Getty Images

Catastrophe évitée : Thomas sera bien présent sur le Tour

Catastrophe évitée : Thomas sera bien présent sur le Tour
Par Eurosport

Le 18/06/2019 à 23:19Mis à jour Le 18/06/2019 à 23:36

TOUR DE SUISSE - Plus de peur que de mal pour Geraint Thomas. Dans un communiqué du Team Ineos, Geraint Thomas et le médecin de l'équipe, Derick McLeod, se sont montrés rassurants après la chute du Gallois à l'occasion de la 4e étape. Le leader de l'équipe britannique sera bien présent sur la Grande Boucle le 6 juillet prochain.

Rien de grave pour Geraint Thomas. Le Gallois de 33 ans, tombé à une trentaine de kilomètres de l'arrivée de la 4e étape du Tour de Suisse, s'est voulu rassurant après avoir passé quelques examens. "Il y a eu un bout de chemin qui a surgi de nulle part. Un coureur d'Astana (Andrey Zeits) s'est écrasé et je n'avais nulle part où aller. J'ai atterri sur mon épaule et mon visage et il y avait beaucoup de sang. Vous devez toujours faire preuve de prudence en cas de blessure à la tête, a commenté Thomas sur le site de l'équipe Ineos sur les circonstances de sa chute. Alors que j'étais désireux de continuer, les médecins ont pris la bonne décision de me sortir de la course", a poursuivi le Gallois, qui évoque donc un abandon par précaution.

Ainsi, Geraint Thomas a assuré sa participation au prochain Tour de France. "C’est clairement frustrant et un petit contre-temps pour la préparation, mais il reste encore beaucoup de temps avant que nous commencions à Bruxelles dans quelques semaines, a déclaré Thomas, plein d'espoir à l'idée de défendre son titre. Je suis certain que mon entraîneur Tim Kerrison aura un plan en place pour s'assurer que je sois prêt", a précisé le Gallois.

Pas de commotion cérébrale mais Thomas reste sous surveillance

Si une fracture de la clavicule droite était à craindre sur les conséquences de la chute, hormis quelques éraflures et une contusion au niveau de l'arcade sourcilière de l'oeil droit, au final, les résultats n'ont révélé aucune blessure grave. "Geraint a fait une lourde chute. La zone d’impact principale était sa tête. Il n'est pas atteint d'une commotion cérébrale, mais compte tenu de la nature et de la gravité de l’impact, il n’était pas sûr de pouvoir continuer la course. Il a été emmené à l'hôpital et, heureusement, toutes les radiographies et les examens ont été positifs. Il est maintenant de retour à l’hôtel et de bonne humeur, a ajouté le médecin de l'équipe, Derick McLeod. Désormais, le programme est simple pour le Gallois : le repos, alors qu'il comptait bien se jauger en montagne lors de ce Tour de Suisse.

"Il a reçu le feu vert, ce qui est excellent, mais nous allons continuer à le surveiller au cours des prochains jours, a reconnu McLeod, prudent sur l'état de santé du coureur. Connaissant Geraint, il ne tardera pas à remonter sur son vélo, mais nous devrons nous assurer qu’il ne souffre pas de symptômes au cours des prochains jours. Nous sommes optimistes sur le fait qu'il se rétablira complètement au cours des prochains jours et que tout se passera bien, il retrouvera très vite vélo", a conclu McLeod, soulagé d'avoir évité le pire : que Geraint Thomas rejoigne Chris Froome à l'infirmerie à moins de trois semaines de la 106e édition du Tour de France dont le départ est prévu à Bruxelles le 6 juillet prochain.

Vidéo - "Ça va être dur pour Geraint Thomas de regagner un Tour"

01:04
0
0