avant-match

EN DIRECT / LIVE.
L'Eliana - Alto de Javalambre
Tour d'Espagne - 28 août 2019

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 28 août 2019 et débute à 12:51. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
19:05 

Merci d'avoir suivi ce live en notre compagnie. On se retrouve jeudi pour suivre la 6e étape en direct. 196,6 kilomètres seront à parcourir entre Mora de Rubielos et Ares del Maestrat. L'ascension finale est longue de 8km à 5%. Bonne soirée sur notre site !

17:57 

Pierre Latour a pris la 12e place de l'étape, à 1'18'' de Lopez. Le Français a bien géré sa montée après s'être fait décrocher assez rapidement. Nicolas Roche, désormais ex-maillot rouge, a terminé 14e à 2'17''.

17:55

LOPEZ NOUVEAU MAILLOT ROUGE ! Après l'avoir laissé à l'issue de la 2e étape, le Colombien retrouve la tunique de leader au terme de la première arrivée au sommet de la Vuelta !

17:53 

Miguel Angel Lopez (Astana) a franchi la ligne avec 47'' de retard sur le vainqueur du jour. Le Colombien fait la belle opération du jour en reprenant 12'' sur Valverde et Roglic et 54'' sur Quintana.

17:51

VICTOIRE D'ANGEL MADRAZO !!! Le coureur espagnol de Burgos-BH s'impose devant son coéquipier Jetse Bol ! Jose Herrada (Cofidis), qu'on pensait favori dans cette échappée, se contente de la 3e place.

400m 

Madrazo lance le sprint ! Incroyable ! Il semble bien parti pour gagner !!! Herrada ne peut pas suivre sa roue !

800m 

Plus que 800m pour Herrada, Bol ... et Madrazo ! Le porteur du maillot à pois est une nouvelle fois revenu ! Ça va se jouer au sprint entre les trois échappés du jour ! Derrière, Lopez a encore 1'05'' de retard.

1,5 km 

À 1,5km de l'arrivée, Lopez compte 14'' d'avance sur ses deux premiers poursuivants, Valverde et Roglic !

1,7 km 

Pour la victoire d'étape, rien n'est encore joué au sein de l'échappée ! Herrada n'arrive pas à lâcher Bol. Et Madrazo est en train de revenir. Le groupe des favoris se rapproche lui très sérieusement ! Plus que deux minutes de retard pour Lopez sur la tête de course !

2,5 km

L'OFFENSIVE DE LOPEZ ! "Superman" a placé un magnifique démarrage pour distancer Valverde, Roglic, Kuss et Pogacar (il ne s'agissait pas d'Aru pour UAE Emirates, mais bien de Pogacar).

 

Kuss fait le tempo pour Roglic afin d'éviter le retour de Quintana, Chavez, Majka, Uran et Roche.

2,8 jl 

Le maillot rouge est en train de céder ! Valverde a lui été rejoint par deux Jumbo-Visma, Kuss et Roglic, mais aussi Lopez et Aru ! Quintana n'arrive pas à faire la jonction.

3 km

ATTAQUE DE VALVERDE ! Alors que le peloton passe sous la banderole des quatre derniers kilomètres, le champion du monde lance la première attaque dans le groupe des favoris !

3,2 km 

Latour distancé ! Le Drômois ne figure plus dans le groupe maillot rouge, réduit à une quinzaine d'unités !

3,4 km 

À l'avant, Bol s'accroche toujours dans la roue d'Herrada alors que la pente est à 16% ! Belle résistance de la part du Néerlandais. Madrazo a lui cédé.

3,6 km 

Van Garderen et Carthy (EF Education Firt) accélèrent le rythme en tête de peloton. Ça fait mal.

4,4 km

De la Cruz (Ineos) en difficulté ! L'Espagnol était le dernier coureur de la formation britannique à garder une chance de bien figurer au général. Il est distancé alors qu'une cinquantaine de coureurs figurent encore dans le peloton.

4,6 km 

Ils sont encore une soixantaine de coureurs dans le peloton. Le maillot rouge Nicolas Roche est bien placé, tout comme Pierre Latour.

Nicolas Roche lors de la Vuelta 2019
4,9 km 

Pas d'attaque à signaler dans le peloton pour l'instant. On roule de manière compacte. La sélection se fait par l'arrière. Gentiment. Le peloton accuse encore 5'25'' de retard.

5 km 

Madrazo profite d'un replat pour revenir sur Herrada et Bol... et placer une attaque pour surprendre le coureur de la Cofidis. Le porteur du maillot à pois prend quelques secondes d'avance. Mais ça ne devrait pas durer. La pente va se redresser très vite. Et très sérieusement. Les cinq derniers kilomètres sont à plus de 10% de moyenne.

6 km 

Pour l'instant, José Herrada n'arrive pas à se défaire de Bol. L'Espagnol de Cofidis multiplie les changement de rythme pour éprouver le Néerlandais, qui tient bon malgré quelques signes de lassitude.

6,8 km 

Partie de poker-menteur entre Herrada et Bol. Le premier semble s'agacer de la présence du second dans sa roue. Il lève ainsi le pied pour l'inciter à passer. Mais non. Et cela a pour effet le retour de Madrazo.

7,3 km 

Déjà en difficulté un peu plus tôt, Madrazo est à nouveau distancé. Cette fois, le porteur du maillot à pois ne devrait pas pouvoir revenir. C'est Herrada qui fait le tempo dans l'échappée. Bol s'accroche dans sa roue.

7,4 km 

L'échappée ne cesse de perdre du temps. Ça fond vite : 6'33''.

7,5 km 

Quelques poignées de coureurs se font distancer du peloton. On ne trouve que des hommes désintéressés au général.

8,2 km 

Le peloton aborde l'ascension finale avec sept minutes de retard sur l'échappée.

8,5 km 

Le peloton revient à 7'15'' !

9 km 

C'est Ineos qui roule fort en tête de peloton ! Pourtant, la formation britannique n'a plus vraiment de carte à jouer au général, si ce n'est David de la Cruz. Elle cherchera peut-être simplement à se remettre en confiance après un début de Vuelta raté.

10 km 

Le peloton revient fort dans le faux-plat descendant menant au pied de la montée. Le voilà revenu à 8'15''.

11 km 

DÉBUT DE L'ASCENSION FINALE ! Théâtre de la première arrivée au sommet de cette Vuelta, l'Alto de Javalambre (11,1km à 7,8%) est surtout redoutable dans sa seconde partie, où figurent de nombreux passages à plus de 10%.

11,5 km 

L'écart est descendu à 9'03''. Mais cela reste très confortable pour le trio de tête.

14 km 

L'échappée n'est plus qu'à deux kilomètres du pied de l'ascension finale ! Sur le papier, Jose Herrada (Cofidis) est plus costaud que les deux coureurs de Burgos-BH (Jetse Bol et Angel Madrazo).

19 km 

Cuissard déchiré sur la hanche gauche, Phil Bauhaus (Bahrain-Merida) s'accroche en queue de peloton. Ça ne monte pas très vite. Mais le rythme semble avoir légèrement augmenté en tête de peloton. L'écart descend à 9'57''.

21 km

L'échappée vient d'en finir avec un long faux-plat montant. Désormais, cela ne fait que descendre jusqu'au pied de l'ascension finale, longue de 11km. Cela fait donc une dizaine de kilomètres pour souffler avant de s'expliquer pour la victoire3

23,5 km

INCROYABLE ! Alors qu'il se ravitaillait auprès de sa voiture, Madrazo a subitement commis un écart qui a failli l'envoyer au tapis, lui et Herrada ! Heureusement, personne n'est tombé dans l'échappée. Mais quelle frayeur...

24 km 

Sunweb roule sur un rythme modéré en tête de peloton. L'écart reste ainsi stable, à 10''45.

25 km

ABANDON DE MUHLBERGER. En vue sur les routes du dernier Tour de France, Gregor Muhlberger (Bora-Hansgrohe) vient de quitter la route du Tour d'Espagne. L'Autrichien était ce matin déjà loin au général (112e à 13'13''). On ignore encore la raison de son abandon, qui est déjà le 3e depuis le début de cette Vuelta. Rafal Majka et Davide Formolo perdent ainsi un précieux équipier pour la montagne.

27,5 km 

Retour de Rigoberto Uran dans le peloton.

Rigoberto Uran
28 km

URAN IMPLIQUÉ. Le leader d'EF Education First accuse une trentaine de secondes de retard sur le peloton. On en déduit que le Colombien a été pris dans la chute de tout à l'heure. Vu le rythme du peloton, il ne devrait pas tarder à revenir. Mais dans quel état ?

29 km 

Pendant ce temps-là, Jetse Bol (Burgos-BH) a remporté le sprint intermédiaire de Manzanera (km 135) devant José Herrada (Cofidis) et Angel Madrazo (Burgos-BH).

30 km

Phil Bauhaus (Bahrain-Merida) a été le plus long à repartir. Le sprinteur allemand se fait soigner auprès de la voiture médicale.

32 km 

CHUTE DANS LE PELOTON !!! Elle s'est produite autour de la 40e position. Sur une faute d'inattention, deux Bahrain-Merida se sont accrochés, emmenant avec une dizaine de coureurs.

Vidéo - En pleine sieste, le peloton s'est fait réveiller par une chute bête et méchante

01:53
33 km 

Le trio de tête compte désormais 10'50'' d'avance.

34 km 

Le rythme est tellement tranquille dans le peloton que certains s'arrêtent pour satisfaire un besoin naturel. D'autres prennent des musettes pour se ravitailler. La bagarre se limitera à l'ascension finale chez les favoris. Comme prévu.

37 km 

L'écart repart à la hausse ! Il est de 10'07''. Pour la victoire d'étape, on semble résigné dans le peloton.

40 km 

Encore 9'35'' d'avance pour l'échappée ! Il ne reste plus que 40 kilomètres. Le trio de tête devrait pouvoir aller au bout.

42 km 

RETOUR DE MADRAZO. Le leader du classement de la montagne a fait l'effort pour revenir dans une partie plus favorable. Le trio de tête est reconstitué.

44 km

MADRAZO EN DIFFICULTÉ. Sur une portion difficile, le porteur du maillot à pois ne parvient plus suivre le rythme imposé par Jose Herrada (Cofidis). Jetse Bol (Burgos-BH) s'accroche dans la roue de l'expérimenté Espagnol, 12e de la Vuelta en 2013.

47 km

LE PROFIL. Redécouvrez en vidéo le profil de la 5e étape de la Vuelta. On le rappelle, il s'agit de la première arrivée au sommet du Tour d'Espagne. L'Alto de Javalambre est long de 11,1km à 7,8%, avec notamment un long passage à 16% à mi-ascension.

Vidéo - Le profil de la 5e étape : une arrivée en altitude pour une nouvelle explication

00:20
50 km 

Plus que 50 kilomètres à couvrir ! L'échappée possède toujours de sérieuses chances d'aller au bout. Angel Madrazo (Burgos-BH), Jetse Bol (Burgos-BH) et Jose Herrada (Cofidis) comptent encore 9'34'' d'avance selon le site officiel de la Vuelta.

-- 

Bonne nouvelle pour l'équipe Cofidis. Christophe Laporte vient de remporter la 2e étape du Tour Poitou-Charentes. Le Varois s'est imposé au sprint. Comme la veille. De quoi inspirer son coéquipier José Herrada, présent dans l'échappée du jour sur la Vuelta ?

53 km

Tout à l'heure, à 80 kilomètres de l'arrivée, une chute s'est produite dans le peloton alors que la route était en piteux état. Frankiny, Cavagna et Atapuma ont notamment été impliqués. Sans trop de gravité heureusement.

Vidéo - Sur un chemin de chèvres, Cavagna et Atapuma n'ont pu éviter la chute

01:10
54 km 

Le bras de fer est désormais bien lancé entre l'échappée et l'équipe UAE Emirates, qui mène la poursuite en tête de peloton. Mais l'écart en faveur du trio de tête demeure important : 9'34''. Il ne diminue pas bien vite. Pas assez pour l'instant.

61 km 

Le peloton a déjà repris une trentaine de secondes. L'écart tombe à 10'25''.

63,5 km 

RÉACTION D'UAE EMIRATES. L'équipe de Fabio Aru prend les choses en main en tête de peloton. On veut jouer la victoire d'étape pour l'Italien. C'est Gaviria, le sprinteur colombien, qui fait le tempo.

65 km

Onze minutes de retard pour le peloton ! S'il ne réagit pas, l'échappée va gentiment aller chercher la victoire d'étape.

67 km 

On prend le temps de discuter en queue de peloton. Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step) vient prendre des nouvelles de Darwin Atapuma (Cofidis), qui se plaint de son poignet gauche.

70 km 

Sunweb est en train d'endormir le peloton. Et personne ne semble motivé à le réveiller. Résultat, l'écart enfle dans des proportions très intéressantes pour l'échappée : 10'30''.

71 km

Trois points de plus au classement du meilleur grimpeur pour Madrazo. Le porteur du maillot à pois vient de franchir en tête l'Alto Fuente de Rubielos (3e catégorie).

72 km 

GOUBERT :"POURQUOI PAS LA VICTOIRE D'ÉTAPE". Stéphane Goubert, le directeur sportif d'AG2R La Mondiale, se méfie de la dernière ascension du jour mais n'écarte pas l'hypothèse d'une victoire d'étape pour Pierre Latour.

Vidéo - Goubert : "Pourquoi pas la victoire d'étape"

02:51
73 km 

Le peloton a franchement ralenti son allure depuis qu'il a abordé le pied de l'ascension. Il a perdu une trentaine de secondes en très peu de temps : 9'25''.

74,5 km 

C'est toujours l'équipe Sunweb qui fait le tempo en tête de peloton. Un rythme modéré qui permet à l'échappée de croire encore à la victoire. L'écart est de 8'56''.

75 km

Les échappés viennent d'entamer la deuxième des trois ascensions répertoriées du jour : l'Alto Fuente de Rubielos (4,8km à 5,7%). Il est classé en 3e catégorie.

76 km 

Le peloton n'est pas pressé de revenir. L'écart demeure de neuf minutes en faveur des Espagnols Angel Madrazo (Burgos-BH) et José Herrada (Cofidis) et du Néerlandais Jetse Bol (Burgos-BH).

78 km

FRANKINY : "LA PREMIÈRE CHANCE DE ME MONTRER". Revenu dans le peloton, le grimpeur suisse de la Groupama-FDJ confiait ce matin qu'il espérait se montrer sur cette 5e étape de la Vuelta. Puisqu'il n'y a pas de leader au général dans la formation française, il aura le loisir de jouer sa carte. Même s'il estime que l'ascension finale ne lui correspond pas vraiment :"Je préfère les montées roulantes".

Vidéo - Frankiny : "La première chance de me montrer"

01:19
84 km

CHUTE DANS LE PELOTON ! Le paquet est arrivé sur ce chemin de chèvres, et un accident s'est inévitablement produit. Trois ou quatre coureurs sont tombés sur le bas-côté. Mais sans trop de gravité visiblement. Kilian Frankiny est de ceux-là. On trouve aussi Atapuma et Cavagna.

82 km 

L'échappée évolue actuellement sur une route sineuse et étroite. Elle est également en bien mauvais état. Une vraie route de montagne !

87 km

LATOUR :"S'ACCROCHER, CE SERAIT DÉJA BIEN". A l'attaque dès dimanche lors de la deuxième étape, Pierre Latour se veut prudent pour la première arrivée en altitude. Son premier objectif sera de tenir le rythme des meilleurs grimpeurs.

Vidéo - Latour : "S'accrocher, ce serait déjà bien"

01:01
90 km

La vitesse demeure modérée. Depuis le départ, les hommes de tête progressent à la moyene de 34,8km/h. Le peloton va encore bien lentement. Il possède désormais 10'20'' de retard sur l'échappée.

93 km

LE TOP 10 AU GÉNÉRAL.

1. Nicolas Roche (Sunweb), en 13h55'30''

2. Nairo Quintana (Movistar), à 2''

3. Rigoberto Uran (EF), à 8''

4. Mikel Nieve (Mitchelton-Scott), à 22''

5. Miguel Angel Lopez (Astana), à 33''

6. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), à 35''

7. Sergio Higuita (EF), à 37''

8. Wilco Keldermann (Sunweb), à 38''

9. Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), à 46''

10. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), à 46''

...

15. Pierre Latour (AG2R La Mondiale), à 1'09''

96 km

ROCHE :"SI JE PERDS LE MAILLOT, CE NE SERA PAS LA FIN DU MONDE". Leader de la Vuelta, Nicolas Roche sait qu'il va passer une journée difficile ce merdredi. Il s'attend à perdre le maillot rouge et attend un "feu d'artifice" dans la dernière ascension. Et il l'affirme : le leader de l'équipe reste Wilco Keldermann pour le général.

Vidéo - Roche : "Si je perds le maillot, ce ne sera pas la fin du monde"

01:42
99,5 km

La barrière des 100 derniers kilomètres vient d'être franchie. La situation de course demeure très classique aujourd'hui. Mené par Sunweb, le peloton roule gentiment derrière une échappée anecdotique, qui compte 9'30'' d'avance. Tout devrait se résumer à une course de côte. Mais attention, on ne sait jamais sur cette Vuelta. D'autant que l'approche vers l'ascension finale, dénuée de grande difficulté, n'est pas non plus une promenade de santé.

101 km

MADRAZO CONFORTE SES POIS. Déjà très offensif depuis le départ de cette Vuelta, Angel Madrazo est de nouveau à l'avant aujourd'hui. En début d'étape, il a profité du Puerto de Alcublas (2e catégorie) pour conforter son maillot blanc à pois bleu. Il possède désormais 20 points et est déjà assuré de garder sa tunique ce soir. A condition de finir dans les délais, bien entendu. Seulement 12 points sont encore à attribuer aujourd'hui. Et la principale menace de Madrazo, à savoir Valverde, pointe à 15 unités.

104 km 

Au sein de l'échappée, Herrada est le coureur le mieux placé au général. L'Espagnol est 114e à 13'21''. Autant dire qu'il n'est d'aucun danger pour Nicolas Roche, le porteur du maillot rouge.

105 km

UN TRIO EN TÊTE DE COURSE. Le début de cette 5e étape a vu une échappée sans danger prendre le large. Et de manière assez conséquente. Partis au kilomètre 11, Angel Madrazo (Burgos-BH) et Jetse Bol (Burgos-BH) ont été rejoints cinq kilomètres plus loin par José Herrada (Cofidis). L'écart en faveur des trois hommes est monté jusqu'à dix minutes. Il est désormais de 9'27''.

14:34

LE PROFIL. Ce sera la première explication de grande ampleur dans cette Vuelta 2019. L'Alto de Javalambre (11,1 km à 7,8%) pourrait faire des dégâts. Lors des cinq derniers kilomètres, la pente moyenne tourne autour des 10%, avec des passages à 15%. Des pourcentages qui ne tolèreront pas un jour sans ou une préparation retardée. Le sommet de l'ascension finale est placée à 1950m.

Vidéo - Le profil de la 5e étape : une arrivée en altitude pour une nouvelle explication

00:20
14:32 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 5e étape du Tour d'Espagne ce mercredi. 170,7 kilomètres sont à parcourir entre L'Eliana et l'Alto de Javalambre.

0 commentaire