Imago

Où en est Pereiro?

Où en est Pereiro?
Par Eurosport

Le 21/05/2007 à 12:00Mis à jour

A deux mois du Tour de France, Oscar Pereiro (Caisse d'Epargne) vient se tester en Catalogne à partir de lundi. L'Espagnol y croisera la route d'Alexandre Vinokourov et Denis Menchov.

Le Tour de Catalogne, disputé pour la première fois en 1911 est la plus ancienne course espagnole. Il souffre pourtant aujourd'hui de la concurrence frontale du Tour d'Italie, sans pour autant être totalement démuni. Si le Giro attire logiquement le gratin transalpin, de nombreuses pointures ont choisi la province espagnole sur la route de leur préparation pour le prochain Tour de France.

C'est notamment le cas d'Oscar Pereiro, qui attend toujours une décision concernant Floyd Landis pour éventuellement récupérer la victoire lors du Tour de France 2006. L'Espagnol se trouve cependant lui aussi dans le viseur, même si la menace n'est pas encore aussi précise que pour Landis. Selon la presse italienne, des poches de sang retrouvées lors de l'enquête sur l'Opération Puerto, portant l'inscription "Urko", appartiendraient à Pereiro, lequel a fermement démenti... tout en refusant de se soumettre à un éventuel test ADN, contrairement à ce que son équipe avait toujours affirmé.

L'autre grande figure de la formation Caisse d'Epargne, Alejandro Valverde, a lui décidé de faire l'impasse sur l'épreuse catalane, initialement inscrite à son programme. Valverde, jugeant le parcours trop sélectif, aurait donc changé d'avis. On le reverra au mois de juin sur le Dauphiné Libéré. A moins que, lui aussi ne soit rattrapé par l'affaire Puerto d'ici là. "Je ne suis pas impliqué dans l'Opération Puerto, a encore affirmé Valverde la semaine dernière dans un quotidien espagnol. Je suis arrivé à la Caisse d’Epargne il y a trois saisons, j'ai changé de médecin et je n'ai plus eu aucune relations avec Eufemiano Fuentes."

Vino présent

La 87e édition du Tour de Catalogne propose un parcours exigeant avec deux contre-la-montre, par équipes le lundi (15,7 km) et individuel le vendredi (17,1 km), et plusieurs passages en altitude. L'étape la plus éprouvante, la quatrième, est programmée jeudi: plus de 200 kilomètres avec trois cols de première catégorie sur le parcours et une arrivée en Andorre sur un col hors catégorie à près de 2000 mètres d'altitude. L'Espagnol David Canada (Saunier Duval) s'était imposé l'année dernière en Catalogne, devant le Colombien Santiago Botero et le Français Christophe Moreau.

0
0