AFP

Les favoris à la loupe

Les favoris à la loupe
Par Eurosport

Le 03/04/2010 à 21:38Mis à jour

Tom Boonen (Quick Step) rêve d'ajouter un troisième Tour des Flandres à son palmarès. le champion de Belgique est le favori numéro un de l'édition 2010 du Ronde. Face à lui, le Suisse Fabian Cancellara (Saxo Bank) mais aussi son coéquipier Stijn Devolder, double tenant du titre.

LA COTE EUROSPORT.FR
5 étoiles: Tom Boonen
4 étoiles: Fabian Cancellara, Juan Antonio Flecha
3 étoiles: Philippe Gilbert, Stijn Devolder, Matti Breschel, Bernhard Eisel
2 étoiles: George Hincapie, Thor Hushovd, Alessandro Ballan, Marcus Burghardt, Kartsen Kroon, Serguei Ivanov, Daniel Oss, Tyler Farrar, Martijn Maaskant
1 étoile: Sylvain Chavanel, Leif Hoste, Jurgen Roelandts, Greg Van Avermaet, Sebastien Turgot, William Bonnet, Enrico Gasparotto, Andriy Grivko, Daniele Bennati, Manuel Quinziato, Nick Nuyens, David Millar, Baden Cooke, Stuart O'Grady, Lars Boom, Sebastian Langeveld, Paul Martens, Bjorn Leukemans, Johnny Hoogerland, Sep Vanmarcke

    __________________________________________________________________________________________________

    AFP

    Le favori naturel. Parce qu'il est chez lui. Parce qu'il est en forme. Parce que c'est sa course. Certes, Tom Boonen n'a plus remporté le Ronde depuis sa deuxième victoire en 2006, mais année après année, il demeure le personnage incontournable de l'épreuve. Ces deux dernières années, il s'est effacé derrière son coéquipier Stijn Devolder, mais Boonen reste le choix numéro un chez Quick Step. Il a les jambes, l'expérience et la confiance. Les forfaits de Boasson Hagen, Haussler et surtout Pozzato, qu'il craignait beaucoup, ont encore éclairci son paysage. Frustré par ses deuxièmes places dans Milan-Sanremo et le Grand Prix E3, Boonen a faim de victoires. Attention toutefois, ce n'est pas toujours le plus fort qui gagne le Tour des Flandres. Le champion de Belgique devra se montrer aussi rusé tactiquement qu'il peut être fort physiquement.

    __________________________________________________________________________________________________

    Reuters

    Fabian Cancellara semble le plus à même de contrecarrer les rêves de record de Boonen. Fantomatique au printemps 2009, le Suisse a retrouvé son meilleur niveau. Pas plus tard que le week-end dernier, il a réalisé un grand numéro pour remporter le Grand prix E3 à Harelbecke, en lâchant Flecha et... Boonen peu avant la flamme rouge. Un succès qui a démontré que "Spartacus" pouvait lâcher les sprinters si besoin était dans le final. Comme Boonen, il aborde les jours les plus cruciaux de sa saison avec le Ronde puis Paris-Roubaix dimanche prochain. Jusqu'ici, il a connu moins de réussite dans les Flandres que dans l'Enfer du nord, mais c'est peut-être son année. En tout cas, Boonen sait d'où vient la menace: "Cancellara a fait du Ronde son objectif. Il l'a annoncé il y a longtemps déjà." Ultime atout, le bernois dispose d'une équipe au moins aussi compétitive que la Quick Step autour de lui.

    __________________________________________________________________________________________________

    EFE

    Le plus flandrien de tous les coureurs espagnols. Vainqueur du Het Nieuwsbald il y a un peu plus d'un mois, et troisième du Grand Prix E3 (il a été le seul à accompagner Boonen et Cancellara), l'ancien coureur de la Rabobank, qui a décidé d'embrasser l'aventure Sky cet hiver, a réussi une préparation impeccable. Toujours régulier dans les classiques du Nord, il ne lui manque qu'une grande victoire. Le forfait de Boasson Hagen fait de lui le leader incontestable au sein de la formation britannique, qui roulera pour lui. Flecha a toutes les chances d'être dans le coup dimanche. Mais pour passer des places d'honneur au sacre, il lui faudra être capable d'avoir de l'audace, d'oser. Ce n'est qu'à ce prix qu'il pourra espérer battre Boonen, Cancellara et les autres.

    __________________________________________________________________________________________________

    Le Wallon ne tient plus la forme exceptionnelle qui était la sienne à l'automne 2009. Il tutoyait alors les étoiles, se permettant de lâcher tout le monde dans les côtes et, si nécessaire, de régler Boonen au sprint. Une période de grâce comme un champion en connait rarement dans une carrière. Le Philippe Gilbert de ce printemps 2010 n'est donc pas aussi irrésistible et, de son propre aveu, il atteindra son pic de forme plutôt pour les Ardennaises, d'ici deux à trois semaines. Mais il n'en reste pas moins un client trop sérieux pour l'écarter de la liste des prétendants, même s'il manque de réussite ces derniers temps, à l'image de sa troisième place dans Gand-Wevelgem dimanche dernier.

    __________________________________________________________________________________________________

    Seulement trois étoiles pour le double tenant du titre? Vainqueur en 2008 et 2009, Stijn Devolder accomplirait un exploit encore jamais vu s'il remportait un troisième Tour des Flandres consécutif. Mais s'il ne fait pas office de grand favori, c'est pour une raison très simple. Depuis sa victoire l'an dernier dans le Ronde, Devolder a quasiment disparu de la circulation. Il n'a plus obtenu le moindre succès ni signé de place d'honneur significative. Le Flamand ne vivrait plus que pour le Ronde, comme d'autres ne jurent que par le Tour. Un comportement qui agace Patrick Lefévère, le manager de Quick Step. "A tout concentrer sur une course, on se met trop de pression et c'est le meilleur moyen de passer à côté, dit-il. Devolder, c'est le gros point d'interrogation de cette édition 2010. "Je ne le vois pas gagner, mais je disais déjà ça il y a un an, alors...", résume Philippe Gilbert.

    __________________________________________________________________________________________________

    EFE

    Matti Breschel, c'est la valeur montante dans ce type de courses. Dès son passage chez les pros, Bjarne Riis avait annoncé que son jeune compatriote serait rapidement candidat à une victoire dans le Tour des Flandres ou à Roubaix. Il ne s'était pas trompé. A seulement 25 ans, le Danois est le plus jeune des prétendants 2010. Sa victoire dans A Travers les Flandres, voilà 10 jours, a marqué les esprits. Le talent est là et, pour son âge, il a déjà du bagage. Doué mais aussi rapide au sprint et très intelligent, Breschel n'est certes pas le leader chez Saxo Bank, Cancellara oblige, mais il pourrait tirer les marrons du feu. Sera-t-il à Cancellara ce que Devolder est à Boonen depuis deux ans, à savoir un lieutenant prêt à se muer en option gagnante si les circonstances sont favorables? C'est fort possible.

    __________________________________________________________________________________________________

    AFP

    La cote de l'Autrichien est remontée en flèche après sa victoire dans Gand-Wevelgem. Le premier grand succès de sa carrière dans une classique de cette envergure. Eisel a terminé à quatre reprises entre la 11e et la 15e place sur le Tour des Flandres mais il n'est encore jamais entré dans les 10. Toujours dans le coup, en somme, mais toujours un peu juste pour titiller les meilleurs. Cela pourrait changer cette année. L'équipe HTC Columbia roulera pour lui, y compris Mark Cavendish, prêt à se mettre minable pour emmener l'Autrichien le plus loin possible. Redoutable sprinter, Eisel est l'un des rares à pouvoir contrarier Boonen en cas d'arrivée groupée.

    0
    0