Eurosport

"Agréablement surpris" par le tracé du Tour de France, Pinot va pouvoir briller sur "ses terres"

"Agréablement surpris", Pinot va pouvoir briller sur "ses terres"
Par AFP

Le 25/10/2018 à 23:22Mis à jour Le 26/10/2018 à 00:01

TOUR DE FRANCE - Si la carte du Tour 2019 peut donner quelques frissons, s'il y a bien un heureux à se frotter les mains, c'est Thibaut Pinot. Le leader de la Groupama-FDJ ne s'attendait pas

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a déclaré être "plutôt agréablement surpris" par le tracé du Tour 2019, dévoilé jeudi à Paris, "avec beaucoup d'étapes dans l'est de la France". "Il y a beaucoup de montagne et la première intervient après quatre jours", s'est félicité le vainqueur du récent Tour de Lombardie qui s'est attardé sur l'étape de La Planche des Belles Filles, près de chez lui à Mélisey (Haute-Saône).

"Ce sera une belle étape de montagne avec le Grand Ballon, le Ballon d'Alsace, le (col des) Chevrères. Ce sont des cols que je fais toutes les semaines, je connais par coeur. Pour moi, c'est peut-être l'une des plus belles étapes du Tour et je suis impatient d'y être", a réagi le Franc-Comtois.

Le Tour 2019 "un gros objectif" pour Pinot

"Avant, je ne pensais jamais que le Tour de France arriverait à la Planche des Belles Filles, surtout quatre fois en huit ans", a ajouté Pinot. "La montée est assez courte avec des pourcentages qui sont assez durs sur la fin. La difficulté sera encore supérieure avec le dernier passage (à 20 %), c'est même mieux pour moi". Même s'il préfère "profiter des vacances" pour l'instant, le Français (28 ans) a précisé que le Tour "sera un gros objectif l'an prochain".

Troisième en 2014 et vainqueur d'étape à deux reprises (2012 et 2015), il a cumulé des expériences négatives en 2016 et 2017 avant de devoir renoncer l'été dernier, faute d'être rétabli à temps d'un début de pneumonie.

Thibaut  Pinot - Milan - Turin 2018

Thibaut Pinot - Milan - Turin 2018Getty Images

0
0