AFP

Tour du Qatar : Arnaud Démare (FDJ.fr) remporte la sixième étape

Démare récidive, deux ans après
Par AFP

Le 14/02/2014 à 17:08Mis à jour Le 14/02/2014 à 17:14

Arnaud Démare (FDJ.fr) a gagné vendredi à Doha sur le lieu même de sa première victoire chez les pros, il y a deux ans. Au terme de cette sixième étape, c'est le Néerlandais Niki Terpstra qui a remporté le Tour du Qatar.

Arnaud Démare a ouvert son palmarès 2014 en gagnant en puissance lors de la sixième et dernière étape du Tour du Qatar, remporté par le Néerlandais Niki Terpstra, vendredi à Doha. Le Français de la FDJ.fr s'est imposé au terme des 135 km de course entre Sealine Beach Resort et la Corniche de Doha, devant l'Italien Daniele Bennati, l'Autrichien Bernhard Eisel et le Belge Tom Boonen.

Niki Terpstra, en tête du classement général depuis sa victoire dans la première étape, n'a jamais été mis en danger au cours de ce dernier tronçon marqué par la longue échappée de cinq hommes (Sergent, Burghardt, Westra, Bazzana et Chtioui) repris dans les derniers hectomètres.

"J'ai réussi à profiter du travail des... Saxo"

Le Qatar réussit décidément bien au sprinter tricolore qui avait signé le premier de ses 16 succès chez les professionnels sur la même Corniche de Doha, il y a deux ans. "Cette victoire n'est pas vraiment une surprise car je me sentais très bien depuis le début de la semaine", a-t-il déclaré. "La différence avec les autres jours, c'est qu'il y a eu une petite faille dans l'organisation des autres équipes de sprinters. J'ai réussi à profiter du travail des... Saxo. Mes équipiers avaient très bien travaillé en cours d'étape mais je les ai perdus dans l'avant-dernier virage. Je me suis débrouillé seul dans les derniers hectomètres. Mes bonnes jambes ont fait le reste".

"Je connaissais évidemment très bien cette arrivée", a-t-il poursuivi. "Et comme j'avais les jambes pour gagner, j'ai réussi à profiter de la désorganisation des autres équipes de sprinters. Je grandis pas à pas. Je sens que je prends de la caisse, de la puissance", s'est félicité le protégé de Marc Madiot dont le rêve est "d'un jour remporter le Tour des Flandres ou Paris-Roubaix, les deux plus belles classiques".

"Le grand Tom est de retour"

Niki Terpstra était également tout sourire au moment de monter sur le podium. Le champion des Pays-Bas sur route 2012 a profité tout au long de la semaine de l'excellent état de forme de son équipe, Omega Pharma. Quant à son leader, Tom Boonen, il a démontré en remportant deux étapes qu'il faudrait compter avec lui durant la campagne des classiques flandriennes. "Le grand Tom est de retour. Aujourd'hui, c'est moi qui gagne mais dans les prochaines semaines, nous mettrons tout en œuvre pour le placer dans les meilleures conditions au Ronde (NDLR: le Tour des Flandres) et à Roubaix", a promis Terpstra.

0
0