26/05/21 - 12:10
Terminé
Canazei - Sega di Ala
0km
?km
Tour d’Italie • Etape17
avant-match

Canazei - Sega di Ala

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 26 mai 2021 et débute à 12:10. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:50

LE CLASSEMENT GENERAL :

1. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), en 71h32'05''

2. Damiano Caruso (Bahrain-Victorious), + 2'21''

3. Simon Yates (BikeExchange), + 3'23''

4. Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech), + 6'03''

5. Hugh Carthy (EF Education Nippo), + 6'09''

6. Romain Bardet (DSM), + 6'31''

7. Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers), + 7'17''

8. Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step), + 8'45''

9. Tobias Foss (Jumbo-Visma), + 9'18''

10. Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), + 11'26''

Egan Bernal en difficulté lors de la 17e étape du Giro 2021.
17:30

Le classement des favoris :

Martin

Almeida + 13''

Yates + 30''

Caruso + 1'20''

Bernal-Martinez + 1'23''

Foss + 2'21''

Bardet + 2'52''

Vlasov + 3'08''

Carthy + 3'52''

Ciccone + 7'58''

17:19 

PLus de 8 minutes de perdues pour Ciccone....

17:13 

Et on attend encore Ciccone...

17:12

Grosse défaillance de Hugh Carthy, 3e du général ce matin mais qui perd 3'51''.

17:11

Romain Bardet (DSM) en termine à 2'51'' alors que Vlasov (Astana-Premier Tech) - qui est monté à son train - concède 3'08''.

17:11 

Tobias Foss (Jumbo-Visma) en termine à 2'21''.

17:10

Bernal conserve largement son maillot rose mais il a montré pour la première fois des faiblesses que ses adversaires pourraient vouloir mettre à profit dans cette dernière semaine.

17:10

Caruso et Ulissi finissent à 1'19'' alors que Bernal et Martinez sont à 1'21''.

17:10 

On attend désormais Bernal et Caruso...

17:09

Almeida en finit à 10'' alors que Yates termine lui à 29''.

17:08

SUBLIME VICTOIRE DE DAN MARTIN !! L'Irlandais d'Israel Start-Up Nation a construit sa victoire dans une échappée qu'il a grandement animé lui-même avant de résister dans la dernière ascension pour s'offrir sa première victoire sur le Giro ! Il a gagné sur les 3 Grands Tours !

400m 

Bilbao est revenus ur Caruso et il aide son elader désormais. Mais aussi Bernal, qui s'accroche.

600m

PLus que 15'' d'avance pour Martin sur Almeida mais ça va le faire.

800m

ATTAQUE D'ALMEIDA !! Le Portugais de la Deceuninck-Quick Step tente le tout pour le tout pour aller chercher l'étape... Il distance Yates !!

Joao Almeida peut sans doute dire adieu à ses chances de podium sur ce Tour d'Italie
1 km

FLAMME ROUGE POUR DAN MARTIN !! Il va la gagner son étape....

1,4 km 

Dan Martin en a fini avec le plus dur de l'ascension... Ça devrait le faire !

1,6 km

25'' d'avance pour Martin sur Yates et Almeida, 1'13'' sur Bernal et Caruso.

1,8 km 

Dan Martin tient bon ! Quelle performance de l'Irlandais qui fait des efforts exceptionnels;...

1,9 km 

Bernal s'accroche dans la roue de Caruso mais le maillot rose a du mal à suivre....

2 km 

Yates et Almeida se rapprochent de Martin mais toujours 26'' d'avance pour l'Irlandais d'Israel Start-Up Nation. Il peut le faire...

2,1 km

38'' de retard pour Bernal sur Yates déjà ! C'est la première fois du Giro qu'on voit Bernal en difficulté...

2,4 km 

Jonction ! Almeida recolle à Yates et la victoire va se joeur entre les deux hommes et Dan Martin.

2,5 km 

Almeida (Deceuninck-Quick Step) s'accroche te il devrait pouvoir revenir sur Yates...

2,5 km 

Caruso revient sur Bernal !! Va t-il contrer le maillot rose ?

2,6 km

27'' d'avance pour Martin sur Yates, 53'' sur Bernal et 1'05'' sur Caruso.

2,7 km 

Grosse défaillance de Bernal !!

2,8 km 

Almeida (Deceuninck-Quick Step) parvient toujours à suivre l'allure Yates (BikeExchange) mais le Britannique est tellement fort...

3 km 

Bernal n'arrive même pas à suivre l'allure de Martinez, qui roule trop fort...

3,1 km

BERNAL EN DIFFICULTE !!! Le maillot rose est distancé par Yates, Almeida et Martinez qui ne l'a pas vu... Et ce dernier se relève pour l'attendre.

Egan Bernal auf der 17. Etappe des Giro d'Italia
3,3 km

48'' d'avance pour Martin sur le groupe Bernal !

3,4 km

Nouvelle grosse attaque de Yates ! Mais Bernal s'accroche, comme Martinez. Almeida revient lui au train...

Simon Yates
3,4 km 

Almeida (Deceuninck-Quick Step) repart ! On se regarde beaucoup entre Bernal et Yates....

3,5 km

Plus que 58'' d'avance pour Dan Martin !

3,6 km 

Simon Yates (BikeExchange) en remet une couche et les trio reveint sur Almeida. Le Portugais monte à son train sans se soucier des autres.

3,7 km 

Yates, Bernal et Martinez reviennennt déjà sur Almeida... Derrière, Caruso monte au train et va tenter de revenir sans s'affoler.

3,8 km

ATTAQUE DE SIMON YATES !! Cette fois, Bernal suit imméditamment l'attaque du Britannique... Et personne ne peut les suivre.

4 km

ATTAQUE D'ALMEIDA !!! Le Portugais de la Deceuninck-Quick Step accélère assis sur la selle et absolument personne ne peut prendre le sillage du 10e du classement général... Quelle force !

Remco Evenepoel follows Joao Almeida on Stage 11
4,2 km 

Moscon a été repris et l'Italien roule désormais avec Castroviejo. Quel numéro des INEOS Grenadiers.

4,3 km 

Foss (Jumbo-Visma) a l'air d'être toujours dans le groupe maillot rose. C'est Bouwman qui a été distancé....

4,4 km

1'19'' d'avance pour Martin, qui continue de résister.

4,5 km 

Carthy et Bardet sont en énorme difficulté... Ils vont perdre beaucoup de temps ce soir.

4,8 km 

Martin est dans une partie un peu plus facile avant d'aborder les derniers kilomètres très compliqués.

4,9 km 

Bernal (INEOS Grenadiers) a l'air vraiment très facile....

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

5,2 km

CARTHY AUSSI EST EN DIFFICULTE ! Le Britannique de la fdormation EF Education Nippo a lâché prise... Il va tenter de limiter la casse en compagnie de Bettiol.

5,4 km

ROMAIN BARDET EXPLOSE !! Il est attendu par Storer mais le Français est en énorme difficulté...

Romain Bardet (Team DSM) dans l'ascension du Passo Giau lors de la 16e étape du Giro 2021
5,6 km 

C'est fini pour Ravasi et Fortunato (EOLO-Kometa) ! ET FOSS EST EN DIFFICULTE ! C'est le 9e du général qui est en train de lâcher prise....

5,7 km 

Grosse accélération de Castroviejo ! INEOS Grenadiers est en train de tout faire péter... On veut durcir...

5,9 km

BARDET : "L'ARRIVEE LA PLUS DURE DE CE GIRO"

Vidéo - Romain Bardet : "L'arrivée la plus dure du Giro aujourd'hui"

01:05
6 km

1'25'' d'avance pour Dan Martin ! Quel numéro de l'Irlandais... Mais c'est aussi la preuve que ça ne roule pas non plus si vite que cela dans le groupe maillot rose.

6,2 km 

Ça devient dur pour les deux grimpeurs de la formation EOLO-Kometa, Edward Ravasi et Lorenzo Fortunato.

6,4 km 

Toujours aucun attaque du côté des favoris... C'est étonnant.

6,6 km 

Pedrero (Movistar) est toujours intercalé mais l'Espagnol a lâché prise dans la poursuite...

6,8 km 

Ils ne sont plus que 16 dans le groupe maillot rose....

7 km 

A l'exception de Vlasov et Ciccone, tous les favoris sont bien là dans le groupe des favoris.

7,4 km

Pronskiy lâche ! L'équipier de Vlasov n'en peut plus et le Russe va désormais devoir se débrouiller seul. Et c'est là qu'il peut perdre énormément....

Vlasov (Astana-Premier Tech)
7,7 km 

Castroviejo (INEOS Grenadiers) est en train d'accélérer un peu plus l'allure... Et ça va fair emal à Pronskiy et Vlasov.

8 km

1'30'' d'avance pour Martin, qui ne perd rien du tout sur le groupe maillot rose, où il y a pourtant des défaillances; c'est dire la performance de l'Irlandais d'Israel Start-Up Nation...

8,2 km 

CICCONE EXPLOSE COMPLETEMENT ! L'Italien de la Trek-Segafredo n'arrive même pas à suivre Vlasov.... Il va perdre énormément ce soir !

8,4 km 

Pour le moment, Ciccone et Vlasov sont à une dizaine de mètres seulement du groupe maillot rose. Mais la grande bagarre n'a pas commencé...

8,7 km

CICCONE EXPLOSE A SON TOUR !! L'Italien de la Trek-Segafredo, peut-être touché par sa chute et fatigué par ses efforts, lâche prise dans le peloton.... Il va tenter de s'accrocher à Vlasov.

Giulio Ciccone attacca sul San Giacomo - Giro d'Italia 2021
8,9 km 

Vlasov (Astana-Premier Tech) n'explose pas non plus mais il est distancé... Ciccone (Trek-Segafredo) est aussi dans le dur !

9 km

1'28'' d'avance pour Dan Martin, qui réalise un sacré numéro jusqu'ici.

9,2 km 

Il n'arrive pas à suivre le tempo du groupe maillot rose, même s'il s'accroche dans la roue de Pronskiy.

9,5 km

VLASOV EN DIFFICULTE !! le maillot blanc est distancé du groupe maillot rose, alors que ça ne roule pas si vite que ça.... Il peut perdre gros aujourd'hui !

Aleksandr Vlasov, à la peine lors de la 14e étape du Giro, sur les pentes du Monte Zoncolan - 22/05/2021
9,8 km

1'16'' d'avance pour Martin sur le groupe des favoris. Il est fort l'Irlandais !

9,9 km

Ils ne sont plus qu'une vingtaine dans le groupe des favoris et c'est INEOS Grenadiers qui prend les commandes du peloton, avec Castroviejo et Martinez aux côtés de Bernal.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

10,2 km

Terminé pour Pedrero (Movistar) ! L'Espagnol explose et laisse filer Dan Martin, qui va tenter un exploit avec seulement 1'04'' d'avance sur le groupe maillot rose.

10,3 km 

Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec) et Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè) coincent dès le pied et c'est logique.... Martin (Israel Start-Up Nation) et Pedrero (Movistar) s'en vont à deux.

10,5 km 

On continue de tout donner à l'avant mais ils savent que l'échappée n'ira pas au bout...

10,7 km

Plus que 1'20'' d'avance pour l'échappée !

11 km

Astana-premier Tech prend les commandes du groupe maillot rose au pied de Sega di Ala avec Sanchez et Felline qui viennent remonter Vlasov et rouler.

11,2 km

Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) s'est sérieusement replacé dans les premières positions du groupe maillot rose. Le Portugais peut aussi espérer un peu de latitude de la part de Bernal, vu ses 10 minutes de retard au général.

Joao Almeida peut sans doute dire adieu à ses chances de podium sur ce Tour d'Italie
11,4 km

C'est parti pour la montée finale vers Sega di Ala (1re cat) ! L'ascension est inédite sur le Giro, avec ses 11,4km à 9,8% et des passages à plus de 17% !

12 km

Plus que 1'45'' d'avance pour les six hommes de tête !

13 km 

Tout le monde passe désormais en tête de course, même Moscon, mais on voit mal l'échappée aller au bout.

14 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Deux ascensions pour un finish terrible à Sega di Ala

00:59
14,5 km

2'11'' d'avance pour la tête de course sur le groupe maillot rose. C'est bien peu pour espérer aller au bout.

15 km

C'est fait ! Jonction pour Ciccone (Trek-Segafredo), qui fait son retour au sein du groupe maillot rose. Mais que d'efforts produits par le 6e du classement général....

Giulio Ciccone attacca sul San Giacomo - Giro d'Italia 2021
15,5 km

Relevé, Serry (Deceuninck-Quick Step) roule désormais en tête de peloton et relaie Kangert (BikeExchange). Almeida aurait-il des ambitions aujourd'hui ? Ça serait étonnant de le voir s'y imposer;...

16 km 

Ciccone (Trek-Segafredo) change encore de vélo ! Et l'Italien va devoir refaire l'effort pour boucher le trou, même s'il est dans les voitures.

16,5 km

Knox et Serry se relèvent ! Les deux grimpeurs de la Deceuninck-Quick Step attendent le groupe maillot rose et vont désormais aider leur leader, Joao Almeida.

17 km 

On a calmé l'allure au sein du groupe maillot rose. Kangert a ralenti et cela devrait permettre à Ciccone de revenir.

17,3 km 

Visiblement, Moscon (INEOS Grenadiers) a eu l'intercition de rouler puisqu'il ne passe plus.

17,5 km 

Les coureurs en ont fini avec la descentee et ils entament désormais les 9 kilomètres de vallée jusqu'au pied de Sega di Ala. Et, dommage pour Ciccone, le vent est de face ici.

18 km

2'25'' d'avance pour l'échappée sur le groupe maillot rose et 3'13'' sur Ciccone.

19 km

C'est fait ! Ils sont désormais six en tête de course. Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè) et Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec) ont rejoint Martin (Israel Start-Up Nation), Pedrero (Movistar, Moscon (INEOS Grenadiers) et Bouchard (AG2R Citroen).

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

21 km

Ciccone est repoussé à 40'' désormais du groupe maillot rose ! S'il ne revient pas avant le bas de la descente, il ne rentrera pas et perdre énormément ce soir...

22 km 

Il reste encore Kangert (BikeExchange) aux côtés de Yates et c'est d'ailleurs l'Estonien qui assure la poursuite désormais en tête du groupe maillot rose.

23 km

Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) repart finalement... Bonne nouvelle pour la santé du coureur, touché au niveau du bras gauche.

23,5 km 

Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè) et Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec) sont en train de faire la jonction avec la tête de course... Grosse descente des deux Italiens.

24 km

La tête de course est toujours regroupé avec Moscon (INEOS), Martin (Israel Start-Up Nation), Pedrero (Movistar) et Bouchard (AG2R Citroen).

25 km

Ciccone semble touché et l'Italien est repoussé à 30'' du groupe maillot rose.

25,5 km 

A priori, non, il ne s'agit pas de Damiano Caruso (Bahrain-Victorious) dans la chute...

26 km

Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) ne repart pas pour l'instant... Le Belge est passé par-dessus la glissière de sécurité et il semble touché. Rien de grave sans doute mais il tarde à repartir.

27 km

ENORME CHUTE DANS LE PELOTON ! Ciccone (Trek-Segafredo) notamment est allé au sol, tout comme Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), deux BikeExchange, un Movistar et peut-être Caruso... Mais Ciccone est distancé de nouveau et seul cette fois.

28 km

Pas de souci pour Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), qui fait déjà son retour au sein du groupe maillot rose. L'Italien a presque été victime d'un problème mécanique au meilleur des moments, juste avant la descente.

Giulio Ciccone attacca sul San Giacomo - Giro d'Italia 2021
29 km 

Moscon (INEOS Grenadiers) est en train de faire la descente en tête de course et c'est difficile pour Martin (Israel Start-Up Nation), loin d'être à l'aise dans la discipline.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

32 km

35'' d'avance pour les quatre hommes de tête sur Ravanelli et Carboni ainsi que 2'36'' sur le groupe maillot rose.

32,5 km

Problème mécanique pour Gulio Ciccone (Trek-Segafredo) ! Le 6e du classment général va devoir être dépanné et il est de suite attendu par Nibali et Ghebreigzhabier.

33 km

Avec ces 40 points incrits au Passo San Valentino, Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen) compte désormais 73 unités d'avance sur Bernal au classement de la montagne. Le Français est certain de conserver son maillot ce soir.

Bouchard exulte à Bagno di Romagna après la victoire de son coéquipier Vendrame sur le Giro 2021.
34 km 

Ce sont toujours les BikeExchange qui font l'effort en tête de peloton. Mais Simon Yates n'est pas non plus le meilleur descendeur du peloton;

35 km

26'' d'avance pour le quatuor de tête sur Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè) et Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec) qui se rapprochent au prix d'une belle descente.

37 km 

On se bat pour les positions au sommet du côté des favoris. On sait que la descente est compliquée sur le bas...

37,7 km

2'53'' d'avance pour le quatuor de tête sur le groupe maillot rose.

38 km

Bouchard (AG2R Citroen) fait l'effort pour aller chercher les points et personne évidemment ne lui dispute les 40 points de ce Passo San Valentino. MAGNIFIQUE !

38,4 km

Encore plus incroyable, un Deceuninck-Quick Step est en train de se rapprocher du groupe maillot rose, dans les voitures. Il s'agit de ... Remco Evenepoel, pourtant lâché dès le pied ! Incroyable... Visiblement, il se sent bien mieux qu'il ne le pensait. Et, en plus, il revient facile.

Evenepoel à l'arrivée au Zoncolan
38,7 km 

ENORME !! Bouchard (AG2R) vient d'opérer la jonction avec le trio de tête, qui devient donc un quatuor... Il peut espérer passer en tête au sommet !

39 km 

Sanchez (Astana-Premier Tech) est repris par le peloton. Il va tenter de s'accrocher pour aider Vlasov.

39,3 km

Bouchard (AG2R Citroen) n'est pas si loin que ça... Le maillot azzuro est à une dizaine de secondes seulement de la tête de course. Il peut encore espérer revenir.

39,5 km 

Tous les membres du top 10 du classement général sont présents au sein du groupe maillot rose.

40 km 

Dan Martin (Israel Start-Up Nation) ne demande absolument rien à personne en tête de course... L'Irlandais roule seul depuis son accélération et Moscon et Pedrero restent dans sa roue. Certes difficilement, notamment le coureur de la Movistar.

40,4 km

On retrouve en tête de course Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Gianni Moscon (INEOS Grenadiers) et Antonio Pedrero (Movistar).

40,7 km 

Ils ne sont plus qu'une trentaine dans le groupe maillot rose. Il faut dire que le tempo de Mikel Nieve est très soutenu.

41 km

2'40'' d'avance pour le trio de tête ! Le tempo de Martin est en train de leur permettre de reprendre du temps... Preuve que ça montre très vite !

41,3 km 

Les coureurs sont à 3 kilomètres du sommet du Passo San Valentino.

41,6 km 

Moscon (INEOS) et Pedrero (Movistar) sont à l'ouvrage dans la roue de Martin... L'Irlandais d'Israel Start-Up Nation est en train de leur faire très mal.

41,8 km 

C'est terminé pour Bouchard !! Le Français d'AG2R Citroen explose après avoir tenté de suivre... Mais le tempo de Dan Martin est infernal !

42 km

2'21'' d'avance pour Martin, Moscon et Pedrero. Bouchard n'est pas loin mais il n'arrive pas à opérer la jonction...

42,3 km

FORMOLO DISTANCE ! Le 11e du classement général est lâché du groupe maillot rose....

Davide Formolo - Giro del Delfinato 2020, stage 3 - Getty Images
42,6 km

Badilatti (Groupama-FDJ) est en train d'exploser... Il s'est mis dans le rouge ! Et il se fait mal dépasser par Bouchard, qui tente de revenir.

42,8 km 

C'est plus dur pour Geoffrey Bouchard (AG2R) qui tente d'opérer la jonction mais c'est compliqué....

Bouchard sul podio di Cortina con la maglia azzurra di miglior scalatore - Giro d'Italia
43 km

Dan Martin( Israel Start-Up Nation) accélère encore ! Moscon (INEOS) suit facilement, Pedrero (Movistar) bouche le trou très vite aussi, tout comme Badilatti (Groupama-FDJ).

43,3 km

L'échappée explose ! Conti (UAE) lâche prise, tout comme Serry (Deceuninck-Quick Step).

43,7 km 

Luis Leon Sanchez (Astana-Premier Tech) distancé de l'échappée ! Ah non, le champion d'Espagne est seulement allé se ravitailler. Mais il ne semble pas non plus très à l'aise...

Luis León Sánchez (Astana) lors de Liège-Bastogne-Liège, le dimanche 25 avril 2021
44 km 

Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Jan Hirt (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) et Gianni Moscon (INEOS Grenadiers) sont les trois coureurs les plus actifs en tête de course, les autres étant plus en difficulté.

44,2 km 

Il reste encore 6km d'ascension et cette ascension fait très mal...

44,4 km

2'24'' d'avance seulement pour l'échappée, qui perd du temps même si on s'entend très bien depuis le pied de l'ascension.

44,8 km

Vlasov (Astana-Premier Tech) est vraiment mal palcé, en queue de peloton. Est-il dans un mauvais jour le Russe ou se moque t-il d'être mieux placé ?

Vlasov (Astana-Premier Tech)
45 km

BARDET : "L'ARRIVEE LA PLUS DURE DU GIRO"

Vu l'allure emmenée par les BikeExchange dans ce Passo San Valentino, il risque d'y avoir d'énormes dégâts....

Vidéo - Romain Bardet : "L'arrivée la plus dure du Giro aujourd'hui"

01:05
45,3 km 

Tous les favoris sont encore présents dans le groupe maillot rose.

45,6 km

Mikel Nieve (BikeExchange) impose vraiment un très gros tempo en tête de peloton et beaucoup de coureurs sont au sprint, à l'extrême limite de rupture. Aura t-on des surprises dans cette ascension ?

45,8 km 

Le peloton s'amaigrit à vue d'oeil... Plus qu'une quarantaine de coureurs à peine dans le groupe maillot rose.

46 km

3' d'avance pour l'échappée, qui a retrouvé un coureur supplémentaire en la personne de Conti (UAE).

46,5 km 

Au tour de Narvaez (INEOS Grenadiers) de lâcher prise dans le peloton... Il ne reste plus que Martinez et Castroviejo aux côtés de Bernal, comme souvent en montagne des derniers jours.

47 km 

C'est Nieve (BikeExchange) désormais qui assure le tempo en tête de peloton et ça pourrait encore accélérer l'allure.

47,2 km

Il ne reste plus que trois équipiers aux côtés de Bernal. Certes, Moscon est à l'avant mais quand même... La formation INEOS Grenadiers n'est pas aussi monstrueuse collectivement qu'en première ou début de seconde semaine.

Egan Bernal bien entouré par ses équipiers lors de la 17e étape du Giro.
47,4 km 

Le peloton est en train d'exploser sous l'impulsion des BikeExchange, avec une grosse soixantaine de coureurs seulement dans les sillages des équipiers de Simon Yates.

47,5 km

BOUCHARD : "UNE BELLE ETAPE A ESSAYER DE GAGNER"

Vidéo - Bouchard : "Il y a une belle étape à essayer de gagner"

01:47
47,7 km

Toujours 3'17'' d'avance pour l'échappée ! Les BikeExchange ne reprennent plus rien aux hommes de tête...

48 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Moscon (INEOS Grenadiers), Bouchard (AG2R Citroen), Sanchez (Astana-Premier Tech), Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè), Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec), Knox et Serry (Deceuninck-Quick Step), Badilatti (Groupama-FDJ), Hirt (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Pedrero (Movistar).

48,2 km 

Ils ne sont plus que 11 dans le groupe de tête...

48,5 km

Conti (UAE Team Emirates) distancé à son tour ! Il ne reste plus de coureur de la formation émiratie dans l'échappée....

48,8 km 

Dan Martin (Israel Start-Up Nation) accélère encore l'allure dans l'échappée... Chaque relais de l'Irlandais fait très mal. Il a l'air en forme !

49 km

Grosschartner (Bora-Hansgrohe), Covi (UAE) et Mosca (Trek-Segafredo) ont été distancés... C'est surprenant pour le coéquipier de Sagan.

49,2 km

3'20'' d'avance pour l'échappée, qui ne perd plus rien depuis le début de l'ascension.

49,4 km 

L'échappée est en train d'exploser... Les meilleurs grimpeurs sont en train de s'isoler.

49,7 km

On s'y attendait mais Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) n'a pas la moindre ambition aujourd'hui et le jeune Belge est distancé du peloton, dès le pied. Il se préserve pour la suite...

Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) dans la descente du Passo Giau, lors de la 16e étape du Giro 2021
50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

50,5 km 

Dan Martin (Israel Start-Up Nation) accélère l'allure en tête de l'échappée et cela fait mal à ses compagnons, à l'exception d'un Moscon (INEOS Grenadiers) très facile dans la roue de l'Irlandais. Mais personne ne lâche.

Giro d'Italia Stage 11 : Interview postrace Dan Martin (ENG)
51 km

3'16'' d'avance pour l'échappée, qui résiste au retour d'un peloton emmené à nouveau par les BikeExchange.

51,3 km 

C'est Quinten Hermans (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) qui roule désormais dans l'échappée et qui se sacrifie complètement pour Jan Hirt. Mais ce n'est pas un grand grimpeurn non plus...

51,7 km

Petite guerre de placement en tête de peloton mais les BikeExchange de Simon Yates ont complètement disparu... Et du coup plus personne ne roule.

52 km

3'23'' d'avance pour l'échappée, qui vient de perdre Pasqualon (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux).

52,3 km

Dries de Bondt (Alpedcin-Fenix) distancé de l'échappée... C'était assez prévisible.

52,7 km 

Gros sprint en tête de peloton pour placer ses leaders avant le pied de l'ascension...

53 km 

Pasqualon et Hermans donnent absolument tout pour Hirt (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), comme Jorgenson l'a fait pour Pedrero (Movistar), avant de se faire distancer à l'instant.

53,5 km

C'est parti pour l'ascension du Passo San Valentino (1re cat), une ascension de 14,8km à 7,8% et des passages à 14%. Pas sûr que l'on voit un favori attaquer mais on pourrait en voir coincer si le tempo est soutenu.

55 km

3'54'' d'avance pour l'échappée sur un peloton emmené depuis plus d'une heure par les BikeExchange de Simon Yates...qui n'est pas dans les roues de ses équipiers.

56 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Moscon (INEOS Grenadiers), Bouchard (AG2R Citroen), de Bondt (Alpecin-Fenix), Sanchez (Astana-Premier Tech), Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè), Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec), Grosschartner (Bora-Hansgrohe), Knox et Serry (Deceuninck-Quick Step), Badilatti (Groupama-FDJ), Hirt, Hermans et Pasqualon (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Jorgenson et Pedrero (Movistar), Mosca (Trek-Segafredo), Covi et Conti (UAE Team Emirates).

Luis León Sánchez (Astana) lors de Liège-Bastogne-Liège, le dimanche 25 avril 2021
57 km 

On se rapproche du pied du Passo San Valentino (1re cat), qui débutera à 53 km de l'arrivée. Et c'est dur, très dur sur la première partie... Post-repos, cela peut faire de gros dégâts et de sacrées surprises...

58 km

3'58'' d'avance pour l'échappée, emmené à vive allure par les Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux, Bouchard (AG2R Citroen) et Jorgenson (Movistar) principalement.

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

60,5 km

Le vent devrait être de face dans la vallée de 9 kilomètres séparant le bas de la descente du San Valentino du pied de Sega di Ala. Autant dire qu'une attaque en solitaire de loin serait quasi suicidaire.

61 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Deux ascensions pour un finish terrible à Sega di Ala

00:59
62 km

Quel travail de Jorgenson en tête de l'échappée ! L'Américain de la Movistar se sacrifie pleinement pour Pedrero et passe d'énormes relais à l'avant... C'est grâce à lui notamment que l'échappée creuse de nouveau et certains coureurs ont même du mal à suivre.

Cycling - Gran Piemonte : Jorgenson interview (in English)
63 km

4'15'' d'avance pour l'échappée ! Les équipiers de Yates sont en train de coincer derrière un groupe de tête qui s'est réorganisé et qui donne tout désormais.

64 km 

On a relancé l'allure au sein de l'échappée... L'entente reste très moyenne mais les (rares) relais sont bien plus appuyés.

65 km 

Malgré leur résistance désormais, on voit mal l'échappée se jouer la victoire d'étape désormais, surtout avec une montée finale aussi difficile.

67 km

Même s'il n'y a que les Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux et Jorgenson (Movistar) qui roule à l'avant, l'échappée ne perd plus tant de temps que ça sur le peloton, toujours repoussé à 3'46''.

69 km 

Dries de Bondt (Alpecin-Fenix) n'est évidemment pas intéressé par les secondes de bonifications mais le champion de Belgique en profite pour passer en tête du classement des Traguardo Volante.

70 km

Résultats du sprint intermédiaire :

1. Dries de Bondt (Alpecin-Fenix)

2. Quinten Hermans (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux)

3. Andrea Pasquelon (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux)

Tim Merlier esulta con Dries De Bondt dopo la tappa di Novara - Giro d'Italia 2021
71 km 

On arrive au sprint intermédaire de Mori et nul doute que l'on va voir de Bondt (Alpecin-Fenix) passer en tête.

72 km

Deuxième lundi à Cortina d'Ampezzo, Romain Bardet est désormais septième au classement général. S'il semble décroché par rapport au leader Egan Bernal (05'02''), le coureur de l'équipe DSM n'écarte pas la possibilité d'accrocher le podium en cette troisième et dernière semaine du Giro. "Je n'ai rien à perdre", a notamment souligné l'Auvergnat.

73 km

3'37'' d'avance pour l'échappée, qui parvient à conserver plus de trois minutes pour le moment malgré le gros tempo du peloton et la désorganisation à l'avant.

74 km

Cameron Meyer est venu aider Hepburn et Juul-Jensen en tête de peloton et les BikeExchange sont désormais trois à rouler derrière l'échappée.

75 km 

Le peloton est en file indienne au moment d'aborder le ravitaillement. C'est très étiré...

76 km

Pourquoi roule Simon Yates et ses équipiers ? Veut-il gagner l'étape ? Veut-il tester ses adversaires et notamment Vlasov, en difficulté dans Sveseri dès le Passo San Valentino ? Veut-il tenter de distancer Bernal ? Nous verrons ça très vite...

77 km

"BERNAL EST PRESQUE IMBATTABLE"

Vidéo - "Bernal est presque imbattable, il a une équipe forte, il sait quand et comment attaquer"

02:17
78 km

3'45'' d'avance pour l'échappée qui voit le peloton se rapprocher de plus en plus.

78,5 km

Abandon de Rémy Rochas (Cofidis) ! Le jeune grimpeur quitte la route de ce Giro qu'il aura animé en échappée, notamment vers le Zoncolan.

79 km

BARDET : "L'ARRIVEE LA PLUS DURE DE CE GIRO"

Vidéo - Romain Bardet : "L'arrivée la plus dure du Giro aujourd'hui"

01:05
79,5 km 

On ne s'entend pas du tout au sein de l'échappée et on commence même à s'engueuler... Certains se plaignent du manque de relais de la part d'autres. Ça sent le roussi.

80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

81 km

3'55'' d'avance seulement désormais pour l'échappée, qui perd beaucoup de temps désormais.

82 km 

On ne s'entend plus du tout au sein de l'échappée... Le fait que la victoire d'étape est en train de leur échapper incite la majorité des coureurs à ne plus passer leur relais et l'échappée est en train de s'enterrer.

84 km

Défaillant vers Cortina d'Ampezzo, ayat perdu plus de 2 minutes sur Bernal Simon Yates (BikeExchange) se sent surement en grande fome aujourd'hui pour autant faire rouler ses coéquipiers.

Simon Yates | Stage 16
85 km

4'25'' d'avance pour l'échappée, qui continue de perdre du temps petit à petit sur le peloton emmené par les BikeExchange.

86 km 

Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux et Movistar semblent les coureurs les plus actifs au sein de l'échappée et c'est logique vu qu'ils sont plusieurs dans le groupe de tête. Mais tout le monde ne passe pas....

88 km

On n'est pas passé loin de la catastrophe pour Geoffrey Bouchard....

89 km

4'42'' d'avance pour les 19 hommes de tête, qui continuent de bien s'entendre même si tout le monde ne passe pas avec la même intensité.

90 km

Malgré leur gros travail en tête de peloton, les BikeExchange ne parviennent plus à reprendre du temps aux échappés, qui conservent presque 5 minutes d'avance. Les équipiers de Yates butent !

92 km

1. C'est le nombre de coureur repoussé à plus de 5 minutes du maillot rose au terme de la 2e semaine d'un Grand Tour à l'avoir emporté depuis 2000. Il s'agit d'Ivan Basso sur son Giro victorieux en 2010, avec 7'43'' reprises à Arroyo et une remontée de la 7e à la 1re place. C'est aussi la grosse remontée pour un coureur déjà dans le top 15... Un seul autre coureur a repris plus de 5 minutes pour monter sur le podium en la personne d'Alejandro Valverde sur la Vuelta 2003 (5'25'' et de la 6e à la 3e place).

2010 Giro Ivan Basso Maillot rose
94 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Moscon (INEOS Grenadiers), Bouchard (AG2R Citroen), de Bondt (Alpecin-Fenix), Sanchez (Astana-Premier Tech), Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè), Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec), Grosschartner (Bora-Hansgrohe), Knox et Serry (Deceuninck-Quick Step), Badilatti (Groupama-FDJ), Hirt, Hermans et Pasqualon (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Jorgenson et Pedrero (Movistar), Mosca (Trek-Segafredo), Covi et Conti (UAE Team Emirates).

Gianni Moscon | Giro d'Italia
95 km

BOUCHARD : "UNE BELLE ETAPE A ESSAYER DE GAGNER"

Vidéo - Bouchard : "Il y a une belle étape à essayer de gagner"

01:47
96 km 

Les coureurs sont désormais dans une vallée d'une grosse quarantaine de kilomètres jusqu'au pied du Passo San Valentino (1re cat). C'est maintenant que l'échappée aurait intérêt à creuser l'écart avec le peloton...

97 km

4'48'' d'avance pour l'échappée, qui a beaucoup perdu depuis que la BikeExchange a commencé à rouler.

98 km

3. Seuls trois coureurs de l'échappée sont à moins d'une heure au classement général et, sans surprise, ce sont les trois favoris pour la victoire si l'échappée parvient à aller au bout puisqu'on retrouve Dan Martin (Israel Start-Up Nation, + 15'10''), Antonio Pedrero (Movistar, + 38'22'') et Gianni Moscon (INEOS Grenadiers, + 44'0'').

99 km

Egan Bernal semble une jambe au-dessus de tout le monde sur ce Giro. Mais il ne serait pas le premier favori à craquer sur la fin, s'il s'écroulait d'ici Milan. Romain Bardet est quant à lui en lice pour un podium, tandis que Vincenzo Nibali, Peter Sagan et Geoffrey Bouchard ont aussi des choses à jouer à partir de mercredi. Voici les principaux enjeux de la dernière ligne droite.

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

101 km

Et c'est encore Dries de Bondt (Alpecin-Fenix) qui passe en tête au sprint intermédiaire, devant Andrea Pasquelon (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux). Aucune incidence dans la course au maillot cyclamen, si ce n'est que de Bondt prend la 5e place du classement par points avec 63 unités.

Tim Merlier esulta con Dries De Bondt dopo la tappa di Novara - Giro d'Italia 2021
102 km 

On arrive au premier sprint du jour, le sprint de Trente.

104 km

Pour l'heure, seuls Juul-Jensen et Hepburn travaillent en tête de peloton pour la BikeExchange. On est plus nombreux devant mais tout le monde ne roule pas.

105 km

Le tempo des BikeExchange fait déjà son effet puisque le peloton est "revenu" à 4'53'' de l'échappée.

106 km 

Jusqu'ici, à chaque fois qu'un coureur a demandé à son équipe de rouler derrière l'échappée à la place des INEOS Grenadiers, cela s'est mal terminé pour lui, que ce soir pour Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) vers Campo Felice, pour Carthy (EF Education Nippo) vers Cortina d'Ampezzo même si le Britannique est monté sur le podium et surtout pour Vlasov (Astana-Premier-Tech), défaillant dans le Zoncolan.

107 km

5'15'' d'avance pour l'échappée, qui ne devrait plus creuser désormais.

108 km

CHANGEMENT DE CONFIGURATION EN TÊTE DE PELOTON ! La BikeExchange vient de prendre les commandes du peloton avec Hepburn et Juul-Jensen qui travaillent désormais et vont tenter de réduire l'avance de l'échappée. On veut jouer l'étape....

109 km

C'est Matteo Jorgenson (Movistar) qui assure une grande partie des relais en tête de l'échappée. Le jeune Américain travaille pour l'Espagnol Pedrero, très fort vers Cortina d'Ampezzo.

Antonio Pedrero und Filippo Ganna | Cycling | ESP Player Feature
110 km

Dan Martin (Israel Start-Up Nation) est évidemment le coureur le mieux classé de l'échappée. L'Irlandais était 12e du classement général ce matin, à 15'10'' d'Egan Bernal.

111 km

5'26'' d'avance pour l'échappée.

112 km 

On s'entend très bien au sein de l'échappée, malgré le grand nombre de coureurs présents en son sein et des intérêts divergents.

115 km 

Sur le papier, Dan Martin (Israel Start-Up Nation) est le meilleur grimpeur de cette échappée mais l'épouvantail de cette échappée pourrait bien être Antonio Pedrero (Movistar), très impressionnant lundi vers Cortina d'Ampezzo...

116 km

4'52'' d'avance pour les hommes de tête, qui continuent de creuser dans la longue descente menant à Trente.

119 km

0. Comme le nombre de coureurs dans l'échappée à avoir déjà gagné sur ce Tour d'Italie. Battu au sprint par Schmid à Montalcino, Covi (UAE) est celui qui est passé le plus près... Bouchard (AG2R) a lui été rattrapé à 200m de l'arrivée à Campo Felice.

Vidéo - Un sprint de costaud pour une première victoire : le bonheur de Schmid en vidéo

01:24
120 km

PLUS QUE 120 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

122 km 

Le peloton est beaucoup plus détendu désormais... On va pouvoir respirer jusqu'au pied du Passo San Valentino.

123 km

2'40'' d'avance pour l'échappée, qui va désormais tenter de se mettre à l'abri d'un possible retour du peloton pour se jouer la victoire. Mais il leur faudra plus de 5 minutes au pied de la montée finale...

125 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Deux ascensions pour un finish terrible à Sega di Ala

00:59
127 km

Deuxième lundi à Cortina d'Ampezzo, Romain Bardet est désormais septième au classement général. S'il semble décroché par rapport au leader Egan Bernal (05'02''), le coureur de l'équipe DSM n'écarte pas la possibilité d'accrocher le podium en cette troisième et dernière semaine du Giro. "Je n'ai rien à perdre", a notamment souligné l'Auvergnat.

128 km 

Le peloton est en train de retrouver des éléments, avec le retour de nombreux coureurs en queue de groupe.

129 km

1'10'' d'avance pour l'échappée sur un peloton qui calme l'allure à la demande même d'Egan Bernal.

130 km

INEOS Grenadiers est en train de calmer l'allure dans le peloton. On fait le point et on va laisser partir l'échappée.

131 km 

Le groupe Formolo-Rubio n'a pas réussi à faire la jonction avant le sommet et il s'est relevé ensuite. Et on a été repris par le peloton.

Davide Formolo - Giro del Delfinato 2020, stage 3 - Getty Images
132 km 

Ils ne sont plus qu'une cinquantaine actuellement dans le peloton emmené par les INEOS Grenadiers mais Vlasov (Astana-Premier Tech) est bien là.

132,5 km

Mais le peloton n'est pas loin avec 40'' de retard sur la tête de course seulement.

133 km 

Bennett (Jumbo-Visma), Rubio (Movistar) et Formolo (UAE) sont tout proche de revenir sur la tête de course.

133,5 km 

Les coureurs vont désormais aborder une grosse trentaine de kilomètres de descente, jusqu'au sprint de Trente.

134 km

30'' d'avance pour le groupe de tête sur le groupe Formolo. Et le peloton est explosé derrière... Vlasov n'est pas dans le peloton.

134,5 km

C'est Dries de Bondt (Alpecin-Fenix) qui a pris les 9 points à Alexis Bouchard (AG2R Citroen) au sommet de Sveseri. Mais belle opération pour le maillot bleu...

135 km 

Un groupe de contre avec Formolo et Rubio est en train de se rapprocher de la tête de course. Ça peut rentrer.

135,5 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Moscon (INEOS Grenadiers), Bouchard (AG2R Citroen), de Bondt (Alpecin-Fenix), Sanchez (Astana-Premier Tech), Carboni (Bardiani-CSF-Faizanè), Ravanelli (Androni Giocattoli - Sidermec), Grosschartner (Bora-Hansgrohe), Knox et Serry (Deceuninck-Quick Step), Ravasi (EOLO-Kometa), Badilatti (Groupama-FDJ), Hirt, Hermans et Pasqualon (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Jorgenson et Pedrero (Movistar), Mosca (Trek-Segafredo), Covi et Conti (UAE Team Emirates).

Giro d'Italia Stage 11 : Interview postrace Dan Martin (ENG)
136 km

Le peloton est en train d'exploser ! Vlasov (Astana-Premier Tech) est dans le dur notamment.... Le maillot blanc a du mal à suivre.

136,2 km

Plus que 45'' d'avance pour l'échappée !

136,3 km

C'est en train de faire un gros effort en tête de peloton, avec notamment Formolo (UAE) et Rubio (Movistar) qui tentent de faire le jump.

136,4 km 

La Bardiani-CSF-Faizanè tente de relancer en tête de peloton mais ça suit du côté du peloton.

136,5 km

Le peloton est en train de laisser filer... Plus de 1'20'' d'avance ! C'est fini, l'échappée est partie.

137 km

40'' d'avance pour le groupe de tête sur Brambilla et 52'' sur le peloton.

137,5 km

Les hommes de tête arrivent au pied de Sveseri (3e cat), une montée de quasi 3km à 10%.

138 km

49'' d'avance pour le groupe de tête ! Ça peut encore relancer dans l'ascension à venir...

140 km 

Bennett (Jumbo-Visma) notamment tente de sortir mais ça semble trop tard et INEOS ne veut plus laisser filer.

141 km

30'' d'avance pour l'échappée ! C'est en train de creuser alors que Brambilla (Trek6Segafredo) tente de faire la jonction... Et ça relance du coup dans le peloton.

141 km 

A trois kilomètres du pied de Sveseri, il était temps mais ça ne devrait as empêcher les attaque dans le peloton dans cette ascension.

142 km 

On est en train de faire barrage dans le peloton ! Ça sent le bon coup....

142 km

15'' d'avance pour ce groupe ! Mais l'entente n'est pas très bonne...

143 km 

Un groupe d'une vingtaine de coureurs est en train de sortir ! Ça pourrait sentir le bon coup...

145 km 

Le peloton est toujours groupé.... Il y a une bonne chance pour que ça parte dans Sveseri.

146 km

BARDET : "L'ARRIVEE LA PLUS DURE DU GIRO"

Vidéo - Romain Bardet : "L'arrivée la plus dure du Giro aujourd'hui"

01:05
147 km 

Jonction ! Le groupe de huit a été repris. Tout est à refaire pour Bouchard et ses compagnons de fugue...

148 km 

Ça relance en tête de peloton, avec pas mal de coureurs qui tentent de sortir avec de gros groupes qui s'organisent. Mais INEOS Grenadiers ne laissent pas faire.

149 km

Ils sont huit en tête de course : Jorgenson (Movistar), Conti et Covi (UAE) et Pasqualon (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) sont rentrés sur la tête de course. Mais le peloton n'est pas loin.

150 km 

Le peloton a cassé en deux dans la descente d'un village ! Une grosse quarantaine de coureurs a pris un peu d'avance mais tout va rentrer dans l'ordre...

151 km 

Quelques coureurs sont rentrés de l'arrière mais le peloton n'est pas loin.

152 km

BOUCHARD : "UNE BELLE ETAPE A ESSAYER DE GAGNER"

Vidéo - Bouchard : "Il y a une belle étape à essayer de gagner"

01:47
153 km 

Ça continue d'attaquer en tête de peloton...

154 km

7'' d'avance pour le quatuor mais ça réagit évidemment dans le peloton.

155 km

Quaytre coureurs sont sortis : Bouchard (AG2R Citroen) accompagné de trois Belges, Serry (Deceuninck-Quick Step), De Bondt (Alpecin-Fenix) et Hermans (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux).

156 km

Les coureurs seront au pied de Sverseri (3e cat) dans une quinzaine de kilomètres. Probable que l'échappée sorte à ce moment-là.

158 km 

Le peloton a même cassé en deux au niveau de la soixantième place ! Tout va rentrer dans l'ordre mais c'est dire l'allure de ce début d'étape...

159 km 

C'est très étiré dans un peloton tout prêt d'exploser avec cette échappée qui ne part pas.

160 km 

Un gros groupe est en train de se former mais derrière, ça continue de rouler. Du coup, ça revient.

161 km

Les trente premiers kilomètres de l'étape ont été disputés à près de 60 km/h ! C'est énorme...

162 km 

Trois coureurs viennent de sortir avec un Movistar, un Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux et un Androni mais ça ressort immédiatemment derrière.

163 km

Une quinzaine de coureurs tentent de s'échapper mais, cette fois, ce sont les INEOS Grenadiers en personne qui bouchent le trou. Y avait-il un coureur dangereux ? C'est possible...

167 km 

On va arriver dans un court faux-plat montant que pourrait mettre à profit certains coureurs. Mais ça sera dur.

170 km 

Toujours pas d'échappée....

173 km 

Pour le moment, ce sont plus des équipiers rouleurs que des grimpeurs qui tentent leur chance. En même temps, les grimpeurs ne sont pas avantagés par le profil...

175 km 

Ça ne part pas... On sent presque même que tout le monde est résigné à attendre la première ascension de la journée.

177 km

13km dans le premeir quart d'heure de course, ça roule très vite.

178 km 

Movistar accélère à deux pour tenter de lancer Einer Rubio dans l'échappée mais c'est impossible pour un petit grimpeur comme le Colombien de réussir à sortir du peloton dans ces conditions.

180 km 

Echappée reprise... Tout est à (re)faire.

181 km 

Et, sans surprise, ça relance en tête de peloton...

182 km 

Warbasse (AG2R Citroen) et Petili (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) ont pris quelques secondes d'avance sur le peloton... Rien n'est joué mais le peloton laisse un peu filer.

184 km

Au tour de Warbasse (AG2R Citroen) de tenter sa chance en tête de course mais le peloton continue de rouler très fort et de ne rien laisser filer.

185 km 

Ça ne part toujours pas mais on voit des coureurs pas si mal placés tenter leur chance, à l'image de Dan Martin (Israel Start-Up Nation), 12e du général à plus de 15 minutes de Bernal.

187 km 

Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux tente de s'échapper à deux, avec Andrea Pasqualon et Jan Hirt qui tente leur chance ensemble mais les Israel Start-Up Nation roulent derrière.

188 km

Egan Bernal semble une jambe au-dessus de tout le monde sur ce Giro. Mais il ne serait pas le premier favori à craquer sur la fin, s'il s'écroulait d'ici Milan. Romain Bardet est quant à lui en lice pour un podium, tandis que Vincenzo Nibali, Peter Sagan et Geoffrey Bouchard ont aussi des choses à jouer à partir de mercredi. Voici les principaux enjeux de la dernière ligne droite.

189 km

Et c'est au tour de ... Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) de s'échappée ! Décidément, ce sont les poids lourds du peloton qui tentent leur chance jusqu'ici.

190 km 

Deceuninck-Quick Step, AG2R CItroen et Movistar semblent très motivés pour se glisser dans l'échappée mais celle-ci ne parvient pas à se former jusqu'ici.

191 km 

Alexis Gougeard (AG2R Citroen) tente sa chance mais ça ne part pas....

192 km 

On tente de s'échappée dès le départ mais c'est beaucoup plus compliqué en faux-plat descendant, d'autant que le vent semble de face.

193 km

C'EST PARTI POUR CETTE 17E ETAPE DU GIRO ! 193km au programme entre Canazei et Sega di Ala avec plus de 90km en faux-plat descendant prononcé pour débuter, même s'il y aura un mur de 3km à 10% pour faire la différence et former l'échappée...

12:14

On se demandait s'il allait présent sur cette 17e étape mais Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) est bien là ! Il n'a pas abandonné, comme il le souhaitait.

12:13

"BERNAL EST PRESQUE IMBATTABLE..."

Vidéo - "Bernal est presque imbattable, il a une équipe forte, il sait quand et comment attaquer"

02:17
12:08

Autre très bonne nouvelle pour les coureurs, ce sont les conditions climatiques du jour. Il fait très beau aujourd'hui sur le Trentin, avec du soleil et des températures agréables.

12:05

Un coureur non-partant ce matin et il s'agit de Victor Campenaerts (Qhubeka-Assos), en souffrance avec son genou.

12:05 

Les coureurs sont dans le défilé et se rapproche du départ réel.

 

LE PROFIL DE L'ETAPE :

Une longue première partie au faux-plat descendant pendant 91 kilomètres qui va offrir une grosse lutte pour l'échappée avant une gros final pour favoris avec le Passo di San Valentino (14,8km à 7,6%) avant la montée finale terrible vers Sega di Ala (11,5km à 9,6%).

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Deux ascensions pour un finish terrible à Sega di Ala

00:59
 

LE CLASSEMENT GENERAL :

Vainqueur à Cortina d'Ampezzo lundi, Egan Bernal a encore renforcé son maillot rose, qui lui semble acquis. Etonnant, Damiano Caruso est un solide dauphin alors que Hugh Carthy est monté sur un podium auquel peut encore rêver Bardet, 7e.

1. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), en 66h36'04''

2. Damiano Caruso (Bahrain-Victorious), + 2'24''

3. Hugh Carthy (EF Education Nippo), + 3'40''

4. Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech), + 4'18''

5. Simon Yates (BikeExchange), + 4'20''

6. Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), + 4'31''

7. Romain Bardet (Team DSM), + 5'02''

8. Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers), + 7'17''

9. Tobias Foss (Jumbo-Visma), + 8'20''

10. Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step), + 10'01''

Bernal
 

LE CLASSEMENT PAR POINTS :

Pas de changement au niveau du maillot cyclamen, toujours solidement sur les épaules de Peter Sagan. Et ça ne devrait plus changer.

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), avec 135 points

2. Davide Cimolai (Israel Start-Up Nation), 113 pts

3. Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), 110 pts

4. Elia Viviani (Cofidis), 86 pts

5. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), 55 pts

Peter Sagan lors de la 13e étape du Giro 2021
 

LE CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

Grâce aux 40 points inscrits dans l'échappée lundi avant d'être repris par le peloton, Geoffrey Bouchard est toujours leader mais Egan Bernal se rapproche, à force de voler en montagne.

1. Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen), avec 136 points

2. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), 107 pts

3. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), 53 pts

4. Lorenzo Fortunato (EOLO-Kometa), 52 pts

5. Damiano Caruso (Bahrain-Victorious), 35 pts

Bouchard sul podio di Cortina con la maglia azzurra di miglior scalatore - Giro d'Italia
 

Bonjour à tous et et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 17e étape du Tour d'Italie 2021 entre Canazei et Sega di Ala (193km).