Etape 18 - Jeudi 17 septembre

Départ : Méribel
Arrivée : La-Roche-sur-Foron
Distance : 175 km
Heure de départ : 12h30
Heure d'arrivée : Aux alentours de 17h28 (moyenne calculée à 35 km/h)
Type : Montagne

Tour de France
Deux coureurs et deux mannequins : Pogacar a presque tout raflé… et failli se sentir bien seul
IL Y A UNE HEURE

Le profil de la 18e étape : Gros menu pour en finir avec les Alpes

Parcours

Les sprinteurs ont aimé les 90 kilomètres de plat mercredi ? Ils vont détester le tracé de cette 18e étape ! Monter puis descendre, voilà le programme du jour. Avec cinq difficultés dont un hors-catégorie - nous y reviendrons - et trois premières catégories, cette dernière étape alpestre sera un beau morceau de bravoure pour ceux qui sont fatigués.

Pour les leaders, c'est une formidable, et ultime, occasion de tout faire péter. Il est probable que ça n'arrive pas mais au pied du Cormet de Roselend, après 25 kilomètres, la bagarre pourrait démarrer. Il faudra ensuite franchir les Saisies, les Aravis avant la terrible Montée du plateau des Glières (6 kilomètres à plus de 11% de moyenne). Si on a réussi à éliminer les équipiers avant, attention au spectacle. Si les leaders restent calmes, ce sera tout pour l'échappée. Au sommet des Glières, il restera certes une trentaine de kilomètres mais presque pas un seul de plat.

Les difficultés du jour

Km 46 - Cormet de Roselend (18,6 km à 6,1%) - 1re catégorie

Km 67,5 - Côte de la Route des Villes (3,2 km à 6,6%) - 3e catégorie

Km 91 - Col des Saisies (14,6 km à 6,4%) - 1re catégorie

Km 117,5 - Col des Aravis (6,7 km à 7%) - 1re catégorie

Km 143,5 - Montée du plateau des Glières (6 km à 11,2%) - Hors-catégorie

Un passage à 15%, une partie non-goudronnée : le profil du Plateau des Glières

Météo

Si les coureurs évitent les orages annoncés sur le Cormet de Roselend, ils passeront une étape tranquille car le reste de la journée se disputera sous le soleil et avec des températures agréables.

La rétro

Julian Alaphilippe aura-t-il encore des fourmis dans les jambes ? A l'avant mardi et mercredi, le cinquième du Tour 2019 se rappellera peut-être ce jeudi au bon souvenir de la 10e étape de l'édition 2018. D'Annecy au Grand-Bornand, le Tour avait découvert la Montée du Plateau des Glières, haut-lieu de la résistance, et sa route non-goudronnée au sommet. Le Français avait franchi la difficulté en tête, glané un premier succès d'étape (avant un second une semaine plus tard à Bagnères-de-Luchon) et endossé le maillot à pois qu'il allait ramener à Paris.

Il n'y a jamais eu d'arrivée à La Roche-sur-Foron.

Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors), sur les chemins empiérrés du Plateau des Glières, lors de la 10e étape du Tour de France 2018

Crédit: Getty Images

La stat : 47

Tadej Pogacar a-t-il course gagnée pour le maillot à pois ? Mercredi, le Slovène a montré que ce classement lui tenait à cœur en prenant des points au sommet du Col de la Madeleine. Nouveau leader, il a 66 points à son compteur alors que 47 seront distribués sur la 18e étape. Si l'on regarde le classement, ses adversaires se nomment Pierre Rolland (36 points), Richard Carapaz (32) et Lennard Kämna (27). Tout ce beau monde doit faire carton plein ou presque pour déloger le Slovène tout en espérant que celui-ci ne marque pas de point et qu'il n'en n'inscrive pas non plus au sommet de la Planche des Belles Filles samedi.

L'homme à suivre : Miguel Angel Lopez

Pour son premier Tour de France, le Colombien est monté en puissance au fil des jours jusqu'à sa démonstration sur les pentes du Col de la Loze mercredi. Veut-il grimper encore dans la hiérarchie ou va-t-il se contenter de défendre sa place sur le podium ? S'il choisit la première option, Primoz Roglic peut se trouver en danger. Le Colombien détient les clés du spectacle pour la 19e étape entre Méribel et La Roche-sur-Foron.

Tour de France
Madiot sur Pinot : "On ne devient pas mauvais du jour au lendemain"
IL Y A UNE HEURE
Tour de France
L’émotion de Pogacar : "Je ne peux même pas décrire ce que je ressens"
IL Y A UNE HEURE