Cyclisme
Tour de France

Démare : "Ma place doit être sur le Tour de France"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Arnaud Demare (Groupama-FDJ) sur le Giro 2019

Crédit: Getty Images

ParLoris Belin
13/08/2019 à 12:38 | Mis à jour 13/08/2019 à 13:29
@LorisBelin

TOUR DE FRANCE 2020 - Absent de la formation Groupama-FDJ lors du dernier Tour de France, Arnaud Démare a vu le temps long cet été. Le sprinteur espère ne plus revivre cette situation et être présent sur les prochaines Grandes Boucles. Ce, en même temps que son leader Thibaut Pinot.

La Groupama-FDJ aura vécu le mois de juillet de tous les frissons. Ceux, grisants, de la gagne et des espoirs pour Thibaut Pinot, vainqueur au Tourmalet et longtemps parmi les principaux prétendants à la victoire finale sur le Tour. Puis ceux plus sombres suite à l'abandon du grimpeur tricolore pour une blessure à la cuisse. Ces émotions, Arnaud Démare les a vécu par procuration. Après deux sélections sur le Tour en 2017 et 2018, le Nordiste a cette fois été aligné sur le Tour d'Italie, avec une victoire d'étape à la clé. Mais ce bouquet ne remplace pas la joie d'être présent sur les routes hexagonales pour le coureur, a qui a clairement exprimé ses envies pour l'avenir au Parisien.

Démare l'affirme sans détour, vivre devant son écran ce Tour 2019 a été difficile. "La décision avait été prise au mois de décembre, j'avais fait une croix sur le Tour pour disputer le Giro. Mais j'avoue qu'en regardant les sprints, j'étais frustré, je me disais : J'aurais dû y être…" Vainqueur d'étape en 2017 et en 2018, le coureur de 27 ans n'a pu faire la passe de trois, malgré une édition dans laquelle aucun finisseur du peloton n'a vraiment eu la mainmise. "Cette année, les sprints étaient assez ouverts, presque tous les sprinteurs ont réussi à gagner. Moi, j'avais remporté deux étapes en 2017 et 2018, donc ça a été un peu dur d'être seulement spectateur." Au point que le vainqueur de Milan – San Remo 2016 est désormais formel : "j'ai compris que, dans les années à venir, ma place doit être sur le Tour de France."

Tour de France

Le triomphe de Pinot devant Alaphilippe : 20 juillet 2019, fête nationale au Tourmalet

20/07/2020 À 08:05

"On a les coureurs pour jouer sur les deux tableaux"

Si l'ambition d'Arnaud Démare est louable, elle semble en apparence se heurter à celle de son équipe, la Groupama-FDJ. Avec un Thibaut Pinot plus proche qu'il ne l'a jamais été de remporter un Grand Tour, la formation de Marc Madiot aurait toutes les raisons de prioriser les desseins de son patron. D'autant plus que le reste de l'équipe est majoritairement tourné sur les joutes de haute montagne, avec les progrès de David Gaudu ou de Valentin Madouas, la présence de lieutenants comme Rudy Molard ou encore Sébastien Reichenbach. Mais Démare ne s'en laisse pas compter et prend exemple sur la concurrence comme solution : "Il y a des équipes qui jouent sur deux tableaux, nous, on a les coureurs pour le faire, clame le sprinteur. Mais on aura le temps d'en discuter en interne."

Les tractations vont sans doute filer bon train, mais il semble aujourd'hui inconcevable de voir la Groupama-FDJ se priver de la carte Pinot sur le Tour 2020. Démare devra également montrer plus de régularité dans les performances. Le natif de Beauvais effectue une saison contrastée avec quatre victoires.

Arnaud Demare (Groupama FDJ) - Tour d'Italie 2019

Crédit: Getty Images

Tour de France

Bernal sur la guerre des chefs chez Ineos : "Personne ne peut dire : 'Je suis le leader'"

06/07/2020 À 12:12
Tour de France

Dennis donne (enfin) la vraie raison de son abandon sur le Tour 2019

01/05/2020 À 19:42
Dans le même sujet
CyclismeTour de France
Partager avec
Copier
Partager cet article