Bonjour à tous et bienvenue pour suivre en direct la 19e étape du Giro. 162 kilomètres sont à parcourir ce vendredi entre Pinero et Risoul.

Giro
Étape 19 | Mountain | Hommes | 27.05.2016
Terminé
PineroloRisoul
Publicité
Ad
Direct
En direct
Julien Chesnais
Par
Julien Chesnais
Mis à jour 27/05/2016 à 16:09 GMT
18:08
Merci d'avoir suivi cette folle étape en notre compagnie. On se retrouve demain pour la 20e étape, la dernière de montagne avant l'arrivée à Turin dimanche. 134 kilomètres à très haute-altitude sont prévus avec les cols de Vars (2108m), de la Bonette (2715m d'altitude), de la Lombarde (2350m) et l'arrivée à Sant'Anna di Vinadio (2015m). Du très, très grande spectacle en perspective.
17:08
Live comment icon
LE MAILLOT ROSE POUR CHAVES. Steven Kruijswijk vient d'en terminer. Avec 4'53'' de retard sur Nibali. Et quatre minutes sur Chaves, qui pointait à 3'00'' ce matin. A 48 heures de l'arrivée, le Colombien est le nouveau leader du Tour d'Italie !
17:05
En compagnie de Rafal Majka (Tinkoff), Alejandro Valverde (Movistar) en a terminé avec 2'11'' de retard sur Nibali.
17:04
Live comment icon
Déposé par Mikel Nieve (Sky), qui a pris la 2e place, Esteban Chaves (Orica - Green Edge) concède 51'' sur Nibali. Mais le Colombien est l'autre grand bénéficiare de la journée. Il va sans doute prendre le maillot rose à Kruijswijk, dont on attend encore l'arrivée.
17:02
Live comment icon
VICTOIRE DE VINCENZO NIBALI ! L'Italien remporte une incroyable 19e étape au sommet de Risoul !
1km
Live comment icon
Nibali a le coup de pédale efficace alors qu'il passe à la flamme rouge ! Le Sicilien a maintenant 45'' d'avance sur Chaves ! Il est en train de se replacer pour la victoire finale !
2km
Chaves est rejoint par Nieve ! La preuve que le Colombien coince un peu dans ce final !
3km
Live comment icon
Nibali creuse peu à peu sur Chaves ! 16'' d'avance pour l'Italien, qui file vers une victoire d'étape à valeur de ressuscitement tant le vainqueur du Tour 2014 n'était que l'ombre de lui même depuis le départ du Giro.
3,5km
Nibali compte une petite dizaine de secondes d'avance sur Chaves, qui ne craque pas. Valverde est pointé à deux minutes. Kruijswijk pointe lui à 3'38'' ! C'est sûr, il ne sera plus en rose ce soir !
5,3km
Live comment icon
NIBALI EN REMET UNE !!! L'Italien a des jambes de feu aujourd'hui ! Il prend cette fois 50 mètres d'avance sur le Colombien ! Le Requin de Messine possédait 4'43'' de retard sur Kruijswijk ce matin. Et 1'43'' sur Chaves.
5,4km
ATTAQUE DE NIBALI !!! Le Sicilien est tout de suite rejoint par Chaves, qui va sans doue peu goûté à cette offensive soudaine.
5,5km
Live comment icon
Devant, Chaves ne bénéficie d'aucune aide pour creuser l'écart. Il se retourne pour demander du soutien à Nibali. Mais n'en obtient pas.
6km
Live comment icon
3e du général, Alejandro Valverde pointe lui à 1'09'' de la tête de course. L'Espagnol est notamment accompagné de Rafal Majka et Hubert Dupont.
7km
3'01'' !! Kruijswijk a maintenant 3'01'' de retard sur Chaves, toujours en comapgnie de Nibali, Ulissi Nieve ! Pour une petite seconde, le maillot rose est maintenant sur les épaules du Colombien !!!
8km
Live comment icon
Kruijswijk est à la dérive ! Le maillot rose a été incapable de prendre le sillage de Jungels, qui prenait un relais appuyé.
8,5km
Ça y est, Nibali accélère. Avec Chaves et Nieve dans la roue. L'écart va repartir à la hausse. Surtout que Kruijswijk craque à l'arrière !!!
9km
Kruijswijk fait de la résistance. Il a repris un peu de temps depuis le début de l'ascension. L'écart est de 2'18''. Mais devant, Nibali et Chaves n'ont pas encoure bougé.
Live comment icon
LA VIDEO DE LA CHUTE DU MAILLOT ROSE. Voici l'instant où Kruijswijk a peut-être bien perdu le Giro, tout à l'heure au début de la descente d'Agnel.
10km
MONFORT REPRIS. Fin de l'aventure pour le Belge. Il était le dernier rescapé de l'échappée matinale. Désormais, le groupe de tête est celui de Chaves et Nibali, toujours mené par Scarponi.
11km
Live comment icon
Le maillot rose est parti pour un nouveau contre-la-montre, en montée cette fois. Kruijswijk a pris quelques longueurs d'avance sur son groupe. Il n'y a plus de temps à perdre pour le Néerlandais. La victoire finale qui lui était promise ne tient plus que pour un fil.