Plus c’est court, plus c’est bon ? Avec seulement 22 kilomètres de contre-la-montre ou encore aucune étape de 210 bornes minimum, le Tour de France 2023 sera fidèle à l’évolution récente de la Grande Boucle. Condensé. La 110e édition de l’épreuve a été présentée ce jeudi au Palais des Congrès, à Paris, par Christian Prudhomme. En voici quelques nombres à retenir.

3 404

Tour de France
Le Tour 2024 se terminera bien à Nice, avec un contre-la-montre individuel
01/12/2022 À 11:11
La distance de l’épreuve, susceptible d'être ajustée, est annoncée de 3 404 kilomètres, entre Bilbao et Paris, du 1er au 23 juillet prochain.

De Bilbao à Paris : la carte du Tour de France 2023 en 3D

209

La 2e étape du 110e Tour de France en est la plus imposante, en termes de distance à parcourir… elle ne fait pourtant "que" 209 kilomètres, entre Vitoria-Gasteiz et Saint-Sébastien. Christian Prudhomme précise que "jamais la plus longue étape du Tour n’aura été aussi courte."

22

Ce n’est pas un record - en 2015, seuls 13,8 km étaient à parcourir en contre-la-montre individuel -, mais la confirmation d’une tendance : il n’y aura que 22 bornes d’effort solitaire lors du Tour 2023. Un chrono qui plus est assez favorable aux grimpeurs, avec la côte de Domancy en son sein.

Fritsch : "Ce parcours est presque parfait… mais un bémol va me travailler jusqu’en juillet"

5

Les cinq massifs de l’Hexagone (Pyrénées, Massif central, Jura, Alpes et Vosges) vont être le théâtre de la joute juilletiste, en 2023. Un témoin de l’envie des organisateurs de diversifier les lieux des grands moments en altitude.

35

Dans le Massif central, c’est le Puy de Dôme qui sera la star. Le Tour ne lui a plus rendu visite depuis 1988. Cela fera donc 35 ans l'an prochain. Un retour du volcan endormi qui suscite l’évocation d’un instant de légende : le duel Jacques Anquetil-Raymond Poulidor, sur ses pentes en 1964, photo mythique à la clef.

Joux Plane, Cormet de Roselend, Côte de Domancy... Les quatre étapes alpestres en détail

4

Quatre arrivées au sommet sont au programme, dont la première lors de la traversée des Pyrénées, dès le sixième jour de course. Seuls les Vosges, gratifiés de l'honneur du dernier acte montagnard, ne comptent pas de finish au pinacle d'une ascension, parmi les cinq massifs.

6

Six étapes (dont la première, autour de Bilbao), attribueront des secondes de bonification, en cours de route, via des "points bonus". Ce système n'avait pas été renouvelé en 2022, en raison d'un parcours peu propice à cela, selon Prudhomme. Le voici donc réhabilité.

30

Trente cols répertoriés en 2e, 1re ou Hors catégorie seront à gravir… sauf changement de parcours, comme le rappelle malicieusement le directeur de l’épreuve : "C’est un record… mais je vous avais déjà annoncé (un tel record) lors de la présentation du Tour 2019, avant que les conditions météorologiques ne nous conduisent à l’annulation de la montée vers Tignes."

Trois ans après, le Col de la Loze de nouveau au programme

2 304

Le toit de cette Grande Boucle - ponctué du "souvenir Henri Desgrange" - sera le sommet du Col de la Loze, qui culmine à 2 304 mètres d’altitude.

5 100

En termes de dénivelé, l’étape de référence sera la 17e, qui s’achèvera à Courchevel peu après, justement, le franchissement du Col de la Loze : 5 100 mètres.

CARTE TDF 2023

Crédit: Other Agency

Tour de France
Le Tour 2024 devrait bien se conclure à Nice
30/11/2022 À 15:02
Tour de France
La 3e étape modifiée à cause d'une route basque fragilisée par l'érosion
25/11/2022 À 17:02