance sur les cinq contre-attaquants et 2'32'' sur le peloton qui imprime un tempo assez soutenu pour ne laisser l'écart s'envoler.

124 km 

L'échappée passe à Bilbao. Le Basque Omar Fraile (Astana) en profite pour prendre quelques mètres d'avance pour saluer les siens !c

126 km

Lâché dans la première montée, le leader du classement de la montagne Luis Angel Mate est revenu sur le peloton.

127 km 

Deux minutes de retard pour le peloton, qui laisse progressivement filer.

127,5 km

Un groupe de cinq coureurs est en contre : Kudus, Pellizotti, Conti, Serry et Mendes. Ils comptent 40'' de retard sur la tête de course. Ça va être dur de rentrer.

128 km 

Dans le peloton, c'est l'équipe Mitchelton-Scott qui assure le tempo.

Simon Yates of Great Britain and Team Mitchelton-Scott Red Leaders Jersey / during the 73rd Tour of Spain 2018, Stage 15 a 178,2km stage from Ribera de Arriba to Lagos De Covadonga 1110m / La Vuelta / on September 9, 2018 in Lagos De Covadonga, Spain
130 km 

On s'entend bien à l'avant. L'écart se creuse face au peloton (1'02''). Ce dernier a enregistré le retour de nombreux coureurs à l'arrière.

133 km 

De la Cruz (Sky) est l'homme le mieux placé au général au sein de l'échappée. L'Espagnol est 16e à plus de 12 minutes de Yates. Pas une vraie menace pour le maillot rouge donc.

Chris Froome y David De La Cruz, equipo Sky
135 km 

Andrey Amador (Movistar) est présent à l'avant. Une bonne nouvelle pour Valverde et Quintana.

137 km 

Ils sont 26 coureurs dans le groupe de tête. Il a une belle gueule d'échappée du jour. Le peloton n'a pour l'instant que 12 secondes de retard.

139 km

DE GENDT EN TÊTE DE L'ALTO DE LA ARBOLEDA. Le Belge marque trois points au classement de la montagne et revient à quatre points du leader Luis Angel Mate (Cofidis), en difficulté dans cette ascension de 3e catégorie.

141 km 

Un gruppetto de soixante coureurs s'est formé à l'arrière. On s'approche du sommet. Encore 500 mètres d'ascension.

141,5 km 

Une quinzaine de coureurs se sont détaché du peloton. Il y a du beau monde (Majka, Woods, Castroviejo, Nibali, Geniez...).

142,5 km 

Postlberger (Bora-Hansgrohe) accélère au train avec Majka dans la roue. Pour mettre le Polonais sur orbite.

143 km 

De Marchi est rejoint par Nibali, Kwiatkowski et Herrada. Amador fait la jonction lui aussi. Mais le peloton semble revenir.

144 km

DE MARCHI PREND LE LARGE ! L'Italien de l'équipe BMC est le premier à prendre un peu d'avance sur le peloton dans cette étape. Il compte 7-8 secondes d'avance. Encore trois kilomètres d'ascension dans cet Alto de la Arboleda.

145 km 

Vincenzo Nibali attaque à son tour. L'Italien, qui prépare les Mondiaux, a semble-t-il coché cette étape.

nibali
145,5 km 

Lluis Mas (Caja Rural) est très remuant dans cette montée. Mais l'Espagnol ne parvient pas non plus à faire la différence. Pour le moment.

146,5 km 

Nouveau regroupement alors que l'Alto de la Arboleda (3e catégorie) vient de débuter.

148 km

Un coup de quatre coureurs s'est formé. Un Sunweb tente de fare la jonction.

149 km 

Petit moment de temporisation. Kwiatkowski est aux avant-postes.

150 km 

Une douzaine de coureurs prend quelqeus mètres d'avance. Mais le peloton réagit sans tarder. Nouveau regroupement.

153 km 

La première des six ascensions du jour arrive bientôt. L'Alto de la Arboleda (3e catégorie) débute au kilomètrE 9,7. Il est long de 6,7km à 5%. Une bonne rampe de lancement pour une échappée.

154 km 

Le peloton reste compact après trois kilomètres de course. Et ce malgré de nombreuses offensives.

13:40

C'EST PARTI ! Le départ réel vient d'être donné ! 157 kilomètres sont à parcourir dans cette étape difficile tracée dans le Pays Basque. Sans surprise, des premières attaques ont déjà lieu...

13:39 

Le peloton est très nerveux avant d'arriver au kilomètre 0. Beaucoup de coureurs semblement motivés pour s'échapper. Verra-t-on des Movistar attaquer dès le départ pour mettre en place une tactique qui pourrait mettre à mal le maillot rouge ?

13:38

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL. Rien n'est encore joué à quatre jours de l'arrivée. Le top 6 se tient en 1'34'' ! Ça promet un sacré suspense jusqu'à dimanche...

1. Simon Yates (Mitchelton-Scott), en 64h52'58''

2. Alejandro Valverde (Movistar), à 33''

3. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo), à 52''

4. Nairo Quintana (Movistar), à 1'15''

5. Enric Mas (Quick-Step Floors), à 1'30''

6. Miguel Angel Lopez (Astana), à 1'34''

7. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à 2'53''

8. Jon Izaguirre (Bahrain-Merida), à 3'04''

9. Rigoberto Uran (EF Education First), à 3'15''

10. Tony Gallopîn (AG2R La Mondiale), à 4'43''

11. Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 4'48''

13:34 

En attendant le départ réel de cette 17e étape, revivez les moments-clés de la 16e étape en vidéo.

Vidéo - Dennis en démonstration, Yates en gestion, Pinot en demi-teinte : les moments-clés de la 16e étape

02:08
13:33 

Yates possède désormais 33 secondes d'avance désormais Alejandro Valverde pour 33''. Depuis le départ de la Vuelta, jamais un favori n'avait eu autant de marge sur son premier poursuivant. Yates est donc dans une excellente posture à cinq jours de l'arrivée. Mais son expérience du Giro et l'étroitesse des écarts l'obligent à la prudence.

13:30 

Les coureurs défilent toujours en attendant le départ réel.

13:28

LE PROFIL. Le Tour d'Espagne va connaître une arrivée inédite au Balcon de Bizkaia, une montée de 7,3km à plus de 9% de moyenne et un passage à 23%. Simon Yates y défendra son maillot rouge face à Alejandro Valverde, Nairo Quintana, Steven Kruijswijk et Miguel Angel Lopez.

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Nouvelle bataille en vue sur le Balcon de Bizkaia

00:24
13:26 

Le départ réel est imminent...

13:26 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour suivre en direct la 17e étape de la Vuelta ! 157 kilomètres sont à parcourir ce mercredi entre Getxo et Balcon de Bizkaia.

0 commentaire