Un départ du Tour de France en Italie, c'est une idée qui fait son chemin. Christian Prudhomme s'est rendu à Bologne mercredi matin pour discuter de cette hypothèse sur l'édition de 2024. Le directeur de la Grande Boucle a rencontré Davide Cassani, le sélectionneur transalpin, ainsi que Dario Nardella, président de la société de tourisme d'Emilie-Romagne, et Stefano Bonaccini, le maire de Florence. La cité toscane est ainsi citée par le quotidien italien pour accueillir le Grand Départ du Tour dans quatre ans.

Tour de France
La formation Ineos va changer de nom
22/07/2020 À 12:37

Il s'agirait d'une grande première. Pourtant résolument tourné vers l'étranger, le Tour de France n'a jamais démarré d'Italie jusqu'ici. Depuis Amsterdam en 1954, année du premier Grand Départ donné hors de l'Hexagone, pas moins de huit pays ont eu ce privilège, des Pays-Bas (1954, 1973, 1978, 1996, 2010, 2015) à la Suisse (1982) en passant par la Belgique (1958, 1975, 2004, 2012, 2019), l'Allemagne (1965, 1980, 1987, 2017), le Luxembourg (1989, 2002), l'Angleterre (2007, 2014), l'Espagne (1992) et l'Irlande (1998). Et alors que le Danemark ajoutera son nom à la liste en 2021, le voisin transalpin, lui, n'a encore jamais connu cet honneur.

Un départ de l'épreuve de l'autre côté des Alpes en 2024 serait un joli clin d'œil. Il constituerait un bel hommage à une nation qui a contribué à populariser la Grande Boucle avec des champions comme Ottavio Bottecchia, Gastone Nencini, Felice Gimondi, Marco Pantani ou Vincenzo Nibali, dernier vainqueur transalpin sur le Tour de France en 2014. De ce point de vue, c'est une forme d'anomalie que l'Italie n'ait jamais accueilli un Grand Départ. Elle pourrait bien être réparée dans quatre ans.

"Le disque d'or de ma carrière" : Gilbert, Moncassin et Feillu racontent leur unique jour en jaune

Tour de France
Les coureurs d'Arkéa-Samsic entendus pourront courir "sans restriction"
HIER À 13:54
Tour de France
Quintana nie tout dopage : "Je suis un coureur propre"
HIER À 06:33