L'arrivée de la Vattenfall Cyclassics de Hambourg, remportée par John Degenkolb (Argos).

Degenkolb impérial à Hambourg
Par Eurosport

Le 25/08/2013 à 18:09Mis à jour Le 25/08/2013 à 22:19

L'Allemand John Degenkolb (Argos) a remporté au sprint la Cyclassics de Hambourg, en devançant son compatriote Andre Greipel et le Norvégien Alexander Kristoff.

L'Allemand John Degenkolb (Argos) a remporté dimanche au sprint la Cyclassics de Hambourg devant son compatriote André Greipel, mettant fin à douze années d'échec du cyclisme allemand dans la seule épreuve du ProTour disputée sur ses terres. Degenkolb, 24 ans, a signé tout en puissance sa deuxième victoire de la saison, après la 5e étape du Giro, pour succéder au palmarès au Français Arnaud Démare, qui a échoué à la 10e place à l'issue des 246 km de course.

"C'est une victoire spéciale pour moi car acquise en Allemagne. Et c'est ma première dans une grande classique", s'est réjoui Degenkolb, premier lauréat allemand depuis le succès d'Erik Zabel en 2001, le 3e après la victoire de Jan Ullrich en 1997. "Deuxième, c'est la place du premier perdant. Sur la fin, j'avais un peu les jambes lourdes mais j'ai tout donné, a regretté Greipel, lauréat de la 6e étape du Tour de France, déjà dauphin de Démare un an plus tôt.

Après avoir contrôlé à distance l'échappée d'un quatuor dès les premières minutes, le peloton a fait la jonction à 50 km du but. Les attaques se sont ensuite succédé, notamment lors de la dernière ascension de la rampe de Waseberg, principale difficulté de l'épreuve à franchir à trois reprises. Mais comme les autres années, le peloton est arrivé groupé avec à sa tête une lutte âpre entre les équipes de sprinteurs. L'Espagnol Jose Joaquin Rojas a lancé l'explication finale mais Degenkolb se révélait le plus puissant et le plus habile pour tenir en respect Greipel. Le Norvégien Alexander Kristoff a pris la 3e place.

0
0