Comme l'annonçait le quotidien basque El Correo, le départ du Tour de France 2023 se déroulera à Bilbao. Christian Prudhomme, le patron de la Grande Boucle, et ASO ont confirmé l'information à L'Equipe. Il fallait donc remonter à 1992 pour retrouver la trace du dernier passage du peloton du Tour dans le pays basque. Ce jour-là, le futur vainqueur de la Grande Boucle, Miguel Indurain, avait remporté le prologue.
La Grande Boucle est venue pour la première fois au Pays Basque en 1949, année de la victoire de Louis Caput à Saint-Sébastien. En 1977, il est revenu dans la province voisine de Navarre pour une longue étape (248 km) gagnée à Pampelune par l'Espagnol Jose Nazabal. Le Grand départ de 1992, troublé par des revendications politiques, reste marqué par l'enthousiasme populaire qui avait accompagné les deux premières étapes à Saint-Sébastien. Miguel Indurain, le Navarrais de Pampelune, qui en était au début de sa période de domination (5 victoires entre 1991 et 1995), avait gagné le contre-la-montre d'ouverture et le Français Dominique Arnould, aujourd'hui directeur sportif de l'équipe Total Direct Energie, la deuxième étape.
Tour de France
772 km pour reconnaître les deux chronos du Tour : le périple de Roglic
11/04/2021 À 13:56
Un des meilleurs publics du monde
"Ce qui est frappant, c'est que depuis le grand départ du Tour de France à San Sebastian en 1992, seul grand départ de l'histoire au-delà des Pyrénées et en plus au Pays basque, les élus n'ont jamais cessé d'écrire ou d'être en contact avec nous pour pouvoir à nouveau accueillir le Tour", a indiqué Christian Prudhomme dans des propos relayés par L'Equipe. Comme le révélait El Correo, les discussions entre les autorités basques et les organisateurs du Tour auraient débuté en 2016 et deux étapes dans le Nord de l'Espagne pourraient avoir lieu dans deux ans.
"Cette volonté qui a été réitérée pendant trente ans méritait bien un geste de notre part. De plus, il y a au Pays basque un terrain idéal pour organiser une compétition cycliste. Il y a aussi ici l'un des meilleurs publics du monde. Donc, la volonté politique, le terrain pour une course emballante, les paysages formidables et la ferveur du public, nous donne un cocktail gagnant pour le cyclisme", a ajouté le patron du Tour. En 2018, Juan Mari Aburto, le maire de la ville basque, annonçait que "le story7895581Tour de France story.aspxNonearriverait tôt ou tard à Bilbao". Son rêve devient désormais réalité.

Cosnefroy : "Quand on voit Julian qui se dresse sur les pédales, ça donne envie"

Tour de France
Laporte et le Tour : "Le maillot vert n'est pas un objectif, je préfère gagner une étape"
05/04/2021 À 17:28
Tour de France
Le grand départ du Tour 2023 à Bilbao ?
26/03/2021 À 09:02