3e étape: Agnoli (Astana) craint d'avoir une côte cassée

3e étape: Agnoli (Astana) craint d'avoir une côte cassée

Le 11/05/2014 à 21:11Mis à jour Le 11/05/2014 à 22:19

L'Italien Valerio Agnoli (Astana) craint d'avoir une côte cassée après la chute qui a jeté à terre, dimanche, plusieurs coureurs à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée de la troisième étape du Giro à Dublin. Agnoli, touché sur le côté droit, doit passer des examens complémentaires, lundi, en Italie, avant la quatrième étape qui repartira de Bari, a précisé la formation Astana.

Ses coéquipiers et compatriotes Enrico Gasparatto (gros hématome sous un oeil), et Michele Scarponi, contusionné à la jambe gauche, ont également été touchés, tout comme l'Espagnol Mikel Landa, blessé à deux doigts de la main droite et aux articulations.

Quant à leur coéquipier kazakh Andrey Zeits, il a précisé qu'il avait été sauvé par son casque lors de la chute massive survenue au passage d'un rond-point: "J'ai bloqué les roues, j'ai glissé sur tout le côté et ma tête a frappé le trottoir."

0
0