Panoramic

Pour son contrôle sur Paris-Nice, Simon Yates est suspendu quatre mois et ne sera pas sur le Tour

Yates suspendu quatre mois et privé de Tour de France

Le 17/06/2016 à 19:24Mis à jour Le 17/06/2016 à 20:57

TOUR DE FRANCE - Simon Yates (Orica - GreenEdge) est suspendu quatre mois par l'UCI après un contrôle positif à la Terbutaline, une substance pour laquelle il ne bénéficiait pas d'autorisation d'usage. La sanction courra jusqu'au 11 juillet, le privant ainsi de Tour de France. L'Anglais faisait partie des favoris pour le maillot blanc cette année. Il reprendra au Tour de Pologne le 12 juillet.

Le Britannique Simon Yates a écopé d'une suspension de quatre mois pour "violation non-intentionnelle" du règlement antidopage, ce qui lui interdit de prendre part au prochain Tour de France (2 au 24 juillet), a-t-on appris vendredi de source officielle. Simon Yates a été contrôlé le 12 mars, à l'occasion de la 6e étape de Paris-Nice, à la terbutaline, une substance utilisée pour traiter l'asthme.

Sa formation australienne Orica avait expliqué le résultat positif par une erreur humaine, commise par son médecin.

"L'équipe a pris l'entière responsabilité de ce qui est arrivé et nous attendons avec impatience de voir Simon en course", a assuré vendredi Orica en ajoutant que le Britannique effectuera son retour à la compétition au Tour de Pologne (12 au 18 juillet).

"Conformément au Code mondial antidopage et au règlement antidopage de l'UCI, le début de la sanction commence à la date de la collecte de l'échantillon et est effective jusqu'au 11 juillet 2016", a précisé l'Union cycliste internationale (UCI).

Suspendu pour une erreur administrative

Simon Yates, l'un des espoirs du cyclisme britannique, avait pris la 7e place de l'étape de Paris-Nice et la 7e place, le lendemain, du classement final de la course.

"La substance a été donnée sous la forme d'un inhalateur pour traiter l'asthme. Cela a été noté sur le formulaire du contrôle signé au moment du test", avait expliqué Orica lors de la publication du cas fin avril. "Mais le médecin de l'équipe a commis une erreur administrative en omettant de demander l'AUT (autorisation à usage thérapeutique) requise pour ce traitement. C'est ce qui explique le signalement d'un résultat anormal", a conclu Orica.

Agé de 23 ans, Simon Yates n'a plus couru depuis le 8 avril, jour de son abandon au Tour du Pays basque.

0
0