Getty Images

Cyclo-cross : Venturini redevient champion de France, Mourey quitte la scène sur un podium

Venturini redevient champion de France, Mourey quitte la scène avec les honneurs
Par Alexandre Coiquil via AFP

Le 13/01/2019 à 18:06Mis à jour Le 13/01/2019 à 18:09

CHAMPIONNATS DE FRANCE - Clément Venturini (AG2R La Mondiale) est redevenu dimanche champion de France de cyclo-cross sur le parcours de Besançon, deux ans après son premier titre en élite. Pour sa dernière participation, Francis Mourey, 39 ans, a pris la 3e place.

Clément Venturini remontre les crocs. A 25 ans, le coureur de la formation Ag2r-La Mondiale est redevenu champion de France de cyclo-cross, dimanche à Besançon, deux années après son premier titre en catégorie élite. Le Lyonnais, qui se consacre surtout à la saison sur route, a pris seul la tête de la course après le premier tiers. Il a repoussé à près d'une trentaine de secondes Fabien Canal, déjà deuxième en 2014. Francis Mourey a pris la 3e place.

Agé de 25 ans, Venturini compte notamment à son palmarès un titre mondial chez les juniors (2011). Sur route, il a couru l'an passé son premier grand tour (Giro). "Je suis content de gagner à Besançon car j'étais parti très déçu en 2016, ça valorise le titre. J'étais assez détendu pendant la semaine, je n'avais pas l'obligation de gagner, et c'est la meilleure façon d'aborder la course", a-t-il précisé après la course.

Pas forcément le plus fort dimanche, le coureur de Villeurbanne s'en est remis à son gros physique et à sa malice. "J'ai mal commencé mais j'ai vu que je revenais sur les parties physiques. Je suis resté concentré même si je me suis loupé une fois en sautant les planches. Ma chaîne s'est coincée mais je suis resté calme. Le cyclo-cross dure une heure et je n'avais rien à perdre. Fabien (Canal) était plus fort que moi sur les parties techniques", a-t-il ajouté. "J'étais limite techniquement, j'ai compensé avec le physique. Je n'ai fait que trois cyclo-cross cet hiver, mais j'ai un passé. Le cyclo-cross permet d'agrémenter l'entraînement, c'est comme un retour aux sources. La suite ? je ne peux pas me prononcer. Ce maillot va peut-être changer les plans."

Mourey "tourne la page" du cyclo-cross

Cette course a été l'occasion de dire au revoir à Francis Mourey. Neuf fois titré en élite, l'ancien professionnel de 38 ans a pris place une dernière fois sur le podium des championnats de France. Fatigué, il a reconnu une certaine impuissance dimanche. "Je suis tombé sur deux coureurs plus forts que moi. Dès le départ, j'ai senti que je n'étais pas dans un grand jour, les jambes étaient assez lourdes. J'ai essayé de suivre Clément (Venturini) dans les prochains jours mais j'ai dû récupérer.".

"Vendredi soir, je n'ai pas dormi de la nuit car mon fils était malade, mais ça fait partie de la vie, ça n'enlève rien aux deux premiers. C'était mon 22e championnat de France. Psychologiquement et physiquement, c'est toujours dur car j'ai toujours couru pour le podium", a-t-il ajouté. "J'ai gagné 11 fois (9 fois en élite, 2 fois en espoirs). Il n'y a pas un titre plus beau qu'un autre. Je tourne la page."

0
0