Reuters

L'étape pour Sagan, le maillot pour Cunego

L'étape pour Sagan, le maillot pour Cunego
Par Eurosport

Le 13/06/2011 à 17:30Mis à jour Le 13/06/2011 à 20:29

Au terme de la descente du Grosse Scheidegg, Peter Sagan (Liquigas) a remporté la 3e étape du Tour de Suisse. Le Slovaque a devancé au sprint l'Italien Damiano Cunego (Lampre), qui s'est consolé en prenant le maillot jaune de leader de l'épreuve au Colombien Juan Mauricio Soler (Movistar).

La descente à couper le souffle du Grosse Scheidegg, juge de paix de la 3e étape du Tour de Suisse, n'aura finalement accouché pas d'un, mais de deux vainqueurs. Au terme des 107 kilomètres au programme, et pour la sixième fois de la saison, le Slovaque Peter Sagan (Liquigas) a levé les bras. D'accord, mais c'est bien Damiano Cunego (Lampre) qui s'est emparé du maillot jaune de leader.

Au lendemain de son éphémère prise de pouvoir à Crans-Montana, Juan Mauricio Soler a été contraint de rendre sa précieuse tunique. Nouveau dauphin de Cunego, le Colombien de Movistar a tenté de limiter les dégâts dans les ultimes kilomètres. En vain. Le voilà désormais pointé à 54 secondes de l'Italien, auteur d'un formidable numéro en fin d'étape. Car il serait malhonnête et injuste de ne pas affirmer que Damiano Cunego a frappé un grand coup lundi après-midi. "Je me suis surpris moi-même à grimper si facilement la deuxième côte. Quand vous êtes en forme, vous ne sentez pas autant la douleur", a-t-il expliqué.

Cunego, une sacrée descente

C'est à cinq kilomètres du sommet du Grosse Scheidegg, classé hors-catégorie, que l'Italien force le destin. Parti seul, Cunego reprend un par un les coureurs présents dans l'échappée matinale. Andy Schleck, Jan Bakelandt, Branislau Samoilau, ou encore, et pour finir, Laurens Ten Dam, tous subissent le joug de l'Italien. Passé en tête au sommet de la seconde difficulté du jour, longue de 18 kilomètres, Cunego aborde la descente finale le couteau entre les dents. Sur une chaussée parfois humide et donc glissante, le vainqueur du Giro 2004 prend tous les risques.

Eurosport

0
0