08/09/20 - 13:45
Terminé
Le Château-d'Oléron - Saint-Martin-de-Ré
0km
?km
Tour de France • Etape10
avant-match

Le Château-d'Oléron - Saint-Martin-de-Ré

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 8 septembre 2020 et débute à 13:45. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
19:27 

Merci d'avoir suivi cette 10e étape en notre compagnie. On se retrouve demain pour suivre la 11e étape, dont le départ est prévu à 13h40. Bonne soirée sur Eurosport.fr !

19:25

Mercredi, une nouvelle explication entre sprinteurs est attendue lors de la 11e étape. 167,5 kilomètres de plaine sont prévus entre Châtelaillon-Plage et Poitiers. Une seule difficulté, de 4e catégorie, est au programme en milieu d'étape.

Vidéo - Le profil de la 11e étape : Pour un sprint royal ?

00:44
19:23

LE RÉSUMÉ DE LA 10E ETAPE

Vidéo - Un peloton à bloc, du vent (un peu), des chutes et Bennett : Le résumé de la 10e étape

02:40
17:49

CLASSEMENT PAR POINTS. Grâce à sa victoire du jour, sa première sur le Tour, Sam Bennett reprend le maillot vert à Peter Sagan. Il compte 21 points d'avance sur le Slovaque avant les onze dernières étapes du Tour de France.

1. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), 196 pts

2. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 175 pts

3. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), 129 pts

4. Matteo Trentin (CCC), 123 pts

5. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), 111 pts

17:46

LE CLASSEMENT DE L'ÉTAPE. Les 66 premiers ont été classés dans le même temps. Davide Formolo, victime d'une chute à 62 kilomètres de l'arrivée, a fermé la marche en solitaire, 164e à 16'44''.

1. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), les 168,5km en 3h35'22''

2. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), m.t.

3. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), m.t.

4. Elia Viviani (Cofidis), m.t.

5. Mads Pedersen (Trek-Segafredo), m.t.

6. Andre Greipel (Israel Start-Up Nation), m.t.

7. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), m.t.

8. Cees Bol (Sunweb), m.t.

9. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), m.t.

10. Luka Mezgec (Mitchelton-Scott), m.t.

17:27

ROGLIC RESTE EN JAUNE. Pas de changement au général. Primoz Roglic, qui a passé une première journée en jaune idéale, conserve 21 secondes d'avance sur Bernal et 28 sur Martin, qui s'est fait peur sur une chute à environ 60 kilomètres de l'arrivée. Les écarts restent inchangés dans le top 10.

1. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma)

2. Egan BERNAL (Ineos-Grenadiers), à 21"

3. Guillaume MARTIN (Cofidis), à 28"

4. Romain BARDET (AG2R La Mondiale), à 30"

5. Nairo QUINTANA (Arkéa-Samsic), à 32"

6. Rigoberto URAN (EF Pro Cycling), m.t.

7. Tadej POGACAR (UAE Emirates), à 44"

8. Adam YATES (Mitchelton-Scott), à 1'02"

9. Miguel Angel LOPEZ (Astana), à 1'15"

10. Mikel LANDA (Bahrain-McLaren), à 1'42"

17:23

C'est donc un Irlandais qui remporte cette étape d'île en île, entre Oléron et Saint-Martin-de-Ré. Un succès qui lui permet de retrouver ... son maillot vert, la couleur fétiche de son pays. Au détriment de Sagan, tout de même 3e de l'étape.

17:21 

Elia Viviani (Cofidis) prend la 4e place. Premier Français, Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept) est 7e.

17:20

VICTOIRE DE SAM BENNETT ! Le champion d'Irlande apporte à Deceuninck-Quick Step une deuxième victoire d'étape après le triomphe d'Alaphilippe lors de la 2e étape. Il s'impose sur le fil devant Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe).

Vidéo - Bennett a gagné, il peut remercier Morkov : le sprint décrypté

01:14
1 km

La flamme rouge ! Sunweb continue d'emmener malgré le vent de face qui gêne la formation allemande...

4 km 

Sunweb met en place son train à quatre kilomètres de l'arrivée ! La formation allemande mise sur Cees Bol, 3e à Nice et 2e à Privas...

5 km

Venturini est également présent pour AG2R La Mondiale. Plus que cinq kilomètres !

6 km 

Ewan, Sagan, Bennett, Kristoff, Boasson Hagen, Bonifazio, Hofstetter, Viviani, Van Aert... tous les sprinteurs sont là. Coquard aussi. Va-t-il finalement faire le sprint ?

9 km 

Ca s'est calmé dans le peloton, fort d'une bonne centaine d'unités... Jumbo-Visma ramène Roglic en tête de paquet et accélère à nouveau ! Mais sans créer de cassure.

10 km

Stefan Kung (Groupama-FDJ) remporte le Prix de la Combativité. Plus que dix kilomètres !

11 km 

Guillaume Martin est bien là dans le peloton ! Soulagement pour le 3e du général.

12 km 

Movistar emmène le peloton.

13 km 

Kung est repris. Le peloton est arrivé sur l'Ile de Ré. Et Valverde et Lopez ont pu rentrer.

14,5 km

ATTAQUE DE KUNG ! Déjà échappé en début d'étape, Stefan Kung (Groupama-FDJ) retente sa chance !

15 km 

Chérel replace Bardet en tête de peloton. Petit temps mort au sommet du pont. Qui permet au groupe Lopez-Valverde de se rapprocher.

15,5 km 

Jumbo-Visma emmène ce qu'il reste du peloton à l'entrée du pont qui mène à l'Ile de Ré ! Guillaume Martin est dans un groupe de piégés !

16 km 

Grosse chute dans le premier peloton ! Lopez et Carapaz ont été retardés ! Alaphilippe aussi !!! Et le Français doit ensuite s'arrêter pour une ennui mécanique ! Valverde distancé également !

17 km 

Deceuninck-Quick Step et Jumbo-Visma relaient ! Et le peloton a explosé ! Ils ne sont plus qu'une soixantaine à l'avant de la course ! Le maillot jaune Primoz Roglic est bien là. Tout comme la plupart des favoris semble-t-il.

19 km 

COUP DE BORDURE D'INEOS ! L'équipe britannique fait tout sauter !!!

20 km

Les vingt derniers kilomètres ! Les Ineos-Grenadiers semblent prêts à tout faire sauter alors que l'on tourne à gauche et que l'on prend vent 3/4 dos ! Bernal est dans la roue de trois équipiers...

21 km 

Quelle tension ! NTT prend maintenant les commandes, Sunweb en embuscade.

22 km 

Deux kilomètres avant le fameux changement de direction ! Ca frotte pour se placer en tête de peloton. Ineos et Deceuninck-Quick Step sont prêts à dégainer...

24 km 

Politt et Chevalier sont distancés.

25 km 

Pas de cassure, pour l'instant, alors que Ledanois et Barguil tentent de faire la jonction.

26,5 km 

L'équipe Sunweb s'est regroupée dans la roue d'Asgreen. Peloton très étiré.

28 km

Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) accélère en tête de peloton. Quelques coureurs sont déjà distancés alors que l'on débute la traversée de La Rochelle.

30 km 

Bryan Coquard pourrait bien ne pas disputer le sprint final. Il s'est vraiment fait mal au dos sur sa chute.

31 km

Chute de Warren Barguil et Kévin Ledanois pour l'équipe Arkéa-Samsic ! Cela a entrainé une cassure en queue de peloton. Mais la jonction se fait moins d'un kilomètre plus loin.

31 km

Le vent est de face. Mais il deviendra de 3/4 dos lorsqu'on arrivera au Houmeau, à 20 kilomètres de l'arrivée.

33 km 

Pas d'accélération au sein du peloton, qui traverse Aytré, sur une route étroite.

35 km 

Bryan Coquard appelle sa voiture en queue de peloton. Le "Coq" semble touché depuis sa chute.

36 km

Voici la vidéo de la chute intervenue à l'entrée de Rochefort, à 60 kilomètres de l'arrivée, qui a envoyé au sol Pogacar, Martin et Coquard, tous revenus dans le peloton ensuite.

Vidéo - Pogacar, Martin ou Coquard au sol : la traversée de Rochefort a fait des dégâts

01:04
37 km

Sagan reprend deux points à Bennett au classement du maillot vert. Le Slovaque compte désormais neuf points d'avance sur l'Irlandais.

39 km

Coquard anticipe ! Mais il se fait reprendre et ne prend que la 5e place du sprint intermédiaire, remporté par Trentin (CCC), devant Sagan (Bora-Hansgrohe), Bennett (Deceuninck-Quick Step) et Morkov (Deceuninck-Quick Step).

41 km 

Ineos-Grenadiers est aussi aux avant-postes. Pour protéger le maillot blanc Egan Bernal.

45 km 

Cinq kilomètres avant le sprint intermédiaire. Le train Deceuninck-Quick Step est en place pour emmener Sam Bennett. Le maillot vert Peter Sagan est dans la roue du champion d'Irlande.

46 km 

Adam Yates (Mitchelton-Scott) ferme la marche dans le peloton. Attention à ne pas prendre une cassure pour l'ancien porteur du maillot jaune, désormais 8e du général. Le Britannique n'a pas le moindre équipier à ses côtés.

48 km 

On approche du sprint intermédiaire de Châtellaillon-Plage. Les sprinteurs, à qui l'on promet la victoire d'étape, vont-ils vraiment se faire la guerre si près de l'arrivée ? On va le savoir d'ici peu...

50 km

Plus que 50 kilomètres ! Les coureurs vont sans doute mettre moins d'une heure pour en terminer. Caleb Ewan, qui traînait dans la file des voitures, vient de reprendre sa place dans le peloton.

52 km 

EF Pro Cycling, formation américaine de Rigoberto Uran, est très active en tête de peloton. La nervosité remonte d'un cran. On roule à nouveau à plus de 50km/h.

55 km 

Au tour de Coquard de revenir. Le sprinteur de B&B Hotels - Vital Concept s'est lui débrouillé seul pour faire la jonction. Avec l'aide notable de la voiture de son directeur sportif.

56 km

RETOUR DE GUILLAUME MARTIN ! Grâce à l'aide de cinq équipiers, le 3e du général, victime d'une chute tout à l'heure, vient de revenir sur l'arrière du peloton. Mais le Normand semble touché physiquement. Il a eu du mal à garder le sillage de ses coéquipiers durant la poursuite...

Guillaume Martin (Cofidis) sur le Dauphiné 2020
59 km 

Le peloton n'a pas accéléré à la sortie de Rochefort. Une bonne nouvelle pour Martin, qui semble en revanche avoir du mal à garder le sillage de ses équipiers. Plus que 32'' de retard.

62 km 

Davide Formolo (UAE Emirates) est celui qui semble avoir été le plus durement touché. Une mauvaise nouvelle pour Pogacar, qui a déjà perdu Aru comme équipier. Le Slovène a lui fait son retour dans le peloton. Martin est à 46''.

63,5 km 

Changement de vélo pour Guillaume Martin, qui prend le soin de récupérer son compteur, lucide. Pas de stigmate apparent sur le Normand. Qui compte tout de même une minute de retard sur le peloton mais est accompagné par Edet. Coquard, seul en poursuite, est à 1'30''.

64 km 

Martin est reparti. Pogacar aussi, avec un petit temps de retard.

65 km

CHUTE DANS LE PELOTON ! Guillaume Martin a été pris dans cette cabriole à la sortie d'un rond-point ! Pogacar et Coquard également !

Vidéo - Pogacar, Martin ou Coquard au sol : la traversée de Rochefort a fait des dégâts

01:04
67 km

Nouveau changement de cap pour les coureurs, qui filent désormais vers le nord-ouest et vont traverser Rochefort. Le vent sera de côté jusqu'au Houmeau, à 20 kilomètres de l'arrivée, où il deviendra alors de 3/4 dos...

72 km

Les coureurs ont un peu ralenti dans la deuxième heure de course (45,9 kilomètres). Ce qui fait "tomber" la moyenne à 47,44 km/h.

74 km

Avant un final qu'on imagine très animé, c'est le moment de se replonger dans le parcours de cette 10e étape, ouverte aux quatre vents, entre les îles d'Oléron et de Ré.

Vidéo - Le profil de la 10e étape : Oléron et Ré... gare aux coups de vent ?

00:49
76 km

Toms Skujins (Trek-Segafredo) s'est fait déshabiller par la chute survenue à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Maillot et cuissard sont en lambeaux. Le Letton se fait soigner auprès de la voiture médicale. Il y a du boulot.

78 km

Deceuninck-Quick Step s'est regroupé en tête de peloton. Nouveau coup de vis en vue ?

79 km

Quatrième à Sisteron, Hugo Hofsetter (Israel-Start Up Nation) espère encore pouvoir jouer la victoire dans le final. A condition de se méfier du vent et des aménagements urbains.

Vidéo - Hofstetter : "Il faudra être attentif et rester placé"

01:45
80 km 

Ca ne roule plus en tête de peloton. Les coureurs attendent peut-être la sortie de Rochefort, dans une petite vingtaine de kilomètres, pour se faire à nouveau la guerre.

84 km

MI-COURSE ! 84 kilomètres ont été parcourus, soit la moitié de cette 10e étape, pour l'instant courue à 49 km/h de moyenne. Va-t-on dépasser la barre des 50km/h à l'arrivée ?

90 km

RETOUR DU GROUPE BUCHMANN ! Le peloton se reforme suite à cette première tentative de bordure et une chute qui a entraîné l'abandon de Bewley.

92 km 

Petit temps mort en tête de peloton. Le groupe Buchmann en profite pour se rapprocher à 25''.

94 km

Abandon de Sam Bewley (Mitchelton-Scott) ! Le Néo-Zélandais était une victime de la chute qui vient de se produire. Adam Yates perd un équipier.

95 km 

A noter que Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Michael Schär (CCC) ont été repris. Il n'y a plus d'échappée.

95 km 

Trois Ineos figurent dans le groupe Buchmann, qui pointe à 40'' du peloton : Castroviejo, Van Baarle et la lanterne rouge Sivakov.

96 km 

Tout le monde roule à l'avant ! Y compris les Cofidis de Guillaume Martin.

97 km 

BUCHMANN DISTANCÉ ! Quatrième du Tour l'an dernier mais déjà relégué à 5'45'' ce matin (18e du général), Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) figure dans un groupe de piégés suite à la chute qui a scindé le peloton en deux.

99 km

GROSSE CHUTE DANS LE PELOTON ! Robert Gesink (Jumbo-Visma) est notamment tombé ! Il repart. Nicolas Roche semble durement touché. Un coureur de B&B Hotels - Vital Concept a fait une belle gamelle dans un champ, vingt mètres plus loin.

Une chute envoie Nicolas Roche (Sunweb) au sol sur le Tour de France 2020
100 km 

Une dizaine de coureurs ont été distancés. Thibaut Pinot est de ceux-là. Ce groupe compte environ 10'' de retard.

101 km 

Une cassure s'est produite autour de la 40e position. Mais elle a vite été comblée. La boule se reforme en tête de peloton. Mais derrière, ça reste très étiré !

102 km

Accélération de Deceuninck-Quick Step !!! La formation belge profite d'un changement de direction pour étirer le peloton à 102 kilomètres de l'arrivée ! Premier coup de bordure !

103 km 

Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Michael Schär (CCC) n'ont plus que 24'' d'avance.

104 km 

Astana, Jumbo-Visma, Movistar, Deceuninck-Quick Step et Lotto-Soudal sont les équipes qui emmènent de front le peloton.

107 km

Les coureurs roulent actuellement au milieu des marais, sur une route complètement dégagée... Mais le vent semble être de face. Il faudra attendre sans doute encore un peu pour les bordures.

108 km

L'ECHAPPEE DE FRITSCH. Notre consultant Nicolas Fritsch fait le bilan de la première semaine du Tour de France. S'il reconnait la supériorité de la Jumbo-Visma, il questionne la stratégie de l'équipe néerlandaise. Il revient aussi sur le cas Thibaut Pinot.

Vidéo - Fritsch : "Roglic devrait frapper plus fort quand il le peut, j'espère qu'il ne le regrettera pas"

03:29
109 km

Toutes les équipes tentent de placer leur leader en tête de paquet. Ca ne fait pas les affaires du duo de tête : il n'a pas plus que 37'' d'avance.

111 km 

L'équipe Jumbo-Visma s'est placée au côté de Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) et de Deceuninck-Quick Step en tête de peloton. Le vent est un peu plus fort désormais. Ainsi que la nervosité.

113 km

Le débat des Rois de la Pédale : Le Tour est-il sauvé pour de bon ? Si le directeur de l'épreuve, Christian Prudhomme, a été testé positif au Covid-19, tous les coureurs encore engagés sur ce Tour 2020 sont eux, négatifs. Ils ont donc tous pu reprendre la route, mardi. Cette 107e édition est-elle définitivement sauvée, alors qu'une épée de Damoclès planait au-dessus du peloton ?

Vidéo - Le débat des Rois de la Pédale : Le Tour est-il sauvé pour de bon ?

06:22
 

Après neuf étapes, sept coureurs se tiennent en 44 secondes, au sommet du classement général. Et quelques autres ne sont pas à rayer de la liste des prétendants au sacre. Du leader Primoz Roglic à l'homme en forme Tadej Pogacar, en passant par le tenant du titre Egan Bernal et les Français Romain Bardet et Guillaume Martin, voici notre état des lieux à l'entame de la deuxième semaine.

118 km

49,03 kilomètres ont été parcourus par Stefan Küng et Michael Schär durant la première heure de course.

119 km 

La nervosité monte d'un cran dans le peloton, qui revient à 1'06'' de l'échappée.

122 km

Les coureurs arrivent à Royan. Ils vont changer de direction, filer vers le Nord et trouver un vent globalement défavorable. Une mauvaise nouvelle pour Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Michael Schär (CCC), qui n'ont plus que 1'20'' d'avance.

126 km

Accrochez les ceintures ! Le duo de tête ne creuse pas l'écart, mais ce n'est pourtant pas faute d'essayer. Il roule à plus de 51km/h de moyenne depuis le départ. Dans le peloton, c'est Thomas De Gendt qui roule. Et dans sa roue, on trouve Rémi Cavagna, le vice-champion d'Europe du chrono... Devant comme derrière, les machines à rouler sont à l'ouvrage depuis le départ de cette étape. Et ça nous donne une vitesse moyenne pour l'instant impressionnante.

129 km 

Aperçu avec le sourire lors du défilé précédant le départ réel, Thibaut Pinot va s'appliquer à rester en queue de peloton aujourd'hui, à l'abri de la tension et des chutes. Le Français veut se refaire une santé d'ici la reprise des difficultés, à partir de jeudi. Hier, il a passé une IRM qui a révélé une inflammation au sacrum mais pas de fracture.

 

Grand connaisseur de la région pour y être souvent parti en vacances, Nicolas Roche (Sunweb) se montrait très inquiet concernant la 10e étape, qui promet du spectacle mais aussi beaucoup de tension au sein du peloton.

Vidéo - Roche : "Des routes étroites, exposées au vent... Ça va être chaud"

01:52
134 km

13. Cela fait plus de 13 ans qu'un Suisse n'a pas remporté une étape en ligne sur le Tour. Fabian Cancellara avait levé les bras lors de la 3e étape du Tour 2007, à Compiègne, sa seule victoire sur une étape en ligne. Ses sept autres bouquets sur le Tour ont été conquis en contre-la-montre, dont le dernier en 2012, lors du prologue à Liège. Dimanche, Marc Hirschi (Sunweb) a failli mettre fin à cette longue disette suisse. Schar et Kung pourront-ils y arriver ce mardi ?

140 km

Stefan Küng et Michael Schär ont déjà gagné une étape sur le Tour de France. Et ce le même jour. Il s'agissait en effet d'un contre-la-montre par équipes, celui de Cholet, en 2018. Les deux Suisses couraient alors chez BMC, une équipe où ils ont été équipiers entre 2015 et 2018. Michael Schär a remporté un autre chrono par équipes sur le Tour, en 2015, à Plumelec.

143 km 

Écart stabilisé. 1'42''.

150 km

Le peloton s'accorde un break pour une pause pipi. Le maillot jaune Primoz Roglic en tête.

151,5 km

L'écart grandit gentiment pour le duo de tête : 1'30''. Ce sont Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Tim Declercq (Deceuninck-Quick Step) et Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) qui gèrent le rythme en tête de peloton.

153 km

En revanche, c'est la première journée à l'avant passé par Stefan Küng. Le tout récent champion d'Europe du contre-la-montre a les mains libres depuis que son leader Thibaut Pinot a perdu ses illusions au général. Désormais, on vise les victoires d'étapes chez Groupama-FDJ. Ce matin, le Suisse n'avait pas vraiment annoncé sa volonté de partir dès le départ.

Vidéo - Kung : "Si ça se durcit dans le final, peut-être que je me mettrais à l'avant"

01:37
156 km

C'est la deuxième fois que Michael Schär s'échappe sur ce Tour. Il avait déjà passé 98 kilomètres à l'avant lors la première étape, à Nice, où il avait remporté le prix de la combativité.

Fabien Grellie, Cyril Gautier, Michael Schär
158 km

Evidemment, avec plus d'une heure de retard sur Roglic, Stefan Küng et Michael Schär ne sont pas dangereux au général. Le premier est 68e à 1h09'08''. Le second 88e à 1h34'49''. Mais le peloton ne va pas leur laisser beaucoup de marge. Ces deux formidables rouleurs sont trop dangereux pour la victoire d'étape.

162 km 

Les coureurs viennent de quitter le pont qui relie l'Ile d'Oléron au continent. Le duo de tête comprend une minute d'avance. Deceuninck-Quick Step commence à montrer les dents en tête de peloton. Déjà. Et avec l'aide de Lotto-Soudal.

166 km

Déjà 35 secondes d'avance pour cette première échappée. Qui semble déjà être la bonne vu l'apathie du peloton.

168,5 km

La Suisse est à l'attaque ! Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Michael Schär (CCC) sont partis dès le baisser du drapeau. Le duo helvète creuse rapidement l'écart.

13:43 

DÉPART RÉEL DONNÉ ! François Lemarchand, qui remplace Christian Prudhomme dans la voiture 1 de la direction de course, donne le départ de cette 10e étape ! C'est parti pour 168,5 kilomètres en bord de mer !

13:37

Interrogé au départ, Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept) ne pensait pas que la 10e étape serait propice aux bordures, avec un vent pas assez favorable à l'explosion du peloton. Mais il veut rester prudent.

Vidéo - Coquard : "Ce n'est pas propice à des bordures, mais il peut en avoir..."

01:42
13:33

Le départ fictif vient d'être donné. Un seul non-partant. Mais on s'y attendait. Il s'agit de Domenico Pozzovivo (NTT), blessé au coude depuis sa chute lors de la première étape. Ils ne sont donc plus que 165 en course.

13:31

LA MÉTÉO. Le soleil est au rendez-vous pour cette étape tracée à 100% en Charente-Maritime. On sera quasiment toujours en bord de mer, ce qui laisse planer le risque de bordure. Mais le vent s'annonce limité aujourd'hui. Environ 15km/h. Et il devrait être plutôt de face dans le final, même s'il pourrait tourner.

13:24

L'équipe AG2R La Mondiale fait partie des quatre équipes ayant un cas de Covid-19 positif après les tests effectués dimanche et lundi. "Nous avons pris toutes les mesures", assure Vincent Lavenu, le manager de la formation française.

Vidéo - Un cas de Covid chez AG2R : "Le mauvais sort peut toucher tout le monde", rappelle Lavenu

01:36
13:11 

Quatre formations ont au total été touchées par le coronavirus : Cofidis, AG2R La Mondiale, Mitchelton-Scott et Ineos. Pour chacune d'entre elles, il s'agit d'un membre du staff. On le rappelle, il faut deux membres testés positifs pour qu'une équipe soit exclue. Ces quatre formations pourront donc prendre le départ tout à l'heure. Mais si une autre personne est testée positive dans la semaine, l'équipe concernée sera exclue. Une immense épée de Damoclès au-dessus de la tête de Bardet (AG2R La Mondiale), Martin (Cofidis), Yates (Mitchelton-Scott) et Ineos (Bernal).

13:00

L'équipe Cofidis - dont fait partie le 3e du général Guillaume Martin - vient de confirmer qu'un membre de son staff a été diagnostiqué positif au covid-19. "Il logeait en chambre single et a quitté le Tour de France dès la connaissance du résultat du test" vient de communiquer la formation française. "Aucun autre commentaire à ce sujet ne sera fait par des membres de l'équipe."

12:56
12:54 

C'était la grosse incertitude du jour. La voici levée : aucun coureur n'a été diagnostiqué positif au covid-19 lors des tests pratiqués depuis dimanche et le Tour devrait ainsi pouvoir reprendre avec l'ensemble de ses 22 équipes. En revanche, le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a été diagnostiqué positif.

12:19

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 10e étape du Tour de France. 168,5 kilomètres entre l'Ile d'Oléron et l'Ile de Ré sont au programme ce mardi. Le départ réel est prévu à 13h45. Le fictif à 13h30.

 

LE PROFIL DE LA 10E ÉTAPE

La deuxième semaine débute en pente douce avec une étape plate de l'île d'Oléron à l'île de Ré. A moins que le vent ne vienne favoriser une bordure sur cette 10e étape.

Vidéo - Le profil de la 10e étape : Oléron et Ré... gare aux coups de vent ?

00:49
 

LE RÉSUMÉ DE LA 9E ETAPE

Dimanche, à la veille du premier jour de repos, la Slovénie a pris le pouvoir sur le Tour, Primoz Roglic endossant le maillot jaune et son compatriote Tadej Pogacar remportant sa première étape sur la Grande Boucle, à Laruns, terme d'une 9e étape grandiose, marquée par le numéro de Marc Hirschi, repris avant la flamme rouge.

Vidéo - Fête nationale slovène, grosse bagarre et final haletant : Le résumé de la 9e étape

02:44
 

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GENERAL

Primoz Roglic a pris dimanche le maillot jaune à Adam Yates, distancé dans le Col de Marie Blanque. Le Slovène va le porter pour la première fois de sa carrière ce mardi.

1. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma)

2. Egan BERNAL (Ineos-Grenadiers), à 21"

3. Guillaume MARTIN (Cofidis), à 28"

4. Romain BARDET (AG2R La Mondiale), à 30"

5. Nairo QUINTANA (Arkéa-Samsic), à 32"

6. Rigoberto URAN (EF Pro Cycling), m.t.

7. Tadej POGACAR (UAE Emirates), à 44"

8. Adam YATES (Mitchelton-Scott), à 1'02"

9. Miguel Angel LOPEZ (Astana), à 1'15"

10. Mikel LANDA (Bahrain-McLaren), à 1'42"

Team Jumbo rider Slovenia's Primoz Roglic celebrates his overall leader yellow jersey on the podium at the end of the 9th stage of the 107th edition of the Tour de France cycling race, 154 km between Pau and Laruns, on September 6, 2020
 

TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES

Ils ne sont plus que quatre à rester dans le match pour le maillot blanc : Bernal, Pogacar, Mas et Higuita. Les deux premiers cités demeurent les grands favoris pour le ramener à Paris, sachant qu'ils briguent avant tout le maillot jaune.1. Egan Bernal (Ineos)

2. Tadej Pogacar (UAE Emirates), à 23''

3. Enric Mas (Movistar), à 1'41''

4. Sergio Higuita (EF Pro Cycling), à 5'47''

5. Harold Tejada (Astana), à 39'47''

Bernal Fritsch
 

TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS

Peter Sagan ne compte que 7 points d'avance sur Sam Bennett. Autant dire trois fois rien avant cette étape promise aux sprinteurs.1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 138 pts

2. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), 131 pts

3. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), 111 pts

4. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), 106 pts

5. Matteo Trentin (CCC), 98 pts

Peter Sagan
 

TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE. Journée tranquille en perspective pour Benoit Cosnefroy : cette 10e étape est la seule de ce Tour de France à ne pas proposer la moindre difficulté. Aucun point à glaner aujourd'hui.

1. Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale), 36 pts

2. Nans Peters (AG2R La Mondiale), 31 pts

3. Marc Hirschi (Sunweb), 26 pts

4. Ilnur Zakarin (CCC), 25 pts

5. Toms Skujins (Trek-Segafredo), 24 pts

Benoît Cosnefroy, pois jersey - Tour de France 2020, stage 9 - Getty Images
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR EQUIPES

Spécialiste de ce classement, lauréate lors de quatre des cinq dernières éditions (2015, 2016, 2018 et 2019), la formation Movistar mène la danse à l'entame de cette deuxième semaine.1. Movistar

2. EF Pro Cycling, à 4'35"

3. Trek-Segafredo, à 4'50''

4. AG2R La Mondiale, à 13'35''

5. Jumbo-Visma, à 16'30''

Movistar - Tour de France 2020 - Getty Images