Pas de passe de quatre pour Fernando Gaviria, lundi sur le Tour de Guangxi. Vainqueur des trois premiers sprints de l’épreuve chinoise, le Colombien s’est incliné face à Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo) dans les rues de Guilin après 212km de course intense sur un parcours marqué par quatre ascensions. Tim Wellens (Lotto Soudal) a contrôlé ses adversaires pour conserver la tête du classement général.
Le puncheur belge, vainqueur dimanche de l’étape reine, a dû répondre à l’accélération de Wout Poels (Sky) dans la dernière ascension du jour, à 35km de l’arrivée. Nicolas Roche (BMC), Bauke Mollema (Trek-Segafredo) les ont alors accompagnés en poursuite du trio d’échappés du jour : Daniel Oss (BMC), William Clarke (Cannondale-Drapac) et Fabricio Ferrari (Caja Rural-Seguros RGA).
Tour de Guangxi
Wellens trouve l’ouverture à l’autre bout du monde
22/10/2017 À 08:00
"À ce moment-là, ça allait trop vite pour moi", concédait Dylan Groenewegen après avoir dominé au sprint un groupe d’environ 70 coureurs. “Mais mon équipe m’a attendu et on n’a pu rentrer dans la descente.” Les sprinteurs devraient avoir une dernière occasion de s’expliquer sur la scène World Tour mardi avec la sixième étape. Ce sera ensuite l’heure des vacances.
Tour de Guangxi
Gaviria enfonce le clou, Alaphilippe se positionne
21/10/2017 À 08:07
Tour de Guangxi
Gaviria reçu deux sur deux
20/10/2017 À 09:52