16/09/20 - 12:30
Terminé
Grenoble - Col de la Loze
0km
?km
Tour de France • Etape17
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Grenoble - Col de la Loze
Tour de France - 16 septembre 2020

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 16 septembre 2020 et débute à 12:30. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
18:15

Merci d'avoir suivi la 17e étape du Tour sur notre site. Rendez-vous demain pour suivre la 18e, dont voici le profil. Départ fictif à 12h05, départ réel prévu pour 12h30.

Vidéo - Le profil de la 18e étape : Gros menu pour en finir avec les Alpes

01:10
18:10 

Le résumé de l'étape en vidéo :

Vidéo - Montée dantesque, Lopez aérien, Roglic renforcé : le résumé de la 17e étape

03:23
18:00 

La victoire de Miguel Angel Lopez en vidéo :

Vidéo - Il fallait bien un Superman pour venir à bout du col de la Loze : La victoire de Lopez

03:55
18:00 

Bryan Coquard parvient à éviter le hors délais : 150e à 35'45" (couperet fixé à 37'36"). En revanche, son coéquipier Jens Debusschere, qui l'avait attendu en début d'étape, risque de ne pas y arriver.

17:53 

Bryan Coquard se bat pour terminer dans les délais.

17:44

Les délais sont de 37'36". Après 23'33", seuls 43 coureurs en avaient terminé.

17:43

Un seul maillot change d'épaules : le maillot à pois. Tadej Pogacar (UAE Emirates, 1er avec 66 pts) prend la tête du classement du meilleur grimpeur à Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale, 4e avec 36 pts), qui l'occupait depuis le soir de la 2e étape.

17:40 

Arrivée de Thibaut PInot, 16 minutes avant le couperet du hors délais.

17:35 

Julian Alaphilippe arrive seulement maintenant, à 200 mètres de la ligne, avec 17 minutes de retard sur Miguel Angel Lopez. Il reste 20 minutes aux coureurs pour arriver dans les délais. Ce pourrait être difficile pour Bryan Coquard, notamment.

17:26

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL MIS À JOUR :

1. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma)

2. Tadej POGACAR (UAE Emirates), à 57"

3. Miguel Angel LOPEZ (Astana, +1), à 1'26"

4. Richie PORTE (Trek - Segafredo, +1), à 3'05"

5. Adam YATES (Mitchelton-Scott), à 3'14"

6. Rigoberto URAN (EF Pro Cycling, -3), à 3'24"

7. Mikel LANDA (Bahrain-McLaren), à 3'27"

8. Enric MAS (Movistar), à 4'18"

9. Tom DUMOULIN (Jumbo-Visma), à 7'23"

10. Alejandro VALVERDE (Movistar, +2), à 9'31"

11. Guillaume MARTIN (Cofidis), à 10'35"

17:22 

Richard Carapaz, auteur d'une échappée au long cours, et Alejandro Valverde arrivent avec un peu moins de 3 minutes de retard sur Miguel Angel Lopez. Guillaume Martin, coupe la ligne en 14e position, à 3'59".

17:20

Juste après Sepp Kuss, Richie Porte en termine à 1'01" de Lopez. Enric Mas à 1'12". Mikel Landa à 1'20", avec Adam Yates. Rigoberto Uran perd gros, avec près de 2 minutes de débours (1'59"). Tom Dumoulin, à 2'13", complète le Top 10 du jour.

17:19

Primoz Roglic coupe la ligne 15" derrière Miguel Angel Lopez. Tadej Pogacar a explosé dans les 200 derniers mètres. Il concède 30" au lauréat du jour.

FINISH

Miguel Angel Lopez s'impose. Le Colombien de la formation Astana décroche son premier succès sur le Tour de France, dès sa première participation. Derrière, le duel est très serré entre Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (UAE Emirates)... Roglic prend le dessus.

Miguel Angel Lopez Moreno of Colombia and Astana Pro Team / Celebration / Col de la Loze (2304m) / Public / Fans / during the 107th Tour de France 2020, Stage 17 a 170km stage from Grenoble to Méribel - Col de la Loze
300 M

18" d'avance pour Lopez sur Roglic.

500 M 

Lopez ne faiblit pas, à 500 mètres de l'arrivée.

800 M 

Roglic a repris un peu de marge sur Pogacar. Quel duel à distance, l'écart varie entre 5 et 10 secondes.

DERNIER KM

Miguel Angel Lopez fait forte impression sous la flamme rouge. Il a une quinzaine de secondes d'avance sur Primoz Roglic, qui plafonne. Tadej Pogacar est cinq secondes plus loin.

1,2 km 

Pogacar se rapproche de Roglic ! Lopez a 13" d'avance sur le maillot jaune, 18" sur le maillot blanc.

1,6 km 

Miguel Angel Lopez (Astana) a 40 mètres d'avance sur Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Qui a peu ou prou la même marge sur Tadej Pogacar (UAE Emirates).

1,7 km 

Roglic part, seul, à la poursuite de Lopez. Kuss voit Pogacar revenir sur lui.

1,8 km 

Lopez a 8 secondes d'avance sur Kuss et Roglic, 12 sur Pogacar, 20 sur Porte et 50 sur Uran.

2,2 km 

Pogacar a perdu un mètre. Puis deux. Le duo de la Jumbo-Visma s'en va à la poursuite de Lopez !

2,4 km 

Miguel Angel Lopez est seul en tête. Sepp Kuss se retourne et semble attendre Primoz Roglic, qui passe à l'attaque ! Tadej Pogacar lui répond.

2,5 km 

10 secondes d'avance pour Lopez, qui a Kuss dans la roue. Pogacar s'accroche dans le sillage de Roglic. Porte perd quelques mètres.

2,6 km 

Miguel Angel Lopez et Sepp Kuss sont en tête, avec 5 secondes d'avance sur le trio Roglic-Pogacar-Porte.

2,8 km 

Roglic laisse partir Kuss ! Et Lopez y va. Les deux Slovènes se marquent, alors que Lopez et Kuss sont en tête.

3 km

Sepp Kuss passe un relais, pour Primoz Roglic. Il reprend Richard Carapaz. Seuls Miguel Angel Lopez, Tadej Pogacar et Richie Porte parviennent à suivre.

3,3 km 

Richie Porte recolle, avec un temps de retard. Ils sont 5 à 13" de Carapaz : Kuss, Roglic, Pogacar, Lopez et Porte. Quant à lui, Mas n'a qu'une trentaine de mètres de retard.

3,5 km 

Attaque de Miguel Angel Lopez ! Tadej Pogacar parvient à lui répondre. Primoz Roglic et Sepp Kuss également.

3,6 km

Ils sont six 20 secondes de Carapaz : Lopez, Pogacar, Roglic, Kuss, Porte, Mas.

3,7 km

Mikel Landa perd du terrain ! Alors qu'il a fait rouler son équipe depuis le Col de la Madeleine. Tom Dumoulin et Rigoberto Uran sont aussi lâchés.

3,9 km

Valverde et Caruso sont distancés.

4 km

David de la Cruz donne tout pour passer un gros relais, avec Tadej Pogacar (UAE Emirates) dans la roue. Le dauphin de Primoz Roglic (Jumbo-Visma) va-t-il bientôt accélérer ?

4 km 

Richard Carapaz s'attaque aux pentes les plus abruptes de ce Col de la Loze.

4,3 km

L'écart est stable : toujours 43" de marge pour Carapaz.

4,4 km 

Pogacar recule, il est dans la deuxième partie du groupe des ténors.

4,5 km

Guillaume Martin est pointé à 45" du groupe maillot jaune.

5 km 

David de la Cruz, équipier de Pogacar, et Adam Yates, ferment la marche dans le groupe des favoris.

5 km 

Tom Dumoulin se porte à la hauteur de Damiano Caruso. Le Néerlandais paraît facile.

5,5 km

Damiano Caruso ne met en difficulté personne, parmi les favoris. Richard Carapaz en profite pour reprendre le large : 40".

6 km

Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) augmente son avance : 25".

6 km 

13 coureurs dans le groupe maillot jaune, qui n'a plus Van Aert en protection. Mais Dumoulin et Kuss sont toujours là.

6,5 km

Carapaz fait jeu égal avec Caruso : 18".

7 km 

Changement de direction, le groupe des favoris emprunte la piste cyclable qui va le mener au sommet. Bilbao s'écarte et Caruso prend le relais, toujours pour la Bahrain-McLaren de Landa.

7,2 km 

Alejandro Valverde s'accroche, en queue du groupe des favoris. 12e à 6'52", il pourrait doubler Nairo Quintana et Guillaume Martin pour intégrer le Top 10.

7,5 km

L'écart de 15-20 secondes est maintenu par Carapaz, qui semble monter en puissance dans ce Tour de France qu'il n'était pas censé disputer.

8,5 km

Guillaume Martin (Cofidis) est distancé par le groupe des favoris, toujours sous l'impulsion de Pello Bilbao (Bahrain-McLaren).

8,5 km 

Quel travail de la part de Bilbao. Une quinzaine de coureurs, seulement, parvient à résister. Devant, Carapaz conserve 15" d'avance. G. Izagirre est repris.

9 km 

Richard Carapaz fait sauter Gorka Izagirre. Dans le peloton, 20" derrière lui, c'est Kenny Elissonde qui perd le contact. Guillaume Martin fait quant à lui l'élastique.

9,5 km

George Bennett est lâché. Il reste Wout van Aert, Sepp Kuss et Tom Dumoulin au soutien du leader de la course, Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Pello Bilbao (Bahrain-McLaren), à l'ouvrage depuis quatre kilomètres, semble jeter ses dernières forces dans la bataille.

10 km

Encore 10 bornes de montée : Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) et Gorka Izagirre (Astana) ont 35 secondes d'avance sur un groupe d'une vingtaine d'hommes, mené par Pello Bilbao (Bahrain-McLaren). Seul membre du Top 10 à manquer à l'appel : Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), en perdition depuis le Col de la Madeleine.

10,5 km 

Wout van Aert a l'air très facile, parmi les premières positions du groupe des cadors, que Julian Alaphilippe ne peut pas suivre.

11 km 

Bilbao semble en grande forme. Beaucoup de coureurs ont du mal à suivre son rythme... Mais la Jumbo-Visma reste très, très solide dans le sillage de la Bahrain-McLaren. Roglic a encore quatre hommes à ses côtés, Landa n'en a plus que deux.

11,7 km

Alaphilippe est repris. Madouas distancé.

12 km 

Valentin Madouas ferme la marche dans le peloton maillot jaune qui ne compte plus qu'une vingtaine d'hommes.

12,6 km 

Julian Alaphilippe n'en peut plus. Il laisse filer le duo de tête (Carapaz-G.Izagirre), qui n'a plus qu'un maigre pécule vis-à-vis de ce qu'il reste du peloton (51").

12,8 km 

Carapaz se dresse sur les pédales. G. Izagirre parvient à le suivre mais Alaphilippe montre ses premiers signes de faiblesse.

13 km

Plus qu'une minute d'avance pour les trois hommes de tête.

13,4 km 

Carlos Verona ne peut pas suivre. Hugh Carthy, dernier équipier de Rigoberto Uran, lâche à son tour. Le relais de Pello Bilbao fait mal.

13,5 km

Bilbao est plus saignant que Poels. Barguil et Fraile font les frais de son relais appuyé. Au tour de Gesink de craquer.

13,8 km 

Poels se place sur le côté gauche de la route. Son relais est terminé. Ils sont maintenant 25 à chasser le trio de tête. C'est au tour de Bilbao de faire le boulot pour Landa.

14 km

1'32" : l'écart décroît.

15 km 

Ils sont 26 dans le groupe maillot jaune. Parmi les candidats à un bon classement général, Guillaume Martin et Adam Yates sont esseulés. Les autres ont tous au moins un équipier.

16 km 

Richard Carapaz effectue la majeure partie du travail, sur un rythme régulier. Tandis que Julian Alaphilippe effectue quelques relances. Gorka Izagirre ne semble pas avoir du mal à suivre. 1'48" de retard pour le groupe des favoris, toujours sous la conduite de Wout Poels.

16,5 km

Le trio de tête ne pioche pas : 1'52" d'avance. Mais le plus dur reste à faire.

17 km 

Wout Poels n'essore pas le groupe maillot jaune. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a toujours cinq hommes à ses côtés. Tadej Pogacar (UAE Emirates) a deux équipiers, dont un mal placé. Miguel Angel Lopez (Astana) conserve notamment Omar Fraile en soutien, Rigoberto Uran (EF Pro Cycling) jouit de la présence d'Hugh Carthy. Richie Porte (Trek - Segafredo) peut compter sur Kenny Elissonde. Il y a trois coureurs de la Movistar (Mas, Valverde, Verona) etc.

17,5 km 

L'écart oscille entre 2'00" et 2'10". Alaphilippe, Carapaz et G. Izagirre continue de collaborer.

17,5 km

Et pendant ce temps-là... Arnaud Démare a remporté la 2e étape du Tour du Luxembourg, ce mercredi à Hesperange.

Vidéo - Et de 10 pour Démare ! La moisson continue pour le champion de France

04:01
18 km 

Wout Poels prend le relais de Matej Mohoric, qui laisse filer le groupe des favoris après en avoir dicté le rythme pendant de nombreux kilomètres. En queue de ce "peloton", Michael Gogl semble en sursis.

18,5 km

Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) est distancé du groupe maillot jaune, qui compte moins de 30 coureurs. Il ne portera plus le maillot à pois ce soir, à condition que Tadej Pogacar termine l'étape.

18,5 km 

En tête de peloton, Landa a toujours quatre hommes (Mohoric, Poels, Bilbao, Caruso). L'écart est stabilisé (2'10").

19 km 

Carapaz revient dans la roue d'Alaphilippe, G. Izagirre également. Le rythme est élevé à l'avant. 2'16" de marge sur un peloton, où le calme règne avant la tempête.

19 km

Accélération de Julian Alaphilippe. Richard Carapaz répond au train. Gorka Izagirre lui emboîte le pas.

19,5 km 

L'écart continue de croître : 2'14". Le trio de tête doit profiter de cette phase de temporisation et le fait pour l'instant à merveille.

20 km

2'02" : G. Izagirre, Alaphilippe et Carapaz montent plus vite que Mohoric, Poels and co.

20,5 km

Mads Pedersen se gare pour de bon.

20,5 km 

La Bahrain-McLaren temporise au pied. Dan Martin et Lennard Kämna, qui ont passé la journée à l'avant, sont les premiers à perdre le contact.

21,5 km 

C'est parti pour l'ascension finale. L'échappée l'aborde avec 1'51" d'avance sur le groupe maillot jaune.

23 km

Plus que 2 km avant la redoutée et inédite ascension du Col de la Loze (21,5 km à 7,8%). Une montée dont le final, notamment, devrait faire d'énormes dégats.

Vidéo - 2304m d'altitude, passage à 24%, 5 derniers km effrayants : Le profil du col de la Loze

00:55
24 km 

On s'entend bien, à l'avant. Personne ne saute de relais.

25 km

Matej Mohoric, pour Mikel Landa, poursuit son effort. L'écart n'est plus que de 2'13".

26 km

RAPPEL DE LA SITUATION DE COURSE :

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) et Gorka Izagirre (Astana) sont en tête depuis 115 km. Ils étaient accompagnés de Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe, distancé dans l'ascension du Col de la Madeleine) et Dan Martin (Israel Start-Up Nation, lâché dans la descente).

A cinq bornes du pied de la montée finale, ils comptent 2'20" d'avance sur un groupe maillot jaune composé de 33 hommes, emmené par la Bahrain-McLaren de Mikel Landa et au sein duquel manque un seul membre du Top 10 : Nairo Quintana (Arkéa-Samsic).

Bryan Coquard (B and B Hotels - Vital Concept) et son coéquipier Jens Debusschere sont quant à eux les deux coureurs les plus menacés par une mise hors délais. Ils ont 20 minutes de retard sur la tête de course, 8 sur le gruppetto.

Julian Alaphilippe lors de la 12e étape.
30 km

2'28" : l'écart diminue sous l'impulsion de Mohoric (Bahrain-McLaren).

33 km

Mieux classé parmi le contingent français, Guillaume Martin (Cofidis, 11e) est seul, dans le groupe maillot jaune qui compte 33 coureurs. Dont Dan Martin (Israel Start-Up Nation), repris au pied de la descente.

33 km

L'échappée est dans une courte vallée, à un peu plus de dix bornes du pied de l'ascension finale : le Col de la Loze (21,5 km à 7,8% - Hors catégorie). Le peloton est à 2'42".

35 km

Hugo Hofstetter (26 ans) participe à son premier Grand Tour. Il espère voir les Champs.

Vidéo - Hofstetter sur le hors-délais : "Oui, ça fait peur aujourd'hui"

02:20
38 km 

L'avance des hommes de tête a doublé depuis le sommet du Col de la Madeleine. Derrière, Mohoric a du mal à ne pas lâcher ses équipiers. 2'40" de marge pour Alaphilippe, Carapaz et G. Izagirre.

40 km

Bryan Coquard est pointé à 20 minutes de la tête de course, à 8 minutes du gruppetto. Il est accompagné de Jens Debusschere.

42 km 

La stratégie de l'écrémage est devenue la plus prisée en cyclisme. Kenny Elissonde nous en parlait au départ. Et Bahrain-McLaren la met en place depuis le pied du Col de la Madeleine.

Vidéo - Elissonde : "Le vélo a pris une tournure défensive"

01:15
43 km  

Michael Gogl et Benoît Cosnefroy font aussi leur retour dans le groupe maillot jaune, qui navigue à 2'30" de la tête de course.

45 km 

Retour de... Mads Pedersen dans le peloton. C'est pourtant un grand descendeur, en la personne de Matej Mohoric, qui dicte le rythme. Mais le Slovène ne cherche pas à mettre qui que ce soit en difficulté.

47 km

Retour de Carapaz en tête. G. Izagirre, Alaphilippe et lui reprennent leur collaboration pour faire croître leur avance (2'26").

48 km 

40 secondes de gagnées par Alahpilippe depuis le sommet de la Madeleine. Il a 2'03" de marge sur le groupe des favoris. G. Izagirre fait le forcing pour revenir dans sa roue. Carapaz est un peu plus loin.

50 km 

Julian Alaphilippe fait la descente. Il a pris quelques encablures d'avance sur le duo G. Izagirre - Carapaz. Dan Martin est déjà pointé à 50", le peloton à 2 minutes. Kämna, ex-membre de l'échappée qui avait été dépassé par ce groupe de favoris, le réintègre.

50 km

CLASSEMENT DU MEILLEUR GRIMPEUR MIS À JOUR :

1. Tadej Pogacar (UAE Emirates) : 42 pts (+8)

2. Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondial) : 36 pts

3. Pierre Rolland (B and B Hotels - Vital Concept) : 36 pts

4. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) : 33 pts

5. Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) : 32 pts (+20)

55 km

Dan Martin est distancé par ses trois compagnons d'échappée, dans la descente de la Madeleine. Ils font le forcing pour reprendre de la marge sur le groupe maillot jaune, qui descend plus prudemment (+1'46").

62,5 km

SOMMET DU COL DE LA MADELEINE :

Richard Carapaz inscrit 20 points, en franchissant en tête le Col de la Madeleine. Julian Alaphilippe, doublé dans les derniers mètres par le tenant du titre du Giro, empoche 15 points. Suivent Dan Martin (3e, 12 pts) et Gorka Izagirre (4e, 10 pts).

1'23" derrière, Tadej Pogacar passe en tête du peloton (5e) et inscrit 8 unités. Il prend ainsi les commandes du classement du meilleur grimpeur. Valentin Madouas (6e, 6 pts), Damiano Caruso (7e, 4 pts), Wout Poels (8e, 2 pts) marquent aussi des points.

63 km 

Wout van Aert, tranquille, prend quelques mètres d'avance sur le peloton pour se saisir d'un bidon. La Jumbo-Visma n'a "perdu" que Amund Jansen et Tony Martin.

63 km 

L'échappée est dans le dernier kilomètre d'ascension, au sein du Col de la Madeleine.

63,5 km 

La Bahrain-McLaren continue son opération de grande envergure mais n'arrive pas à faire mal aux ténors. C'est le statu quo dans le groupe maillot jaune.

64 km

4 coureurs à l'avant : Alaphilippe, D. Martin, G. Izagirre et Carapaz / 28 coureurs dans le groupe maillot jaune, emmené par la Bahrain-McLaren à 1'56".

64,5 km 

Kämna, Polanc, Barguil et Madouas sont à l'arrière du peloton, au sein duquel Mohoric semble avoir terminé son travail.

65 km

Lennard Kämna, lauréat de la 16e étape hier et présent dans l'échappée aujourd'hui, se fait reprendre par le peloton. 2 minutes d'avance, encore, pour Alaphilippe, Carapaz, G. Izagirre et D. Martin.

65,5 km 

Harold Tejada (Astana) s'écarte et laisse filer les favoris. Valentin Madouas (Groupama-FDJ) ferme la marche, dans le groupe des cadors. Rigoberto Uran (EF Pro Cycling) et Guillaume Martin (Cofidis) sont mal placés.

66 km

Cosnefroy se bat, seul, une minute derrière le peloton.

66,5 km  

Mohoric relaie Poels, à cinq kilomètres du pinacle de la Madeleine.

67 km

Mads Pedersen perd le contact avec le peloton. Mais c'était déjà une performance pour le champion du monde - qui ne défendra pas son titre la semaine prochaine -, d'être encore en son sein.

67,5 km 

"J'aimerais être comme avant, continuer à attaquer et faire le spectacle, mais ici, le niveau est très élevé" dixit Miguel Angel Lopez.

68 km

Julian Alaphilippe, Richard Carapaz, Gorka Izagirre et Dan Martin n'ont plus que 2'46" d'avance, à 5,5 km du sommet du Col de la Madeleine.

Julian Alaphilippe dans l'échappée sur la 17e étape du Tour 2020
68 km

Lennard Kämna est pointé à 53" du quatuor de tête (D. Martin, Alaphilippe, Carapaz, G. Izagirre).

69 km  

Roglic est encore entouré de cinq équipiers (Van Aert, Gesink, G. Bennett, Kus et Dumoulin). Le tour de force de la Bahrain-McLaren fait l'écrémage parmi les autres formations et réduit l'avance de l'échappée (3 minutes).

69,5 km

3'12" : Poels continue son travail de sape.

70 km  

Ils sont 32 dans le groupe maillot jaune, toujours cornaqué par la Bahrain-McLaren pour Mikel Landa.

70 km

Cosnefroy explose pour de bon cette fois. Il est "à l'arrêt".

70,5 km 

Dan Martin est celui qui se montre le plus, à l'avant. Julian Alaphilippe, Richard Carapaz et Gorka Izagirre parviennent à suivre son rythme soutenu. Lennard Kämna, quant à lui, a nettement perdu le contact.

71 km

Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) accuse 2'30" de retard sur le groupe maillot jaune. Le 10e du classement général (à 5'43") risque de dégringoler. Guillaume Martin (Cofidis, 11e à 6'45") pourrait en profiter.

72 km 

Sonny Colbrelli se gare et Wout Poels prend le relais. Le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, tombé dès le premier jour de course, semble s'être refait la cerise. Benoît Cosnefroy et Valentin Madouas sont au rupteur, dans ce groupe d'une trentaine de coureurs.

73 km

7 minutes de retard sur la tête de course pour l'autobus, à l'avant duquel la Deceuninck-Quick Step du maillot vert, Sam Bennett, dicte le tempo.

73 km 

Mads Pedersen se "dépouille" pour Richie Porte. Le champion du monde est encore là, dans la première partie du peloton.

73 km 

G. Izagirre fait l'élastique, dans la roue de Carapaz. D. Martin et Alaphilippe semblent plus à l'aise.

73,5 km 

Plus que 3'42" d'avance pour le quatuor de tête, à 11 km du sommet de la Madeleine, sur un peloton d'une quarantaine d'hommes.

74 km

Cosnefroy s'accroche pour revenir dans le groupe maillot jaune. C'est fait.

74 km 

La Bahrain-McLaren est organisée ainsi : Colbrelli-Poels-Mohoric-Caruso sont en tête de peloton. Un peu plus loin, Bilbao est en protection de Landa. Le "sprinteur" italien fait fort. Il n'y a plus qu'une cinquantaine d'hommes dans le groupe maillot jaune. Soler est limite, en queue de groupe. Lutsenko et Sivakov aussi.

75 km

Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe) perd quelques mètres, à l'avant. Il accuse sans doute le coup après sa victoire d'hier et la perte d'influx nerveux inhérente à ce premier succès sur le Tour.

75,5 km

Benoît Cosnefroy lâché par le peloton.

75,5 km 

Sonny Colbrelli roule en tête de peloton, devant Wout Poels et Matej Mohoric. La Bahrain-McLaren poursuit son forcing et le peloton s'amaigrit. Pierre Rolland et Maximilian Schachmann lâchent prise.

76 km 

Cela ne s'arrange pas pour Nairo Quintana. Le leader d'Arkéa-Samsic perd le contact avec le peloton. Il est dans un groupe avec Daniel Oss.

76,5 km

Sous l'impulsion de la Bahrain-McLaren, le peloton a déjà repris une minute à l'échappée, qui ne compte plus que 4'48" de marge.

77 km

Les sprinteurs lâchés : Coquard, Greipel, Bol, S. Bennett avec plusieurs équipiers. Ils sont une quinzaine dans ce groupe de coureurs distancés.

77 km 

Le soleil tape fort : 26°C. Beaucoup de coureurs s'arrosent.

77,5 km 

Bahrain-McLaren prend les commandes du peloton, pour Mikel Landa (7e, à 2'16" du maillot jaune).

78 km

Les hommes de tête ont roulé à 46 km/h, en moyenne, depuis le début de l'étape.

78 km 

Rythme relativement soutenu dans l'échappée, qui reste compacte.

78 km 

Sam Bennett et Caleb Ewan sont en queue de peloton. Le gruppetto ne devrait pas tarder à se former.

79 km

Le pied de la Madeleine est la partie la plus pentue (4 km à +/- 10%), par ce versant. Mais cette ascension est globalement régulière à +/- 8%.

80 km

C'est parti pour le Col de la Madeleine (17,1 km à 8,4% - Hors catégorie). L'échappée l'entame avec 6 minutes de marge.

82 km

Ravito pour le peloton.

83 km 

Les relais passent bien, à l'avant.

85 km

L'échappée n'est plus qu'à 5 km de la première (immense) ascension répertoriée du jour : le Col de la Madeleine. Le peloton est pointé à 5'51".

86 km

Pierre Rolland maillot à pois à Paris ? Il a tenté de prendre l'échappée tout à l'heure, sans succès.

Vidéo - Rolland sur le maillot à pois : "Il va falloir un beau concours de circonstances"

01:54
87 km

5'20" : écart stable.

88 km

Le classement des hommes à l'avant :

Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) : 14e à 17'23"

Gorka Izagirre (Astana) : 22e à 1h02'08"

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) : 32e à 1h24'01"

Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe) : 35e à 1h32'06"

Dan Martin (Israel Start-Up Nation) : 38e à 1h35'49"

90 km

Le terrible final du jour.

Vidéo - 2304m d'altitude, passage à 24%, 5 derniers km effrayants : Le profil du col de la Loze

00:55
94 km

On ne prend pas le moindre risque en l'annonçant : le lauréat du jour n'aura pas le même gabarit que Teddy Riner.

95 km

Le peloton est étiré. La Jumbo-Visma contrôle (5'18").

98 km

Julian Alaphilippe, quatre fois dans le Top 10 dont une fois victorieux sur ce Tour de France, est à l'avant aujourd'hui.

Julian Alaphilippe lors de la 16e étape
99 km

Thibaut Pinot n'était pas très confiant, au départ à Grenoble. Il ne figure pas dans l'échappée.

Vidéo - Pinot : "A moins d'un petit miracle, ce sera compliqué pour moi"

01:14
100 km

Amund Jansen et Tony Martin dictent le rythme du peloton. Le groupe de tête compte 5 minutes d'avance, à 20 bornes du pied du Col de la Madeleine (17,1 km à 8,4% - Hors catégorie).

105 km

Jumbo-Visma ne laisse pas (totalement) filer, avec notamment Tony Martin en tête de peloton : 4'41" de marge pour le quintet de tête.

106 km

Trois coureurs parmi les cinq de devant étaient déjà membres de l'échappée lors de l'étape de la veille. Dont le vainqueur de l'étape en question, Lennard Kämna (vidéo). Les deux autres sont son dauphin, Richard Carapaz, et Julian Alaphilippe (10e, hier).

Vidéo - En mode rouleau-compresseur, Kämna les a tous essorés : son arrivée en vidéo

02:52
108 km

CLASSEMENT PAR POINTS MIS À JOUR :

1. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) : 278 pts (+9)

2. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) : 231 pts (+7)

3. Matteo Trentin (CCC Team) : 218 pts (+6)

110 km

4'19" : l'écart croît progressivement.

115 km

Les difficultés répertoriées du jour :

Km 107,5 : Col de la Madeleine (17,1 km à 8,4%) – Hors catégorie

Km 170 : Col de la Loze (21,5 km à 7,8%) – Hors catégorie

120 km

POINT SUR L'ÉTAPE :

L'échappée composée de Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe), Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) et Gorka Izagirre (Astana) s'est formée "à la pédale" dans une ascension non-répertoriée. Elle creuse l'écart : 3'47".

Daryl Impey (Mitchelton-Scott), sorti à contretemps, se fait reprendre par le peloton, au sein duquel il n'y a plus de lâchés, Andre Greipel (Israel Start-Up Nation) et Caleb Ewan (Lotto Soudal) étant annoncés de retour. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) a quant à lui réalisé une bonne opération dans l'optique de la sauvegarde de son maillot vert.

124 km

SPRINT INTERMÉDIAIRE DE LA ROCHETTE :

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) passe en tête, tandis que le sprint du peloton est dominé par son coéquipier, le maillot vert Sam Bennett.

1. Julian Alaphilippe empoche 20 points.

2. Dan Martin : 17 pts

3. G. Izagirre : 15 pts

4. Kämna : 13 pts

5. Carapaz : 11 pts

6. Impey : 10 pts

7. S. Bennett : 9 pts

8. Morkov : 8 pts

9. Sagan : 7 pts

10. Trentin : 6 pts

11. Coquard : 5 pts

12. Van Avermaet : 4 pts

13. Pöstlberger : 3 pts

14. Devenyns : 2 pts

15. Asgreen : 1 pt

125 km  

Thomas De Gendt se laisse décrocher pour faciliter le retour de Caleb Ewan dans le peloton.

126 km 

Impey, en chasse patate à 40 secondes, semble ne plus y croire.

127 km

Caleb Ewan est pointé à une minute du peloton. Andre Greipel, quant à lui, avait été distancé plus tôt que l'Australien.

128 km 

Impey à 32", le peloton à 2 minutes.

130 km  

1 minute d'avance : c'est parti pour les cinq coureurs de tête. Daryl Impey est intercalé.

130 km 

Peter Sagan et Sam Bennett sont bien placés à l'avant d'un peloton qui roule "piano".

131,5 km

20" de retard pour Impey. Le peloton se relève (+38").

133,5 km

Daryl Impey attaque, depuis le peloton, à 10 km du sprint intermédiaire. La Jumbo-Visma est en place, prête à laisser l'écart croître si les offensives cessent.

134 km

La tête de course en a terminé avec cette longue côte non répertoriée. 23 secondes d'avance, seulement : certaines équipes ont l'ambition d'être à l'avant et n'y sont pas.

135 km

Le mieux classé, au sein de l'échappée : Richard Carapaz (INEOS Grenadiers, 14e à 17'23").

136 km  

Pierre Rolland est remuant en tête de peloton. Le quintet de tête n'a toujours qu'une trentaine de secondes d'avance.

136 km

Final vertigineux en perspective...

Vidéo - Barguil : "Le Col de la Loze ? Le Mur de Huy sur... trop longtemps !"

00:55
137,5 km 

Il ne reste plus qu'un coureur intercalé : Van Baarle. En tête de peloton, Sagan, Trentin et S. Bennett se marquent.

138 km 

La Cofidis roule dans le peloton. Le maillot vert, Sam Bennett, est bien placé.

138 km 

Dylan van Baarle sort du peloton. Il rejoint Valentin Madouas, qui saute dans sa roue. Les cinq hommes de tête ont 25" de marge.

139 km 

Soler se relève. Madouas insiste. Martinez hésite. Ce groupe de contre est à portée de fusil du peloton.

139 km 

24 secondes d'avance pour le quintet de tête, qui est sur un faux plat montant. Cette portion montante fait mal.

140 km 

Le trio d'intercalés est composé de Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling) et Marc Soler (Movistar).

141 km 

Ils sont cinq devant : D. Martin, Carapaz, G. Izagirre, Alaphilippe, Kämna. Il y a un trio en contre, avec notamment Madouas.

141,5 km

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Dan Martin (Israel Start-Up Nation) passent à l'attaque et rejoignent Gorka Izagirre (Astana) en tête de course. Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) y vont aussi. La passe d'armes d'hier entre Alaphilippe, Carapaz et Kämna reprend donc ce mercredi.

142 km  

L'échappée est reprise... G. Izagirre, qui y figurait, retente sa chance.

142 km 

Andre Greipel (Israel Start-Up Nation) est distancé par le peloton.

142 km 

Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling) cherche à profiter de ces quelques kilomètres en portion montante pour intégrer l'échappée.

143 km 

Marc Soler (Movistar) essaie de faire le jump avec l'échappée.Hugo Houle et Benoît Cosnefroy essaient aussi.

144 km 

Derrière, Movistar roule. Et Herrada part en contre, au pied d'une difficulté non répertoriée.

146 km

21 coureurs à l'avant, avec 20" d'avance sur le peloton. Julian Alaphilippe, notamment, est à l'avant.

147 km 

De Gendt est repris par le groupe de contre, qui a fait le break.

148 km 

20 secondes d'avance pour De Gendt sur le peloton, juste devant lequel un groupe de 15-20 coureurs essaie de sortir, avec GVA, Alaphilippe, Rowe, Carapaz, Politt, Naesen etc.

150 km 

Julian Alaphilippe se dresse sur les pédales pour intégrer un groupe de contre, avec Greg Van Avermaet, Nils Politt, Oliver Naesen et Richard Carapaz, notamment.

151 km 

Au tour d'un coureur de la Mitchelton-Scott de contrer, derrière De Gendt, qui compte 15" d'avance sur le peloton.

152 km 

Du renfort pour Madouas, avec un Cofidis, semble-t-il Périchon. Les deux hommes ont dix secondes de retard sur De Gendt. Ils vont se faire avaler par le peloton.

152,5 km 

Madouas plafonne, cent mètres derrière De Gendt, qui relance. Le Belge roule très fort.

153 km 

Thomas De Gendt serre les dents. Il s'emploie. Valentin Madouas le prend en chasse.

154 km

Thomas De Gendt, énième essai ! Le baroudeur belge de la Lotto Soudal, cette fois, n'est suivi par personne.

154 km

Cosnefroy essaie encore de sortir du peloton.

155 km 

Asgreen était aussi dans ce coup, qui n'est pas parti.

156 km  

Bol est avalé par le peloton. Six coureurs attaquent, dont Cosnefroy, De Gendt, Neilands et deux coureurs de la formation INEOS Grenadiers.

157 km 

Pendant que Sagan galère à l'arrière... Trentin passe à l'attaque. Il est surveillé par S. Bennett, qui semble se demander où est le Slovaque. Bol a toujours une cinquantaine de mètres de marge.

158 km

Sagan a tout de même dû s'arrêter, à la suite de son problème mécanique. Il est dans la file des voitures pour réintégrer le peloton.

159 km  

Cees Bol ne gagnera pas aujourd'hui. Mais il cherche à prendre de l'avance sur le gruppetto.

160 km 

Petit incident mécanique pour Peter Sagan, qui semble parvenir à le régler sans même mettre pied à terre.

160 km

Benoît Cosnefroy, maillot à pois, est parmi les premières positions d'un peloton mené par Thomas De Gendt, qui ne parvient pas à générer de cassure.

162 km 

De Gendt en remet une.

162,5 km 

Le coureur de la formation INEOS Grenadiers n'insiste pas. Mais il garde 50 mètres d'avance sur la meute.

163 km  

Dylan van Baarle a pris quelques mètres d'avance.

164 km 

Nairo Quintana est en queue de peloton.

164 km  

INEOS Grenadiers tente un coup : Kwiatkowski, Van Baarle et Carapaz se montrent en tête de peloton.

165 km 

Regroupement... et nouvelle accélération, assis, de De Gendt.

167 km 

Un groupe d'une vingtaine d'hommes ouvre la route. De Gendt, Sagan, S. Bennett et Trentin en sont notamment.

168 km

La lutte pour le maillot vert fait rage : Matteo Trentin fait le jump avec le groupe de tête. Peter Sagan le prend en chasse et Sam Bennett saute dans la roue du Slovaque.

169 km 

Un coureur de la B and B Hotels - Vital Concept assure le rythme en tête de peloton derrière le trio de tête, semble-t-il Cyril Gautier. Pierre Rolland a peut-être des ambitions aujourd'hui.

169,5 km

Thomas De Gendt et Krists Neilands prennent quelques mètres d'avance dans ce faux plat, dès le départ. Pierre-Luc Périchon les suit.

12:29

C'est parti pour la 17e étape du Tour de France, dont le départ réel vient d'être donné. 170 bornes à accomplir pour les coureurs.

12:26 

Pierre Rolland est aussi bien placé. Au contraire de Julian Alaphilippe, situé en queue de peloton à un kilomètre du départ réel.

12:26 

Thomas De Gendt et Krists Neilands sont en première ligne. Deux candidats à l'échappée ? Coup d'envoi dans 2 km.

12:22

Après 24 km de course, il y a une portion montante d'une dizaine de bornes. De quoi faire bouger les choses dans la course au maillot vert (sprint intermédiaire km 45,5) ?

12:17

Stefan Küng ne terminera pas le Tour, en prévision du chrono des Mondiaux.

12:15 

Départ fictif : c'est parti pour un peu plus de six bornes de défilé, dans les rues de Grenoble, pour les 152 coureurs encore en lice.

12:14

Mathieu Burgaudeau (Total Direct Energie) envisage à notre micro une "grosse baston en début d'étape pour prendre l'échappée".

Vidéo - Burgaudeau : "Les sept derniers kilomètres de la Loze sont terribles"

01:32
12:04

Les pentes du Col de la Loze vont-elles rebattre les cartes ?

Vidéo - Le Col de la Loze, ça promet !

01:12
12:02

Deux cols aujourd'hui. Seulement ? Oui, mais deux cols Hors catégorie. Dans la course aux pois, le Col de la Loze sera sans doute désicif (points doublés, soit 40 unités au sommet).

11:53

"Pas trop de tactique" en perspective, selon Thibaut Pinot. Cela devrait surtout se jouer à la jambe dans le Col de la Loze.

11:51

Voici le profil de cette étape qui paraît redoutable.

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Madeleine - Loze, redoutable enchainement pour l'étape-reine

01:07
11:49 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 17e étape du Tour de France, longue de 170 km entre Grenoble et Méribel, avec une arrivée au sommet du Col de la Loze. Départ fictif à 12h15, départ réel prévu pour 12h30.

 

LE RÉSUMÉ VIDÉO DE LA 16E ÉTAPE :

Vidéo - Kamna trop fort, Alaphilippe trop juste, Roglic en contrôle : Le résumé de la 16e étape

04:14
 

LE TOP 15 AU CLASSEMENT GÉNÉRAL :

La bagarre pour le classement général, mise en stand-by hier, devrait reprendre aujourd’hui. Tadej Pogacar compte 40 secondes de retard sur son compatriote slovène, le maillot jaune Primoz Roglic. Derrière, la lutte pour le podium semble très ouverte.

1. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma)

2. Tadej POGACAR (UAE Emirates), à 40"

3. Rigoberto URAN (EF Pro Cycling), à 1'34"

4. Miguel Angel LOPEZ (Astana), à 1'45"

5. Adam YATES (Mitchelton-Scott), à 2'03''

6. Richie PORTE (Trek-Segafredo), à 2'13"

7. Mikel LANDA (Bahrain-McLaren), à 2'16''

8. Enric MAS (Movistar), à 3'15''

9. Tom DUMOULIN (Jumbo-Visma), à 5'19"

10. Nairo QUINTANA (Arkéa-Samsic), à 5'43''

11. Guillaume MARTIN (Cofidis), à 6'45"

12. Alejandro VALVERDE (Movistar), à 6'52''

13. Damiano CARUSO (Bahrain-McLaren), à 9'02''

14. Richard CARAPAZ (INEOS Grenadiers), à 17’23"

15. Warren BARGUIL (Arkéa-Samsic), à 18'16''

Primoz Roglic im Gelben Trikot (rechts) und Tadej Pogacar
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

Avec 23 points de pris hier (mardi), Matteo Trentin a réalisé une bonne opération au classement par points, qui est toujours dominé par Sam Bennett, devant Peter Sagan. La lutte pour le maillot vert animera, aujourd’hui encore, la première heure de course.

1. Sam BENNETT (Deceuninck-Quick Step) : 269 pts

2. Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe) : 224 pts

3. Matteo TRENTIN (CCC) : 212 pts

4. Bryan COQUARD (B and B Hotels - Vital Concept) : 166 pts

5. Caleb EWAN (Lotto-Soudal), 158 pts

Matteo Trentin (CCC) - Tour de France (Etape 15)
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES

Maillot blanc après 16 jours de course, Tadej Pogacar dispose d’une marge importante sur Enric Mas au classement des meilleurs jeunes. Valentin Madouas, 3e, regarde cela de très, très loin, à plus d’une heure.

1. Tadej POGACAR (UAE Emirates)

2. Enric MAS (Movistar), à 2'35''

3. Valentin MADOUAS (Groupama-FDJ), à 1h20'34''

4. Daniel Felipe MARTINEZ (EF Pro Cycling), à 1h23'51''

5. Lennard KÄMNA (Bora-Hansgrohe), à 1h31’26"

Tadej Pogacar - Tour de France 2020, stage 15 - Getty Images
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

Quinzième jour "à pois" pour Benoit Cosnefroy. Il a conservé le maillot de meilleur grimpeur hier, à l’issue de la 16e étape, malgré le retour de Pierre Rolland à sa hauteur. Ils sont pour l’instant départagés par le nombre de cols de 1re catégorie franchis en tête. Il y aura jusqu’à 60 points à prendre aujourd’hui, dans cette étape charnière pour ce classement.

1. Benoit COSNEFROY (AG2R La Mondiale), 36 pts

2. Pierre ROLLAND (B and B Hotels - Vital Concept - PHOTO) : 36 pts

3. Tadej POGACAR (UAE Emirates) : 34 pts

4. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma) : 33 pts

5. Nans PETERS (AG2R La Mondiale) : 32 pts

Pierre Rolland (B&B Hotels - Vital Concept), sur la 13e étape du Tour de France 2020
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR ÉQUIPES :

Avec deux coureurs régulièrement dans le groupe des favoris (Valverde, Mas) et des baroudeurs grimpeurs envoyés à l’avant tout aussi souvent (Soler, Verona…), Movistar survole le classement par équipes. La formation espagnole a plus d’une demi-heure d’avance sur son plus proche poursuivant.

1. Movistar

2. INEOS Grenadiers, à 35’37"

3. EF Pro Cycling, à 37’00"

4. Jumbo-Visma, à 37’36"

5. Bahrain-McLaren, à 1h00’57"

Movistar - Tour de France 2020 - Getty Images