Getty Images

Champagne pour Alaphilippe !

Champagne pour Alaphilippe !

Le 08/07/2019 à 17:00Mis à jour Le 08/07/2019 à 19:53

TOUR DE FRANCE 2019 - Julian Alaphilippe a fait coup double lundi en remportant détaché à Épernay la 3e étape, endossant par la même occasion le maillot jaune. Vingt-six secondes derrière, Michael Matthews a régle le peloton devant Jasper Stuyven.

Trois jours de course et un premier festival pour Julian Alaphilippe. A l'issue d'un numéro dont il a le secret, le Français, qui a faussé compagnie au peloton à un peu plus de quinze kilomètres de l'arrivée, s'est imposé ce lundi à Epernay, ville d'arrivée de la 3e étape. Un succès en solitaire qui lui permet également d'endosser le maillot jaune. Brillantissime...

Julian Alaphilippe en veut toujours plus. Déjà vainqueur à dix reprises en 2019, le leader de la Deceuninck Quick Step le savait : ce 3e opus, le premier arrivant sur le sol français, était taillé pour lui. Un final exigeant, multipliant les difficultés. Sur le papier, tout était réuni pour voir le Français passer à l'offensive. Il ne manquait plus qu'il vise dans le mille. C'est dans la Côte de Mutigny (un 3e catégorie long de 900m à 12,2% de moyenne), la dernière du jour, qu'Alaphilippe a produit son effort. Il a pris tous les risques et son audace a été récompensée. Revenu dans la roue de Tim Wellens, ultime rescapé de l'échappée du jour, le Français est ensuite parti seul. Derrière, personne n'a été en mesure de contrarier ses plans.

Vidéo - A 15,8 kilomètres de l'arrivée, Alaphilippe accélère...

01:18

Le 85e Français porteur du maillot jaune

A l'arrivée, Alaphilippe a devancé un peloton réduit et dépouillé de son maillot jaune jusque-là, Mike Teunissen. En difficulté dans la Côté de Champillon, le Néerlandais a été lâché définitivement au pied de Mutigny. Loin derrière le Français, à 26 secondes précisément, Michael Matthews (Sunweb) a réglé le sprint des battus devant Jasper Stuyven (Trek Segafredo), Greg Van Avermaet (CCC) et le revenant Peter Sagan (Bora-Hansgrohe).

Au général, Alaphilippe devance désormais trois hommes de la Jumbo Visma : Wout Van Aert, de 20 secondes, Steven Kruijswijk et George Bennett de 25. Chez les favoris à la victoire finale, Egan Bernal et Thibaut Pinot ont profité d'une légère cassure pour reprendre cinq secondes à leurs adversaires. Cela faisait cinq ans qu'un coureur tricolore ne s'était pas paré de jaune sur le Tour. A l'époque, Tony Gallopin avait enfilé la précieuse tunique à Mulhouse. Dans la Marne, Alaphilippe est donc devenu le 85e coureur français à endosser le paletot doré. Avec panache. Sa marque de fabrique.

Le classement général au soir de la 3e étape
0
0