Mathieu van der Poel et le maillot jaune, une histoire d'amour qui a parfaitement démarré en 2021. Mûr-de-Bretagne fut le lieu de la rencontre et le petit-fils de Raymond Poulidor l'avait honoré en portant haut cette couleur si symbolique dans le cyclisme. Mais si les puncheurs avaient la cote l'an dernier avec deux arrivées pour eux les deux premiers jours, en 2022, ce sera un spécialiste du contre-la-montre qui, le premier, occupera la tête du général. "MVDP" en est-il un ? Pas tout à fait. Est-il pour autant candidat au maillot jaune ? Oui, en première semaine.
Il a beaucoup été question de contre-la-montre lors de la conférence de presse de Mathieu van der Poel jeudi matin à Copenhague où le Tour a pris ses quartiers avant son grand départ vendredi. Non pas que le leader d'Alpecin-Deceuninck (nouveau nom de l'équipe) soit devenu une référence en la matière, ni qu'il soit le favori numéro un de l'effort de 13 kilomètres qui lancera le Tour, mais beaucoup de la première semaine de van der Poel sur cette édition 2022 va se jouer dans les rues de Copenhague.
Tour de France
Pogacar - Vingergaard, une rivalité du Tour devenue légendaire
28/07/2022 À 14:07

Van der Poel se voit derrière les spécialistes

"Je ne crois pas pouvoir battre les spécialistes, a-t-il clamé d'entrée. Vendredi, si je peux être dans le Top 10 et me placer pour les jours suivants, il y aura une possibilité d'avoir le maillot jaune. Ce sera plus difficile que l'année cela dit." En 2021, il pointait à 18 secondes de Julian Alaphilippe après Landerneau et son numéro à Mûr-de-Bretagne avait suffi à son bonheur. Cette année, il vise une marge plus ténue. "Si je perds 10 ou 15 secondes, ce qui serait une très bonne performance je pense, alors je pourrai essayer des choses les jours suivants", analyse-t-il.

Une montée supersonique pour garder le rose : le finish du chrono de Van der Poel

Parmi les nombreuses qualités de Mathieu van der Poel, le chrono n'arrive pas en premier mais il n'est pas tout en bas de la liste non plus. Ses trois derniers contre-la-montre, il les a achevés dans le Top 5. Sur le Tour 2021, il avait sauvé son maillot jaune en Mayenne (5e) avant d'en faire de même à Budapest sur le dernier Giro (2e). Un Tour d'Italie qui se terminait par un contre-la-montre à Vérone où il a aussi très bien figuré (3e).
Le contre-la-montre ressemble de plus en plus à la F1
"Je pense que j'ai la puissance pour être bon en chrono, juge le Néerlandais. Je suis dans le Top 10 la plupart du temps. Mais pour être devant les tout meilleurs, vous devez jouer sur les gains marginaux, le travailler toute l'année, notamment la position. [...] J'aime la discipline. Ça ressemble de plus en plus à la F1 à certains égards. Vous devez avoir la meilleure position aérodynamique, la puissance ne suffit plus. C'est un aspect plutôt cool de ce sport."
Un aspect plutôt intéressant en effet et qui amène les équipes à chercher ces fameux "gains marginaux". Sur le dernier Tour d'Italie, Simon Yates (BikeExchange - Jayco) avait étrenné une combinaison d'une marque tchèque estimée à plus de 3 200 euros. Ce sera au tour des Alpecin-Deceuninck et donc de van der Poel d'en bénéficier à Copenhague. Selon Cyclingnews, lui et les autres ont travaillé en soufflerie à Silverstone. "Je n'ai pas encore vu la combinaison mais c'est ce que je disais, ça se joue sur des détails, a-t-il expliqué jeudi. Si nous pouvons gagner quelques secondes avec seulement une combinaison, nous devons essayer."
Quelques secondes donc qui le rapprocheront du maillot jaune, son envie affichée sur cette Grande Boucle. Le parcours, fait de virages et donc de relances, lui conviendra et lui donne même, selon lui, un avantage sur les spécialistes. La suite, ce sera l'étape du pont mais lui ne juge pas qu'elle fera des grandes différences. En bon spécialiste, il attend évidemment… les pavés. Le voir en jaune au soir de la cinquième étape serait tout sauf une surprise. "Le contre-la-montre va décider donc il faut y'aller à fond", conclut-il.
Tour de France
Tour 2024 : la balance penche pour une arrivée à Nice
26/07/2022 À 11:47
Tour de France
Ewan opéré pour se faire retirer une plaque sur sa clavicule droite
26/07/2022 À 09:59