La semaine de rêve de Ryan Gibbons (Dimension Data) se poursuit après quatre étapes sur le Tour de Langkawi. Le jeune Sud-Africain s’attendait à souffrir samedi sur les pentes menant à Cameron Highlands. Loin de là, il a participé au récital de sa formation, conservant le maillot jaune après avoir pris la troisième place d’une étape-reine remportée par son équipier Mekseb Debesay. Le grimpeur érythréen signe sa première victoire sur le circuit asiatique après plusieurs succès sur le continent africain.
Les coureurs de Dimension Data ont maîtrisé la course de bout en bout et notamment dans l’enchaînement des deux dernières difficultés du jour, près de 25 kilomètres d’ascension mais avec des pentes modestes. Ben O’Connor a joué les équipiers modèles, tandis que Debesay contrôlait une dernière accélération de Cameron Bayly (Isowhey Sports Swisswelness), deuxième au sommet.
Tour de Langkawi
Gibbons, le grand bond
01/03/2017 À 10:14

Bernal n'a pas pu faire la différence

À quatre secondes du duo de tête, Ryan Gibbons a réglé au sprint un groupe de neuf coureurs parmi lesquels Egan Bernal (Androni Giocatelli). Le prodige colombien a bien tenté de faire la différence pour imiter son compatriote Miguel Angel Lopez (Astana), vainqueur sur les mêmes pentes un an plus tôt. Mais l’ascension était trop régulière pour permettre à Bernal d’exploiter son punch et mettre à mal Gibbons.
Le Sud-Africain de 22 ans est désormais idéalement placé pour aller chercher la victoire finale dans ce Tour de Langkawi. “L’objectif est évidemment de garder le maillot jaune, s’est projeté Gibbons, qui en veut encore plus. Il reste quatre jours de course. Je suis un sprinter et un compétiteur, je me battrai tous les jours pour également obtenir une victoire d’étape.”
Tour de Langkawi
Marezcko double la mise
28/02/2017 À 10:30
Tour de Langkawi
Barbin maîtrise les éléments
27/02/2017 À 09:26