01/09/20 - 13:30
Terminé
Sisteron - Orcieres-Merlette
0km
?km
Tour de France • Etape4
avant-match

Sisteron - Orcieres-Merlette

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 1 septembre 2020 et débute à 13:30. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
 

Merci d'avoir suivi cette 4e étape en notre compagnie ! Mercredi, les coureurs auront 183 kilomètres à couvrir entre Gap et Privas, une 5e étape promise aux sprinteurs. D'ici-là, bonne soirée sur Eurosport.fr !

 

LE RÉSUMÉ DE LA 4E ÉTAPE EN VIDÉO

Vidéo - Premier coup de semonce de Roglic : le résumé de la 4e étape

04:17
 

L'ARRIVÉE DE LA 4E ÉTAPE EN VIDÉO . Sans surprise, la journée s'est résumée à un sprint de côte au sommet d'Orcières-Merlette. Guillaume Martin a crânement tenté sa chance, mais Roglic était imprenable à jeu-là.

Vidéo - L'arrivée de la 4e étape : Roglic n'est pas encore à 100% ? Ça promet...

03:37
 

Benoit Cosnefroy (maillot à pois) et Peter Sagan (maillot vert) conservent chacun leur tunique de leader.

18:12

Tadej Pogacar est le nouveau leader du classement du meilleur jeune. Le désormais ex-porteur du maillot blanc Marc Hirschi a concédé 38'' ce mardi. Le dauphin de Pogacar est Bernal (+8'').

18:05

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL. Toujours en jaune, Alaphilippe garde ses 4'' d'avance sur Adam Yates. Mais la nouvelle menace se nomme Roglic, qui avec 10 secondes de bonifications revient à la 3e place du général à 7'' du Français.

1. Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)

2. A. Yates (Mitchelton-Scott), à 4''

3. Roglic (Jumbo-Visma), à 7''

4. Pogacar (UAE Emirates), à 11''

5. Martin (Cofidis), à 13''

6. Bernal (Ineos Grenadiers), à 17''

7. Dumoulin (Jumbo-Visma), à 17''

8. Chaves (Mitchelton-Scott), à 17''

9. Quintana (Arkéa-Samsic), à 17''

10. Lopez (Astana), à 17''

11. Mollema (Trek-Segafredo), à 17''

12. Bardet (AG2R La Mondiale), à 17''

13. Landa (Bahrain-McLaren), à 17''

14. Pinot (Groupama-FDJ), à 17''

15. Uran (EF), à 17''

16. Porte (Trek-Segafredo), à 17''

17. Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 26''

18. Mas (Movistar), à 26''

19. Valverde (Movistar), à 38''

20. Higuita (EF), à 45""

21. Carapaz (Ineos Grenadiers), à 45''

17:56

LE CLASSEMENT DE L'ÉTAPE.

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), les 160,5 km en 4 h 07'47''

2. Tadej Pogacar (UAE Emirates), m.t.

3. Guillaume Martin (Cofidis), m.t.

4. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), m.t.

5. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), m.t.

6. Miguel Angel Lopez (Astana), m.t.

7. Egan Bernal (Ineos), m.t.

8. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), m.t.

9. Mikel Landa (Bahrain-McLaren), m.t.

10. Adam Yates (Mitchelton-Scott), m.t.

11. Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), m.t.

12. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), m.t.

13. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), m.t.

14. Richie Porte (Trek-Segafredo), m.t.

15. Rigoberto Uran (EF), m.t.

16. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), m.t.

...

17. Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 9''

 

Les 16 premiers sont classés dans le même temps. Romain Bardet ferme le bon wagon. Au rayon des battus, Buchmann a perdu 9'', Valverde 21'', Carapaz et Felipe Martinez 28'', Rolland 57'' et Latour 1'05''.

17:45 

Thibaut Pinot, 8e de l'étape, s'est classé dans le même temps que le vainqueur Primoz Roglic. Idem pour Adam Yates, l'homme qui pouvait menacer Alaphilippe au général.

17:43

C'est Guillaume Martin qui semble avoir pris la 3e place, synonyme de quatre précieuses secondes de bonifications.

17:42

Julian Alaphilippe prend la 5e place. Le Français conserve le maillot jaune !

17:41

VICTOIRE DE PRIMOZ ROGLIC ! Le Slovène de la Jumbo-Visma s'impose facilement au sprint devant son compatriote Tadej Pogacar !

500m 

ATTAQUE DE GUILLAUME MARTIN ! Le Normand lance le sprint à 500m de la ligne. Roglic fait l'effort et bouche le trou !

800m 

Kuss accélère ! Roglic, Bernal Alaphilippe et Pocagar sont derrière. Pinot et Quintane en embuscade.

1 km

La flamme rouge ! Tous les grands leaders sont encore là !

1,5 km 

Van Aert s'écarte. Petit moment de flottement. Kuss prend les commandes avec Roglic dans la roue !

2 km 

Plus que deux kilomètres ! Van Aert fait toujours le tempo. Personne ne peut attaquer. Alaphilippe grimace en 5e position !

2,2 km 

Bernal se replace devant Alaphilippe, en 4e position. Aru est annoncé distancé.

2,5 km 

Encore plus de 50 coureurs. On se dirige vers un sprint !

3 km 

En 4e position, Alaphilippe est dans la roue de Kwiatkowski, Castroviejo et Van Aert.

3,3 km 

Enorme tempo de Wout Van Aert (Jumbo-Visma) ! Le peloton s'étire sérieusement.

3,5 km 

Ils sont encore environ 70 dans le peloton. Comme prévu, cette montée ne fait pas de grosse sélection. Van Avermaet vient seulement d'être distancé.

3,8 km 

Nieve (Mitchelton-Scott) imprime un gros tempo en tête de peloton. Rolland est repris.

4,5 km

ATTAQUE DE PIERRE ROLLAND ! Le grimpeur français pose la première banderille. Personne ne le suit.

4,7 km 

Ils sont encore très nombreux dans le peloton. Au moins 80 coureurs. Toujours pas la moindre attaque.

5,1 km

Gaudu remonte comme un boulet de canon sur la droite de la chaussée pour se positionner devant Pinot, qui peut aussi compter sur Molard. Le leader de la Groupama-FDJ est très bien placé.

5,7 km 

Devenyns vient de s'écarter. Alaphilippe n'a désormais plus qu'un seul équipier : Jungels.

5,9 km 

Le peloton passe dans le village d'Orcières et grimpe maintenant vers la station de ski.

6 km 

Ca roule très vite, comme à l'approche d'un sprint, alors que la pente est à plus de 7%. Alaphilippe vient de se replacer avec deux équipiers. Le maillot jaune est en 2e position en tête de peloton. Tony Martin (Jumbo-Visma) vient lui de se relever après un gros travail en tête de paquet.

7,1 km 

Début de la montée finale d'Orcières-Merlette (7,1km à 6,7%) !!! Neilands, dernier rescapé de l'échappée, vient d'être repris... La victoire va se jouer entre les favoris du Tour !

8 km 

Ladagnous replace Pinot en tête de peloton. Et si le grimpeur franc-comtois allait chercher la victoire aujourd'hui ?

Thibaut Pinot s'est rassuré dumanche lors de la 2e étape.
8,5 km 

Pacher et Vuillermoz viennent d'être repris. Il n'y a plus qu'un coureur en tête, Krists Neilands.

10 km 

Il n'y a plus qu'une centaine d'unités dans le peloton alors que Neilands passe sous la banderole des dix derniers kilomètres. Ca commence déjà à monter. Du 5%.

11,5 km 

Kasper Asgreeen (Deceuninck-Quick Step) jette ses dernières forces en tête de peloton. Alaphilippe est en 3e position, derrière Bob Jungels et devant l'escouade des Jumbo-Visma.

12 km 

22 secondes d'avance pour Neilands sur Pacher et Vuillermoz. Le peloton est à 1'02''. La victoire n'échappera pas à un costaud aujourd'hui. C'est mission impossible pour les trois derniers échappés.

13 km 

Longue de 7,1km à 6,7%, la montée d'Orcières-Merlette n'a rien d'un monstre. Mais elle est située en altitude (1825m au sommet), ce qui peut un peu corser la donne. Découvrez son profil en vidéo.

Vidéo - Une montée difficile mais régulière : Orcières-Merlette, première arrivée en altitude du Tour

00:24
15 km 

Neilands arrive en bas de la descente, dans le village de Pont-du-Fossé. C'est ici que Thomas Voeckler avait conquis son premier maillot de champion de France en 2004. Il ne reste plus que 15 kilomètres avant l'arrivée au sommet d'Orcières-Merlette. Avant le pied officiel de la montée, il y a un long faux-plat montant.

17 km 

Le peloton pointe à 1'30''. On voit David Gaudu en premier rideau. Une très bonne nouvelle pour Pinot et la Groupama-FDJ.

18,5 km

Neilands passe en tête de la côte de Saint-Léger-les-Mélèzes (3e catégorie) avec 10'' d'avance sur le duo Pacher-Vuillermoz. Le peloton est à 1'30".

19 km

Attaque de Krists Neilands (Israel Start-Up Nations) ! L'ancien champion de Lettonie est le plus fort au sein de l'échappée. Vuillermoz et Pacher ne peuvent s'accrocher.

20 km

On ne trouve à l'avant plus que Pacher, Neilands et Vuillermoz. Peloton pointé à 1'30''. De nombreux coureurs sont lâchés. C'est le cas du maillot vert Peter Sagan.

20,5 km 

Politt a été repris et tout de suite déposé par ses poursuivants. A l'arrière, dans le peloton, Sivakov a été distancé. Mais Bernal demeure entouré par cinq coéquipiers. Pas d'inquiétude pour le vainqueur sortant du Tour de France.

21 km 

Début de la côte de Saint-Léger-les-Mélèzes (3e catégorie, 2,8km à 6,8%) ! Le peloton, toujours emmené par Deceuninck-Quick Step, revient à 1'42''.

22,5 km 

Politt compte quelques secondes d'avance au pied de la descente sur Burgaudeau, Pacher, Vuillermoz et Neilands.

23 km

Benoit Cosnefroy, le porteur du maillot à pois, fait partie de la quarantaine de coureurs qui ont été distancés par le peloton. Il conservera sa tunique ce soir. A condition de rallier l'arrivée bien sûr.

25,5 km

GROSSE CHUTE DE BENOOT ! Le Belge présent dans l'échappée a perdu le contrôle dans un virage et violemment chuté après avoir glissé sur le rail de sécurité. Son vélo a été cisaillé. Quelle violence ! Mais le coureur va bien heureusement. Il va repartir.

26 km 

Les coureurs basculent enfin dans la descente, qui comprend des virages à très haute vitesse.

26 km

Pour la première fois depuis le début d'étape, l'avance de l'échappée tombe sous les deux minutes.

28 km

Incident mécanique pour Valentin Madouas, dépanné par une voiture neutre. L'équipier de Pinot va tenter de revenir dans le peloton.

28,5 km 

Deceuninck-Quick Step est toujours aux commandes du peloton. Pour l'heure, tout va bien pour le Maillot Jaune Julian Alaphilippe.

Julian Alaphilippe lors de la 4e étape du Tour de France 2020.
29 km 

L'échappée initiale ne s'est toujours pas disloquée. Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), Tiesj Benoot (Sunweb), Nils Politt (Israel Start-Up Nation), Krists Neilands (Israel Start-Up Nation), Mathieu Burgaudeau (Total Direct-Energie) et Quentin Pacher (B&B Hotels - Vital Concept) ne comptent plus que 2'10'' d'avance sur le peloton.

30 km 

Quelques coureurs ont été distancés, à l'image de Coquard, Poels et Kristoff.

32 km 

Rudy Molard - qui a passé une partie de sa vie dans les Hautes-Alpes et peut-être considéré comme le régional de l'étape - sera un élément important pour Thibaut Pinot dans le final.

33 km 

Toujours pas de mouvement dans le peloton, qui roule groupé. Jumbo-Visma, Deceuninck-Quick Step et Bora-Hansgrohe ont chacune placé leur train en tête de paquet. 2'40'' de retard sur l'échappée.

34 km

Comme lors des deux premières ascensions du jour, Quentin Pacher est passé en tête au sommet de la côte d'Aullagnier (3e catégorie). Deux points de plus pour celui qui vit à Toulouse.

35 km

Il reste encore 1000m de dénivelé à avaler dans cette étape qui en compte au total 3000. Il n'y a plus un mètre de plat jusqu'à l'arrivée. Ca va ne faire que monter et descendre.

36 km 

Vuillermoz semble fort dans l'échappée. C'est plus dur pour Burgeaudeau. Le peloton est lui à 2'33''.

37 km 

Ca frotte dans le peloton, qui arrive lui aussi à Saint-Bonnet-du-Champsaur. Chaque équipe veut placer son leader du mieux possible.

38 km 

Début de la côte d'Aullagnier (3e catégorie) ! Annoncée longue de 3 kilomètres à 6,4% de moyenne, l'ascension dure en réalité bien plus longtemps. On continuera sur une route montante, avec quelques coups de cul bien raides, sur une route en balcon, en direction de la station de Chaillol.

42 km 

Le peloton se rapproche petit à petit. L'écart est de 2'30".

48 km

Le vent est désormais favorable. On va arriver très vite au pied de la côte d'Allaignier, à 38 kilomètres de l'arrivée, coup d'envoi d'un final très musclé.

52 km 

Pour rappel, Vuillermoz est l'homme le mieux placé au général au sein de l'échappée (46e à 3'53''). Le Jurassien fut un temps maillot jaune virtuel en début d'étape. Ce n'est plus le cas puisque le peloton est revenu à 2'45''.

55 km 

Les coureurs ont bifurqué à droite pour emprunter la Route Napoléon. Ils filent vers le Sud, en direction de la Vallée du Champsaur, où se déroulera le final de cette 4e étape.

 

5. Ce n'est que la 5e fois que le Tour arrive à Orcières-Merlette. Après l'exploit d'Ocana en 1971, Lucien Van Impe (1972), Pascal Simon (1982) et Steven Rooks (1989, contre-la-montre) s'étaient imposés. Cela fait 31 ans que la Grande Boucle n'était pas revenu dans la station champsaurine.

60 km

AU SOUVENIR D'OCANA. Le Tour de France revient à Orcières-Merlettes ce mardi pour la première arrivée au sommet de cette édition 2020. Orcières-Merlettes, un lieu à jamais associé à Luis Ocana. En 1971, le champion espagnol y avait signé un incroyable numéro. Même le grand Eddy Merckx, repoussé à près de neuf minutes. Revivez cette page de légende.

Vidéo - Orcières-Merlettes 1971, théâtre de "l'exploit du siècle" de Luis Ocana

01:46
61 km

Le peloton, toujours groupé et emmené par Deceuninck-Quick Step, passe au sommet avec 2'45'' de retard.

62 km

UN POINT DE PLUS POUR PACHER. Quentin Pacher (B&B Hotels - Vital Concept) passe en tête au sommet de la côte des Corps (4e catégorie). Cette fois, il n'a même pas eu besoin d'attaquer. Le Français compte désormais trois points au classement de la montagne.

63,5 km 

Les coureurs sont dans la côte de Corps (4e catégorie, 2,2km à 6,3%), deuxième ascension répertoriée de la journée.

64 km 

Plus que 2'45'' d'avance pour l'échappée ! Ses chances d'aller au bout s'amenuisent petit à petit.

67 km

Nils Politt a été repris. Le groupe de tête, qui roule sur les hauteurs du Lac du Sautet, retrouve son visage initial de six coureurs.

69 km 

Fidèle lieutenant de Pinot quand la pente s'élève, Sébastien Reichenbach s'est déjà imposé à Orcières-Merlette. C'était lors de sa dernière année chez les amateurs, en 2012, lors d'une épreuve toutes catégories appellée les Bosses du Haut-Drac et sur laquelle Pierre Latour avait pris la 8e place. La course passait d'ailleurs par la côte de l'Allaugnier (3e catégorie), que le Tour va également emprunter dans le final.

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) dans la roue de Sebastian Reichenbach, sur la 5e et dernière étape du Dauphiné 2020
72 km 

Les cinq poursuivants sont en train de revenir sur Politt. Plus que neuf secondes d'écart. Le peloton est à 3'20''.

75 km

La vitesse moyenne est de 39,1 km/h après deux heures de course. Ca roule assez vite même s'il ne se passe pas grand-chose depuis le départ.

76 km 

Politt possède 25'' d'avance sur Pacher, Neilands, Benoot, Vuillermoz et Burgeaudeau et 3'16''.

79 km 

Alors que l'écart se creuse un peu (3'25''), le champion du Danemark Kasper Asgreen prend les commandes du peloton. Toute l'équipe Deceuninck-Quick Step est aux avant-postes.

84 km 

L'Allemand insiste en tête de course ! Le peloton, lui, accuse 3'10'' de retard.

88 km

Politt s'isole en tête de course. Ses cinq anciens compagnons n'ont qu'une poignée de secondes de retard.

89 km

Poels a réussi à revenir dans le peloton, qui ne déplore donc aucun coureur lâché.

90 km 

Mené par Cavagna, le peloton bascule au sommet avec trois minutes de retard. Le vent souffle fort, de 3/4 face.

92 km 

Pacher s'est logiquement relevé dans la descente. Le groupe des six hommes de tête se reforme.

93,3 km

ATTAQUE DE PACHER ! Le puncheur de BnB-Vital Concept a démarré à 900m du sommet et passe en tête au col du Festre (3e catégorie). Le Français marque ses deux premiers points au classement de la montagne. Politt passe en deuxième position et inscrit son premier point lui aussi.

93,5 km

Wout Poels (Bahrain-McLaren) est distancé à l'arrière du peloton. Le Néerlandais est blessé aux côtes depuis sa chute lors de la première étape.

94 km 

Toujours emmené par Declercq et Cavagna, le peloton compte trois minutes de retard sur l'échappée, qui arrive elle à un kilomètre du sommet du Festre.

97 km

3. Ce n'est que la troisième fois que le Tour de France franchira le col de Festre. Primo Mori et Pascal Simon étaient passés en tête en 1970 et 1982. Ils avaient ensuite tous les deux remporté l’étape en échappée quelques heures plus tard, à Gap pour l’Italien et à Orcières-Merlette pour le Français. Un bon signe pour l'échappée du jour ?

100 km

Début de la première des cinq ascensions du jour ! Il s'agit du col du Festre (3e catégorie, 7,6 km à 5,3%). Le peloton compte 3'12'' de retard sur l'échappée, toujours composé des six mêmes hommes.

102 km

SAGAN DEVRAIT GARDER LE MAILLOT VERT. En reprenant cinq points à Sagan, Bennett revient à hauteur du Slovaque au classement par points. Ils sont à égalité parfaite (83 points) mais le Slovaque devrait pouvoir garder son maillot vert. En effet, c'est le classement général au temps qui va départager les deux hommes ce soir. Ce matin, Sagan avait 11 minutes de marge sur Bennett.

106 km 

RÉSULTATS ET POINTS MARQUÉS AU SPRINT INTERMÉDIAIRE.

1. Politt, 20 pts

2. Burgaudeau, 17 pts

3. Benoot, 15 pts

4. Pacher, 13 pts

5. Vuillermoz, 11 pts

6. Neilands, 10 pts

... à trois minutes

7. Bennett, 9 pts

8. Morkov, 8 pts

9. Trentin, 7 pts

10. Coquard, 6 pts

11. Nizzolo, 5 pts

12. Sagan, 4 pts

13. Kristoff, 3 pts

14. Bonifazio, 2 pts

15. Walscheid, 1 pt

107 km

SPRINT INTERMÉDIAIRE. C'est Bennett qui règle le peloton pour prendre les 9 points de la 7e place. Gêné par un saut de chaîne, Sagan finit assez loin. Attention, il pourrait bien laisser filer son maillot vert au profit du champion d'Irlande. On attend le classement...

107,5 km 

Soupe emmène Bonifazio à l'approche du sprint intermédiaire !

109 km 

POLITT REMPORTE LE SPRINT INTERMÉDIAIRE. L'Allemand a fait l'effort pour passer en tête devant Burgaudeau et Benoot.

110 km 

Alors qu'elle arrive à un kilomètre du sprint intermédiaire, l'échappée ne compte plus que 3'12" d'avance sur un peloton en file indienne.

Tiesj Benoot (Sunweb) parmi les échappés de cette 4e étape.
112 km

Petit aperçu de la montée finale d'Orcières-Merlette. Classée en 1re catégorie, elle propose une pente régulière de 7,1km à 6,7%, sur une route large qui a été refaite dans sa majeure partie en début d'été. Elle n'est pas très compliquée en soi. Des puncheurs-grimpeurs comme Alaphilippe devraient pouvoir s'y régaler...

Vidéo - Une montée difficile mais régulière : Orcières-Merlette, première arrivée en altitude du Tour

00:24
116 km

Les coureurs ont parcouru 44 kilomètres dans la première heure de course. Plutôt rapide vu le vent défavorable et le faux-plat montant qui accompagne les coureurs jusqu'au pied de la première ascension du jour.

118 km

Ce midi, avant la première arrivée au sommet, Marc Madiot se montrait prudent au sujet de Thibaut Pinot. Le manager de l'équipe Groupama-FDJ prévient, son leader ne devrait pas passer à l'attaque à Orcières-Merlette. L'objectif est de rester avec les meilleurs et de ne pas céder de terrain.

Vidéo - Madiot : "Avant de gagner du temps, il faut déjà éviter d'en perdre"

00:32
120 km

Plus que dix kilomètres avant le sprint intermédiaire du jour, situé à Veynes. Dans le peloton, on se battra pour la 7e place, pourvoyeuse de 9 points. Pour rappel, Sagan n'a que deux points d'avance sur Kristoff et trois sur Bennett. Le maillot vert pourrait donc très bien changer d'épaules...

128 km

Le peloton se rapproche : 3'40".

129 km

Julian Alaphilippe devra-t-il attaquer pour conserver son maillot jaune à Orcières-Merlette ? A priori, non, assure le puncheur tricolore, qui s'attend à avoir "du fil à retordre" pour conserver la tête du classement général.

Vidéo - Julian Alaphilippe : "Je n'ai pas trop intérêt à bouger aujourd'hui..."

01:13
131 km 

Ca roule à vive allure au sein de l'échappée. Mais l'écart ne grandit pas pour autant. Toujours quatre minutes d'avance sur le peloton, mené par Cavagna et Declercq (Deceuninck-Quick Step).

135 km

RAPPEL DE L'ÉCHAPPÉE DU JOUR : Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), Tiesj Benoot (Sunweb), Nils Politt (Israel Start-Up Nation), Krists Neilands (Israel Start-Up Nation), Mathieu Burgaudeau (Total Direct-Energie) et Quentin Pacher (BnB Vital Concept).

137 km

Comme il l'avait annoncé, Pierre Rolland ne fait pas partie de l'échappée du jour. Le grimpeur orléanais pense que la victoire va se jouer entre les cadors du peloton. Et il met une pièce sur Julian Alaphilippe.

Vidéo - Rolland : "Je mise sur un groupe de 15 à l'arrivée... et une victoire d'Alaphilippe"

01:20
140 km

Deceuninck-Quick Step veut garder l'échappée à distance respectable. Vuillermoz est maillot jaune virtuel. Mais pour seulement une poignée de secondes. L'écart n'est que de 4'00'' entre l'échappée et le peloton.

145 km 

Premier Tour de France. Et déjà première échappée pour Mathieu Burgaudeau. Le puncheur de Total-Direct Energie est un pur Vendéen. Natif de Noirmoutier-en-l'île, ce dur au mal, fils de marin-pêcheur, a débuté par le tennis - il a été classé 15/1 - avant de se mettre au vélo en cadet 1, à Saint-Jean-de-Monts, puis d'intégrer le CREF de la Roche-sur-Yon et le Vendée U. A 21 ans, il dispute déjà sa deuxième saison chez les pros. Il avait terminé 3e de Gand-Wevelgem Espoirs pour sa dernière année chez les amateurs, en 2018, et 9e des Mondiaux Espoirs en septembre dernier. Il n'a encore jamais levé les bras chez les pros. Mais c'est un coureur de classiques en devenir.

--

Equipier de Nairo Quintana chez Arkéa-Samsic, Warren Barguil n'oublie pas son autre objectif : les victoires d'étapes. Ce matin, le Breton n'écartait pas la possibilité d'être présent à l'avant sur cette 4e étape. Pour l'heure, il est au chaud dans le peloton.

Vidéo - Barguil : "Je suis aussi venu là pour chasser les étapes, il ne faut pas l'oublier"

01:04
150 km 

Alors que l'écart atteint 3'30'', Deceuninck-Quick Step se met en route dans le peloton, par l'intermédiaire de Rémi Cavagna et Tim Declercq.

151 km 

Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale) est l'homme le mieux placé au général (46e), avec 3'53'' de retard seulement sur Julian Alaphilippe. Pas sûr que le peloton laisse beaucoup d'avance à cette échappée.

Alexis Vuillermoz (Ag2r-La Mondiale) sur le Tour de France 2019
156 km 

Le peloton se relève déjà ! Les six hommes de tête comptent déjà 47" d'avance. On s'attendait à une longue et douloureuse empoignade avant que ne se dessine l'échappée. Ce n'est pas le cas.

160 km 

Le Jurassien d'AG2R La Mondiale est accompagné de Tiesj Benoot (Sunweb), Nils Politt (Israel Start-Up Nation), Krists Neilands (Israel Start-Up Nation), Mathieu Burgaudeau (Total Direct-Energie) et Quentin Pacher (BnB Vital Concept).

13:32

C'EST PARTI POUR CETTE 4E ÉTAPE ! Alexis Vuillermoz est le premier attaquant du jour.

13:32

La météo est excellente ce mardi dans le Sud des Alpes. Un grand soleil et une température assez fraîche.

13:29

Au lendemain de l'incroyable malchance d'Anthony Perez, qui avait fait le nécessaire pour s'offrir le maillot à pois avant d'abandonner sur chute, Cofidis peut nourrir des ambitions avec Guillaume Martin sur les pentes d'Orcières.

13:27 

Le départ fictif vient d'être donné. Les coureurs défilent dans Sisteron.

13:24 

LES DIFFICULTÉS DU JOUR.

Certes tracée dans les Hautes-Alpes, cette étape ne sera pas très pourvoyeuse en points pour le classement de la montagne. Il n'y en aura que 17. Cosnefroy, qui a 9 points d'avance sur Gogl et 16 sur Skujins, a donc de bonnes chances de conserver son maillot à pois.

Km 67,5 - Col du Festre (7,6 km à 5,3%) - 3e catégorie

Km 97,5 - Côte de Corps (2,2 km à 6,3%) - 4e catégorie

Km 125,5 - Côte de L'Aullagnier (3 km à 6,4%) - 3e catégorie

Km 141,5 - Côte de Saint-Léger-Les-Mélèzes (2,8 km à 6,8%) - 3e catégorie

Km 160,5 - Orcières-Merlette (7,1 km à 6,7%) - 1re catégorie

13:17

LE PROFIL DE CETTE 4E ÉTAPE .

Voici le profil de cette étape qui ira dans le Massif du Dévoluy puis dans le Champsaur, aux portes des Écrins. Classée en 1re catégorie, perchée à 1825m, l'arrivée à Orcières-Merlette n'est pas insurmontable (7,1km à 6,7%). Les baroudeurs-grimpeurs comme les favoris peuvent prétendre à la victoire aujourd'hui.

Vidéo - Le profil de la 4e étape : Déjà une arrivée au sommet

01:07
13:11 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 4e étape du Tour de France. 160,5 kilomètres sont à parcourir ce mardi entre Sisteron et Orcières-Merlette. Il s'agit de la première arrivée au sommet de cette Grande Boucle. Un premier grand rendez-vous pour les favoris. Le départ réel est prévu à 13h30 ce mardi.

 

LE RÉSUMÉ DE LA 3E ÉTAPE EN VIDÉO.

Au terme d'une étape lénifiante, Caleb Ewan s'est imposée au sprint hier à Sisteron.

Vidéo - Cousin au long cours, Ewan à point nommé : Le résumé de la 3e étape

03:57
 

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GÉNÉRAL.

Les 35 premiers - dont font partie les Français Martin, Bardet, Latour, Rolland, Pinot et Elissonde - se tiennent en 17 secondes. Tous peuvent rêver de piquer le maillot jaune à Julian Alaphilippe.

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)

2. Adam Yates (Mitchelton-Scott), à 4''

3. Marc Hirschi (Sunweb), à 7''

4. Tadej Pogacar (UAE Emirates), à 17''

5. Davide Formolo (UAE Emirates), à 17''

6. Egan Bernal (Ineos Grenadiers), à 17''

7. Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), à 17''

8. Sergio Higuita (EF), à 17''

9. Guillaume Martin (Cofidis), à 17''

10. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), à 17''

Julian Alaphilippe lors de la 3e étape
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS

Peter Sagan a pris les commandes lundi à l'issue de la 3e étape, dont il n'a pourtant pris que la 5e place.

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 79 pts

2. Alexander Kristoff (UAE Emirates), 77 pts

3. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), 74 pts

4. Matteo Trentin (CCC Team), 54 pts

5. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), 50 pts

Peter Sagan sur le podium de la 3e étape avec son maillot vert
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES

Dix secondes. C'est l'avance bien maigre que possède Marc Hirschi sur ses premiers rivaux. Le Suisse aura fort à faire pour conserver sa tunique blanche sur les pentes d'Orcières.

1. Marc Hirschi (Sunweb)

2. Tadej Pogacar (UAE Emirates), à 10''

3. Egan Bernal (Ineos-Grenadiers), à 10''

4. Sergio Higuita (EF), à 10''

5. Enric Mas (Movistar), à 10''

Marc Hirschi, white jersey - Tour de France 2020, stage 2 - Getty Images
 

LE TOP 3 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE

Benoît Cosnefroy porte le maillot à pois pour la deuxième journée consécutive. Le Normand aurait dû le lâcher au profit de Christophe Laporte. Mais ce dernier a été contraint à l'abandon sur chute dans le final de la 3e étape, lors de la descente du col des Lèques. Cosnefroy garde donc le paletot sur les épaules.

1. Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale), 21 pts

2. Michael Gogl (NTT Pro CT), 12 pts

3. Toms Skujins (Trek-Segafredo), 6 pts

Benoît Cosnefroy, polka dot jerseym maglia a pois - Tour de France 2020, stage 2 - Getty Images
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR EQUIPES

La bande à Richie Porte mène les débats avant cette première arrivée au sommet qui risque de creuser les écarts. Pour l'heure, les quatre premières formations se tiennent dans le même temps.

1. Trek-Segafredo,

2. EF Pro Cycling, m.t.

3. Astana, m.t.

4. Bahrain-McLaren, m.t.

5. Ineos-Grenadiers, à 1'02''

Richie Porte