L'Olympique de Marseille a signé un partenariat avec la structure esport des frères Griezmann, et rejoint les compétitions du jeu vidéo FIFA, ont annoncé les deux clubs lundi. En s'associant avec le club Grizi esport, créé en 2020 par Théo Griezmann avec son frère, l'international français Antoine Griezmann, l'OM se lance dans l'esport. Deux joueurs stars du jeu vidéo FIFA, Rafsou et Mino, parmi les meilleurs joueurs français du jeu-vidéo, vont représenter l'OM notamment en eLigue 1 mais aussi lors des différentes compétitions internationales comme FIFA Global Series ou FIFA eClub World Cup.
e-Sports
Blessé à un pouce, un joueur professionnel de Call of Duty prend sa retraite à 25 ans
20/01/2021 À 16:38
Fouad Fares (Rafsou) a 23 ans et évolue dans plusieurs structures esport, notamment celle de Lyon (OL eSport) et la prestigieuse équipe française Vitality. Il a été champion de France et vice-champion du monde des clubs de la discipline. Amine Boughanmi (Mino) a 22 ans. Il a notamment défendu les couleurs de Millenium. Il est champion de France en titre après sa victoire en eLigue1, sous les couleurs de Saint-Étienne. Il appartient également à l'équipe de France qui tentera de défendre en mai prochain son titre de champion du Monde à la FIFA eNations Cup.

Griezmann, dans le Top 3 européen ? "Si on parle du Barça…"

Au-delà des compétitions, "cette collaboration permettra à l'OM d'organiser des activations online et physique avec ses fans à Marseille, en France et à travers le monde mais aussi de toucher un public toujours plus large", explique l'OM dans un communiqué. Pour le directeur du marketing et des médias de l'OM, Hervé Philippe, ce sera également "l'occasion pour l'Olympique de Marseille de mieux cerner ce nouveau secteur et de toucher une audience toujours plus jeune et connectée, dans la lignée de notre arrivée sur des plateformes comme TikTok ou Twitch". Pour Théo Griezmann, patron de Grizi Esport, qui se dit "fan de l'OM" comme son frère, "c'est un grand honneur de s'associer à un club aussi prestigieux".

Icône vs bouc émissaire : jusqu'où le malaise Messi-Griezmann ira-t-il ?

e-Sports
24 Heures du Mans Virtuelles : L'arrivée victorieuse de la Rebellion Williams Esport
14/06/2020 À 13:54
e-Sports
"Je lui ai mis 4 buts devant beaucoup de monde" : Griezmann a bien chambré Matuidi
13/06/2020 À 21:38