Tour d'Espagne • Etape7
avant-match

Vitoria-Gasteiz - Villanueva de Valdegovía

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 27 octobre 2020 et débute à 13:22. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
18:00 

Rendez-vous demain pour la 8e étape de cette Vuelta, longue de 164 km entre Logroño et l'Alto de Moncalvillo. Avec une arrivée au sommet qui promet (8,3 km à 9,2%).

17:33 

TOP 10 DU GÉNÉRAL :

17:31 

TOP 10 DU JOUR :

17:30

FINAL DE L'ÉTAPE EN VIDÉO :

17:16 

Le peloton arrive avec un peu moins d'une minute de retard.

FINISH

Victoire de Michael Woods. Deuxième place pour Omar Fraile, troisième pour Alejandro Valverde.

500 M 

Woods toujours en tête aux 500 mètres.

800 M 

Fraile prend en chasse Woods. Il a 2 secondes de retard sur lui, 2 d'avance sur le trio Valverde-Peters-G.Martin.

1 km

Michael Woods attaque juste avant la flamme rouge. Il a pris 3 secondes d'avance !

1,5 km

Peloton pointé à 1'02".

2 km

19 secondes d'avance pour les cinq hommes de tête qui s'attaquent à tour de rôle.

2,8 km 

Attaque d'Omar Fraile ! Michael Woods y va. Alejandro Valverde fait l'effort dans un deuxième temps, les deux Français (Guillaume Martin et Nans Peters) reviennent dans son sillage.

3 km 

Woods est prêt à attaquer, depuis la dernière position... Il n'y va pas. 21" d'avance sur les dix poursuivants.

3 km 

Nans Peters accélère, de l'avant. Personne ne se laisse piéger.

4 km 

22" à 4 kilomètres de l'arrivée. Les cinq hommes de tête ont repris un peu de marge.

5 km 

Fraile fait l'effort alors que Valverde a pris vingt mtères d'avance. Peters y va à son tour : regroupement.

6 km

Guillaume Martin place une timide offensive... Alejandro Valverde tente de contrer.

7 km  

C'est très tactique, dans les deux premiers groupes. Astana a un rôle central, avec Fraile devant et Aranburu derrière.

7,5 km

16 secondes : suspense garanti.

8 km 

Alejandro Valverde essaie de remettre de l'ordre dans l'échappée de cinq. Guillaume Martin passe un gros relais. Ils ont 17 secondes sur le groupe de poursuivants.

8,5 km 

Nans Peters a essayé d'attaquer... sans succès. Cela ne s'entend plus très bien... mais dans le deuxième groupe non plus. L'écart est donc stable (18").

9 km 

15" d'écart entre les deux groupes. Le peloton roule relativement fort, à 1'14". Il y a quelques coureurs qui peuvent se replacer devant, et INEOS Grenadiers ne l'entend pas de cette oreille.

9 km  

Michael Woods, qui a fait une partie de l'ascension seul en tête, saute les relais. Omar Fraile s'emploie quant à lui, mais semble-t-il pas à fond, jouant sans doute l'argument de la présence d'Alex Aranburu dans le deuxième groupe.

10 km

19 secondes d'écart entre les deux groupes de coureurs qui vont se disputer le bouquet, à dix bornes du but.

11 km 

Le groupe 1 : Fraile, Woods, Peters, Valverde, G. Martin ; le groupe 2 (à 22") : G. Bennett, Kuss, Rui Costa, Formolo, Elissonde, Arensman, Storer, Aranburu, Schelling, Nieve ; peloton à 1'30".

12 km 

Dans le peloton, Amador emmène sur un rythme régulier, avec Carapaz dans la roue.

13 km

24" d'écart entre les deux groupes. Cela se relaie, du côté des poursuivants. UAE Emirates, Jumbo-Visma et Sunweb sont en duo, à ce deuxième échelon de la course.

15 km

Le quintet de tête a fait le trou : plus de 20 secondes d'avance.

17 km 

Woods est repris par Valverde, Fraile, G. Martin et Peters. Les cinq hommes ont quelques mètres d'avance sur dix poursuivants, dont le rapide Aranburu, coéquipier de Fraile chez Astana. Le peloton est à 1'44".

18 km 

Le peloton est pointé à deux minutes. L'échappée va se disputer la victoire, sauf accident.

19 km

WOODS BASCULE EN TÊTE, G. MARTIN FAIT LES POINTS

Michael Woods passe en tête du Puerto de Orduña (7,8 km à 7,7% - 1re catégorie) et inscrit 10 points au classement de la montagne. Mais il n'a plus que 7" d'avance sur le quatuor de chasse. Guillaume Martin prend la deuxième place, il empoche 6 unités. Il sera maillot blanc à pois bleus ce soir, à condition de terminer l'étape.

19,8 km 

Peters, Valverde, G. Martin et Fraile sont ensemble, à 16" de Woods. Le reste de l'échappée (Kuss, G. Bennett, Nieve etc.) n'est pas loin.

20 km

Valverde et Fraile se relaient. Peters lâche du terrain et est repris par G. Martin. Devant, Woods a toujours une quinzaine de secondes de marge. Dans le peloton, c'est le calme plat.

20,3 km 

Omar Fraile fait le jump et reprend Valverde et Peters. Guillaume Martin essaie d'en faire de même.

20,6 km

Valverde reprend Peters, dans les plus forts pourcentages de l'ascension. Les deux hommes ont 19" de retard sur Woods et 6" sur le reste de l'échappée.

20,8 km

Cette fois-ci, c'est tranchant ! Alejandro Valverde place une mine.

21 km

Le groupe de poursuite est pointé à 27" de Woods. Peters est intercalé.

21,3 km

Nans Peters (AG2R La Mondiale) attaque depuis le groupe de poursuite, alors que son coéquipier Dorian Godon est repris par la NTT Pro Cycling, qui roule en tête d'un peloton qui perd du terrain (1'27").

21,5 km 

Woods est seul en tête à deux bornes du sommet. Kuss n'a pas réussi à s'isoler pour le prendre en chasse.

21,8 km 

Sepp Kuss part à la poursuite de Michael Woods.

22 km

6 secondes d'avance pour Woods (EF Pro Cycling) sur une quinzaine de coureurs.

22,4 km

Au tour de Michael Woods de passer à l'offensive. Le peloton est toujours pointé à une minute.

22,8 km 

Regroupement à l'avant... Ide Schelling en place une. Ce n'est pas décisif.

23,2 km

Accélération de Kuss, avec Woods et Valverde dans la roue. Nieve essaie de revenir au train, avec du monde dans son sillage. Lafay est repris.

23,4 km

Tim Wellens est lâché dans l'échappée. Il va perdre son maillot de meilleur grimpeur.

23,6 km

Une minute d'écart entre le "groupe Valverde" et le groupe maillot rouge.

23,9 km 

Guillaume Martin est en quatrième position dans le groupe mené par Carlos Verona, en poursuite de Victor Lafay. C'est bien joué, du côté de la Cofidis.

24 km 

Le peloton est composé d'une trentaine d'hommes... tout comme l'échappée.

24 km

Victor Lafay (Cofidis) attaque depuis l'échappée.

24,5 km 

Bien placés dans le groupe de tête : Valverde, Kuss, Woods notamment. Plus bas dans le peloton, Tom Dumoulin s'accroche.

24,6 km 

Carlos Verona reprend Dorian Godon, ils sont de nouveau une trentaine en tête.

25 km

Valverde remet Rojas et Verona à la planche. 12" de retard pour le groupe d'une trentaine d'hommes, par rapport à Godon.

25,5 km  

Périchon est le premier membre de l'échappée à être repris. Van Baarle dicte le tempo.

25,5 km

Carapaz, maillot rouge, a deux équipiers devant lui et Roglic, maillot vert, dans la roue.

26 km 

Le peloton débute à son tour l'ultime ascension.

27 km

Dorian Godon aborde la deuxième montée du Puerto de Orduña (7,8 km à 7,7% - 1re catégorie) en tête. Il a 20" d'avance sur le groupe de 35, 1'30" sur le peloton.

30 km

Dorian Godon (AG2R La Mondiale) est seul en tête à 30 km de l'arrivée, avec 18" d'avance sur 35 coureurs (Woods, G. Bennett, Valverde etc.) et 1'50" sur le peloton.

32 km

1'45" : le peloton accélère et revient à moins de deux minutes de l'homme de tête, Dorian Godon.

32 km 

Abandon de Romain Seigle.

33 km 

Dorian Godon fait la descente et prend quelques mètres de marge sur le reste de l'échappée, en passe de se recomposer.

35 km 

La bagarre du placement commence dans le peloton, à moins de dix bornes du pied de la deuxième et dernière ascension du jour du Puerto de Orduña (7,8 km à 7,7% - 1re catégorie).

36 km

SITUATION DE COURSE :

Dewulf, Godon et Valverde ont 10 secondes d'avance sur Wellens, G. Bennett et Cort Nielsen, 15 secondes sur les 30 autres coureurs de la grande échappée du jour (G. Martin, Kuss, Nieve, Elissonde, Woods...) et 2'06" sur le peloton, qui parvient à diminuer son retard.

39 km

Tim Wellens (Lotto-Soudal), Magnus Cort Nielsen (EF Pro Cycling) et George Bennett (Jumbo-Visma) attaquent, depuis le deuxième groupe.

40 km

22" : l'avance du trio de tête augmente.

40 km

La chasse menée par INEOS Grenadiers et notamment Chris Froome, en une image.

Chris Froome (INEOS Grenadiers) cornaque le peloton, lors de la 7e étape de la Vuelta
41 km 

Lopez (Trek-Segafredo), Formolo (UAE Emirates) et Lafay (Cofidis) ont pris quelques mètres d'avance, dans le groupe des poursuivants. Ils se font vite rattraper.

42 km  

Sprint intermédiaire d'Izarra : 1. Dorian Godon (4 pts, -3") ; 2. Stan Dewulf (2 pts, -2") ; 3. Alejandro Valverde (1 pt ; -1").

44 km

VALVERDE DANS LE TRIO DE TÊTE, UNE ERREUR DE SA PART ?

45 km

L'écart diminue légèrement, par rapport au peloton : 2'31".

47 km

Cofidis (pour G. Martin ou Herrada) roule derière le trio de tête, qui a 13" d'avance.

48 km 

Premier signe d'agacement du côté de Godon, semble-t-il. Valverde ne prend plus de relais depuis quelques minutes. Le trio navigue toujours avec 15 secondes de marge sur le reste de l'échappée.

48 km 

2'41" d'avance sur le peloton pour Valverde, pour rappel 10e du classement général à 3'00".

50 km 

Valverde ne passe plus de relais. Dewulf et Godon ne s'en formalisent pas et tirent des bouts droits.

51 km

Cameron Wurf, Michał Gołas et Chris Froome, notamment, sont toujours mis à contribution, en tête de peloton, pour l'équipe INEOS Grenadiers. L'écart augmente tout de même : 2'46".

55 km

2'30" d'avance sur le peloton pour Alejandro Valverde (Movistar), Stan Dewulf (Lotto-Soudal) et Dorian Godon (AG2R La Mondiale). Mais leurs 33 ex-compagnons d'échappée sont bien moins loin (15").

57 km 

Steimle et Terpstra réintègrent le premier groupe de chasse, qui compte 16" de retard sur le trio de tête.

58 km 

Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe) a chuté, sur une grande route exposée au vent. Il est resté longtemps au sol.

59 km 

Valverde (Movistar), Dewulf (Lotto-Soudal) et Godon (AG2R La Mondiale) ont quelques mètres d'avance sur le reste de l'échappée.

61 km

Alejandro Valverde accélère avec deux coureurs.

62 km

20 kilomètres avant le sprint intermédiaire d'Izarra (4, 2 et 1 pts à prendre, 3, 2 et 1" à retrancher).

64 km

L'échappée bascule dans la descente de cette bosse non répertoriée. L'écart, lui, continue de monter : 2'20".

66 km

2 MINUTES D'AVANCE :

L'écart augmente, il atteint les 2 minutes (2'06"), alors que le groupe de tête perd deux hommes dotés d'un gros gabarit : Jannik Steimle (Deceuninck-Quick Step) et Nikki Terpstra (Total Direct Energie).

67 km 

Carlos Verona et José Joaquin Rojas s'emploient en tête de course pour Alejandro Valverde (Movistar) : 1'48" d'avance.

68 km 

Les coureurs sont dans une portion montange. Rappel du profil :

Vidéo - Double dose d'Alto d'Orduña : Une 7e étape qui pourrait faire des dégâts

00:23
69 km

Vous le reconnaissez ? Chris Froome himself roule sur le plat pour Richard Carapaz.

Chris Froome, en tête de peloton dans la plaine, lors de la 7e étape de la Vuelta
70 km

INEOS Grenadiers a regagné une quinzaine de secondes. L'écart se stabilise autour de 1'30".

73 km

La Cofidis est l'équipe qui compte le plus d'hommes à l'avant : quatre coureurs (G. Martin, Lafay, Périchon, Herrada). On dénombre aussi trois Trek-Segafredo (Elissonde, Eg, Lopez), trois UAE Emirates (Costa, Formolo, Oliveira), trois Sunweb (Power, Arensman, Storer) et trois Movistar (Verona, Rojas, Valverde).

75 km

42,2 km/h de vitesse moyenne, après deux heures de course.

75 km 

Cela se désorganise à l'avant. 36 coureurs à mettre d'accord... ce n'est pas évident.

78 km

La Movistar roule pour Valverde, dans l'échappée. "Bala" a deux équipiers pour rouler : Rojas et Verona.

80 km

SEPT COUREURS SOUS LES 10 MINUTES A L'AVANT :

Les coureurs les mieux placés, au sein de l'échappée de 36 : Alejandro Valverde (10e à 3'00"), George Bennett (13e à 3'22), Mikel Nieve (14e à 3'28"), Kenny Elissonde (18e à 4'11"), Guillaume Martin (21e à 7'15"), Davide Formolo (22e à 7'56"), Sepp Kuss (23e à 9'54").

80 km 

Chris Froome (INEOS Grenadiers) passe un relais. La formation du leader doit prendre très au sérieux ce groupe de tête.

82 km 

L'entente est bonne à l'avant, l'écart augmente : 1'52".

86 km 

Michael Woods est aussi dans cette échappée royale.

88 km 

Le quatuor n'insiste pas, l'échappée se recompose. Ils sont 36 en tête.

90 km

Kuss, G. Martin, Peters et Power ont 23" d'avance sur une trentaine d'hommes, 1'39" sur le peloton, dans la descente du col du jour, qui sera à gravir une deuxième fois.

92,5 km

KUSS POIS EN TÊTE, G. MARTIN DANS LE MATCH

Sepp Kuss (Jumbo-Visma), aussi, est en lice pour le maillot blanc à pois bleus. Il s'envole et prend les 10 points de la première place, au sommet du Puerto de Orduña (1re catégorie). Il est le nouveau leader du classement de la montagne, avec 24 unités. Guillaume Martin (Cofidis), son dauphin sur ce col comme dans la course à ce paletot, a 21 points. Tim Wellens (Lotto-Soudal) passe de 1er à 3e (19 pts).

Sepp Kuss.
93 km

1'42" : l'écart entre la tête de course et le peloton augmente.

93 km 

Terpstra, qui a lancé cette énorme échappée dans la plaine, s'accroche en queue du deuxième groupe.

93 km

Guillaume Martin peut prendre le maillot blanc à pois bleus aujourd'hui. Il prend le sillage de Kuss et Peters, qui sont en tête. Robert Power les rejoint. Dans le deuxième groupe, Tim Wellens ne semble pas aérien.

93,5 km 

VALVERDE, PRINCIPAL DANGER :

On ne panique pas du côté d'INEOS Grenadiers, en mettant seulement les rouleurs à la planche. Valverde, 10e du général à 3 minutes, est le mieux classé parmi les hommes qui ont pris les devants.

94 km 

Guillaume Martin prend Nans Peters en chasse. Le duo de la Jumbo-Visma (Kuss-Bennett) réagit également.

94,5 km  

Attaque de Nans Peters (AG2R La Mondiale), depuis cette "échappée mastodonte". Encore 2 km d'ascension.

95 km

Valverde, Formolo, Nieve, Jauregui et compagnie parviennent à intégrer l'échappée. Elle compte maintenant une quarantaine d'hommes. Le peloton est à 55" de cet énorme groupe de tête.

96 km 

Alejandro Valverde (Movistar) bouge à son tour ! Il rejoint le groupe Nieve-Formolo.

97 km

UNE ÉCHAPPÉE IMPRESSIONNANTE :

Le 2e groupe effectue la jonction avec le 1er. Ils sont une trentaine d'hommes à l'avant, avec notamment : Sepp Kuss et George Bennett, pour la Jumbo-Visma, le meilleur grimpeur Tim Wellens et les Français Guillaume Martin et Kenny Ellisonde. Le peloton est pointé à 1'10".

97 km

Cela ne se calme toujours pas dans le peloton ! Quatre coureurs s'échappent : Formolo, Nieve, Jauregui et un Burgos-BH.

97 km 

Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) est aussi dans le contre, qui n'a plus que 15 secondes de retard sur l'échappée.

98 km

A 5 km du sommet du Puerto de Orduña (7,8 km à 7,7% - 1re catégorie), l'échappée de 17 a 30" d'avance sur un groupe de contre avec Tim Wellens, Guillaume Martin et George Bennett ; et 1'12" sur le peloton.

98 km

Le groupe de contre grossit, George Bennett est là, notamment. Guillaume Martin a un équipier avec lui, pour tenter de revenir sur la tête de course, située à 35 secondes.

99 km 

Cela bouge encore en tête de peloton, avec des coureurs de la Movistar et George Bennett (Jumbo-Visma) remuants. INEOS Grenadiers contrôle tant bien que mal.

100 km 

Le groupe Wellens - G. Martin est à 1'11" de la tête de course. Le Belge, porteur du maillot blanc à pois bleus, chasse sans doute (notamment) les points du classement de la montagne.

101 km

UN CONTRE SE DÉVELOPPE :

Guillaume Martin (Cofidis), Romain Sicard (Total Direct Energie), Tim Wellens (Lotto-Soudal) et Omar Fraile (Astana), notamment, attaquent depuis le peloton. Un groupe de dix se détache.

103 km 

KUSS LE MIEUX PLACÉ, COFIDIS LA MIEUX REPRÉSENTÉE :

Sepp Kuss (Jumbo-Visma, 23e à 9'54") est le mieux classé, au sein de l'échappée, qui débute la première ascension du jour. La Cofidis est la seule équipe à compter plusieurs coureurs dans ce coup (Lafay et Périchon).

105 km

1'46" d'acance pour l'échappée, qui est encore dans la descente précédant le Puerto de Orduña.

107 km 

17 COUREURS EN TÊTE DE COURSE :

L'écart augmente, l'échappée semble se former. Il sont 17 à l'avant, avec 1'17" de marge : Victor Lafay, Pierre Luc Périchon (Cofidis), Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Jannik Steimle (Deceuninck-Quick Step), Michael Storer (Sunweb), Rui Costa (UAE Emirates), Niklas Eg (Trek-Segafredo), Alex Aranburu (Astana), Ide Schelling (Bora-Hansgrohe), Matthieu Ladagnous (Groupama-FDJ), Magnus Cort Nielsen (EF Pro Cycling), Dorian Godon (AG2R La Mondiale), Stan Dewulf (Lotto-Soudal), Stefan De Bod (NTT Pro Cycling), José Joaquin Rojas (Movistar), Niki Terpstra (Total Direct Energie) et Jonathan Lastra (Caja Rural - Seguros RGA).

108 km

TERPSTRA DEVANT, KUSS DANS UN CONTRE

Niki Terpstra aborde avec quelques encablures d'avance une portion descendante à l'issue de laquelle les coureurs seront au pied du Puerto de Orduña. Sepp Kuss, notamment, est présent dans un contre d'une quinzaine d'hommes. Le peloton est à moins de 30 secondes.

111 km

45,2 km parcourus lors de la première heure de course.

113 km

CLASSEMENTS ANNEXES :

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) n'est plus en tête du général, mais il reste leader du classement par points, avec 18 unités d'avance sur Richard Carapaz (INEOS Grenadiers). Tim Wellens (Lotto-Soudal) a un point de marge, seulement, sur ce même Carapaz au classement de la montagne. Le maillot blanc est sur les épaules d'Enric Mas, 2'40" devant David Gaudu (Groupama-FDJ). Quant à sa formation, Movistar, elle est - comme souvent - première du classement par équipes.

Enric Mas Nicolau of Spain and Movistar Team / Alejandro Valverde Belmonte of Spain and Movistar Team / Marc Soler Gimenez of Spain and Movistar Team / Screenshot / during the 75th Tour of Spain 2020, Press Conferences / Top Riders Video Press Conferences
115 km

Garcia est avalé par le peloton. Tout le monde est groupé, à une quinzaine de bornes du pied de la première ascension du Puerto de Orduña.

117 km

Vous avez raté la 6e étape, dimanche ? Session de rattrapage, alors que la bagarre fait rage pour figurer dans l'échappée.

Vidéo - Du froid, de la pluie, du brouillard et Roglic dans le dur : La 6e étape va laisser des traces

02:54
118 km

UN HOMME EN TÊTE :

Jhojan Garcia (Caja Rural - Seguros RGA) est seul en tête. Mais sa marge sur le peloton est ténue.

122 km

LE PROFIL DE L'ÉTAPE :

Le Puerto de Orduña (7,8 km à 7,7% - 1re catégorie) à escalader deux fois, dont une dans le final (sommet à 19 bornes de l'arrivée) : cette étape n'est pas à prendre à la légère pour les cadors. Mais elle pourrait bien sourire à un baroudeur.

Vidéo - Double dose d'Alto d'Orduña : Une 7e étape qui pourrait faire des dégâts

00:23
123 km 

Michael Woods, 2e dimanche, fait partie des favoris de l'étape du jour.

124 km

La jonction est faite. Cavagna a été repris par quatorze contre-attaquants puis par l'ensemble du peloton dans la foulée. Il n'y a plus d'échappée après 35 kilomètres de course.

125 km

Carapaz, Roglic... ou un autre coureur : qui est le favori de la Vuelta à l'entame de la deuxième semaine ? Notre consultant Nicolas Fritsch donne son avis à ce sujet.

Vidéo - Fritsch : "Pourquoi Carapaz est mon favori"

03:09
126 km

CAVAGNA INSISTE :

L'écart remonte légèrement : 18 secondes. En spécialiste du genre, Rémi Cavagna résiste au peloton. Il est sur cette Vuelta pour gagner une étape et il tente sa chance très régulièrement depuis une sermaine.

Vidéo - Appelé de dernière minute, Cavagna a faim : "Une étape, ce serait important pour moi"

01:14
131 km

Un groupe de quatre coureurs (Juan Pedro Lopez, Tosh Van der Sande, Jonathan Hivert et Hector Saez) sort à la poursuite de Cavagna. Ce contre est rapidement repris. Cela a eu pour effet de faire fondre l'avance du champion de France du chrono. Il n'a plus que 11 secondes de marge sur le peloton.

137 km

CLASSEMENT GÉNÉRAL :

Richard Carapaz vire en tête. Le vainqueur du Giro 2019 a pris le maillot rouge à Primoz Roglic dimanche, lors de l'épilogue de la première semaine.

1. Richard CARAPAZ (INEOS Grenadiers)

2. Hugh CARTHY (EF Pro Cycling), à 18"

3. Dan MARTIN (UAE Emirates), à 20"

4. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma), à 30"

5. Enric MAS (Movistar), à 1'07"

Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) im roten Führungstrikot der Vuelta a España
139 km

SITUATION DE COURSE :

Rémi Cavagna est seul en tête, après vingt bornes dans cette étape. Le rouleur français de la Deceuninck-Quick Step voit son avance décroître, passant de 30 à 20 secondes. Les candidats à l'échappée restent nombreux.

Remi Cavagna of France and Team Deceuninck - Quick-Step
13:53 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 7e étape de la Vuelta, longue de 159,7 km entre Vitoria-Gasteiz et Villanueva de Valdegovia. Le départ de la course a été donné à 13h28.