Il n’a jamais été réalisé au XXIe siècle. Le doublé Giro-Tour de France n’a plus été accompli depuis 1998, par l’intermédiaire de Marco Pantani. Mauro Vegni, directeur de l’épreuve italienne, l’a rappelé récemment, dans l’espoir de séduire Tadej Pogacar, double lauréat en titre de la Grande Boucle qui ne compte aucune participation au Tour d’Italie.
"C’est dommage que personne ne semble avoir envie de tenter le doublé Giro-Tour, a-t-il regretté auprès du journaliste de la Gazzetta Dello Sport Ciro Scognamiglio, d’après Cyclingnews ce dimanche. Il est peut-être temps qu’un coureur ajoute son nom à cette liste prestigieuse (Pantani, donc, Miguel Indurain, Stephen Roche, Bernard Hinault, Eddy Merckx, Jacques Anquetil, Fausto Coppi, NDLR). Un exploit tutoyé par deux coureurs en 2018 : Christopher Froome (1er du Giro, 3e du Tour) et Tom Dumoulin (2e de chacun).

Alaphilippe au panthéon, Pogacar omnipotent : revivez les grands moments de la saison

Tour de France
Un pont de 18 km décisif ? Pogacar, Asgreen et Fuglsang évoquent le parcours du Tour 2022
20/10/2021 À 08:29

Pogacar a déjà un troisième Tour dans le viseur

Relancé sur la possibilité pour "Pogi" d’être le prochain à flirter avec ce doublé - et plus si affinités -, Vegni lui a fait un appel du pied : "Je ne pense pas que gagner le Tour de France trois ou quatre fois ne change grand-chose dans la carrière d'un coureur. Lorsque vous le gagnez une fois, vous avez prouvé que vous êtes un grand coureur." Ajoutant que ce défi n’est pas réservé aux coureurs expérimentés.
"De nos jours, les coureurs sont beaucoup plus prêts à gagner de grandes courses à un jeune âge, estime-t-il. Même à 23 ans." L’âge d’un certain Pogacar, auteur du triplé Liège-Bastogne-Liège - Tour de France - Tour de Lombardie en 2021, et donc déjà rompu aux saisons plurielles en termes d’objectifs. Le phénomène slovène, 3e de la Vuelta en 2019, a les Strade Bianche, la Flèche wallonne, la Doyenne et le TDF à son programme pour 2022.

Brunel, futur coéquipier de Pogacar : "C’est un monstre, ça va être sympa de rouler avec lui"

Nibali, Carapaz et Lopez en potentiels rivaux

Le Giro 2022 compte Vincenzo Nibali, Richard Carapaz et Miguel Angel Lopez en têtes d’affiche prévisionnelles. Simon Yates, David Gaudu et Romain Bardet pourraient aussi en être, d’après le média spécialisé, qui cite la Gazzetta Dello Sport. Ajouter le leader d’UAE Emirates à ce casting en changerait la teneur de manière spectaculaire.
Le parcours du prochain Tour d’Italie (6-29 mai 2022), dévoilé la semaine passée, ne comporte que 26 kilomètres de contre-la-montre. Tandis que celui du Tour de France (1-24 juillet) fait relativement la part belle aux amateurs de l’exercice chronométré (53 bornes). De quoi s’inscrire dans une sorte de complémentarité. Sans pour autant constituer un argument décisif dans le choix de Pogacar, tant celui-ci brille sur tous les terrains. Va-t-il saisir l'opportunité d'à nouveau le prouver ?

Fritsch analyse le Tour 2022 : "Si je suis sprinteur, je passe mon tour"

Cyclisme
Alaphilippe au panthéon, Pogacar omnipotent : revivez les grands moments de la saison
18/10/2021 À 15:50
Cyclisme
Brunel, futur coéquipier de Pogacar : "C’est un monstre, ça va être sympa de rouler avec lui"
11/10/2021 À 16:35