. QUICK STEP INNERGETIC (Belgique) - 9/20
Coureurs à Paris: 7
Victoires d'étapes: 1
Meilleur classement: Matteo Carrara (36e)
Classement par équipes: 18e
Coureurs dans le Top 10: 0
Jours en jaune: 0
Tour de France
Le Tour 2008 dans le rétro
29/07/2008 À 05:00
- Bilan: Ce Tour 2008 était mal engagé avant même d'avoir commencé pour Quick Step, après le contrôle positif à la cocaïne de la star Tom Boonen. Sans son fer de lance, Patrick Lefevere savait qu'il allait devoir revoir ses ambitions à la baisse. Mais il ne pensait tout de même pas souffrir à ce point. Jusqu'à la dernière ligne droite de l'épreuve, sur les Champs-Elysées, le bilan de l'équipe belge était tout simplement catastrophique. Puis Gert Steegmans a surgi pour s'imposer, signant sa deuxième victoire en deux ans sur le Tour. Au meilleur endroit, au meilleur moment. Grâce à ce succès que l'on n'osait plus espérer, Quick Step s'en tire honorablement. Mais jusqu'à paris, ce Tour fut celui de toutes les déceptions (Devolder aux abonnés absents) et de toutes les frustrations (Steegmans un peu court dans les sprints, Barredo battu par Burghardt pour la gagne à Saint-Etienne).
- Le Top: La victoire sur les Champs de Gert Steegmans. Pour le prestige, et parce qu'elle sauve la mise à toute l'équipe.
- Le Flop: Stijn Devolder. Venu avec des ambitions pour le général après son bon Tour d'Espagne 2007, le Belge a complètement sombré, avant d'abandonner.
. EUSKALTEL-EUSKADI (Espagne) - 8/20
Coureurs à Paris: 9
Victoires d'étapes: 0
Meilleur classement: Samuel Sanchez (7e)
Classement par équipes: 4e
Coureurs dans le Top 10: 1
Jours en jaune: 0
- Bilan: Le tableau est contrasté pour la formation basque, qui peine toujours à s'exprimer pleinement sur le Tour de France. Au rayon des satisfactions, Samuel Sanchez, dont la 7e place à Paris est au-delà de ses attentes initiales. Mikel Astarloza, 16e, aurait pu titiller le Top 10 sans un jour sans dans les Alpes. 4e du classement par équipes, Euskaltel n'a pas à rougir d'un point de vue collectif. Mais Haimar Zubeldia est passé complètement à côté, et les ex-espoirs comme Verdugo, Txurruka ou Martinez ne parviennent pas à franchir un cap. Le gros point noir, c'est évidemment l'absence de victoire d'étape. Sanchez a fait 2e à l'Alpe-d'Huez, mais le gros regret vient de la deuxième place d'Egoi Martinez derrière Simon Gerrans à Prato Nevoso.
- Le Top: La très belle troisième semaine de Samuel Sanchez, au niveau des meilleurs dans les Alpes.
- Le Flop: Mais où est passé Haimar Zubeldia? 5e à Paris l'an dernier, leader désigné de la formation basque en vertu de son expérience et de son passé, il n'a pas existé pendant trois semaines.
. LIQUIGAS (Italie) - 8/20
Coureurs à Paris: 7
Victoires d'étapes: 0
Meilleur classement: Roman Kreuziger (13e)
Classement par équipes: 12e
Coureurs dans le Top 10: 0
Jours en jaune: 0
- Bilan : Place aux jeunes! Roman Kreuziger et Vincenzo Nibali auront été les rares satisfactions de la formation italienne, même s'ils échouent au classement du meilleur jeune derrière Andy Schleck (2e et 3e). Le Tchèque est d'ailleurs l'une des révélations du Tour 2008, confirmant ainsi son excellent début de saison (victoire au Tour de Suisse). Présent en montagne et dans les contre-la-montre, à 22 ans, sa marge de progression semble encore immense. En revanche, Filippo Pozzato a déçu. L'Italien est complètement passé à côté de sa course, même s'il a tenté de se mêler par deux fois aux échappées, notamment vers Foix où il fut le plus près de la victoire. Mais le coup dur fut porté à l'équipe par Manuel Beltran, contrôlé positif à l'EPO à 37 ans. Un bien pour un mal sans doute pour Liquigas: la relève de la vieille garde est prête à prendre les commandes.
- Le Top: L'éclosion de Roman Kreuziger, tout près du maillot blanc.
- Le Flop : Le contrôle positif à l'EPO de Manuel Beltran. Il est temps que l'Espagnol disparaisse de la circulation.
. AGRITUBEL (France) - 8/20
Coureurs à Paris: 5
Victoires d'étapes: 0
Meilleur classement: Edu Gonzalez (39e)
Classement par équipes: 19e
Coureurs dans le Top 10:
Jour en jaune: 1
- Bilan: L'équipe Agritubel a tout connu durant ce Tour 2008. Grâce à Romain Feillu, la formation d'Emmanuel Hubert et Denis Leproux a porté une journée, lors du contre-la-montre de Cholet (4e étape), le maillot jaune. Elle peut aussi se vanter d'avoir terminé à quatre reprises à la 3e place d'une étape (Casper : 8e étape / Feillu : 3e, 13e et 18e étapes). Leader de l'équipe, Christophe Moreau a lui failli à sa tâche. Le Belfortain a été contraient à l'abandon dès la 7e étape. Complètement à côté de son Tour, le champion de France 2007 a déçu et devrait quitter l'équipe à la fin de l'année. Mention assez bien à l'Espagnol Eduardo "Edu" Gonzalez qui a montré des choses intéressantes dans la montagne.
- Le Top: Le maillot jaune et les trois 3e places de Romain Feillu.
- Le Flop: L'abandon précipité de Christophe Moreau lors de la 7e étape.
. MILRAM (Allemagne) - 7/20
Coureurs à Paris: 9
Victoires d'étapes: 0
Meilleur classement: Christian Knees (29e)
Classement par équipes: 16e
Coureurs dans le Top 10: 0
Jours en jaune: 0
- Bilan: Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour l'équipe Milram en 2008. Quintuple maillot vert de l'épreuve (1996 lui a été enlevé après ses aveux de dopage l'année dernière), l'Allemand Erik Zabel n'a pas gagné la moindre étape. Son meilleur résultat reste une 3e place (à deux reprises). Dans les rares points positifs, on retiendra le panache du Néerlandais Niki Terpstra (13e étape) et du Slovaque Peter Velits (17e étape), tous les deux aux avant-postes. Seul point positif, la Team Milram fait partie des trois seules équipes, avec la CSC et Euskaltel, à avoir rallié Paris avec ses neuf coureurs.
- Le Top: Knees, Velits ou encore Terpstra ont montré de belles choses.
- Le Flop: Erik Zabel n'est monté que deux fois (3e) sur le podium d'une étape.
Tour de France
Tour 2008: Bilan équipes (1)
28/07/2008 À 14:00
Tour de France
Zubeldia n'en sera pas
25/06/2010 À 08:58