Les championnats du monde de cyclo-cross, prévus le week-end prochain (30-31 janvier) à Ostende en Belgique, font l'objet "d'inquiétudes" suite à une recrudescence de cas de Covid-19 dans la région, a indiqué le bourgmestre (maire) de la ville belge dimanche.
Selon Bart Tommelein, qui s'exprimait à la télévision Sporza, le déroulement de ces Mondiaux est "en discussion", suite à l'apparition "ces dernières heures" de 16 cas de la variante sud-africaine du Covid-19 dans la ville côtière de la mer du Nord. "Nous nous concertons avec les organisateurs, le ministre des sports et l'UCI (Union cycliste internationale). Nous consultons également des virologues. Le championnat du monde est actuellement en discussion", a expliqué Bart Tommelein.

Van Aert écrasé, un deuxième succès et une jolie remontée au général : Van der Poel a tout gagné

Cyclo-cross
Contrôle antidopage positif pour Toon Aerts, double vainqueur de la Coupe du monde
16/02/2022 À 09:51
Les organisateurs, qui avaient déjà décidé fin novembre de faire disputer ces épreuves sans public, ont indiqué avoir "pris des mesures très strictes". "Tout est organisé selon les règles. Toutes les personnes présentes seront soumises à un test PCR", ont-ils expliqué dans un communiqué. Le cyclo-cross est l'une des disciplines sportives les plus populaires en Belgique. Le Belge Wout Van Aert et le Néerlandais Mathieu van der Poel sont les grands favoris de ces Mondiaux. Ce foyer de la variante sud-africaine du Covid-19 est le premier en Belgique, selon l'agence de presse Belga.
Cyclo-cross
Aerts et Vandeputte signent un doublé belge à Lille
06/02/2022 À 21:32
Cyclo-cross
Pidcock, une arrivée planante !
30/01/2022 À 22:25