15/10/11 - 11:00
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Tour de Lombardie • Etape1
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Course en ligne - Messieurs
Tour de Lombardie - 15 octobre 2011

Tour de Lombardie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 15 octobre 2011 et débute à 11:00. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
17:30 

C'est la première victoire de Zaugg chez les pros. Double tenant de l'épreuve, Philippe Gilbert est 8e.

0.0km 

Dan Martin prend la 2e place, devant Joaquin Rodriguez !

0.0km

VICTOIRE D'OLIVER ZAUGG !

0.3km 

Derniers virages. Zaugg file vers la victoire !

0.5km 

Zaugg va gagner ! On ne revient pas derrière...

1.0km

FLAMME ROUGE !

1.5km 

15 secondes d'avance pour Zaugg. Le Suisse grimace. Mais il est tout proche de l'exploit. Une 5e victoire pour la Suisse sur le Tour de Lombardie ?

2.7km 

Zaugg ne faiblit pas sur le plat. Le Suisse résiste. Mieux, il augmente son avance : 21 secondes d'avance maintenant.

5.4km 

Nouvel écart : 15 secondes !

6km 

Niemec (Lampre) et Basso rejoignent Martin, Rodriguez et Pozzovivo. Ce groupe de cinq est à 12 secondes de Zaugg.

7km 

Zaugg est dans la descente. Il reste 3 km avant le plat final.

8km 

Est-ce le jour de gloire d'Oliver Zaugg ? Le Suisse est parti au meilleur moment.

9.1km 

Gilbert est pointé à 10 secondes de Martin et Rodriguez.

9.2km 

Martin, Pozzovivo et Joaquin Rodriguez tentent de revenir.

9.3km 

Le Suisse de 30 ans, 8e du GP Beghelli, est en forme. Et le montre. Il a fait un écart qui n'a rien de ridicule.

9.5km 

Gilbert cale ! Basso également. Zaugg seul en tête !

9.6km 

Attaque de Zaugg ! Le coureur de Leopard-Trek a attaqué dans les pourcentages les plus difficiles !

10km 

Basso accélère. Pozzovivo est dans sa roue. Un petit groupe de dix coureurs se forme. Gilbert est là. Van Avermaet aussi. Visconti s'accroche. Zaugg serre les dents. Uran est lâché !

10km

Philippe Gilbert est toujours présent dans le groupe de tête. Le Belge sera-t-il capable de gagner une troisième fois de suite ? Ivan Basso prend les devants !

10.7km 

Damiano Cunego (Lampre) distancé à son tour ! Vainqueur trois fois ici (en 2004, 2007 et 2008), l'Italien ne gagnera pas ce samedi.

11km 

Dernière difficulté du jour : la Villa Vergano, qui remplace le San Fermo della Battaglio. Cette côte est longue de 3km, avec un dernier km à 11%. Puis il y aura six km de descente, et trois de plat vers Lecco.

11km 

Samuel Sanchez (Euskaltel) en difficulté en ce début d'ascension ! L'homme d'Oviedo est lâché. Igor Anton est devant, lui.

11.3km 

En 2011, Van Avermaet a également pris la 3e place de la Clasica San Sebastian, après quelques accessits notables (7e de Liège-Bastogne-Liège, 9e de Milan-Sanremo). A quelques semaines d’accueillir son compatriote Philippe Gilbert chez BMC-Racing, le coureur de Lokeren voudra frapper un dernier grand coup.

2011 Greg Van Avermaet (BMC)
11.5km

LES FAVORIS : GREG VAN AVERMAET (BMC) : Le Belge est en pleine forme. Merci pour lui. Récent vainqueur de Paris-Tours, le coureur de la formation BMC s’est de nouveau signalé jeudi en se classant deuxième du Tour du Piémont, derrière l’Espagnol Daniel Moreno. "La Lombardie est normalement trop difficile pour moi. Mais avec la condition que je tiens actuellement, on ne sait jamais ", a confié le Belge, qui a découvert l’épreuve l’an dernier (16e).

11.6km 

Greg Van Avermaert est en 3e position ! Attention au Belge !

11.9km 

L'écrémage débute par l'arrière. Nibali est lâché...

12km 

Caruso (Katusha) se relève. L'équipe Sky prend le relais. Lövkvist accélère l'allure. Garmin est là aussi.

13km 

Katusha, qui prend les commandes du peloton, compte quatre coureurs. Greg Van Avermaet (BMC) est bien présent. Tout comme Dan Martin (Garmin) et Rigoberto Uran (Sky).

15km 

Le peloton roule groupé et très vite. Il ne reste que 15km avant l'arrivée, et 3km avant le début de l'ascension finale.

16.5km 

Fin de l'échappée ! Nibali est repris par le peloton emmené par Sky. L'Italien aura fait 36 km en solitaire.

17km 

Plus que 10 secondes...

18km 

Nibali est dans la ligne de mire du peloton. L'Italien n'a plus que 20 secondes d'avance. Nibali n'ira pas au bout tout seul. Mais quel panache !

19km 

Radio Corsa annonce 30 secondes d'écart !

20km

55 secondes ! Nibali pioche terriblement.

22km 

Nibali est à 22km de l'arrivée. Le coureur de Messine serre les dents. Mais relance. Son avance est passée à 1'15".

24km 

L'équipe Sky (Rogers, Lövkvist) roule en tête du peleoton.

25.7km 

L'écart augmente légèrement : 1'30".

27km 

Nibali en a terminé avec la descente. Il longe le lac désormais et débutera, dans 15km, l'ascension de la Villa Vergano, qui remplace le San Fermo della Battaglio.

28km 

Stefano Zanatta, le directeur sportif de la Liquigas, s'approche de son coureur. Il lui donne un bidon et le remotive. Le peloton revient fort !

29km 

Nibali commence à caler légèrement. 1'15" entre lui et Paolini. Le peloton est juste derrière le coureur de Katusha.

31km 

Luca Paolini (Katusha) est de nouveau sorti du peloton, dans la descente. Comme dans le Colma di Sormano.

32km 

Nibali donne tout et prend des risques. Mais l'écart continue de diminuer : 1'20".

33km 

Nibali débute la seconde partie de la descente. Celle-ci est plus technique. Nibali va-t-il augmenter de nouveau son avance ? Le peloton est pointé à 1'30".

34km 

L'écart diminie légèrement. Nibali compte tout de même 1'35" d'avance. A noter les présences de Daniel Martin et de Bauke Mollema dans le peloton. Les deux hommes ne se sont pas montrés encore.

37km 

Quel panache de Nibali ! L'Italien fait un véritable numéro. Cela fait plus de 15km que le Squale est parti tout seul.

38km 

Le peloton se ravitaille. Pas d'affolement pour l'instant. Il reste encore 38 km.

38km 

Nibali reprend du temps dans ce début de descente. Pourtant, celle-ci n'est pas très technique.

39km 

Nouvel écart : 1'45" !

40km

Il ne reste qu'une difficulté au programme : la Villa Vergano qui remplace le San Fermo della Battaglio. Cette côte est longue de 3km, avec un dernier km à 11%. Puis il y aura six kilomètres de descente, et trois de plat vers Lecco.

41km 

La révélation Carlos Betancour et Samuel Sanchez sont à l'arrière du peloton. Un paquet très étiré.

2011 Euskaltel-Euskadi Samuel Sanchez
42km 

Nouvel écart : 1'30" !

45.6km 

Nibali au sommet ! L'Italien a augmenté son avance : 1'20" ! Les cloches de la Madonna del Ghisallo sonnent pour le leader de Liquigas, qui entame sa descente.

46.2km 

Nibali continue son festival. Son avance reste d'1'10" sur le peloton. Les Tifosi l'encouragent. Le Squale du détroit (de Messine) se rapproche du sommet. Il relance !

46.7km 

Le groupe Gilbert est repris par le peloton.

47km 

Visconti, Le Mével, Fuglsang, Pozzovovi sont dans le groupe Gilbert. Ils ont maintenant 1'00" de retard sur l'homme de tête.

48km 

Nibali est déchaîné. Dans le replat descendant, il se ravitaille. Son avance augmente : 50 secondes ! Le peloton est pointé à 1'10".

49km 

40 secondes d'avance pour Nibali ? C'est ce qu'indique la direction de course en tout cas ! On ne s'entend plus dans le groupe Gilbert. Nibali en profite.

49.8km 

Gilbert grimace. Le Belge s'accroche. Derrière, Paolini est repris par le premier peloton. Ivan Basso est là.

50.7km

Le groupe Gilbert est pointé à 18 secondes de Nibali. L'Italien ne leur prend plus de temps.

51km 

Vincenzo Nibali continue de rouler seul en tête. L'Italien a tenté un coup de panache en partant à 53km de l'arrivée. Il reste 5km d'ascension.

51km 

Pozzovivo ramène le groupe sur le duo Fuglsang-Gilbert. Paolini lâché !

51km 

Pozzovivo (Colnago) revient sur le groupe Le Mével. Paolini souffre et pourrait sauter prochainement.

52km 

Fuglsang et Gilbert sont toujours ensemble. Derrière, Le Mével, Paolini et Visconti, le champion d'Italie, sont à 15 secondes.

52km 

Formidable numéro de Nibali. L'italien n'a visiblement pas digéré sa déception de l'an dernier. En lutte pour la victoire, Nibali avait chuté dans la descente de la Colma di Sormano et avait dû se contenter de la 5e place.

53km 

Le leader de Liquigas a fait une réelle différence. Derrière, Gilbert et Fuglsang ne peuvent pas suivre. Le Mével a craqué... Il reste beaucoup de km encore !

nibali liquigas
53km 

Nibali attaque de nouveau ! L'Italien en remet une couche !

53.3km 

Nibali mène le groupe de tête. Gilbert et Fuglsang semblent bien. Le Mével fait bonne impression aussi.

53.5km 

Paolini coince un peu. Le coureur de Katusha tente de revenir. Santambrogio a du mal aussi.

54km 

Nibali est repris. Ils sont six devant ! Gilbert et Le Mével sont là. Fuglsang, Paolini et Santambrogio.

54km 

Nibali a une vingtaine de mètres d'avance. La pente est à 10%, mais bientôt il y aura un passage à 14%.

55km 

L'Italien, 5e en 2010, veut secourer le cocotier !

55km 

Nibali accélère !

55km 

Début de l'ascension de la Madonna del Ghisallo !

56km 

Le Danois et le Belge ont fait un petit écart. Mais ça revient derrière. Regroupement !

56km 

Attaque de Fuglsang et Gilbert !

59km 

Dans 3 km, on attaquera l'ascension de la Madonna del Ghisallo dont le sommet est situé à 45km de l'arrivée. Les quatre premiers km sont à 9% de moyenne, puis un plat de 3km pour finir sur une montée de 1,5km à près de 10%.

60km 

Le groupe de tête possède 40 secondes d'avance sur un premier peloton, et une minute sur le reste du paquet, dans lequel se trouve Ivan Basso. L'Italien a été piégé.

60km 

LES FAVORIS : VINCENZO NIBALI (LIQUIGAS) - Revanchard, le Sicilien ? Cinquième l’an dernier, après avoir chuté dans la descente de la Colma di Sormano, Vincenzo Nibali n’a pas oublié sa frustration. Sa saison 2011 n’est pas aussi bonne que celle de 2010, mais le Squale du détroit (de Messine) a les moyens et le talent pour y mettre un peu plus de couleurs, samedi. Sa dixième place sur le Tour d’Emilie le week-end dernier a dû le rassurer, après un Tour d’Espagne (7e) sans grand relief.

2011 Giro Vincenzo Nibali Nevegal
61km 

Bauke Mollema (Rabobank) fait partie d'un petit groupe qui tenten de revenir sur les hommes de tête. Le Néerlandais fait partie des favoris.

62km 

On se regarde beaucoup dans ce groupe. Derrière, ça revient par petits paquets.

63km 

Christophe Le Mével (Garmin Cervelo) fait la jonction ! Niermann (Rabobank) est là aussi.

64km 

Quatre coureurs tentent de revenir sur le groupe de tête.

64km 

Derrière ce groupe, le peloton, qui propose une trentaine d'unités, n'est pas loin.

65km 

Composition du groupe : Arashiro, Astarloa, Pasqualon, Gilbert, Van Summeren, Paolini, Fuglsang, Nibali, Lastras, Santambrogio.

66km 

Gilbert se porte en tête dans cette descente technique. Ils sont une dizaine dans ce groupe.

67km 

Philippe Gilbert est dans ce groupe ! Luca Paolini aussi. Pablo Lastras, 3e l'an dernier, également.

68km 

Un petit groupe s'est dégagé au sein du peloton. Ces huit hommes reviennent sur le trio de tête !

71km 

Andrea Pasqualon est en passe d'être repris par le peloton. C'est chose faite ! Le trio de tête ne possède plus que 15 secondes d'avance.

76km 

30 secondes d'écart !

77km 

Avant l'attaque de Paolini, Juan José Cobo a rendu les armes. Le vainqueur du Tour d'Espagne a quitté la course à 80km de l'arrivée.

78km 

Attaque de Luca Paolini en tête de peloton ! Dans la descente, le coureur de Katusha tente de fausser compagnie au peloton...

79km 

En cas de nouveau triomphe, l’homme de la Lampre pourrait devenir le troisième coureur transalpin à décrocher un quatrième succès. De facto, il égalerait le champion d’entre-deux-guerres, Alfredo Binda, et reviendrait à une petite longueur de son illustre compatriote Fausto Coppi, unique coureur à s’être imposé cinq fois sur la Classique des feuilles mortes.

79km 

LES FAVORIS : DAMIANO CUNEGO (LAMPRE) - Où en est réellement Damiano Cunego ? Deuxième du Tour de Suisse en juin et après un Tour de France soldé par une 7e place sur les Champs-Elysées, l’Italien s’est montré discret depuis. Vainqueur du Tour de Lombardie à trois reprises depuis 2004, le Petit Prince n’a pas participé à l’édition 2010 et espère tutoyer de nouveau les sommets samedi.

2011 Tour de France Cunego
80km 

50 secondes entre le trio de tête et le peloton.

81km 

Thomas Voeckler n'est pas au mieux. Le coureur du Team Europcar grimace en queue de peloton.

voeckler team europcar
82km 

Le trio vient de passer au sommet de la Colma di Sormano. Van Summeren est passé devant Astarloza et Arashiro. Place à la descente vers Nesso maintenant.

83km 

Retour du coureur Europcar devant ! Le Japonais est de nouveau avec Astarloza et Van Summeren.

84km 

Arashiro tente de revenir sur le duo de tête. Le Japonais n'a que 30m de retard.

85km

Astarloza et Van Summeren ont lâché le reste de l'échappée ! Ils ne sont plus que deux devant.

85km 

Nouvel écart : 1'35".

87km 

Au sein du peloton, BMC et Ballan prennent l'initiative. Devant, Omar Bertazzo (Androni) a été lâché. Ils ne sont plus que cinq en tête.

87km 

Van Summeren (Garmin Cervelo) ne compte pas ses efforts dans le groupe de tête et dans l'ascension du Colma di Somrano. Mais celui-ci n'y croit plus beaucoup. L'écart est de 2'10" maintenant. L'échappée est condamnée.

Garmin-Cervelo team rider Johan Van Summeren of Belgium holds the cobblestone trophy after winning the Paris-Roubaix
88km

Rappel du groupe de tête : Johan Vansummeren (Garmin-Cervelo), Mikel Astarloza (Euskaltel), Yukiya Arashiro (Europcar), Omar Bertazzo (Androni Giocatolli), Claudio Corioni (Acqua & Sapone), Andrea Pasqualon (Colnago-CSF).

90km 

Les six hommes de tête souffrent de plus en plus. Et leur avance continue de fondre : 2'45" maintenant. Ils ont perdu près d'une minute en 5 km.

95km 

Nouvel écart : 3'50". Il reste 95km ! Quel rythme imprimé par l'équipe Liquigas. Juste derrière les hommes de Nibali, c'est la Lampre de Cunego qui suit.

99km 

Le peloton roule fort actuellement. La sélection se fait par l'arrière. Nibali et la Liquigas sont bien représentés en tête du paquet.

100km 

La formation HTC a déjà perdu cinq de ses six membres. Seul Siutsou reste en lice. Rappelons que Mark Cavendish n'a pas pris le départ ce matin.

105km 

Nouvel écart : 5'10". Le peloton est très étiré.

115km

Rappel du groupe de tête : Johan Vansummeren (Garmin-Cervelo), Mikel Astarloza (Euskaltel), Yukiya Arashiro (Europcar), Omar Bertazzo (Androni Giocatolli), Claudio Corioni (Acqua & Sapone), Andrea Pasqualon (Colnago-CSF).

125km 

Les six hommes de tête s'entendent plutôt bien depuis le début de leur échappée. Les relais ne sont pas très longs, mais tout le monde collabore.

127km

Il fait toujours aussi beau sur la Lombardie. Le soleil et le ciel bleu n'ont pas disparu. Et la température s'est même réchauffée. On approche des 20°C maintenant (14°C au départ).

128km 

Cette année-là, celui qui n’avait alors que 21 ans n’avait été devancé que par Damiano Cunego et Janez Brajkovic, qui l’avait réglé au sprint pour la deuxième place. Le grimpeur-puncheur de 24 ans, qui devrait se régaler sur un tel parcours, ne s’en cache pas : il est en grande forme en cette fin de saison et semble avoir le profil pour jouer les trouble-fêtes.

129km 

LES FAVORIS : RIGOBERTO URAN : Le coureur du Team Sky peut-il devenir le premier Colombien vainqueur du Tour de Lombardie ? Ses récentes performances (3e du Tour d’Emilie et 3e du GP de Québec) parlent en sa faveur. Troisième, c’est également le rang qu’il avait occupé en 2008 en Lombardie.

Rigoberto Uran Tour de France 16.07.2011
130km

L'écart est de nouveau de six minutes.

133km

Prochaine difficulté : au km 122, le Colle Brianza. Le final sera corsé : le Colma Di Sormano (9,4 km à 6,6 %), à 82 km de la ligne, la Madonna Del Ghisallo (8,5 km à 6,2 %), avec le sommet à 46 km de l'arrivée et la dernière difficulté à Villa Vergano : 3,2 km à 7,4 % à moins de 10 km de la ligne.

135km

INFO : Le Colombien Juan Mauricio Soler est sorti vendredi de l'hôpital, quatre mois après son grave accident du Tour de Suisse.

Der kolumbianische Radprofi Mauricio Soler hatte sich bei einem Sturz schwere Verletzungen zugezogen.
137km

Des nouvelles de l'équipe Europcar. Et celles-ci ne sont pas bonnes. Seul Alexandre Pichot est présent aux côtés de Thomas Voeckler dans le peloton principal. Tous les autres membres du Team Europcar ont été distancés dans le premier col.

voeckler team europcar
139km

Rappel du groupe de tête : Johan Vansummeren (Garmin-Cervelo), Mikel Astarloza (Euskaltel), Yukiya Arashiro (Europcar), Omar Bertazzo (Androni Giocatolli), Claudio Corioni (Acqua & Sapone), Andrea Pasqualon (Colnago-CSF).

140km 

Vainqueur à quatre reprises en 2011 (1 étape de la Vuelta, le Tour de Toscane, 1 étape du Tour de Pologne et la Japan Cup en début de saison), Daniel Martin a tout ce qu’il faut pour triompher à Lecco samedi.

140km 

LES FAVORIS : DANIEL MARTIN (GARMIN CERVELO) : ttention à lui ! Huitième en 2009, l’Irlandais de Garmin Cervelo ne prend part qu’à son deuxième Tour de Lombardie mais ses ambitions sont immenses. Ses caractéristiques devraient le favoriser sur un tel parcours. Le natif de Birmingham, qui s’est illustré dernièrement au Mémorial Pantani (3e), est un grimpeur-puncheur qui possède également une bonne pointe de vitesse.

daniel martin
143km

Nouvel écart : 3'00" !

148km 

L'écart remonte logiquement. L'échappée est dans la descente, vers Pontida. Le peloton est dans la montée vers le sommet.

148km 

Les six hommes de tête en ont terminé avec la première difficulté du jour : l'ascension de Valcava. L'écart a chuté quand l'échappée a débuté les trois derniers kilomètres (à plus de 10% de moyenne).

149km 

Nouvel écart : 1'35".

150km 

L'Italien n'a pas oublié l'édition 2010. A la lutte pour la victoire, le Squale avait été victime d'une chute dans la descente de la Colma di Sormano. Sur la ligne, le coureur de Messine avait dû se contenter de la 5e place.

2011 Giro Vincenzo Nibali Nevegal
152km 

Vincenzo Nibali dévoile peu à peu ses ambitions. L'Italien a demandé à ses coéquipiers de rouler. La formation Liquigas mène le peloton et continue de faire chuter l'écart.

155km 

"L'équipe est dans une condition ​​extraordinaire, notamment Paolini qui est vraiment fort, mais "Purito" et moi le sommes également. Nous tenons à ramener un bon résultat de Lombardie et nous allons faire de notre mieux pour gagner là-bas", a avoué le Madrilène de 30 ans.

155km 

LES FAVORIS : DANIEL MORENO (KATUSHA) : Son coup de force au Tour de Piémont, jeudi, est un réel avertissement. Daniel Moreno n’est pas un coureur à prendre à la légère. Avec Joaquin Rodriguez, Filippo Pozzato et Luca Paolini, l’Espagnol sera une des cordes de l’arc Katusha, bien qu’il n’ait aucune expérience sur le Tour de Lombardie.

Daniel Moreno, Gran Piemonte
159km

Rappel du groupe de tête : Johan Vansummeren (Garmin-Cervelo), Mikel Astarloza (Euskaltel), Yukiya Arashiro (Europcar), Omar Bertazzo (Androni Giocatolli), Claudio Corioni (Acqua & Sapone), Andrea Pasqualon (Colnago-CSF).

160km

Le peloton a fortement accéléré depuis quelques kilomètres. Les six hommes de tête n'ont plus que deux minutes d'avance.

165km 

L'écart tombe à 4'50".

171km 

A l’aise sur ce parcours, Sanchez a flirté avec la victoire depuis cinq ans : 2e en 2006 et 2009, 3e en 2007 et 6e l’an dernier. Le coureur d’Oviedo n’a pas été à la fête lors du Tour de Pékin. En Chine, celui qui court après une première victoire majeure, si on enlève sa médaille d’or en 2008, a terminé à une modeste 51e place. Pas très rassurant.

172km 

LES FAVORIS : SAMUEL SANCHEZ (EUSKALTEL) : Euskaltel a construit son équipe pour les deux dernières courses de l’année autour de Samuel Sanchez, meilleur grimpeur de la Grande Boucle 2011. Au Tour de Piémont, ça n’a pas marché. Et en Lombardie, la formation basque espère changer la donne. Avec Igor Antón, Mikel Nieve, Amets Txurruka, Mikel Astarloza, Mikel Landa, Alan Perez et Ion Izagirre, le champion olympique de Pékin sera bien entouré.

0721 itw Samuel Sanchez
175km 

Mais le peloton commence à réagir...

180km 

Nouvel écart : 6'50".

185km 

Le peloton a laissé filer. L'écart devrait rapidement monter. Les six hommes de tête ont déjà deux minutes d'avance.

190km

La composition du groupe de tête : Johan Vansummeren (Garmin-Cervelo), Mikel Astarloza (Euskaltel), Yukiya Arashiro (Europcar), Omar Bertazzo (Androni Giocatolli), Claudio Corioni (Acqua & Sapone), Andrea Pasqualon (Colnago-CSF).

195km

Arashiro remet ça ! Le Japonais du Team Europcar est déchaîné. Avec lui, ils sont cinq à tenter leur chance. Le peloton ne réagit pas. Est-ce la bonne échappée ?

arashiro europcar
203km 

Le duo est repris ! Peloton de nouveau groupé.

208km

LE SAVIEZ-VOUS ? L'Italien Fausto Coppi est le seul coureur à avoir gagné à cinq reprises le Tour de Lombardie (1946, 1947, 1948, 1949 et 1954). Derrière lui, Alfredo Binga en compte quatre (1925, 1926, 1927 et 1931).

210km

Le directeur sportif du Team Europcar, Dominique Arnould, explique la tentative de son coureur : "Il faut qu'on nous soyons représentés à l'avant pour avoir un point d'appui pour Thomas dans le final. J'ai demandé aux gars de prendre le coup du jour".

223km

Un duo tente sa chance. Le Japonais Yukiya Arashiro sort du peloton ! Le coureur Europcar fait une petite différence sur le paquet.

arashiro europcar
230km 

Nouvelle tentative d'échappée ! Mais le paquet roule fort. Personne ne parvient à s'extirper pour l'instant.

233km

Les conditions météos sont plutôt bonnes ce matin à Milan. Il fait 14°C. Le soleil est nuageux mais le soleil fait parfois son apparition.

235km 

Le peloton roule groupé en ce moment. Des tentatives d'échappées sont reprises à chaque fois.

237km

Les 11 victoires françaises : Gustave Garrigou (1907), Henri Pélissier (1911, 1913, 1920), Louison Bobet (1951), André Darrigade (1956), Bernard Hinault (1979, 1984), Charly Mottet (1988), Gilles Delion (1990), Laurent Jalabert (1997).

239km

En 104 éditions, l'Italie compte le plus de victoires avec 67 succès, devant la Belgique (12), la France (11), la Suisse (4), les Pays-Bas (3), l'Irlande (3), la Lituanie (1), le Luxembourg (1), la Russie (1) et le Royaume-Uni (1).

241km

Le départ vient d'être donné. C'est parti pour 241 km !

10:45

Cavendish renonce ! Le Britannique, tout récent champion du monde, a décidé de ne pas prendre le départ à 11h, malgré les espoirs de son directeur sportif, Valerio Piva. "Je ne vois pas l'intérêt de m'engager dans une course pour abandonner", a commenté Cavendish, qui courra pour Sky la saison prochaine.

cavendish htc
 

Vainqueur en 2009 et 2010, Philippe Gilbert espère s’adjuger un troisième Tour de Lombardie. Fatigué, le Belge, qui rejoindra la formation BMC à la fin de l’année, visera un 19e succès en 2011. Notre site vous dévoile ses favoris pour la Classique des feuilles mortes, qui conclut la saison, samedi.

 

Dernière difficulté du jour : la Villa Vergano, qui remplace le San Fermo della Battaglio. Cette côte est longue de 3km, avec un dernier km à 11%. Puis il y aura six km de descente, et trois de plat vers Lecco.

 

Puis le peloton devra se farcir la Madonna del Ghisallo, dont le sommet est situé à 45km de l'arrivée. Les quatre premiers km sont à 9% de moyenne, puis un plat de 3km pour finir sur une montée de 1,5km à près de 10%. Cette ascension devrait écrémer le peloton si celui-ci est toujours groupé.

 

LE PARCOURS : C'est la 105e édition de la Classique des feuilles mortes. Milano, la ville de départ, et Lecco, celle d'arrivée (qui remplace Côme), sont séparées de 241m km. Il y aura deux ascensions à plus de 1000m d'altitude : Valcava avec un final compliqué (+ de 10% sur les 3 derniers km) et le Colma di Sormano.

 

Bonjour et bienvenue à toutes et tous pour suivre EN DIRECT le Tour de Lombardie. Départ à 11h !