Getty Images

Vuelta - Michael Woods remporte la 17e étape, Simon Yates toujours en rouge

Valverde grignote, Quintana et Kruijswijk dévissent

Le 12/09/2018 à 17:53Mis à jour Le 12/09/2018 à 20:13

TOUR D'ESPAGNE - Au terme de la terrible et inédite ascension finale du Balcon de Bizkaia, le Canadien Michael Woods (Education First-Drapac) a décroché mercredi sa première victoire d'étape dans un Grand Tour. Dans la bataille pour le général, Valverde a chipé 8 secondes à Simon Yates, qui conserve son maillot de leader. Les grands perdants du jour se nomment Nairo Quintana et Steven Kruijswijk.

Eurosport Player: Regardez toutes les étapes du tour d'Espagne en LIVE

Voir sur Eurosport

Sacrée première pour le Balcon de Bizkaia. Ascension inédite sur la Vuelta, la terrible montée basque a offert un spectacle dantesque ce mercredi, magnifié par un brouillard épais qui engloutissait son dernier kilomètre aux passages à plus de 20%. La bataille a été belle. Pour la victoire du jour comme pour le maillot rouge, qui a été un peu chamboulé. La 17e étape est revenue à Michael Woods (EF Education First-Drapac), vainqueur sur le fil devant Dylan Teuns (BMC) au terme d'une longue échappée de 26 coureurs. Deux minutes et 40 secondes plus tard, Enric Mas (Quick-Step Floors) et Alejandro Valverde (Movistar) ont fendu à leur tour les nuages pour faire la bonne opération au général. En délicatesse dans les derniers mètres, Simon Yates (Mitchelton-Scott) a conservé son maillot rouge mais il a perdu 8 secondes sur les deux Espagnols, respectivement 3e et 2e du général. Valverde revient à 25 secondes du Britannique à quatre étapes du terme de la Vuelta. Elle n'a décidément pas fini de nous surprendre.

Nairo Quintana (Movistar) et Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) sont les deux battus du jour. Le Colombien et le Néerlandais ont lâché prise à la pédale, respectivement à trois et deux kilomètres de l'arrivée, sous l'effet du tempo d'Adam Yates, le frère jumeau de Simon. Ils ont finalement franchi la ligne ensemble pour débourser 1'04'' sur Valverde et Mas. Quintana perd deux places au général et se retrouve 6e à 2'11'' de Yates. Sa défaillance offre à Valverde le statut de leader unique chez Movistar. Ce qui n'était pas forcément le scénario le plus prévisible. Si fort la veille lors du chrono, Kruijswijk est retombé sur terre. Il glisse de la 3e à la 5e place (+1'48'').

Pinot perd deux places au général

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a lui aussi vécu une sale journée. Incapable de boucher une cassure à six kilomètres de l'arrivée, le Franc-Comtois a déboursé près de trois minutes sur Valverde et Mas. Il perd deux rangs au général (9e à 5'31''). Il possède désormais plus de quatre minutes de retard sur le podium, désormais hors d'atteinte. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) conserve sa 10e place (+6'05'') au prix d'une belle montée (10e place chez les favoris).

Premier succès en Grand Tour pour Woods

L'échappée du jour s'est constituée dans la première ascension du jour, l'Alto de la Arboleda (3e catégorie) dont le sommet était situé après 17 kilomètres de course. Un groupe de 21 coureurs s'est formé, rejoint plus tard par Pieter Serry (Quick-Step Floors) puis quatre autres coureurs dont Franco Pellizotti (Bahrain-Merida), équipier de luxe pour Vincenzo Nibali. Ce dernier était bien décidé à cueillir sa première victoire dans cette Vuelta, après une première tentative infructueuse jeudi dernier lors de la 12e étape. Mais il n'a rien pu faire dans la montée finale de Balcon de Bizkaia (7,3km à 9,7%). En quête de forme en vue des Mondiaux d'Innsbruck, il a dû se contenter de la 10e place à 1'48'' du vainqueur du jour.

Vidéo - Au prix d'un effort terrible, Woods est sorti de l'ombre en haut du Balcon de Bizkaia

02:47

Woods, Teuns et David De la Cruz (Sky) étaient les plus forts, offrant une magnifique passe d'armes dans le final de l'étape basque, devant des spectateurs déchaînés. Mais c'est finalement le Canadien qui a eu le dernier mot, avec une attaque sèche à moins de 500m de la ligne. Teuns a bien tenté de revenir dans les derniers mètres alors que Woods semblait dans le dur. Mais le Belge s'est incliné pour cinq secondes. De la Cruz a complété le podium (+10''). Un an après s'être classée 7e au général, Woods s'offre sa première victoire dans un Grand Tour. La plus belle de sa carrière.

0
0