André Greipel (Lotto-Soudal) a poursuivi la domination allemande dans les sprints du Giro, vendredi à Foligno, où il a enlevé la 7e étape, deux jours après son premier succès. Greipel a devancé les Italiens Giacomo Nizzolo et Sacha Modolo en conclusion des 211 kilomètres parcourus sous un ciel très changeant, entre soleil et averses.
Après les deux succès initiaux de Marcel Kittel lors des sprints de Nimègue (2e étape) et Arnhem (3e étape) aux Pays-Bas, les coureurs allemands ont donc gagné déjà quatre fois depuis le départ. Le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant) a lui conservé le maillot rose de leader du général au terme de cette étape traversant le centre de l'Italie, sans modification importante pour le haut du tableau.
Tour d’Italie
Nibali, Valverde, les Colombiens… C'était le Giro de tous les records
30/05/2016 À 06:35

Lotto-Soudal engrange, Greipel vole la politesse à Kittel

Avec ce succès, Greipel, 33 ans, compte désormais cinq victoires d'étape sur le Giro, auquel il participe pour la quatrième fois. Il a également offert à l'équipe Lotto-Soudal son troisième succès en trois jours, après la victoire de Tim Wellens jeudi.
Le Gorille de Rostock, qui compte désormais 19 étapes de grands tours à son palmarès, a profité de cette 7e étape pour ravir le maillot rouge du classement par points à Marcel Kittel, légèrement décroché dans la dernière difficulté du jour, à 40 kilomètres de l'arrivée.
Kittel a pu réintégrer le peloton mais il n'a ensuite pas pu disputer le sprint à cause d'un incident mécanique survenu aux 5 kilomètres.
Tour d’Italie
Tout sourire, Nibali s'offre son deuxième Giro
29/05/2016 À 14:18
Tour d’Italie
Chaves : "Nibali était plus fort que moi"
28/05/2016 À 17:40