L'histoire du jour

Lors de la journée de repos, Eusebio Unzue, le manager de l'équipe Movistar, avait décrit, avec Nairo Quintana à ses côtés, le plan de la Movistar dans la dernière ligne droite du Tour : former une coalition avec Astana pour tenter d'isoler la Sky et Chris Froome dans les Alpes. La mission a échoué. Et pas qu’un peu. Car la Sky est intouchable. Car Wouter Poels est fort. Car Chris Froome l’est encore plus.
Astana et Movistar se sont relayés pour malmener l'équipe britannique. Le travail de sape a été plutôt bien orchestré. Tiralongo, Nibali ou Rosa, côté Astana, Anacona puis Valverde pour la formation espagnole, se sont dépouillés. Eux ont été à la hauteur ce mercredi. Les leaders Aru et Quintana ne peuvent pas en dire autant. L'Italien et le Colombien n'ont visiblement pas les jambes pour dynamiter la course. Chris Froome peut dormir tranquille. Sauf tremblement de terre, sa troisième tunique dorée l'attend sur les Champs-Elysées.
Tour de France
Général : Froome accentue son avance, Quintana en détresse
20/07/2016 À 15:17
Celui qui me laisse la meilleure impression depuis quelques jours est évidemment Richie Porte. Débarrassé, au sein de BMC, de Tejay Van Garderen, à l'agonie dans le col de la Forclaz, l'Australien, qui a l'habitude de s'écrouler sur une étape, est remonté au 6e rang du général. Son retard sur le podium n'a rien d'irrémédiable (+1'34" sur Yates et à 2'00" sur Mollema). Et dire qu'il a perdu près de deux minutes (1'45") en début de Tour sur incident mécanique…

On a aimé

Après le Dauphiné de 2014, Katusha a pris sa revanche à Finhaut-Emosson. Il y a deux ans, avec deux hommes (Trofimov et Silin) en tête, l'équipe russe s'était écroulée dans le final et avait dû céder la victoire à Astana et Lieuwe Westra. Cette fois-ci, Ilnur Zakarin a tenu jusqu'au bout. Le Russe, victime d'une violente chute lors du dernier Giro, a retrouvé ses jambes pour décrocher sa première victoire sur le Tour. A 6,5km de l'arrivée, il a attaqué une première fois. Pantano, revenu dans sa roue, a cédé pour de bon 600m plus tard.
Le Russe était trop fort mercredi. Une belle revanche aussi pour lui. Il y a trois jours, dans la descente du Grand Colombier, il avait été contraint de finir l'étape avec un seul œil. La faute à une lentille de contact qui avait sauté et qu'il n'avait pas pu remettre…

Zakarin le plus fort à Finhaut-Emosson : L'arrivée de la 17e étape

On n'a pas aimé

La performance de Bauke Mollema. Sa mauvaise habitude de sombrer en troisième semaine va-t-elle une nouvelle fois gâcher ses chances de podium à Paris ? Dans l’ascension finale, le Néerlandais a été décramponné quand Fabio Aru a accéléré à moins de 2 kilomètres de la ligne. Sur celle-ci, Mollema a concédé 40 secondes à Froome. Ce n'est pas une énorme déconvenue pour celui qui accuse maintenant 2'27" au maillot jaune, mais ce n'est pas non plus très rassurant à la veille d'un chrono qui va forcément créer des écarts entre les candidats pour le général.

Juste pour savoir

Si on avait inversé les rôles et que Quintana avait roulé pour Valverde, l'Espagnol serait-il encore en course pour faire aussi bien qu'en 2015 sur le Tour ?
Jarlinson Pantano est-il le chat noir de Rafal Majka ? A chaque fois que les deux hommes sont ensemble, le Polonais passe à côté de la victoire.
Froome-Yates-Bardet sur le podium dans quatre jours, on y croit ?

Bardet : "Je redoutais particulièrement cette étape"

Trois stats à retenir

197. Comme le nombre de points qui séparent Peter Sagan (425) et Marcel Kittel (228) au classement du maillot vert. En passant le premier au sprint intermédiaire du jour, Peter Sagan a empoché 20 points et a assuré un cinquième maillot vert sur le Tour. S'il ne lui arrive rien d'ici les Champs-Elysées, évidemment.
83. Comme le nombre de points qui séparent Rafal Majka (173) et Thomas De Gendt (90) au classement de la montagne. Il ne reste que 108 points à distribuer d'ici Paris.
18'16". Soit le temps perdu par Tejay Van Garderen à l'arrivée de la 17e étape sur Chris Froome. Lâché dans le col de la Forclaz, l'Américain a laissé sa place au sein du top 10. Huitième du général mercredi matin, TVG a chuté au 17e rang (à 23'03").
Tour de France
Froome tue un peu plus le suspense
20/07/2016 À 15:09
Tour de France
"28 millimètres !" : Coquard pense toujours à son duel perdu d'un rien face à Kittel en 2016
16/08/2021 À 18:00