Le duel tant attendu est lancé ! Ils ne s'étaient plus recroisés lors d'une course à étapes depuis leur bataille épique sur le Tour de France 2020, mais sur les pentes de Bilbao, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a déjà pris 28" d'avance, ce lundi, sur son rival Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). Pour la première arrivée du Tour du Pays basque, ce contre-la-montre de 13.9 km a consacré l'aîné des deux Slovènes pour seulement deux petites secondes, devant Brandon McNulty (UAE Team Emirates) et Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma, 3e à +18"). Parmi les favoris, Adam Yates (Ineos Grenadiers) s'est offert le même temps que Pogacar (5e, +28").
Le podcast
Tour du Pays Basque
Sinistrose envolée et semaine parfaite : cette fois, Roglic a eu tout bon
11/04/2021 À 21:50

Yates et Pogacar en embuscade derrière Roglic

Parti très tôt par rapport à ses rivaux pour la victoire finale, Primoz Roglic a converti son pari et s'est accordé trois heures de repos supplémentaire avant d'enchaîner une semaine plutôt montagneuse sur les routes de l'Itzulia. Sur un parcours comprenant une première côte avec des portions à 11% et un mur final taillé pour les costauds, avec des passages à 19%, le leader de la Jumbo-Visma a montré ses qualités de grimpeur pour s'imposer.
Du côté des autres prétendants au titre, Adam Yates et Tadej Pogacar restent à portée du vainqueur de l'édition 2018, avec 28" de retard. Et vu le profil de la semaine, les écarts ont l'occasion de bouger à de nombreuses reprises jusqu'à l'arrivée à Arrate, samedi, au terme de 111km de course et pas moins de sept difficultés répertoriées, dont une ascension finale vers la ligne d'arrivée.

Roglic : "Il n'y a pas que nous deux"

Roglic mate McNulty dans les forts pourcentages

Mais sur le chrono de Bilbao, Roglic a dû s'employer. La première place aurait très bien pu lui échapper au profit de Brandon McNulty, légèrement trop court dans l'ultime difficulté. L'Américain était passé à tous les intermédiaires avec près de 2" d'avance sur le Slovène jusqu'à ce qu'il se confronte aux derniers pourcentages qui lui ont coûté la victoire. Sa performance aura néanmoins empêché la Jumbo-Visma de réaliser le doublé sur cette première étape. Même si avec Jonas Vingegaard (2e, +18") et Tobias Foss (4e, +24"), la formation néerlandaise est parvenue à placer trois coureurs dans le top 5.
Du côté des Français, Guillaume Martin (Cofidis) a déjà concédé beaucoup de temps sur le vainqueur du jour (+1'29), tandis que Pierre Latour (Total Direct Energie) a limité la casse en prenant la 17e place à 43" de Roglic. La deuxième étape de ce Tour du Pays basque se déroulera mardi entre Zalla et Sestao (154km) avec les premières côtes répertoriées au classement de la montagne.
Tour du Pays Basque
Gaudu aux anges : "J'avais des frissons, c’était un truc de fou !"
10/04/2021 À 19:30
Tour du Pays Basque
Roglic en patron, Pogacar pris au piège, Gaudu épatant : Le résumé de la dernière étape
10/04/2021 À 17:36