Le leader du Tour de France Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a écopé d'une amende d'environ 900 euros pour avoir zappé la conférence de presse du maillot jaune mardi à Nîmes à l'issue de la 16e étape, a annoncé le jury des commissaires mercredi. Le Français ne s'était pas présenté devant les journalistes, ni en zone mixte, ni en conférence de presse après le podium, ne répondant même pas aux détenteurs de droits télévisés mardi, après une étape de transition marquée par une chaleur étouffante.
Il a écopé mercredi d'une amende de 1000 francs suisses (910 euros), et a vu tous ses prix de l'étape être supprimés (300 euros pour sa 20e place, 500 euros pour sa rente quotidienne de maillot jaune). Il perd aussi les 25 "points UCI", que lui accorde le port du maillot jaune, comptant pour le classement mondial qu'il domine déjà. C'était la première fois qu'il dérogeait au protocole, lui qui se dit régulièrement "heureux" de répondre à ces sollicitations même si celles-ci lui coûtent de "l'énergie". Mercredi, le Français s'est bien présenté devant la presse après la 17e étape.
Tour de La Provence
Alaphilippe a fait plus que le show, Ballerini a coiffé Démare au poteau
11/02/2021 À 15:44
Tour des Flandres
Trois semaines de plâtre pour Alaphilippe, opéré de la main droite avec succès
19/10/2020 À 18:02
Tour des Flandres
"F*** motard", "rien à faire là"... Alaphilippe, la chute de la discorde
18/10/2020 À 16:35