20/05/16 - 12:30
Terminé
Palmanova - Cividale del Friuli
0km
?km
Tour d’Italie • Etape13
avant-match

Palmanova - Cividale del Friuli

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 20 mai 2016 et débute à 12:30. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:52 

Merci d'avoir suivi cette 13e étape en notre compagnie. On se retrouve samedi pour suivre le début de la haute-montagne, dans les Dolomites, avec 210 kilomètres entre Alpago et Corvara. Du très lourd est au programme. Cinq ascensions à plus de 2000 mètres d'altitude sont prévues, dont les terribles Passo Pordoi et Passo Giau. Bonne soirée sur notre site.

17:08

AMADOR, NOUVEAU MAILLOT ROSE ! Bob Jungels a franchi la ligne avec 49'' de retard sur Andrey Amador, qui a terminé en compagnie du groupe Valverde-Nibali. Résultat, le Costaricien est le nouveau leader du général. Avec 26'' d'avance sur Jungels. Grâce aux bonifications, Nibali (+41'') est passé devant Valverde (+43'') pour occuper la 3e place.

17:06

Giovanni Visconti (Movistar) prend la 2e place à 43''. Et Vincenzo Nibali (Astana) la 3e. L'Italien a réglé le groupe des favoris pour empocher 4'' de bonifications.

17:05

VICTOIRE DE MIKEL NIEVE (SKY) !! Le Basque de bientôt 34 ans s'impose en solitaire à Cividale del Friuli. Il s'agit de sa deuxième victoire sur le Tour d'Italie, cinq ans après son succés sur la mythique étape de Val Di Fassa.

1km

La flamme rouge pour Nieve ! La victoire est assurée pour le Basque ! Un joli lot de consolation pour la formation Sky, qui a perdu son leader Mikel Landa mardi.

2km 

Il y a 48'' d'écart entre le groupe Valverde-Amador-Nibali et le groupe Jungels ! Si cet écart est le bon, le maillot rose va passer des épaules de Jungels à celles d'Amador à l'arrivée.

3km 

Jungels a retrouvé un solide appui en la personne de Gianluca Brambilla, son équipier et ancien leader de ce Giro. Les deux Etixx-Quick Step vont avoir du mal à revenir. Car devant, l'entente est assez bonne dans le groupe Valverde-Nibali. On veut reprendre un max de temps au Luxembourgeois, perçu donc comme une réelle menace.

5km

RETOUR D'AMADOR ! Lâché dans l'ascension de Valle, le Costaricien, 2e du général à 24'' de Jungels, vient de faire son retour sur le groupe Valverde-Nibali. De quoi lui permettre, en toute logique, d'endosser le maillot rose tout à l'heure. A moins que Jungels ne parvienne à effectuer un superbe rapproché dans la partie plane finale.

8km

Contrairement à ce que l'on aurait pu attendre, Nibali n'a pas mis à profit ses talents de descendeur pour s'échapper une fois le sommet franchi. L'Italien, qui a tenté sa chance dans la montée, reste en milieu de groupe. Fuglsang, son équipier, effectue la descente en tête.

10km 

45'' de retard pour le maillot rose Bob Jungels sur le groupe Nibali-Valverde ! Le Luxembourgeois n'a pas d'équipiers pour l'épauler et tenter de combler cet écart dans la descente. Mais il est notamment en compagnie d'Atapuma et Hesjedal. Seule bonne nouvelle pour lui, Amador semble avoir été distancé par le groupe Nibali-Valverde.

12km 

Avec Nibali et Valverde, on compte également Fuglsang (qui roule toujours), Chaves, Majka, Kruisjiwk, Uran, Pozzovivo et Zakarin, qui vient de faire la jonction. Ils ont basculé avec 2'05'' de retard sur Nieve.

13,5km

Fin de l'ascension pour Mikel Nieve (Sky) ! Le Basque va maintenant pouvoir filer vers la victoire. Au sommet de Valle (2e catégorie), il compte près d'une minute d'avance sur Giovanni Visconti (Movistar). Sauf chute, c'est gagné pour Nieve.

14km 

ATTAQUE DE NIBALI !! Le Requin de Messine ne parvient pas à distancer ses rivaux. Valverde et Majka ont suivi son attaque sans trop de difficultés.

14,2km 

Les voitures viennent de doubler Jungels. Ce qui n'est pas bon signe pour le Luxembourgeois. Son débours sur le groupe Nibali-Valverde doit être autour de la trentaine de secondes désormais.

14,5km 

Jungels monte au train, et reprend Atapuma et Hesjedal. Il a maintenant Hubert Dupont (AG2R La Mondiale) dans le viseur. Au général, le maillot rose ne compte que 24'' de marge sur son dauphin, Andrey Amador (Movistar). Le Costaricien est lui bien au contact des autres leaders.

15km

Fuglsang (Astana) roule en tête du groupe des costauds, fort d'une dizaine d'unités. Mais pas de Jungels, qui n'aperçoit plus ses rivaux. Le Tour d'Italie va peut-être changer de leader tout à l'heure.

15,5km 

Derrière Nieve, qui fait toujours belle impression en tête de course, Visconti a décroché Dombrowski et Montaguti. L'Italien accuse 41'' de retard sur l'Espagnol. Pas d'écart en revanche sur le peloton...

16,5km 

Nibali est finalement repris par Primoz Roglic, la révélation slovène de l'année, qui s'est sacrifié pour son leader Kruiswijk (Lotto NL - Jumbo).

17km

Ne se sentant pas dans un grand jour, Jungels semble vouloir monter au train. Mais au moment où il était sur le point de faire la jonction, Alejandro Valverde (Movistar) place un démarrage... Et est contré par Nibali !!!

17,5km

ATTAQUE DE CHAVES !!! Le Colombien porte une accélèration progressive avec Majka et Nibali dans la roue. Tout le monde a finalement suivi... SAUF JUNGELS !!!! Le maillot rose accuse quelques mètres de retard !

19km 

C'est parti pour la dernière des quatre ascensions du jour. La montée de Valle (2e catégorie) est courte mais difficile (6,2km à 7,8% et un passage à 13). Son somemt est placé à 12 kilomètres de l'arrivée. S'en suivra 6,5 kilomètres de descente, et autant de plat jusqu'à l'arrivée à Cividale del Friuli.

20km

Le duo de poursuivants est maintenant trio. Montaguti (AG2R La Mondiale) vient de faire la jonction sur Visconti et Dombrowski, qui peinent à prendre le sillage du funambule italien.

23km 

Belle descente de Nieve. Le Basque a grappillé du temps sur ses poursuivants. 31'' d'avance sur Dombrowski et Visconti. Et 2'33'' sur le groupe des leaders, qui reprend à l'instant Diego Ulissi (Lampre - Merida), ancien membre de l'échapépe.

28km

Toujours mené par Scarponi, le groupe maillot rose, fort de 16 unités, pointe à 2'25'' au sommet. Bob Jungels s'est bien accroché. Il a même grappillé quelques places.

30km

Mikel Nieve vient de franchir, seul en tête, le Cima Porzus (1re catégorie). Giovanni Visconi (Movistar) et Joe Dombrowski (Cannondale) basculent avec 27'' de retard.

30,5km

Jungels est maintenant en avant-dernière position du groupe ! Derrière lui, il n'y a plus qu'Hubert Dupont (AG2R La Mondiale), dernier Français à pouvoir s'accrocher, qui bataille pour ne pas cèder.

30,9km 

Derrière Nieve, qui compte encore 2'12'' sur le groupe des favoris, Dombrowski a été rejoint par Visconti (Movistar).

31km 

Dans le peloton, Scarponi a repris les rênes. Nibali et Fuglsang sont dans sa roue. Derrière, on trouve, dans l'ordre, Valverde, Chaves, Kruijswijk, Formolo, Zakarin et Majka. Le maillot rose Jungels n'est pas excellement passé.

32km 

8e du dernier Tour d'Espagne, Mikel Nieve (Sky) est un redoutable grimpeur. Mais le Basque n'est pas dangereux pour le classement général. Il pointe au 55e rang à 45'57'' de Jungels.

33km 

A la rupture, la bouche grande ouverte, Dombrowski vient de perdre quelques mètres sur Nieve. L'Espagnol ne doit pas trâiner s'il veut aller bout. Plus que 2'12'' d'avance pour l'ancien coureur d'Euskaltel.

33,5km

Ils ne sont plus qu'une vingtaine dans le groupe maillot rose. Nibali est encore entouré de trois équipiers, qui vont continuer à faire l'écrémage. Kangert a pris le relais de Scarponi, qui s'est replacé en 2e position. Fuglsang est le 4e coureur Astana présent.

34km 

Nieve (Sky) et Dombrowski (Cannondale) font quasiment jeu égal avec le groupe maillot rose (+2'38''). L'Espagnol fait clairement meilleure impression que le jeune et longiligne Américain.

34,9km 

Le groupe maillot rose est très étiré. Scarponi ne relâche pas le rythme.

35km 

A l'avant, Moser (Cannondale) a été repris puis déposé par Nieve (Sky) et Dombrowki (Cannondale), qui s'accroche dans la roue du grimpeur espagnol.

36km

ACCÉLÈRATION DE SCARPONI ! L'expérimenté Italien se sacrifie en tête de peloton, avec son leader Vincenzo Nibali dans la roue. Astana est décidé à faire exploser la course. Le profil du jour, avec une descente avant l'arrivée, semble effectivement taillé pour Nibali.

36,5km

Moreno Moser (Cannondale) élève un peu plus haut le curseur. Et quelques mètres plus loin, le neuve de Francesco (l'ancien vainqueur du Giro), attaque franchement.

36,9km 

Stefan Denifl (IAM) hausse le rythme dans l'échappée. L'Autrichien avait déjà passé de nombreux kilomètres en tête avant d'attendre ses compagnons à l'issue de la précédente ascension.

37km

Assez violent, le vent souffle de côté au pied de l'ascension. Ce qui n'est pas défavorable à des cassures au sein du peloton, qui roule également très vite sous les impulsions des équipes de leaders. Toutes veulent être placés dans les premières positions. Il y a moins d'une centaine de coureurs dans le peloton.

38km

Enrico Battaglin (Lotto NL - Jumbo) a accéléré juste ce qu'il fallait pour passer en tête du sprint intermédiaire d'Attimis. La pente va maintenant se redresser. C'est parti pour le Cima Porzus (1re catégorie).

42km 

Matej Mohoric (Lampre - Merida) et Simon Clarke (Cannondale) semblent jeter leurs dernières forces à l'approche de la montée de Cima Porzus (1re catégorie). Le travail du champion du monde Espoirs 2013 et de l'Australien porte ses fruits. L'écart sur le peloton a quelque peu grandi : 3'05''.

47km 

Si le peloton est toujours très conséquent, un gruppetto s'est déjà formé. Une vingtaine de coureurs vient à peine de passer à Cividale del Friuli, avec une dizaine de mintues de retard.

51km 

Le pied de la prochaine et avant-dernière ascension du jour interviendra dans 10 kilomètres. Le Cima Porzus (1re catégorie) ne culmine qu'à 910 mètres d'altitude. Mais ses pourcentages sont vraiment difficiles : 8,9% sur 8 kilomètres.

56km 

Un coureur de l'équipe Gazprom a chuté quelques hectomètres avant la ligne. Il a repris sa route.

58km 

Au premier passage sur la ligne d'arrivée à Cividale del Friuli, le retard du peloton sur l'échappée de 24 coureurs est de 2'51''. Cela signifie que Diego Ulissi est, virtuellement, le nouveau leader de la course. L'Italien possèdait 2'47'' de retard sur Jungels ce matin.

62km 
--

Le retrait de Greipel profite à l'Italien Giacomo Nizzolo (Trek - Segafredo) qui a hérité, sans attendre, de la tunique rouge. Avec 138 points, il comptait, ce matin, 27 unités d'avance sur Arnaud Démare (FDJ). Le Français a refait une partie de son retard, tout à l'heure, en gagnant le sprint intermédiaire à San Pietro Al Natison (km 41,8).

63km

La formation Etixx - Quick Step est obligée de se mettre à la planche dans le peloton. La présence de Diego Ulissi (Lampre - Merida) au sein de l'échappée est dangereuse. L'Italien est 10e du général à 2'47'' de Bob Jungels. Il faut donc veiller à limiter l'écart. Alors que l'on passe à la zone de ravitaillement de Ponte San Quirino, celui-ci est de 2'20''. Cannondale et Lampre-Merida font le travail ensemble dans le groupe de tête.

72km

Quelques coureurs ont été décrochés du groupe de tête après les deux premières ascensions. Parmi eux, Carlos Betancur (Movistar), Arnaud Démare (FDJ) et Sacha Modolo (Lampre - Merida). Ils ne sont plus que 24. Chez la Movistar, formation d'Alejandro Valverde, on compte encore trois éléments à l'avant : Rojas, Visconti et Sutterlin. Soit autant de points d'appui potentiels en vue du final. Vincenzo Nibali (Astana) compte lui Zeits et Malacarne dans l'échappée. Rafal Majka (Tinkoff) possède lui Boaro.

78km 

Stefan Denifl (IAM) s'est arrêté au bord de la route pour, semble-t-il, satisfaire un besoin naturel. L'Autrichien a été repris par les poursuivants, dont le rythme est assuré par Ilia Koshevoy et Matej Mohoric, équipiers de Diego Ulissi (Lampre - Merida). Le peloton est annoncé avec 2'19'' de retard.

85km 

Au sommet de Crai, Damiano Cunego (Nippo - Vini Fantini) est passé en 2e position au devant Giovanni Visconti (Movistar), qui est d'ailleurs tombé tout à l'heure lors d'une première explication avec son compatriote, au Montemaggiore (1re catégorie). Le "Petit Prince", vainqueur du Giro en 2004, conforte ainsi son maillot bleu de meilleur grimpeur.

88km 

LA SITUATION DE COURSE. Une échappée de trente hommes s'est extirpée vers le sprint intermédiaire de San Pietro Al Natisone (km 41,8). Quelques kilomètres plus loin, Stefan Denifl (IAM) a distancé ses compagnons pour se lancer dans un raid solitaire. L'Autrichien est passé en tête de Montemaggiore (1re catégorie). Puis, à l'instant, du col de Crai (2e catégorie). Il compte 1'30'' d'avance sur sa trentaine de poursuivants. Le peloton, emmené par les coéquipiers du maillot rose Bob Jungels (Etixx - Quick Step), pointe à 3'30''.

-- 

LE PARCOURS. A la veille du début de la haute-montagne dans les Dolomites, les coureurs ont affaire un tracé bien corsé. Pas d'arrivée au sommet, mais un enchainement de quatre ascensions (deux de 2e et deux de 1re catégorie). Le sommet de la dernière (Valle, 2e catégorie) est situé à 14 kilomètres de l'arrivée. Il y aura du mouvement, à coup sûr.

-- 

Bonjour à tous et bienvenue pour suivre en direct la 13e étape du Tour d'Italie 2016. 170 kilomètres sont à parcourir ce vendredi entre Palmanova et Cividale del Friuli.