AFP

Bozic a senti le bon coup

Bozic a senti le bon coup
Par Eurosport

Le 15/06/2011 à 17:29Mis à jour Le 16/06/2011 à 09:56

Borut Bozic (Vacansoleil) a profité du gros travail de son coéquipier Marco Marcato pour remporter au sprint la cinquième étape du Tour de Suisse. Le Slovène décroche son premier succès de la saison en devançant Freire (Rabobank) et Sagan (Liquigas). Cunego (Lampre) reste en jaune.

Emu aux larmes. Une fois la ligne franchie, Borut Bozic ne pouvait masquer son émotion, soulagé d'avoir remporté son premier succès de la saison. Ce succès a un goût tout à fait particulier et devrait trôner en bonne place dans son palmarès. Le Slovène a devancé quelques-uns des meilleurs sprinters de la planète. A commencer par les deux hommes qui l'accompagnent sur le podium Oscar Freire (Rabobank) et Peter Sagan. Les autres as de la dernière ligne droite, en particulier Mark Cavendish (HTC), se sont faits surprendre par l'attaque de Tom Boonen.

Parti sous la flamme rouge en costaud, le Belge a totalement désorganisé les équipes de sprinters. Beaucoup se sont relevés. Seul Marco Marcato (Vacansoleil) a pu revenir sur le leader de la Quick Step à 500 mètres de la ligne. Un travail dont a profité Borut Bozic pour sauter Oscar Freire, condamné à prendre ses responsabilités, sur la ligne. Le Slovène ne s'y est d'ailleurs pas trompé et est tombé dans les bras de son coéquipier italien à l'arrivée.

Une issue qui a scellé le sort d'une journée sans histoire avec quatre baroudeurs qui ont compté jusqu'à 9 minutes d'avance : Manuele Boaro (Saxo Bank), Alessandro Bazzana (Team Type 1) et Jan Barta (Team NetApp), rapidement rejoints par Daniel Sesma (Euskaltel). Mais le travail de HTC, Omega Pharma Lotto et Liquigas les a rapidement condamné. Et c'est finalement Vacansoleil qui en a profité.

0
0