Un Italien dans le vent. Enrico Barbin (Bardiani CSF) s’est montré le plus rapide lundi à l’arrivée de la 6e étape du Tour de Langkawi, balayée par les rafales de vent et arrosée par une succession d’averses. Le coureur transalpin, qui célèbrera ses 27 ans la semaine prochaine, a devancé Anthony Giacoppo (Isowhey Sports Swisswelness) et Filippo Pozzato (Willier Triestina), qui échoue à nouveau à mettre un terme à sa disette de trois ans sans succès.
On a tiré le meilleur parti des circonstances
Tour de Langkawi
Gibbons, le grand bond
01/03/2017 À 10:14
La formation Willier Triestina a pourtant appuyé l’équipe Dimension Data dans la chasse des trois échappées du jour, Lorenzo Rota (Bardiani CSF), Wilmar Paredes (Manzana Postobon) et Ronald Yeung (Infinite AIS). Mais ni l’Italien Jakub Mareczko, ni le sud-Africain Ryan Gibbons n’ont pu participer à l’emballage final dans un dernier kilomètre tortueux.
"C’est une victoire inattendue parce que je ne suis pas aussi rapide que les meilleurs sprinteurs, s’est réjoui Barbin après son premier succès professionnel. Avec l’équipe, on a tiré le meilleur parti des circonstances. On avait les infos sur la direction du vent et on savait qu’il serait difficile de nous remonter dans les 300 derniers mètres." Plus prudent, Gibbons se félicitait d’avoir évité les embuches de la journée pour conserver son maillot jaune à deux jours de l’arrivée finale.
Tour de Langkawi
Marezcko double la mise
28/02/2017 À 10:30
Tour de Langkawi
Gibbons assoit sa domination
26/02/2017 À 08:16