Elle a failli ne pas avoir lieu et cela aurait été dommage. Remise en cause par les chutes de neige survenues sur les pentes du Mont Ventoux vendredi, la 3e étape du Tour de la Provence a été maintenue et elle n'a pas déçu. C'est décidément une terre colombienne en hiver puisque, un an après la démonstration de Nairo Quintana au même endroit dans la même épreuve, son compatriote Ivan Sosa s'est imposé samedi pour prendre au passage la tête du classement général.
La victoire de Sosa est également celle de toute l'équipe INEOS-Grenadiers, qui a posé la main sur la course et a su aller au bout de ses intentions. Parti à environ six kilomètres de l'arrivée au Chalet Reynard, Sosa s'est imposé en solitaire, en devançant de 15 secondes un duo royal, composé de son coéquipier et compatriote Egan Bernal et du champion du monde Julian Alaphilipe. S'il n'a pu décrocher la victoire, le Français a tout de même fait forte impression sur le Géant de Provence.

Ineos et Sosa à la manoeuvre, Alaphilippe à la hauteur : le résumé de la 3e étape

Tour de La Provence
Bouhanni : "J’ai vraiment eu peur, je pensais chuter dans les 15 derniers mètres"
15/02/2021 À 18:25

Alaphilippe a tout essayé

Egan Bernal, le vainqueur du Tour de France 2019, avait prévenu qu’il courrait au profit d’Ivan Sosa et il a démontré que son état de forme, qu’il peaufine en vue du Giro d’Italia, était finalement plus avancé qu’il n’y paraissait. Les deux Colombiens ont terminé le travail largement entamé par leur coéquipier Laurens de Plus qui a asphyxié plus d’un adversaire.
En plaçant une banderille à moins de 5km de la ligne d’arrivée tracée face au Chalet Reynard, Sosa imaginait qu’elle devrait être suivie d’autres accélérations pour faire la différence mais Alaphilippe n’a pu ramener ce qui restait du groupe de chasse et il s’est exposé à un contre de Bernal à l’approche du dernier kilomètre, satisfait tout de même d’évoluer à un si haut niveau dans un contexte aussi relevé de purs grimpeurs.
Au classement général, Ivan Sosa compte 19 secondes d'avance sur Bernal et 21 sur Alaphilippe avant la 4e et dernière étape, qui mènera dimanche le peloton d'Avignon à Salon-de-Provence, avec trois difficultés au programme, dont le petit col de Val de Cuech (3e catégorie) peu avant l'arrivée. Insuffisant sans doute pour modifier la hiérarchie. Ce sont en toute logique les sprinters qui devraient reprendre la main.
Tour de La Provence
Alaphilippe : "Deuxième pour ma première course de l’année, c’est pas trop mal…"
14/02/2021 À 17:09
Tour de La Provence
Sosa se couronne, Alaphilippe chipe la place de dauphin à Bernal
14/02/2021 À 15:43