Lorsque votre polyvalence vous permet de vous imposer à la fois sur l’étape du Mont Ventoux et sur l’arrivée des Champs-Élysées, le maillot vert devient forcément un objectif. Wout van Aert ne s’en est pas caché dans les colonnes du Het Laatste Nieuws, dans des propos relayés par cyclingnews.com , alors que le champion de Belgique affûte actuellement sa préparation sur les routes de la Sierra Nevada, en Espagne. Alors que sa formation Jumbo-Visma débarquera sur le Tour de France (du 1er au 24 juillet prochain) avec l’ambition de ramener le maillot jaune sur les épaules de Primoz Roglic, le Flamand confirme qu’il aura carte blanche pour se mêler pleinement à la lutte du classement par points.
"Mon esprit sera focalisé sur le maillot vert, qui me demandera des efforts tous les jours, abonde le Belge. Je vais devoir prendre des points lors des sprints intermédiaires, ce qui est nouveau pour moi. Après, je vais avoir besoin de repos lors des étapes montagneuses". Celui qui a remporté trois étapes lors de la dernière Grande Boucle a néanmoins tenu à rassurer sur son investissement auprès de son leader en vue du général. "Ce sera évidemment différent (de l’an dernier), mais plus on avancera vers la fin du Tour, plus l’équipe pourra compter sur mon soutien".
Tour de France
Pogacar avec quatre habitués mais sans Hirschi pour viser le triplé
IL Y A UNE HEURE

Cavendish piégé, Van Aert supersonique : revivez le sprint des Champs-Elysées

Impasse sur le chrono des Mondiaux

Niché dans le camp de base en altitude de la Jumbo-Visma, Van Aert en profite pour reconstruire sa forme, lui qui n’a plus accroché un dossard depuis Liège-Bastogne-Liège. Le prochain objectif du Belge, à court terme, pourrait bien être le Dauphiné. Selon HLN, les chances de voir Van Aert prendre le départ de l’épreuve sont pourtant minces, bien que ce dernier ait souligné l’importance d’une course "utile en vue de roder l’équipe, à quelques pas du Tour. Le Dauphiné est une course importante et cela fait un moment que je n’y suis pas allé. Il y aura en plus quelques arrivées vallonnées où il y aura probablement un sprint."
Lors du rendez-vous juilletiste, WVA a coché le contre-la-montre inaugural de Copenhague, qu’il "espère remporter." Un chrono qu’il ne devrait emporter, c’est celui des Mondiaux. Après avoir doublé en 2020 et 2021, le Belge a cette fois l’intention de tout miser sur la course en ligne. "Nous nous sommes fixé un certain nombre d’objectifs au début de cette année, et la course en ligne (des Mondiaux, NDLR) en fait certainement partie, rappelle-t-il. C’est une priorité. J’ai appris de l’an dernier qu’il était difficile de se concentrer sur les deux". A voir si l’impasse payera pour celui qui court désespérément après une première tunique irisée.

Wout van Aert durante la cronometro del Mondiale 2021

Crédit: Getty Images

Tour de France
Danemark, pavés et retour à la Super Planche : le parcours du Tour de France à la loupe (1/3)
IL Y A 11 HEURES
Tour de France
Alaphilippe au départ du Tour ? "Je pense que la décision sera prise lundi"
IL Y A 17 HEURES