Comme en 2009, le Bélarusse Yauheni Hutarovich (Française des Jeux) s'est adjugé au sprint la première étape du Tour méditerranéen mercredi, à Sauvian (Hérault), au terme des 92,5 km parcourus avec un vent violent et glacial dans le dos. Le champion du Bélarus, 26 ans, également vainqueur de la dernière étape du "Tour Med" en 2009, a devancé William Bonnet (Bbox Telecom) et Maxim Iglinskiy (Astana).
Raccourci de 31 km à la suite d'un arrêt préfectoral, le parcours a été bouclé à grande vitesse (plus de 55 km/h dans la première heure!) par un groupe de vingt coureurs, sortis seulement six kilomètres après le départ de Carcassonne, où avait été respectée une minute de silence en mémoire de Franco Ballerini, décédé dimanche. Parmi ces hommes, on notait la présence d'Alexandre Vinokourov (Astana), Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) ou Rinaldo Nocentini (AG2R La Mondiale). Le
Bonne affaire pour Valverde et Vino
Tour Méditerranéen
Après Sanchez, Valverde ?
09/02/2010 À 18:06
Jamais rejoints, il ont compté jusqu'à deux minutes et trente secondes d'avance sur le peloton. Bénéficiant d'un vent favorable, les quatre coureurs de la Caisse d'Epargne (Drujon, Coyot, Garcia Acosta et Valverde, le grand favori), ont imprimé un rythme élevé à ce groupe, où AG2R La Mondiale comptait également quatre représentants (Bouet, Ravard, Efimkin et Nocentini, l'un des outsiders).
L'autre grand gagnant de la journée a été Vinokourov (Astana), en vue dans le final, mais qui a échappé à la bordure. Les tentatives d'échappées ayant échoué, les spécialistes du sprint se sont donc expliqués... Ce scénario devrait se reproduire jeudi entre Peynier et Trets (170 km) dans une étape probablement encore marquée par de fortes rafales de vent. Au général, la majorité des coureurs pointent à deux minutes du leader, alors que le profil ne présentait pas de difficulté majeure. Parmi les principaux coureurs piégés aujourd'hui figurent Le Mével (Française des Jeux), Dessel (AG2R La Mondiale), Gesink (Rabobank), Moinard (Cofidis), ou encore Rasmussen (Miche).
Tour de France
Mal placé, Pinot a eu chaud quand la Ineos-Grenadiers a enclenché
02/09/2020 À 17:28
Critérium du Dauphiné
Madouas : "On a une chance de gagner le Tour"
16/08/2020 À 09:53