18/07/19 - 11:50
Terminé
Toulouse - Bagnères-de-Bigorre
0km
?km
Tour de France • Etape12
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Toulouse - Bagnères-de-Bigorre
Tour de France - 18 juillet 2019

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 18 juillet 2019 et débute à 11:50. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:16 

Merci d'avoir suivi cette 12e étape en notre compagnie. Vendredi, ce sera jour de chrono à Pau, avec 27,2 kilomètres vallonnés autour de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Le premier départ est prévu à 14h00. Bonne fin d'après-midi sur notre site ! Et à vendredi.

Vidéo - Le profil de la 13e étape : Les grimpeurs limiteront-ils la casse sur le chrono de Pau ?

00:46
17:08

LA CHUTE DU JOUR. C'est l'une des images de cette 12e étape. Dans l'ascension de Peyresourde, l'assistant de Bora s'est offert une chute en mode feuille morte pour éviter Greg Van Avermaet au sein de l'échappée.

Vidéo - Chassé par l'échappée, l'assistant de Bora s'est sacrifié avec une chute mémorable

00:39
17:04

Le classement général reste inchangé :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)

2. Geraint Thomas (Ineos), à 1'12"

3. Egan Bernal (Ineos), à 1'16"

4. Steven Kruiswijk (Jumbo-Visma), à 1'27"

5. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 1'45"

6. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), à 1'46''

7. Adam Yates (Mitchelton-Scott), à 1'47''

8. Nairo Quintana (Movistar), à 2'04''

9. Dan Martin (UAE Emirates), à 2'09''

10. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à 2'33''

11. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), à 2'46''

12. Rigoberto Uran (EF Education First), à 3'18''

13. Alejandro Valverde (Movistar), à 3'18''

14. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), à 3'20"

15. Jakob Fuglsang (Astana), à 3'22"

16. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 3'26"

...

19. Richie Porte (Trek-Segafredo), à 3'59''

20. Mikel Landa (Movistar), à 4'15''

21. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), à 4'25''

22. David Gaudu (Groupama-FDJ), à 4'32''

...

25. Guillaume Martin (Wanty-Gobert), à 5'59''

16:59

ALAPHILIPPE RESTE EN JAUNE. Menés par les huit coureurs de la formation Ineos, le peloton franchit la ligne avec 9'34''. Julian Alaphilippe et tous les cadors étaient dedans. Le Française conserve le maillot jaune. À l'issue d'une journée très tranquille.

16:55 

Déjà six minutes que Yates s'est imposé. Et le peloton passe à peine sous la banderole des trois derniers kilomètres. Ineos fait le tempo.

16:51

Benoot (Lotto-Soudal) est sorti du groupe des poursuivants pour prendre la 4e place, à 1'28''. Fabio Felline (Trek-Segafredo) règle ce dernier devant Matteo Trentin (Mitchelton-Scott).

16:50

VICTOIRE DE SIMON YATES ! Le Britannique remporte à Bagnères-de-Bigorre sa première victoire d'étape sur le Tour de France ! Il a devancé au sprint Pello Bilbao (Astana) et Gregor Muhlberger (Bora-Hansgrohe), ses derniers compagnons d'échappée.

Great Britain's Simon Yates (R), past Austria's Gregor Muhlberger, celebrates as he wins on the finish line of the twelfth stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Toulouse and Bagneres-de-Bigorre, in Bagneres-de-Bigorre on Ju
200m 

Yates prend le dernier virage en tête !

500m 

Bilbao laisse passer Muhlberger ! On se regarde encore. Le sprint n'est pas encore lancé...

1 km 

La flamme rouge ! Bilbao mène devant Muhlberger et Yates ! Le Basque va sans doute lancer le sprint...

2 km 

On ne bouge toujours pas au sein du trio de tête... Deux kilomètres avant l'arrivée !

4 km 

Plus que quatre kilomètres ! Simon Yates, Bilbao et Muhlberger passent toujours les relais. Vont-ils attendre le sprint pour en découdre ? C'est possible. Chacun possède une belle pointe de vitesse.

6 km

TRENTIN, COMBATIF DU JOUR. Coéquipier de Simon Yates, Matteo Trentin a fait le jeu du Britannique en anticipant la montée de la Hourquette d'Ancizan. Un dévouement récompensé pour le champion d'Europe, élu combatif du jour.

8 km 

Le trio gagnant continue de creuser l'écart sur le groupe des huit poursuivants : 1'37''. Ces derniers ne reviendront pas, c'est une certitude.

10 km 

Neuf minutes de retard pour le peloton ! Amador s'est relevé, laissant de fait Ineos assurer un tempo modéré.

11 km

0. Si les trois hommes de tête sont de grande qualité, aucun ne s'est déjà imposé sur le Tour. Bilbao vient de remporter deux succès sur le Giro. Simon Yates a lui remporté la Vuelta 2018 mais aussi deux étapes sur le grand tour espagnol et trois étapes sur le Giro. Le palmarès de Gregor Muhlberger est lui dépourvu de victoire en grand tour. Il ne compte que trois succès chez les professionnels, dont un en World Tour. C'était sur la 6e étape du Binck Bank Tour 2018, son dernier succès à ce jour.

15 km 

On dénombre une soixantaine de coureurs dans le peloton. Tous les favoris sont là. Julian Alaphilippe y compris. Sauf catastrophe dans le final en descente, le maillot jaune va conserver l'intégralité de son avance au général. C'est forcément une bonne nouvelle avant le chrono de demain.

17 km 

Le trio de tête maintient son avance sur le groupe des poursuivants : 1'15''.

18 km 

Andrey Amador (Movistar) s'est placé en tête de peloton pour accélérer le tempo. La raison ? L'équipe espagnole défend sa place de leader au classement par équipes. Et elle est en train de la perdre vu l'avance de l'échappée.

23 km 

Gaudu mène le peloton dans la descente. Dans la roue du Breton, on trouve Valverde puis Pinot.

24 km 

Pendant ce temps-là, le peloton se balade au sommet de la Hourquette. Pointé à 8'13'' de la tête de course, il bascule gentiment dans la descente après une montée où il ne se sera rien passé.

26 km 

UN TRIO EN TÊTE. Pello Bilbao (Astana) a fait la jonction sur Simon Yates (Mitchelton-Scott) et Gregor Muhlberger (Bora-Hansrgrohe) ! Ces trois hommes sont très bien partis pour se jouer la victoire. Les premiers poursuivants sont pointés à une minute. On y trouve Gallopin, Frank (AG2R), Roche (Sunweb), Teuns (Bahrain-Merida), Felline (Trek-Segafredo), Pauwels (CCC), Schachmann (Bora-Hansgrohe) et Trentin (Mitchelton-Scott). Ces deux derniers ne vont évidemment pas rouler.

27 km

Pour l'instant, ça se passe bien pour le Gallois. Mais le peloton n'est encore que dans la montée.

30 km

SOMMET DE LA HOURQUETTE D'ANCIZAN. Bilbao ne lâche rien ! L'Espagnol n'a que 7''' de retard sur Yates et Muhlberger qui viennent de passer au sommet de la Hourquette d'Ancizan (1re catégorie). C'est parti pour 30 kilomètres de descente jusqu'à l'arrivée !

30,5 km 

ON SE NEUTRALISE DANS LE PELOTON. Aucune attaque à signaler dans le paquet. Rowe imprime un tempo modéré pour Ineos. Une bonne nouvelle pour Julian Alaphilippe, bien parti pour conserver son maillot jaune aujourd'hui.

Julian Alaphilippe lors de la 12e étape du Tour de France 2019
31,5 km 

31'' d'avance pour le duo Yates-Muhlberger sur le groupe Gallopin. Ce dernier est en train de s'enterrer.

32 km 

Aussitôt rentré, Bilbao a subi de plein fouet une nouvelle accélération de Yates ! Le coureur d'Astana reperd quelques longueurs.

32,5 km 

Retour de Bilbao ! Le Basque fait la jonction sur Muhlberger et Yates. Ce trio de tête creuse l'écart sur le premier groupe de poursuivants : 22''.

33 km 

À trois kilomètres du sommet de la Hourquette d'Ancizan, Simon Yates a repris et déposé son coéquipier Trentin ! Le Britannique est désormais en tête de course. Un seul homme parvient encore à l'accompagner : Muhlberger. Derrière, Bilbao s'arrache pour revenir. Un peu plus loin, Roche, Schachmann, Frank et Gallopin perdent du temps.

34 km 

Sous l'effet du tempo d'Ineos, le peloton a bien maigri. Mais il sont encore une soixantaine de coureurs en son sein. L'échappée leur a repris du temps (écart à 6'26'') depuis le pied de l'ascension. Ça ne monte donc pas très vite.

Geraint Thomas, Egan Bernal et l'équipe Ineos lors de la 12e étape du Tour de France 2019
34,5 km 

Schachmann et Bilbao sont revenus sur le groupe Yates-Gallopin. Devant, Trentin a distancé Clarke. Tous ces hommes se tiennent en 15'' à quatre kilomètres du sommet.

35 km 

Retour de Trentin sur Clarke ! Quelle montée du champion d'Europe, pourtant considéré comme un routier-sprinteur. Mais derrière, ça revient fort aussi.

35,8 km 

Gallopin, Frank et Roche sont revenus sur Yates et Muhlberger. Ce quintet n'est plus qu'à 15'' de Clarke et 5'' de Trentin.

36 km 

SIMON YATES EN REMET UNE ! Le Britannique rejoint Mulhberger, qui venait de prendre quelques mètres d'avance.

36,7 km 

Bel effort de Gallopin pour revenir sur le groupe Yates ! Le Francilien a réussi à faire la jonction.

37,1 km

YATES S'ENVOLE ! Simon Yates vient de lâcher les chevaux. Le vainqueur de la Vuelta est sorti du groupe des poursuivants. Et il est déjà revenu sur Frank et Muhlberger. Grosse impression du Britannique.

37,5 km 

Clarke donne tout à l'avant. Mais il perd du terrain : plus que 39'' d'avance sur Trentin, 53'' sur Frank et Muhlberger et 1'00'' sur le reste de l'échappée.

37,8 km

Frank (AG2R) et Muhlberger (Bora-Hansgrohe) sont sortis du groupe des poursuivants.

38,1 km 

INEOS PREND LES COMMANDES. Ça y est la formation britannique entre en jeu. Au pied de la Hourquette, elle commence à mener le peloton. C'est Luke Rowe qui fait le travail. Le rythme n'est pas très élevé pour le moment.

Geraint Thomas et l'équipe INEOS lors de cette 12e étape
38,5 km 

Clarke perd du temps sur Trentin (53'') mais possède encore 1'21'' d'avance sur le groupe des poursuivants où figurent notamment Yates, Wellens, Roche, Teuns, Benoot, Bilbao et Gallopin.

38,8 km

CHANGEMENT DE VÉLO POUR GUILLAUME MARTIN. Pas de chance pour le 25e du général, qui a été victime d'un incident mécanique juste avant le début de la Hourquette d'Ancizan. Il va devoir produire un gros effort pour revenir dans le peloton.

39,2 km 

Dans le peloton, c'est toujours Morkov qui fait le travail. Alaphilippe est en 5e position, au milieu du train Ineos.

39,5 km 

La partie la plus dure se trouve au pied de la montée. Les quatre premiers kilomètres oscillent entre 8 et 9,5% de moyenne. Au total, la Hourquette d'Ancizan est longue de 10kmà 7,5% de moyenne. Au sommet, on sera à 1564m d'altitude, point culminant de cette première étape pyréenne.

40 km

DÉBUT DE LA HOURQUETTE D'ANCIZAN ! La dernière ascension du jour, classée en 1re catégorie, vient de débuter pour Simon Clarke. Ce dernier compte 1'10'' sur Matteo Trentin, qui vient de sortir du groupe de contre. Le peloton est à 6'08''.

44 km 

Derrière l'homme de tête, ils sont encore 26 dans le groupe de contre. Mais on ne s'entend pas vraiment. Les relais passent. Mais sans grande conviction. On veut en garder avant la dernière ascension.

46 km 

56'' d'avance pour Clarke (EF Education First). Dans cinq kilomètres, il sera au pied de la Hourquette d'Ancizan.

Simon Clarke, Tour de France 2019
50 km 

Membre de l'échappée initiale, Michael Morkov (Deceuninck) a été repris par le peloton. Le champion du Danemark roule désormais en tête de celui-ci pour protéger Julian Alaphilippe.

51 km 

Clarke creuse l'écart alors qu'il arrive à Bordères-Louron, en bas de la descente de Peyresourde. Il compte 43'' d'avance sur le reste de l'échappée et 6'16'' sur le peloton.

53 km 

CLARKE ENTAME UN SOLO. Le double vainqueur d'étape sur la Vuelta a distancé ses compagnons d'échappée au début de la descente. L'Australien d'EF Education First compte 25'' d'avance.

Simon Clarke lors de la 12e étape du Tour de France 2019
55 km 

Le peloton, qui a escamoté la montée, bascule avec un retard de 5'45''. Il a néanmoins légèrement accéléré vers le sommet, chaque équipe voulant placer son leader en bonne position avant la descente. Astana, Ineos et Groupama-FDJ montrent ainsi le maillot. Pinot est dans la roue de Gaudu.

58 km

Résultat au col de Peyresourde (1re catégorie) :

1. Wellens, 10 pts

2. Pauwels, 8 pts

3. Calmejane, 6 pts

4. Benoot, 4 pts

5. Clarke, 2 pts

6. Frank, 1 pt

62 km

AU SOMMET DE PEYRESOURDE, WELLENS GRILLE CALMEJANE DE JUSTESSE. Lilian Calmejane s'est fait rattraper à quelques mètres du sommet de l'ascension de 1re catégorie. Il n'a pu empêcher le retour de Wellens, qui marque 10 points et conforte son maillot de meilleur grimpeur.

63,1 km 

Plus que 15'' d'avance pour Calmejane sur le reste de l'échappée !

63,5 km 

Benoot emmène le groupe de contre, avec Wellens dans la roue. Plus que 500m avant le sommet.

64,5 km 

Le groupe de contre se rapproche de Calmejane. Plus que 27'' d'avance pour l'Albigeois, qui n'est plus qu'à 1,5km du sommet de Peyresourde.

66 km

50,6 kilomètres ont été parcourus dans la première heure. 41 dans la deuxième. Et 42,7 dans la troisième. Cela fait donc 44,7 km/h de moyenne depuis le départ.

67 km 

Cité parmi les grands favoris du chrono de demain, Wout Van Aert (Jumbo-Visma) vient de se laisser décrocher du peloton. Le Belge va tranquillement dérouler jusqu'à l'arrivée.

Wout Van Aert
67,5 km 

Plus que cinq kilomètres d'ascension pour Calmejane ! Toujours seul en tête dans Peyresourde, l'Albigeois conserve 40'' d'avance sur le reste de l'échappée, menée par Michael Matthews (Sunweb). Le peloton continue à perdre du temps : 6'25''.

68 km

CHUTE DANS L'ÉCHAPPÉE ! Mais elle ne concerne pas un coureur. Il s'agit d'un assistant de l'équipe Bora-Hansgrohe, qui voulait ravitailler un de ses coureurs. Mais surpris par Greg Van Avermaet, il a fait un soudain mouvement de recul. Qui l'a conduit à une violente chute.

69 km 

Calmejane fait bonne impression à l'avant. L'Albigeois compte encore 38'' d'avance sur la première partie du contre, 1'54'' sur le groupe Sagan et six minutes sur un peloton apaisé.

70 km

Sagan aussi a été lâché du gros de l'échappée. Après avoir remporté le sprint intermédiaire, le maillot vert va pouvoir finir l'étape tranquillement.

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), lors de la 10e étape du Tour de France 2019
71 km 

L'échappée a logiquement commencé à perdre des éléments. Boasson Hagen, Groenewegen et Scully ont été distancés.

72 km 

CALMEJANE SEUL EN TÊTE. Colbrelli ne parvient plus à tenir le rythme de l'Albigeois, désormais seul à l'avant de la course. Il compte 35'' d'avance sur le gros de l'échappée. L'écart se creuse.

72,5 km 

On se regarde dans le peloton. Il occupe toute la largeur de la route. Personne ne veut vraiment mener. Et l'écart grimpe en faveur de l'échappée : 5'22''.

72,6 km 

Richeze fait le train en tête de peloton. Ineos va-t-elle prendre le relais ? Ce n'est pas le cas pour l'instant.

73 km 

Derrière Calmejane et Colbrelli, l'équipe Sunweb mène le tempo dans l'échappée. La formation néerlandaise compte quatre hommes à l'avant (Matthews, Roche, Bol et Arndt). Elle mise sur l'Irlandais.

73,5 km 

Le peloton vient de débuter l'ascension. Deceuninck-Quick Step assure toujours le tempo. Mais pour combien de temps ?

74 km 

CALMEJANE EN CONTRE. Le coureur de Total-Direct Energie vient de revenir sur Colbrelli, qui avait distancé Kristoff. Le duo franco-italien possède 20'' d'avance sur le reste de l'échappée. Et 4'56'' sur le peloton.

Lilian Calmejane dans l'échappée pour la 10e étape ?
75 km 

L'échappée a exactement cinq minutes d'avance au pied de cette première ascension pyrénéenne ! Colbrelli et Kristoff ont profité du sprint intermédiaire pour prendre un peu d'avance sur leurs compagnons.

76 km

DÉBUT DU COL DE PEYRESOURDE. Grand classique du Tour de France, le col de Peyresourde est long de 13,2km avec une pente de 7% de moyenne. Il est considéré comme assez roulant et est classé en 1re catégorie.

77 km 

Dans la foulée, les coureurs vont aborder le col de Peyresourde, premier col des Pyrénées. Plus qu'un kilomètre avant le début de la montée.

78 km

SAGAN CONFORTE SON MAILLOT VERT. Sans trop de soucis, Peter Sagan a remporté le sprint intermédiaire de Bagnères-de-Luchon devant Colbrelli, Kristoff, Stuyven et Oss. Matthews n'a pas chercher à faire les points, ce qui confirme que l'Australien a tiré un trait sur le maillot vert.

79,5 km 

Oss emmène le sprint pour Sagan. Seuls Colbrelli, Kristoff et Stuyven sont dans la roue des deux Bora-Hansgrohe.

81 km 

On s'approche du sprint intermédiaire. Il s'annonce particulièrement disputé. Car dans l'échappée, on trouve sept des dix premiers du classement par points (Sagan, Colbrelli, Matthews, Ewan, Stuyven, Trentin, Groenewegen et Van Avermaet). Seuls Viviani, Ewan et Alaphilippe manquent à l'appel dans ce top 10.

83 km

ABANDON DE ROHAN DENNIS (BAHRAIN-MERIDA) ! On ne l'avait pas vu venir celui-là. Le champion du monde de contre-la-montre pouvait pourtant envisager la victoire demain sur le chrono de Pau.

84,5 km 

Il n'y a plus que 167 coureurs en course. Dont un petit quart dans l'échappée.

86 km

ABANDON DE GIACOMO NIZZOLO . Pris dans une violente chute hier, le sprinteur italien de Dimension Data vient de quitter la route du Tour. Il était lâché depuis de nombreux kilomètres.

87 km

"ON BOARD". Caleb Ewan a réglé le sprint massif à l'issue de la 11e étape étape mercredi à Toulouse. Revivez la course en caméra embarquée

Vidéo - "On board" : La 11e étape comme si vous y étiez

01:47
88 km 

Le peloton n'a pas ralenti dans la zone de ravitaillement. Deceuninck-Quick Step assure toujours une vive poursuite tout en s'emparant des musettes tendues par les assistants de l'équipe belge. L'écart diminue : 4'33''.

90,5 km 

L'écart continue de grandir. Il est désormais de 4'46''.

91 km

100 ANS DE MAILLOT JAUNE : FAUSTO COPPI, L'UNIQUE. Le Tour de France célèbre les maillots jaunes marquants de son histoire. Parmi ceux-ci il y a Fausto Coppi, évidemment.

Vidéo - 100 ans de maillot jaune : Fausto Coppi, l'unique

02:00
93 km 

Plus que 18 kilomètres avant le pied de Peyresourde. Les coureurs viennent d'entrer dans la zone de ravitaillement.

95 km

Depuis que l'échappée est partie, le rythme a baissé d'un cran. Plus de 50 kilomètres avaient été couverts dans la première heure. "Seulement" 41 ont été parcourus durant la deuxième. La vitesse moyenne reste néanmoins très élevé depuis le départ : 45,8km/h.

96,5 km 

Romain Bardet vient de se faire son retour dans le peloton. Mais il redescend à nouveau à hauteur de sa voiture. L'Auvergnat semble avoir envie de changer de vélo.

Romain Bardet (AG2R)
98 km

GAUDU : "LES FAVORIS NE VONT PAS VOULOIR TROP SE DÉCOUVRIR".

Vidéo - Gaudu : "Les favoris ne vont pas vouloir trop se découvrir"

01:01
100 km

L'écart reste stable : 4'20'' d'avance pour l'échappée.

104 km 

Victime d'une crevaison, Bardet est attendu par Gougeard et Cosnefroy pour tenter de revenir sur le peloton.

110,9Km

LE POINT MOTO AVEC CONTADOR :

Sur la victoire d'étape :

  • "Ce qui sera important, c'est de voir la stratégie de l'équipe Ineos. La Deceuninck-Quick Step peut contrôler la course jusqu'au pied de la première ascension. Mais après l'ascension, elle n'aura pas l'équipe pour contrôler la course en montagne. Ils vont avoir besoin d'aide. Si les équipes travaillent ensemble, le peloton ira chercher la victoire, sinon ce sera pour l'échappée."
113,2Km

LE POINT MOTO AVEC CONTADOR :

En place sur la moto Eurosport, notre consultant Alberto Contador a donné son avis sur le début de cette 12e étape.

  • "C'est un début de course classique pour ce genre d'étape. Il y a des intérêts différents et des tactiques différentes de la part des équipes. C'est important pour beaucoup d'équipe d'être à l'avant de la course."
119,7Km

L'écart entre le groupe de tête et le peloton a légèrement augmenté : +4'10" d'avance pour les fuyards.

122Km 

Quelques images de la Hourquette d'Ancizan prises en fin de matinée, avant midi. La pluie a fait son oeuvre aux premières heures de la journée.

124Km 

Elia Viviani roule en tête du peloton en ce moment. Le sprinter fait lui aussi sa part de boulot pour Julian Alaphilippe.

126,1Km

Il fait gris dans le Sud-Ouest de la France jeudi. Est-ce que ce temps menaçant aura une incidence sur la course un peu plus tard ?

128 km 

Doucement mais sûrement, l'échappée prend ses distances. 4'02'' d'avance sur un peloton toujours mené par Deceuninck-Quick Step

129 km 

LES ENSEIGNEMENTS À TIRER DE CETTE ÉCHAPPÉE (3/3). Pour la victoire d'étape, Simon Yates fait figure de grand favori au sein de l'échappée. Reste que son état de forme est un mystère, le vainqueur de la Vuelta n'ayant rien montré de fameux depuis le départ du Tour. Derrière le Britannique, les meilleurs grimpeurs semblent être Teuns (vainqueur à La Planche des Belles Filles), Bilbao et Benoot. Un cran en-dessous, citons Gallopin, Frank, Rui Costa, Roche, Clarke, Pauwels et Wellens.

Simon Yates lors du Tour 2019
131 km 

L'écart grimpe un peu. 3'55'' d'avance en faveur des quarante hommes de tête.

--

ALAPHILIPPE : "JE M'ATTENDS À ÊTRE ATTAQUÉ".

Vidéo - Alaphilippe : "Je m'attends à des attaques de mes adversaires"

01:16
140 km 

UNE LAISSE DÉJÀ TENDUE. L'équipe Deceuninck-Quick Step laisse peu de marge à l'échappée. L'écart n'est "que" de 3'23'' pour l'instant. Pour protéger le maillot jaune d'Alaphilippe, la formation belge ne veut pas prendre le moindre risque. Van Avermaet est certes loin au général (14'20''). Mais vu le nombre d'hommes à l'avant (40) et le final très montagneux, Deceuninck se dit qu'elle aura du mal à maîtriser l'écart. Alors, elle préfère le contrôler dès maintenant. Viviani, Asgreen et Richeze font l'essentiel du travail pour l'instant. A noter que Morkov se trouve dans l'échappée. Ça pourrait éventuellement servir à Alaphilippe dans le final.

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) lors de la 4e étape du Tour de France 2019
-- 

LES ENSEIGNEMENTS À TIRER DE CETTE ÉCHAPPÉE (2/3). Dans la course au maillot vert, Sagan, Colbrelli, Mathews et Stuyven sont présents et vont s'écharper sur le sprint intermédiaire au km 130,5. Pour le classement de la montagne, belle opération à venir pour le porteur du maillot à pois Tim Wellens. Aucun de ses adversaires directs n'est présent à l'avant. Pour le maillot blanc, rien à signaler puisque les quatre derniers coureurs à pouvoir s'imposer (Bernal, Mas, Gaudu et Ciccone) sont au chaud dans le peloton.

Tim Wellens sur le Tour 2019
146 km

Sans surprise et sans que personne ne vienne l'embêter, Tim Wellens est passé en tête de la bosse et marque un point de plus au classement de la montagne. Il en compte désormais 44.

147 km

PINOT : "PAS DE RÉFÈRENCE DANS LES PYRÉNÉES, JE PRÉFÈRE LES ALPES".

Vidéo - Pinot : "Pas de grandes références dans les Pyrénées, je préfère les Alpes"

01:22
148 km 

L'échappée est dans la première côte du jour. Rien d'insurmontable. Il s'agit de la montée de Montoulieu-Saint-Bernard (1,7km à 5,2%), classée en 4e catégorie.

150 km

La première heure de course a été avalée à 50,6km/h de moyenne. Pas vraiment une surprise vu l'immense bataille qui a sévi avant que l'échappée ne sorte.

--

LES ENSEIGNEMENTS À TIRER DE CETTE ÉCHAPPÉE (1/3). Tirons déjà quelques enseignements sur la composition de l'échappée. Dans l'éventualité d'une offensive dans le final, Bardet pourra compter sur trois points d'appui potentiels (Gallopin, Frank et Naesen). Il est le grand leader le mieux fourni en équipiers avec Uran. Pinot n'en compte lui aucun, ce qui laisse à penser que le leader de la Groupama-FDJ compte rester tranquille aujourd'hui. Parmi les coureurs du top 20 au général, le Franc-Comtois est d'ailleurs le seul, avec Thomas et Bernal (Ineos), à ne pas avoir d'homme à l'avant.

155 km 

Un temps en contre, Chérel (AG2R) s'est relevé. Le Normand n'a pas réussi à faire la jonction sur l'échappée.

156 km 

Le peloton continue à lâcher du lest : 3'10''.

 

LA COMPOSITION DU GROUPE DE TÊTE . La voici. On espère n'avoir oublié personne : Frank, Naesen, Gallopin (AG2R La Mondiale), Sagan, Schachmann, Oss, Muhlberger (Bora-Hansgrohe), Morkov (Deceuninck), Colbrelli, Garcia Cortina, Teuns (Bahrain-Merida), Erviti (Movistar), Bilbao (Astana), Groenewegen, Teunissen (Jumbo-Visma), Scully, Clarke, Bettiol (EF Education First) Pauwels, Van Avermaet (CCC) Rui Costa, Kristoff (UAE Emirates), Felline, Stuyven (Trek-Segafredo), Arndt, Bol, Roche, Matthews (Sunweb), Périchon, Simon (Cofidis), Benoot, Kluge, Wellens (Lotto-Soudal), Calmejane (Total-Direct Energie), Pasqualon (Wanty-Gobert), Boasson Hagen, Valgren (Dimension Data), Ledanois (Arkéa-Samsic), S. Yates, Trentin (Mitchelton-Scott).

158 km 

Deux coureurs tentent de faire la jonction sur ce groupe de tête. Il s'agit de Cherel (AG2R) et Taaramae (Total-Direct Energie). Ce duo pointe à 1'13'' des 40 hommes de tête. Derrière, Wurtz (Katusha-Alpecin) est à 1'34''. Le peloton est à 2'23''.

162 km 

Deceuninck-Quick Step s'est déjà porté en tête de peloton. Sans être infernal, le tempo imprimé par Richeze est assez soutenu. L'écart grimpe à 1'54''.

164 km

UNE ÉCHAPPÉE SANS DANGER POUR ALAPHILIPPE. À première vue, il n'y a pas de coureur dangereux au général dans cette énorme échappée. Greg Van Avermaet (CCC) serait le mieux placé. Le Belge est 28e. À près d'un quart d'heure d'Alaphilippe (14'25''). Le peloton va pouvoir laisser filer.

166 km 

UNE QUARANTAINE DE COUREURS À L'AVANT ! Ça y est l'échappée semble être sortie ! Et elle est très conséquente ! Y trouve-t-on des cadors ? On a hâte de voir la composition complète de ce groupe.

167 km 

Ineos fait rideau en tête de peloton ! Quatre coureurs de la formation britannique font barrage.

168 km 

Simon Clarke (EF) vient d'être rejoint par Nicolas Roche (Sunweb) en tête de course. Dans la foulée, sept hommes rentrent à leur tour, dont Sagan.

--

PORTAL "S'ATTEND À DES ATTAQUES" DANS LE FINAL .

Vidéo - Portal : "On s'attend à des attaques dans Peyresourde ou la Hourquette"

03:22
172 km

DE GENDT SE MET EN ACTION. Tranquille jusque-là, le rouleau-compresseur belge, impressionnant vainqueur à Saint-Etienne, vient de lâcher une première cartouche. Le coureur de Lotto-Soudal fait très mal au peloton. Dans sa roue, Herrada souffre le martyr. Mais l'offensive initiée par De Gendt est finalement vaine.

Thomas De Gendt of Belgium and Team Lotto Soudal / Ben King of The United States and Team Dimension Data / Niki Terpstra of The Netherlands and Team Total Direct Energie / Alessandro De Marchi of Italy and CCC Team / during the 106th Tour de France 2019,
176 km 

Vainqueur au Mont Ventoux le mois dernier, Jesus Herrada (Cofidis) tente sa chance. En vain pour l'ancien champion d'Espagne.

178 km 

Déjà plus de 30 kilomètres parcourues dans cette 12e étape. Et l'échappée ne s'est toujours pas dessinée.

180 km 

Greg Van Avermaet (CCC) est très actif en tête de peloton. Mais ça ne veut toujours pas sortir. Même pour le champion olympique.

Greg Van Avermaet (CCC) remporte la 4e et dernière étape du Tour du Yorkshire 2019
181,6 km

Les coureurs viennent de franchir le 2000e kilomètre de course depuis le départ de Bruxelles. Il en reste 1480 jusqu'à Paris.

181,7 km 

Peloton à nouveau groupé.

182 km 

Bilbao et Kamna ont été rejoints par une douzaine d'hommes. Mais le peloton est tout près.

183,5km 

Astana se mêle aussi à la lutte (elle est la première à le faire parmi les équipes des grands favoris). Bilbao vient de rejoindre Kamna à l'avant.

186 km

Lennard Kämna, 2e des Mondiaux Espoirs 2017 (derrière Cosnefroy, lui aussi sur le Tour), vient de faire un petit break. L'Allemand de Sunweb compte 10'' d'avance sur le peloton.

188 km

La vitesse est extrêmement élevée en ce début de course tout plat. Les 20 premiers kilomètres ont été avalés en 22 minutes. Soit près de 55km/h de moyenne !

189 km

À noter qu'il n'y a pas de vent aujourd'hui. Pas de risque de bordure donc en ce début d'étape très mouvementé. Les favoris peuvent attendre sagement en milieu de peloton.

189,5 km 

Peloton groupé. Sagan vient d'être revu.

190,5 km 

Le sprint intermédiaire est placé juste avant le début du col de Peyresourde, au kilomètre 130,5. Voilà l'objectif de Sagan aujourd'hui, la raison de sa motivation pour faire partie de l'échappée.

191 km

SAGAN Y RETOURNE. Le Slovaque s'est échappé. En solo. Il compte une centaine de mètres d'avance sur le peloton qui a marqué un petit temps mort.

192 km 

Alaphilippe s'est replacé en tête de peloton. À proximité du maillot jaune, on trouve aussi le maillot à pois de Wellens et le maillot vert de Sagan. Ne manque plus que le maillot blanc de Bernal.

ulian Alaphilippe of France and Team Deceuninck - Quick-Step Yellow Leader Jersey / during the 106th Tour de France 2019, Stage 11 a 167km stage from Albi to Toulouse / TDF / #TDF2019 / @LeTour / on July 17, 2019 in Toulouse, France.
194 km 

Pour l'instant, aucun favori n'a tenté de prendre un coup. Dans les dernières positions, on aperçoit notamment Barguil.

196 km 

Nouveau coup impulsé par Schar (CCC), avec Wellens dans la roue. Mais ça ne sort pas non plus.

198 km 

Un groupe comprenant Gougeard, Schachmann et Teuns avait pris une cinquantaine de mètres d'avance. Il vient d'être repris. Toujours pas d'échappée après 12 kilomètres.

-- 

Tout à l'heure, pendant le défilé des coureurs dans Toulouse, le Tour est passé devant le quartier de Bagatelle. L'occasion de mettre en avant Média Pitchounes, une association qui permet à des jeunes de ce quartier populaire de suivre le Tour durant trois semaines en se mettant dans la peau de journalistes, micro ou caméra à la main.

202 km 

Tout est à refaire. Les deux Italiens ont été repris.

203 km

SAGAN MOTIVÉ. Le maillot vert est très actif à l'avant du peloton. Il veut prendre l'échappée. Mais pour l'heure, aucun groupe ne parvient pas à faire la différence. Caruso (Bahrain-Merida) tente sa chance à son tour avec Bonifazio (Total-Direct Energie).

206 km

PHILIPSEN NON-PARTANT. Le très jeune Belge de l'équipe UAE Emirates ne s'est pas élancée ce matin. Sa formation a préféré le retirer pour éviter de cramer la jeune pépite de 21 ans, vainqueur d'une étape du Tour Down Under en janvier. Pour son premier grand tour, Jasper Philipsen n'a pas démérité en s'offrant trois top 10 sur des sprints massifs (5e, 6e et 7e).

208,5 km

Déjà des premières attaques. Elles sont nombreuses. L'échappée devrait avoir du mal à se dégager aujourd'hui.

11:52 

C'EST PARTI POUR LA 12E ÉTAPE ! Le départ réel vient d'être donné ! 209,5 kilomètres sont à couvrir ce jeudi.

11:49

INSIDE ARKÉA-SAMSIC :"LE SPRINT ÉTAIT À FAIRE AVANT LE VIRAGE". Eurosport vous fait découvrir les coulisses de l'équipe Arkea-Samsic sur cette édition 2019. L'arrivée au sprint, mercredi à Toulouse, était une belle opportunité de victoire pour Andre Greipel. Warren Barguil explique en détail comment il a amené idéalement le sprinteur allemand, jusqu'à le perdre, pour finir meilleur Français, avec un top 10 à la clé.

Vidéo - Inside Arkéa-Samsic : "Le sprint était à faire avant le virage"

03:19
11:45 

Encore quatre kilomètres de défilé. Aux avant-postes, on trouve notamment Taaramae (Total Direct Energie), Rowe (Ineos) et Sagan. Les verra-t-on dans l'échappée ?

11:39 

Dernier rescapé de l'échappée (au grand dam de Rossetto), Aimé de Gendt (Wanty-Gobert) porte le dossard rouge du combatif de la veille.

11:37

11:31 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 12e étape du Tour de France. Le départ fictif vient tout juste d'être donné. Les coureurs prendront le départ après un défilé de 11 kilomètres dans les rues de Toulouse, en passant par le quartier Bagatelle. Le départ réel aura lieu vers 11h50.

-- 

LE PROFIL DU JOUR. Ce jeudi, le peloton va parcourir 209,5 kilomètres entre Toulouse et Bagnères-de-Bigorre. C'est le début des Pyrénées. Il faudra franchir les cols de Peyresourde (13,2km à 7%) et de la Hourquette d'Ancizan (9,9km à 7,5%) avant de plonger dans une descente de trente kilomètres vers l'arrivée. Idéal pour une échappée ? Le départ est prévu à 11h50.

Vidéo - Le profil de la 12e étape : Peyresourde et la Hourquette d'Ancizan pour lancer les Pyrénées

01:24
-- 

L'HOMME À SUIVRE : VINCENZO NIBALI

Délesté du général, l'Italien a désormais une totale liberté pour jouer les victoires d'étape. Ce 12e opus est ainsi sa première vraie occasion de s'exprimer. À lui d'en profiter surtout que l'échappée aura une vraie chance d'aller au bout. Sans doute la meilleure dans les Pyrénées. Autre carotte pour le leader de Bahrain-Merida : le maillot à pois. S'il le veut, le Sicilien serait bien inspiré de commencer sa moisson dès ce jeudi. 21 points seront à distribuer.

Vincenzo Nibali - Tour de France 2019 - Getty Images
--

LE CHIFFRE À AVOIR EN TÊTE : 7

Ce vendredi, Julian Alaphilippe va passer sa 7e journée en jaune. Il égale ainsi Federico Bahamontes, mais aussi Bernard Gauthier, Thierry Marie, Charly Mottet et Pascal Simon.

Julian Alaphilippe
--

CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA VEILLE. Caleb Ewan (Lotto-Soudal) a remporté la 11e étape du Tour de France, mercredi à Toulouse. L'Australien, qui avait déjà accroché quatre podiums sur la Grande Boucle 2019, a signé sa première victoire sur le Tour devant Dylan Groenewegen. Maillot jaune sur le dos, Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) a passé une journée tranquille.

--

LE SPRINT VICTORIEUX D'EWAN EN VIDÉO .

Vidéo - Ewan - Groenewegen, ça s'est joué à un cheveu : l'arrivée de la 11e étape en vidéo

01:45
--

CLASSEMENT GÉNÉRAL. Avec le début des Pyrénées, le maillot jaune de Julian Alaphilippe est de nouveau menacé. Et le top 10 pourrait bien subir des modifications à l'issue de la 12e étape.

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)

2. Geraint Thomas (Ineos), à 1'12"

3. Egan Bernal (Ineos), à 1'16"

4. Steven Kruiswijk (Jumbo-Visma), à 1'27"

5. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 1'45"

6. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), à 1'46''

7. Adam Yates (Mitchelton-Scott), à 1'47''

8. Nairo Quintana (Movistar), à 2'04''

9. Dan Martin (UAE Emirates), à 2'09''

10. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à 2'33''

11. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), à 2'46''

12. Rigoberto Uran (EF Education First), à 3'18''

13. Alejandro Valverde (Movistar), à 3'18''

14. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), à 3'20"

15. Jakob Fuglsang (Astana), à 3'22"

16. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 3'26"

...

19. Richie Porte (Trek-Segafredo), à 3'59''

20. Mikel Landa (Movistar), à 4'15''

21. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), à 4'25''

22. David Gaudu (Groupama-FDJ), à 4'32''

...

25. Guillaume Martin (Wanty-Gobert), à 5'59''

26. George Bennett (Jumbo-Visma), à 11'01''

...

29. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), à 14'35''

Geraint Thomas, derrière Julian Alaphilippe
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE. Le maillot à pois de Tim Wellens est en danger ce jeudi. 21 points sont à attribuer au cours de cette 12e étape.

1. Tim Wellens (Lotto Soudal), 43 pts

2. Thomas De Gendt (Lotto Soudal), 37 pts

3. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), 30 pts

4. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), 27 pts

5. Dylan Teuns (Bahrain-Merida), 13 pts

Tim Wellens (Lotto-Soudal), porteur du maillot à pois au soir de la 3e étape du Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DU MEILLEUR JEUNE.Victime d'une chute dans le final de la 11e étape, Ciccone a perdu 12 minutes. Du coup, ils ne sont plus que trois à pouvoir rêver du maillot blanc à Paris : Bernal, Mas et Gaudu.

1. Egan Bernal (Ineos), en 43h28'31''

2. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), à 30''

3. David Gaudu (Groupama-FDJ), à 3'16''

4 Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), à 1319'

5. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), à 2743''

Egan Bernal lors du Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR ÉQUIPES

1. Movistar, en 130h45'20''

2. Trek-Segafredo, à 1'30''

3. Bora-Hansgrohe, à 14'59''

4. Mitchelton-Scott, à 15'31''

5. AG2R La Mondiale, à 18'56''

Team Movistar (Tour de Francia 2019)
0 commentaire